Géopolitique et stratégie

Des avions russes à Cuba pour contrer le bouclier américain? (Izvestia)



Lundi 21 Juillet 2008

Des avions russes à Cuba pour contrer le bouclier américain? (Izvestia)
Des avions militaires russes pourraient à nouveau être basés à Cuba en riposte au déploiement en Europe de l'est du bouclier antimissile (ABM) américain, annonce lundi le journal russe Izvestia.

Le projet américain est destiné à parer d'éventuelles attaques venant d'Iran ou de Corée du Nord. Washington compte ainsi installer un radar en République tchèque, avec laquelle un accord a été signé, et dix missiles intercepteurs en Pologne. Moscou, se sentant menacé, a exprimé à plusieurs reprises son hostilité et menacé d'adopter des mesures de rétorsion.

"Avant qu'ils ne déploient leur système ABM en Europe de l'est, nos avions stratégiques auront déjà atterri à Cuba", a déclaré au correspondant d'Izvestia une source haut placée au sein de l'aviation stratégique à grand rayon d'action.

"Le bombardier lourd supersonique Tu-160 et le bombardier stratégique Tu-95MS ("Bear", selon l'appellation de l'Otan) sont en mesure, de par leurs caractéristiques, de voler jusqu'à Cuba. Mais dans un tel cas de figure, les possibilités techniques sont limitées. Une solution politique est nécessaire", écrit le journal.

"Je n'affirmerais cependant pas que ces discussions ne correspondent pas à des projets réels", a ajouté la même source.

Selon les experts, les Etats-Unis sonneraient immédiatement le branle-bas de combat en cas d'atterrissage des avions russes à Cuba.

"90 milles séparent Cuba des côtes américaines. En outre, Washington a déjà un pied sur l'île avec la base de Guantanamo, qui ne contient pas uniquement une prison pour les terroristes islamistes", conclut le quotidien.

http://fr.rian.ru http://fr.rian.ru



Lundi 21 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par kerozen le 21/07/2008 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on y arrive tout doucement ,zelez voir...

2.Posté par LUDO le 23/07/2008 01:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si les Russes en parle c'est parce qu'ils l'ont déjà installé depuis longtemps, je pense.C'est une salade pour l'instant, le plat de résistance est avenir. Ni les menace des généraux américain vont les arrêter de la même manière pour l'abm en UE. La crédibilité de super puissance des USA est maintenant en jeu.

3.Posté par Sofiane Nait Amar le 13/09/2008 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense que si le probléme persiste entre les USA et la RUSSIE, on se dirige tout droit vers une troisième guerre mondiale, la RUSSIE aussi est une puissance militaire et elle posséde une force de frappe redoutable, depuis l'arrivée du président VLADIMIR POUTINE, la RUSSIE a nettement évoluée sur le plan économique et politique.
les américains devront se mefier vu la remontée en fléche des russes. une chose est sure c'est que la RUSSIE n'est pas L'IRAK ou la YOUGOSLAVIE ou bien L'AFGANISTAN.

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires