MONDE

Des dizaines de blessés à Al-Aqsa pendant le 1er jour de l'Aïd al-Adha


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 6 Décembre 2019 - 00:30 Je Suis Antisioniste


Jérusalem occupée - CPI

Réactions à l'agression israëlienne contre la Mosquée bénie Al Aqsa, second lieu Saint Islamique à Jérusalem le premier jour de l'Aïd al-Adha 2019


french.palinfo.com
Lundi 12 Août 2019

Violents affrontements entre colons et militaires israeliens et fidèles Palestiniens devant les murs de la Mosquée bénie Al Aqsa
Violents affrontements entre colons et militaires israeliens et fidèles Palestiniens devant les murs de la Mosquée bénie Al Aqsa
Des dizaines de fidèles ont été blessés, dimanche, par des balles en métal recouvert de caoutchouc, de gaz lacrymogène et des bombes assourdissantes lancées par les forces armées d'occupation israéliennes, après avoir pris d'assaut les cours saintes de la mosquée Al-Aqsa.

Le Croissant-Rouge a indiqué que ses équipages avaient traité 61 personnes blessées dont 16 gravement lors de la prise d'assaut d'Al-Aqsa.

Depuis le matin, les forces d'occupation israéliennes ont pris d'assaut la mosquée Al-Aqsa pour disperser des milliers de fidèles rassemblés afin d'empêcher les colons extrémistes de prendre d'assaut la mosquée Al-Aqsa, pendant le premier jour de l'Aïd al-Adha, pour commémorer la soi-disant "destruction du temple".

Des dizaines de milliers de Palestiniens ont effectué, dimanche, la prière de l'Aïd al-Adha à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem occupée.

Les troupes armées israéliennes ont sévèrement agressé les fidèles avec des bâtons, les ont poussés et les ont empêchés de se trouver devant la mosquée tribale de la sainte mosquée bénie, après avoir fermé avec des chaînes et des serrures. Elles se sont déployées sur les places et ont chassé les fidèles dans toute la mosquée.

La police de l'occupation a fermé dimanche matin, "La porte des Maghrébins devant les colons après l'afflux de dizaines de milliers de fidèles de Jérusalem et de l'étranger à la mosquée Al-Aqsa.

Une énorme marche des habitants de Jérusalem a eu lieu et a scandé des slogans contre les colons devant la porte des Mughrabi, ce qui a incité la police à empêcher les colons d'entrer et de profaner la mosquée Al Aqsa le premier jour de l'Aïd al-Adha.

Des forces spéciales ont encerclé les fidèles lors de leur présence sur les places et les fidèles ont scandé Takbirat Eid al-Adha.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le ministre israélien de la Défense, Benjamin Netanyahu, ont décidé d'empêcher les colons de prendre d'assaut la région.

"La police israélienne a fermé la mosquée Al-Aqsa devant les visiteurs juifs à cause de l'Aïd al-Adha", selon Yediot Ahronot.

Des affrontements ont éclaté entre les habitants de Jérusalem et les forces armées d'occupation qui ont pris d'assaut la porte des Maghrébins dans la mosquée bénie, où les fidèles ont affronté les colons extrémistes et la police avec des slogans et cris de lutte dans ses cours saintes.

Haniyeh appelle à activer la résistance et met en garde contre toute atteinte à Al-Aqsa

Le chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh, a mis en garde, dimanche matin, contre toute mesure susceptible de nuire à la mosquée Al-Aqsa et son peuple, ou toute tentative d'imposer une division temporelle et spatiale, ou toute action susceptible de changer l'identité islamique de la mosquée bénie.

"La protection d'Al-Aqsa et des lieux saints islamiques et chrétiens se fera sous une équation basée sur l'unification de notre peuple, l'accumulation de ses forces et l'activation de la résistance sous toutes ses formes", a déclaré Haniyeh, dans un communiqué de presse.

Haniyeh a affirmé: "La direction du Hamas "suit les actions sionistes contre la mosquée Al-Aqsa et la répression menée part l'occupation contre les fidèles, et les appels répétés des gangs sionistes de la prendre d'assaut, en particulier pendant l'Aïd al-Adha, en violation des droits et des sentiments de millions de musulmans du monde entier".

"Nous saluons notre peuple et nos frères qui sont toutefois déterminés à défendre la mosquée Al-Aqsa et contrer les troupes de colons extrémistes et les forces armées profanarices.", a poursuivi Haniyeh, en mettant en garde contre toute mesure qui porterait préjudice à la mosquée et à son peuple, ou qui tenterait d'imposer une division temporelle et spatiale ou de toute action qui changerait l'identité islamique de la mosquée.

Haniyeh a déclaré que ce qui se passe dans la mosquée Al-Aqsa révèle à nouveau la vérité de la dimension religieuse du conflit, réaffirmant que c'est une indication d'une tentative de dessiner des mythes sionistes qui n'ont aucune origine.


"Par conséquent, nous appelons à un retour aux sources de la relation avec cette occupation usurpatrice et à l'abandon des illusions de compromis et de coopération en matière de sécurité, ainsi que de la nécessité de retirer la reconnaissance de l'entité, en corrigeant la boussole et d'arrêter toute forme de normalisation avec l'ennemi et de faire revivre la résistance et l'activer sous toutes ses formes", a-t-il ajouté.

Haniyeh a appelé la nation arabe et notre peuple palestinien à assumer la responsabilité historique de ce qui se passe à Jérusalem occupée et à la mosquée Al-Aqsa, et à soutenir notre peuple basé dans le fossé islamique le plus important, soutenir leur ferme détermination à faire face au plus dangereux complot contre la première Qibla (la mosquée Al-Aqsa),

Hamas: Al-Aqsa est une ligne exigeant une protection d'urgence

Le Hamas a confirmé que la folie du gouvernement d'occupation et de ses extrémistes, qui appellent à la destruction d'Al-Aqsa, retombera sur eux, soulignant que la mosquée est une ligne rouge et que nous ne retarderons aucun effort pour garantir sa protection.

Le Hamas a accusé, dimanche, l'occupation et lui tenant responsable des répercussions de cette agression flagrante, qui conduira à une explosion de la situation.

"Les événements d'Al-Aqsa ont été la flamme des soulèvements de notre peuple et ont nourri sa révolution tout au long de sa lutte", a déclaré le Hamas.

Il a appelé l'ensemble du peuple à s'unir et à se tenir derrière notre peuple à Jérusalem occupée pour le soutenir pleinement dans son combat acharné contre l'occupation et ses colons extrémistes, Jusqu'à ce que la promesse de Dieu vienne de libérer Jérusalem et de purifier al-Aqsa de la profanation des usurpateurs.

Le Hamas a rendu hommages aux fidèles qui ont contrecarré la campagne hostile et profanatrice des gangs du prétendu temple après avoir appelé à une large incursion, le 1er jour de l'Aid Al-Adha, contre la mosquée Al-Aqsa.

"Les fidèles avaient remporté une nouvelle victoire dans leur série de victoires bienheureuses, Ils ont réussi à contrecarrer le plan d'incursion extensif demandé par les gangs du Temple", a-t-il ajouté.

Il a souligné que notre peuple a prouvé à maintes reprises son adhésion à la mosquée Al-Aqsa et sa volonté de défendre sa sainteté, et contrer les plans d'occupation de la judaïser et de la diviser, soulignant qu'Al-Aqsa est une ligne rouge à ne pas franchir quelques soient les sacrifices.

100 000 Palestiniens ont pris part aux prières de l'Aïd al-Adha, à la mosquée Al-Aqsa. Tandis que des dizaines de milliers d'autres ont continué pendant des heures à faire face aux incursions de colons extrémistes, ce qui a entraîné 61 blessés d'affrontements et d'oppression de l'occupation.

Les Awqafs islamiques ont annoncé que 1336 extrémistes ont pris d'assaut la mosquée Al-Aqsa, le matin et le soir, après une attaque flagrante du gouvernement d'occupation qui avait permis aux extrémistes de prendre d'assaut la mosquée Al-Aqsa, le premier jour de l'Aïd al-Adha.

Il est à noter que les colons n’effectuaient généralement pas d’attaques contre la mosquée Al-Aqsa, les vendredis et samedis, ainsi que pendant l'Aïd al-Fitr et l'Aïd Al-Adha, mais cette fois-ci, ils décidaient de mener des incursions dans des attaques grandissantes et dans le cadre de la politique consistant à établir un fait accompli visant la division spatiale et temporelle de la mosquée .

La Jordanie appelle à la cessation immédiate des hostilités

Le ministère jordanien des Affaires étrangères a condamné dimanche la poursuite des "violations" israéliennes à Jérusalem, à la suite d'affrontements entre la police d'occupation israélienne et des fidèles palestiniens dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa le premier jour de l'Aïd al-Adha.

Dans un communiqué de presse, le ministère a condamné "les violations persistantes et flagrantes par Israël contre la mosquée Al-Aqsa / Al-Haram Al-Sharif, la dernière en date étant l'attaque israélienne sur les fidèles et les équipages du département des dotations de Jérusalem à Al-Haram Al-Sharif".

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Sufian al-Qudah, a déclaré "le refus absolu du royaume de ces pratiques absurdes et de ces provocations irresponsables le premier jour de l'Aïd al-Adha".

Les juges ont blâmé "le gouvernement israélien pour ses résultats complets et la violence et la tension extrême qui en ont résulté".

Il a appelé les autorités israéliennes à "mettre fin immédiatement à ces pratiques" et a appelé "la communauté internationale à agir et à faire pression sur Israël pour qu'il mette un terme à ses pratiques agressives".

Les juges ont souligné que le ministère avait publié une note de protestation officielle "par la voie diplomatique sur les violations en cours, et avaient appelé les autorités israéliennes à respecter le caractère sacré de la mosquée et les sentiments des fidèles".

Des affrontements ont eu lieu dimanche entre la police israélienne et des fidèles palestiniens dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem le premier jour de l'Aïd al-Adha.

QNB appelle à une position internationale arabo-islamique pour dissuader l'occupation

Le Conseil national palestinien a exigé une action arabo-islamique et internationale pour dissiper l'hystérie de l'occupation israélienne et des colons qui ont pris d'assaut la mosquée Al-Aqsa et transformé le caractère sacré de l'endroit en un champ de bataille ciblé sur des fidèles célébrant l'Aïd Al-Adha et gâchant leur joie.

Dans une déclaration à la presse, le Conseil national a indiqué dimanche que l'occupation forcée à attaquer les fidèles et en blesser des dizaines à l'intérieur de l'Aqsa et de ses places constitue un "crime à part entière qui constitue un défi flagrant à toutes les valeurs et à tous les alliances qui empêchent la profanation de lieux de culte et exigent la protection urgente d'une protection internationale pour le peuple palestinien et ses lieux saints". .

Il a lancé un appel urgent aux parlements arabes et islamiques représentant les peuples arabes pour qu'ils assument leurs responsabilités vis-à-vis de la mosquée Al-Aqsa et des lieux saints islamiques et chrétiens, et qu'ils fassent pression sur leurs gouvernements pour que les décisions prises à Jérusalem et à la mosquée Al-Aqsa se concrétisent, car ce qui se passe est un attentat flagrant et flagrant contre les nations arabes et islamiques contre l'Aïd Al-Adha.

Le Conseil national a applaudi à la fermeté de nos habitants de Jérusalem, confrontés à mains nues et à leur ferme volonté vis-à-vis des forces d'occupation et des colons, après avoir répondu à l'appel d'Al-Aqsa de prier pour sa défense, face aux plans de prise de contrôle par des groupes extrémistes et terroristes israéliens et le gouvernement de colons dirigé par Netanyahu.

Le Jihad appelle à une escalade de l'Intifada et à la résistance contre l'occupation et à une réunion urgente des factions

Le mouvement du Jihad Islamique Palestinien (guerre sainte) a appelé dimanche à l'escalade de l'Intifada et à la résistance contre l'occupation, seule option pour briser son arrogance et répondre à son terrorisme et à son agression.

Elle a également appelé dans un communiqué de presse à une réunion urgente des secrétaires généraux des factions nationales et islamiques afin de développer une stratégie pour faire face à l'occupation sioniste et soutenir la fermeté de notre peuple et soutenir les habitants de Jérusalem.

L'appel a été lancé en réponse à la poursuite des crimes d'occupation à Jérusalem, à Gaza et dans le reste de la Palestine, exigeant une position nationale pour intensifier la confrontation,

Le mouvement du Jihad islamique en Palestine a rendu hommage à notre peuple à Jérusalem et dans les territoires occupés, qui dirigeaient les rangs à Achraf et assurait la défense de la mosquée Al-Aqsa, que l'ennemi sioniste tente à nouveau d'imposer un plan visant à renforcer le contrôle total de la mosquée Al-Aqsa et à la diviser.

Jihad a estimé que cette guerre menée par l'ennemi contre la mosquée Al-Aqsa et contre nos habitants de Jérusalem coïncidait avec une agression large de l'ennemi usurpateur contre notre peuple et notre terre et l'escalade de l'agression dans l'Aïd al-Adha de cette ampleur terroriste est la seule preuve de la brutalité de l'armée d'occupation, qui Il se penche sur les meurtres, les raids et les attaques contre notre peuple à Gaza, à Jérusalem, en Cisjordanie et dans toute la Palestine.

Et a tenu le mouvement du Jihad, l'ennemi sioniste pleinement responsable des répercussions de son agression et de ses crimes, et a souligné que ce que l'ennemi rencontrera la réaction palestinienne, notre peuple ne tolérera jamais cette agression, qui affecte l'homme, la terre et les sanctuaires.

Et le mouvement de miséricorde, l'esprit du martyr Marwan Khaled Nasser, qui s'est levé le matin de l'Aïd lors d'un affrontement avec les forces d'occupation à l'est de Beit Hanoun.

Nous saluons également les auteurs du meurtre du soldat sioniste, un colon installé dans le Gush Etzion usurpé près de Bethléem, et soulignons que la résistance se poursuivra malgré toutes les formes de répression et de terrorisme de l'ennemi.

D. Inde: "Israël" a exploité l'effondrement des pays arabes et le pouvoir d'imposer un contrôle sur la mosquée Al-Aqsa

Dans une déclaration à "Jerusalem Radio", Indian a déclaré qu'Israël exploitait l'effondrement des pays arabes et de l'Autorité palestinienne pour imposer le contrôle de la mosquée Al-Aqsa, soulignant qu'il "ciblait la mosquée Al-Aqsa, qui est au cœur du conflit palestinien-sioniste.

Il a souligné que les tentatives "d'Israël" de contrôler la mosquée Al-Aqsa interviennent après le test des pays arabes prêts à construire des ponts avec Israël et à abandonner Al-Aqsa, ajoutant que ce qui se passe dans la mosquée Al-Aqsa est une feuille de baies qui tombent des Arabes sionistes qui glorifient Israël.

Il a souligné que les tentatives de subjuguer le peuple palestinien et de condamner la résistance dans les enceintes internationales se poursuivraient partout où les Palestiniens se seraient trouvés.

Il a déclaré: Aujourd'hui, nous sommes plus satisfaits des capacités de notre peuple à apporter des changements au conflit ouvert avec l'ennemi sioniste, et nous sommes convaincus que nous gagnerons et repousserons l'ennemi pas à pas pour le retirer de la terre de Palestine et la libération de Jérusalem.

La mosquée Al-Aqsa est soumise à une attaque féroce de la part des colons et des soldats de l'occupation. Les soldats ont attaqué les Almoravides et en ont blessé des dizaines, tandis que les tentatives des colons n'ont pas permis de prendre d'assaut la mosquée.

Pour la 3e fois pendant l'Aïd, la police israélienne permet à 1729 colons d'envahir al-Aqsa

La police israélienne a annoncé, dimanche, qu'elle a permis à 1729 juifs de faire incursion dans la moquée d'al-Aqsa, au premier jour de l'Aïd, a rapporté le journal israélien Maariv.

Le journal a rapporté que le nombre des colons ayant envahi la mosquée d'al-Aqsa en "commémoration de la destruction du Temple" a augmenté de 17% par rapport à celui de l'année dernière à la même occasion (1440 colons).

Le responsable des médias au Département des Waqfs islamiques de Jérusalem, Firas al-Debs, a déclaré, dans un bref communiqué dont Anadolu a eu copie, que les incursions des colons a été assurée par la sécurité de la police israélienne, sur deux phases dans l'après-midi.

Plus tôt dans la journée de dimanche, la police israélienne a réprimé les fidèles palestiniens à la suite de leur protestation contre des tentatives d'incursion.

Par ailleurs, la police israélienne a permis aux colons d'envahir la Mosquée d'al-Aqsa à deux reprises dans la matinée en leur permettant d'entrer en groupes réduits, àa cause de la présence des milliers de fidèles musulmans sur les places de la mosquée pour y accomplir la prière de l'Aïd al-Adha.

La police israélienne a attaqué les manifestants palestiniens et a arrêté 5 d'entre eux après la prière d'al-Dhohr, selon des témoins oculaires et une vidéo relayée sur les réseaux sociaux.

Cependant, la police de l'occupation a permis aux colons d'accéder à la mosquée via la Porte des Maghrébins après avoir réprimé les fidèles palestiniens qui accomplissaient la prière de l'Aïd.

Selon les données du Croissant Rouge palestinien, 61 Palestiniens ont été blessés lors des affrontements, dont 16 ont été transférés à l'hôpital pour recevoir les soins nécessaires.



https://french.palinfo.com/53349
https://french.palinfo.com/53352
https://french.palinfo.com/53350
https://paltoday.ps/ar/post/355513/
https://paltoday.ps/ar/post/355499
https://paltoday.ps/ar/post/355506
https://paltoday.ps/ar/post/355489
https://www.aa.com.tr/fr/politique/pour-la-3e-fois-pendant-la%C3%AFd-la-police-isra%C3%A9lienne-permet-%C3%A0-1729-colons-denvahir-al-aqsa/1555009


Lundi 12 Août 2019


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires