Conflits et guerres actuelles

Des centaines de milliers de Pakistanais victimes d'inondations provoquées pour protéger une base de drones US


Une brèche ouverte sur une rive de l’Indus pour protéger la base usaméricaine de drones de Shahbaz a provoqué des inondations jetant des centaines de milliers de Pakistanais sur les routes dans le cadre d’une catastrophe d’une ampleur jamais vue depuis les temps bibliques. Feryal Ali Gauhar a servi comme ambassadrice de bonne volonté pour le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) et est la seule ambassadrice de ce type à avoir quitté ce poste pour protester contre l’invasion de l’Irak.

Traduit par Mireille Delamarre
Edité par Fausto Giudice


Feryal Ali Gauhar
Lundi 20 Septembre 2010

Bases des Forces aériennes pakistanaises
Bases des Forces aériennes pakistanaises

Gauhar est une actrice pakistanaise, productrice de films, écrivaine et militante des droits humains. Son livre le plus récent, sur l'Afghanistan, s'intitule No Space For Further Burials [Pas de place pour plus d'enterrements].

Aujourd’hui Gauhar a dit à Democracy Now :

Feryal Ali Gauhar : il se trouve que j’ai rencontré par hasard un sous-traitant… le sous-traitant qui a construit la base, qui par inadvertance en a parlé… Donc il a fait mention devant moi d’une brèche délibérément ouverte sur la rive gauche du fleuve Indus - qui est l’un des plus grands fleuves dans le monde, qui charrie actuellement une quantité d’eau jamais vue dans l’histoire contemporaine- pour protéger la base, qui se trouve sur la rive droite. En conséquence cette brèche a provoqué l’inondation de tout un district avec le déplacement de millions, et non pas de milliers, de millions de personnes, car il y a 170 millions d’habitants dans ce pays et ce district en particulier est l’un de ceux ayant une densité de population des plus élevées. Donc oui, il y a un lien entre, vous savez, ce qui est considéré comme un désastre naturel, mais ensuite la gestion de la catastrophe n’est pas du tout naturelle.

Amy Goodman : et c’est cette base qui est utilisée, dirigée par l’armée usaméricaine, gérée pour ses attaques de drones ?

Feryal Ali Gauhar : Oh, absolument. En fait, c’est une base où le personnel non-usaméricain n’est pas autorisé à rentrer. En fait, la personne avec qui j’ai parlé et qui était là-bas, celui qui a construit la base, m’a dit en fait que l’’une des raisons pour laquelle le personnel non-usaméricain n’y était pas autorisé n’était pas juste pour la sécurité du personnel militaire usaméricain, mais parce qu’ils ne veulent pas partager la technologie. Ils sont… vous savez, nous avons eu longtemps des liens historiques et politiques avec la République Populaire de Chine, et donc, il y a cette crainte - cela a été exprimé alors que le sous-traitant travaillait sur cette base - que cette technologie concernant les drones, devrait rester, vous savez, devrait rester spécifiquement entre les mains de l’armée US, et elle ne devrait pas être copiée par une autre nation. Donc il y a aussi la protection de cette technologie. Pas simplement la protection du personnel.



Si l’accusation de Gauhar est vraie *, elle n’accuse pas les Usaméricains d’avoir provoqué toutes les inondations au Pakistan. Les inondations ont d’abord commencé dans le Nord-Ouest du Pakistan, et puis se sont étendues au centre et finalement ont touché la plus grande partie de la province de Sindh au Sud. L’événement dont a parlé Gauhar a eu lieu dans la province de Sindh.

Vidéo de l’interview en anglais :  C’est la pire catastrophe depuis les temps bibliques :


* La Commission Asiatique Des Droits de l’Homme a fait une déclaration concernant cette brèche faite intentionnellement et publiée par le site canadien Global Research le 20/08/2010.

Ci-dessous la traduction de courts extraits qui confirment et fournissent effectivement des détails sur ce qu’a dit Gauhar. Pour ce qui est des chiffres de déplacés, s i effectivement sur l'ensemble du territoire pakistanais il atteint des millions en ce qui concerne l'évènement évoqué nous nous en tenons à ce qui est indiqué dans l'article traduit ci-dessous.

Crise humanitaire au Pakistan : le sauvetage d'une base aérienne US a un coût : le déplacement de milliers d'habitants.

« La présence de personnel de l’armée pakistanaise parle d’elle-même : le fait que la brèche de contournement était intentionnelle et décidée dans les sphères supérieures.

« On a rapporté auparavant que l’US Air Force avait interdit aux organisations humanitaires d’utiliser la base aérienne de Shahbaz pour la distribution de l’aide et de l’assistance. Des soldats de l’armée pakistanaise, un ministre fédéral et l’administration de la province du Sindh ont été rendus responsables de cet incident impliquant la base aérienne de Shahbaz dans le district de Jacobabad dans la province de Sindh où on a rapporté que les eaux des inondations ont été détournées pour sauver la base aérienne. On accuse le détournement de ces eaux d’avoir provoqué l’inondation de centaines de maisons et le déplacement de 800 000 personnes. Selon des informations divulguées dans les médias, le ministre fédéral des sports de même que des soldats de l’armée et un groupe de fonctionnaires du gouvernorat de la province de Sindh ont pratiqué la brèche du contournement de Jamali dans le district de Jafferabad dans la province du Balouchistan pendant la nuit du 13 au 14 Août pour détourner les eaux entrant dans la base aérienne qui est restée aux mains de l’US Air Force depuis la guerre contre le terrorisme ayant commencé en 2001.

« Mr Ejaz Jakhrani, le ministre des sports, expliquant la situation aux medias a dit que si les eaux n’avaient pas été détournées la base aérienne de Shahbaz aurait été inondée….

« Un ex-Premier ministre, Mr Mir Zafar Ullah Khan Jamali a dit que pour sauver la base aérienne de Shahbaz, la bretelle de contournement de Jamali avait été démolie et la ville de Dera Allaahyar inondée. Mr Jamali a dit que si la base aérienne était si importante, alors de quelle priorité auraient du bénéficier les citoyens. Il a accusé le ministre Jakhrani, le DPO, et le DCO de Jacobabad d’avoir délibérément détourné le cours des eaux d’inondation vers le Balouchistan… »



Merci à Feryal Ali Gauhar
Source: http://www.washingtonsblog.com/2010/09/allegation-americans-flooded-out.html
Date de parution de l'article original: 13/09/2010
URL de cet article: http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=1444





Lundi 20 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par GONZALOO le 20/09/2010 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne pas donner un $ tant que ce gouvernement n'annule pas les commandes de matériels militaires auprès des forces impérialistes américains. Plus d'un milliards cinq cent millions de $ pour les F16 par exemple. L'argent est pour le peuple pas pour l'industrie de l'armement des capitalistes arrogants.

2.Posté par emailbleu le 20/09/2010 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout a fait d'accord avec vous GONZALOO,mais faut pas rever,le Pakistan veut absolument ces avions quoiqu'il arrive..Le peuple comme dans tous les pays ne sont pas pris en compte

3.Posté par damien le 20/09/2010 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les paysans pakistanais ne valent rien! Le président mariole prefere tuer des centaines de milliers de paysans pour quelques drones US.

4.Posté par LESEVENTIZ le 20/09/2010 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça me parait gros quand même cette histoire .

5.Posté par joszik le 21/09/2010 00:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous ça c'est bidon, c'était calculé pour assassiner un maximum de personnes et cela de façon totalement consciente et criminelle.

6.Posté par damien le 21/09/2010 03:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est crédible vu le niveau auquel le pakistan est descendu.Le cynisme atteint des sommets.
Il n'y a qu'à voir les bases US et les cibles que fournit l'armée afpakienne à l'OTAN.
Karzai est certes une mariole. Mais le président pakistanais l'est tout autant si ce n'est plus.

7.Posté par joszik le 21/09/2010 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On se souvient aussi du vieux Chavez qui racontait que les américains avaient déclenché le séisme à Haïti en faisant un essai de HAARP."un essai".
L'aimable plaisantin de Chavez qui laisserait à penser que cela était involontaire et qu'ils ne souhaitaient pas tuer des personnes civiles.
Ou tout simplement voulait-il dire qu'ils se sont servis des haïtiens comme des cobayes?

8.Posté par damien le 22/09/2010 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

possible que ce soit de la manip, mais ici c'est verifiable sur le terrain (à condition que les journalistes fassent leur boulot)

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires