Palestine occupée

Des détenus palestiniens libérés prochainement?


Dans la même rubrique:
< >


Mercredi 25 Novembre 2009

Des détenus palestiniens libérés prochainement?
Tout le monde connait Gilad Shalit, ce soldat israélien détenu en 2006 à la frontière de la bande de Gaza assiégée, et tout le monde réclame sa liberté. Mais personne ne s'intéresse à plus de dix mille Palestiniens détenus arbitrairement par l'entité sioniste, dont des femmes et des enfants!
 
Leurs noms sont méconnus de tous, tout comme leurs conditions de vie dans les prisons et les raisons de leur détention. Le plus important pour la communauté internationale est Gilad Shalit, l'important est qu'il soit vivant et en bonne santé.
 
En effet, le dossier des détenus refait surface ces derniers jours avec l'annonce de progrès au niveau des négociations en cours pour échanger Shalit avec des centaines de prisonniers palestiniens.  
 
Une délégation du Hamas, présidée par Mahmoud Zahhar est arrivée lundi en Egypte, un des parrains des négociations indirectes sur ce sujet, pour s'entretenir avec les responsables égyptiens et les informer des derniers développements à la suite de la rencontre tenue avec le médiateur allemand.
 
Pour un responsable égyptien sous couvert de l'anonymat, "la question de l'échange des prisonniers nécessite du temps. C'est une affaire compliquée, et nous ne nous sommes pas mis d'accord sur la liste des noms des prisonniers que le Hamas réclame leur libération".
 
Dimanche dernier, le président israélien Shimon Peres avait fait état de "progrès" au niveau des négociations indirectes entre "Israël" et le Hamas pour un échange des détenus.
 
A Gaza, un député du Hamas, Ahmad Bahr, s'est adressé aux familles des détenus palestiniens au cours d'une réunion avec elles. "L'aube de la liberté s'est levée, nous allons célébrer prochainement nos détenus héros".  
  
En effet, l'entité sioniste a allégé ses conditions, selon certains responsables informés, "acceptant ainsi la libération de 160 détenus qu'elle avait refusés de libérer auparavant.
 
D'autres sources concernées ont estimé à l'agence de presse "REUTERS" que la transaction prendrait fin avec le début de la fête d'Al Adha. 
 
Pendant ce temps, les autorités pénitenciaires israéliennes ont commencé à rassembler les détenus palestiniens dans trois prisons (Ramlah, Hadarim, Beirsheva) en prélude à leur échange.  

 Des sources bien informées ont révélé que "la transaction achoppe sur le nom d'un détenu parmi la liste des noms présentée par le Hamas", sans fournir plus de détails.
 
Une délégation du Hamas, s'est rendue à Damas  après des discussions au Caire sur un accord en vue d'un échange de prisonniers avec l'etité sioniste, a rapporté l'agence de presse officielle égyptienne Mena.
 Conduite par un de ses hauts dirigeants, Mahmoud Zahar, la délégation doit rencontrer dans la capitale syrienne les leaders en exil du mouvement avant de retourner au Caire, selon Mena.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 25 Novembre 2009


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires