Conflits et guerres actuelles

Des centaines de milliers de manifestants dans le monde contre la guerre en Irak



Lundi 17 Mars 2008

Des centaines de milliers de manifestants dans le monde contre la guerre en Irak
Des centaines de milliers de personnes ont manifesté samedi dans le monde, notamment aux Etats-Unis, au Canada, en Grande-Bretagne ou en Espagne, contre la guerre en Irak, cinq ans après l’intervention militaire américaine, ainsi qu’en Afghanistan.

Quelque 10.000 personnes selon les organisateurs, 2.000 selon la police, ont ainsi manifesté à Hollywood (Californie, ouest des Etats-unis) pour réclamer au président américain George W. Bush la fin de l’engagement militaire américain en Irak, où 155.000 soldats sont déployés.

Plus tôt dans la journée, des milliers de personnes ont défilé dans plusieurs grandes villes du Royaume-Uni, notamment à Londres et Glasgow (Ecosse), pour réclamer le retrait des troupes britanniques d’Irak et d’Afghanistan, une mobilisation organisée à l’occasion de ce cinquième anniversaire de l’intervention en Irak.

Selon les organisateurs, entre 35.000 et 40.000 personnes à Londres ont fait le déplacement jusqu’à Trafalgar Square, point de ralliement des manifestants avant le départ du cortège en direction du parlement de Westminster situé à quelques encablures.

Scotland Yard a estimé qu’environ 10.000 personnes avaient défilé.

Dans les pays scandinaves, tels que le Danemark et la Norvège, plusieurs centaines de personnes ont également manifesté contre la guerre en Irak.

Au Canada, des centaines de personnes ont manifesté samedi à travers tous le pays, pour protester contre la mission militaire en Afghanistan, dont la prolongation jusqu’en 2011 vient d’être votée par le parlement, et contre la guerre en Irak.

Selon les organisateurs, des manifestations étaient prévues dans vingt villes canadiennes. A Toronto, un millier de manifestants ont défilé aux cris de "Arrêtez la mission militaire en Afghanistan, ne la prolongez pas", selon les télévisions locales.

Dans la capitale Ottawa, les manifestants ont convergé vers l’ambassade des Etats-Unis, pour dénoncer les intérêts stratégiques américains qui prennent le dessus sur l’intérêt des peuples, selon l’Alliance canadienne pour la paix, une des organisations qui ont appelé à la manifestation.

En Espagne, un millier de personnes ont défilé samedi dans les rues du centre de Madrid pour protester contre la guerre en Irak et le maintien de troupes espagnoles en Afghanistan et au Liban.

D’autres manifestations avaient également été organisées à Barcelone, Bilbao, Séville et Pampelune. "Non à la guerre en Irak, au Liban et en Afghanistan", "non au génocide palestinien", "retrait des troupes du Liban et de l’Afghanistan" ont scandé les manifestants.

La Force multinationale dirigée par les Etats-Unis a perdu près de 4.300 hommes en Irak, dont une majorité d’Américains, depuis l’invasion du pays le 20 mars 2003.

Selon un décompte du site internet Irak Body Count diffusé samedi, au moins 81.639 civils irakiens ont été tués depuis cette même date. Les forces de sécurité irakiennes ont également payé un lourd tribut puisque, selon les autorités, au moins 12.000 policiers sont tombés depuis le renversement de Saddam Hussein.

http://www.aloufok.net http://www.aloufok.net



Lundi 17 Mars 2008


Commentaires

1.Posté par Outsider le 17/03/2008 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais n'y avait il pas une estimation d'1 million de civils irakiens tués ?

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires