Propagande médiatique, politique, idéologique

Derrière le film « Home » de Yann Arthus-Bertrand : Al Gore et la famille royale britannique !



Samedi 6 Juin 2009

Photo: http://soirmag.lesoir.be/actualite/TVNews/yann-arthus-bertrand-et-luc-2009-04-23-702500.shtml
Photo: http://soirmag.lesoir.be/actualite/TVNews/yann-arthus-bertrand-et-luc-2009-04-23-702500.shtml
La journée mondiale de l’environnement du 5 juin commencera une fois de plus en jetant l’anathème sur ces méchants humains qui se reproduisent trop vite et ne cessent de polluer. Au centre d’une vaste orgie de lavage de cerveau, le nouveau film de l’ancien acteur français devenu militant écologiste et photographe Yann Arthus-Bertrand bien connu pour ses livres et émissions La Terre vu du ciel. Le film, distribué par Luc Besson, sortira demain simultanément dans 127 pays et sera présenté gratuitement dans de nombreux cinémas, théâtres, à la télévision, sur DVD et sur internet.

Le coût de toute cette propagande ? 10 millions d’euros apportés pour l’essentiel par l’industrie du luxe Pinault Printemps la Redoute (PPR) présidée par François Henri Pinault. D’après le quotidien britannique The Telegraph, le film a également bénéficié des largesses du Prince Charles via son Rainforest Project, une association environnementale créée par le Prince de Galles. Le créateur de mode Alexander McQueen et la fille du Beatle Stella McCartney ont également mis la main au portefeuille.

Commençant avec des gros plans sur des paysages merveilleux, le film amène habilement le spectateur sur des vues aériennes d’usines polluantes, d’aéroports et de plateformes pétrolières.

Le synopsis du film annonce qu’en « 200000 ans d’existence, l’homme a rompu un équilibre fait de près de 4 milliards d’années d’évolution de la Terre. Le prix à payer est lourd, mais il est trop tard pour être pessimiste : il reste à peine dix ans à l’humanité pour inverser la tendance, prendre conscience de son exploitation démesurée des richesses de la Terre, et changer son mode de consommation. »

Le récit qui accompagne le film a été édité par deux malthusiens de choc : l’ancien vice-président américain Al Gore et Lester Brown du Worldwatch Institute. Il est évident qu’ils ont tout fait pour ne pas parler de ce qui pourrait réellement sauver l’homme et son environnement : l’énergie nucléaire de quatrième génération et la fusion thermonucléaire.

Yann Arthus Bertrand est d’ailleurs violemment attaqué par le réseau Sortir du nucléaire pour sa position pragmatique en faveur du nucléaire. Le photographe avoue que « Dans le film, je n’ai pas réussi à parler du nucléaire, je voulais le faire, mais c’était très, très compliqué. Sur cette question, je ne sais pas quoi penser. Je pense qu’il y aura des accidents nucléaires, oui, c’est vrai, je l’ai dit et je le pense, mais cela ne veut pas dire que je suis spécialement pour le nucléaire, c’est juste que je ne vois pas comment on va remplacer toutes les centrales qui fonctionnent en France. »

A lire : Rebond de l’écrivain Iegor Gran dans Libération : "Home" ou l’opportunisme vu du ciel

http://www.solidariteetprogres.org http://www.solidariteetprogres.org



Samedi 6 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par T-Rex le 06/06/2009 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


J'avais bien flairé l'arnaque à la culpabilité globale c'est pour cette raison que j'ai boycotté ce film : je ne voulais pas faire partie de tous les moutons qui le regarderaient, accepteraient à leur insu la propagande culpabilisante et iraient se plaindre ensuite que le monde est infernal !!

Un film de cette nature qui passe dans plus de 100 pays et gratuitement ne peut que représenter une arnaque des puissants envers les citoyens. Après tout, est-ce qu'on passe les films des réunions du G20, G8, G7 etc. dans tous les pays du monde alors que ces gens prennent des décisions qui altèrent nos vies ? NON ! C'est pas notre affaire, parait-il... Ils le font seulement quand ils ont quelque chose à tirer de nous et, ça, c'est essentiellement du fric. Voilà comment ça marche : (1) on vous fait croire que vous êtes responsables (oh, les villains humains !) de tous les maux de la planète Terre ; (2) Une fois que vous avez accepté cet axiome, on vous fait entrevoir la nécessité de réparer le mal que vous avez commis ; (3) la réparation consiste à casquer en termes sonnants et trébuchants.

Je pense que ce film aurait dû être réservé essentiellement aux PDG des multinationales et à leurs cadres supérieurs qui prennent les décisions qui mettent la planète à mal, et à eux seuls. Ce sont eux qui polluent la Terre, pas nous. La disparition des forêts, la pollution des mers et des cours d'eau, la pollution de la terre, de la nourriture, des airs : toute cette pollution est le fait des industriels, pas des citoyens ordinaires.

Moi, je ne veux rien savoir. Tellement rien, en fait, que je ne trie jamais mes ordures !!! JAMAIS. Je refuse de participer à cette arnaque soi-disant écologique qui consiste à trier ses ordures. Trier ses ordures (on ne vous l'a pas dit...) c'est travailler gratuitement pour les usines de recyclage qui font d'énormes profits (d'autant plus qu'elles ne vous paient pas !). Je ne travaille pas gratis. Le gouvernement étudie la possibilité de rendre obligatoire de tri des ordures par les citoyens ; vous croyez vraiment que c'est pour l'écologie ? MDR !!! Alors pourquoi l'Etat ne rend pas obligatoire le principe du pollueur payeur ? Posez-vous les vraies questions. Moi, j'ai trouvé les réponses : mon temps vaut de l'argent ; d'accord pour trier si je suis payé.

Pour le reste : basta !


2.Posté par hans scholl le 06/06/2009 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

fusion froide et auttre moteur minato,stierlig et encore d'autre systeme qui nous sont caché,"pas de compteur" pas de controlle c'est aussi simple

ce sont pas nous la population qui avons détruit,ce sont des élites de banquiers et de méga patrons et une idéologie quasi nazi de volonté de controlle global et définitif,qui nous a imposé ce système et caché les technologie propre qui rendent autonome

maintenant c'est sure que personne ne s'est véritablement bougé pour lutter contre ce système malsain,mais bon.
il faut le dire aux plus de gens possible,tracter et diffuser les idées et les manière de poser des questions ,de faire des liens entres les faits,les idées,etc...

bougeons nous,ou nous vivrons la Fin des Temps,c'est une évidence,à qui regarde le mone avec réalisme se rend compte que le tablleau est bien pré apocalyptique,aucune valeurs,valeurs inversées,les victimes sont les bourreaux,les fille de 12 ans mettent des string visible et font les putes,tout le monde ne pense quà sa jouissance infini sans se soucier des conséquences,la femm croit etre libre,parccequ'elle peut divorcer,mais jamais la femme n' a été si peu respecter,tant abusé et tant stigmatisé tout en étant aux ordres des pulsion masculine,ya jamais eu autant de pornographie,les gens demande à etre surveillé,les saisons et le temps est totalement déréglé,ya des tornades en france,les homos veulent nous faire croire qu'ils sont comme les hétéro et veulent adopter des gosses,j'hallucine,si certains veulent ettre homo,ca vous regade en privé mais mon dieu soyons serieux ne demander pas à etre comme des hétéro puisque vous ne l'etes pas ,vous etes homos!

enfin bref,c'est la merde,ca craint,les gens sont tous méga débiles,les pire c'est ceux qui ont des ceintue avec un gros dollars ou despendantif avec écrit golde gabana et autres,putain mais la honte,au moins ya 40 ans les gens s'identifié à des idées spitituelle ou idéologique ,mais bordel vénérer une marque,la honte serieux

3.Posté par cubalt le 06/06/2009 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo T-Rex et hans scholl pour votre clairvoyance car moi comme t-rex j'ai aussi senti la grosse arnaque j'ai effectivement visionné ce film et j'ai eu le sentiment d'être face a juge qui me disait être responsable de ce désastre .
en effet le peuple n'est absolument pas responsable de ce dérèglement climatique sauf pour quelque papier,mégot et autre bouteilles jetés un peu partout avec bien sur des conséquence extrêmement faible sur l'environnement,je tiens a le souligner.
Nous n'avons pas a porter la responsabilité de ce désastre nous n'avons pas a payer pour ca.
Voila il semblerait que la prochaine campagne écologique portera sur la surpopulation qui serait un facteur de pollution également, selon un groupe de travail qui s'est déroulé a new York il y as quelque jours.

4.Posté par Mathieu le 06/06/2009 23:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les industriels jettent aussi la responsabilité sur les consommateurs: Ils achètent des produits avec des emballages, on ne les forcent pas.

C'est sur que si tous les produits ont des emballages, ce raisonnement est dangereux si chacun remet la responsabilité à l'autre.

On est dans un système où tout le monde a raison d'agir comme il le fait mais cela ne satisfait pas l'environnement. Nourrir la croissance, l'innovation à gogo, la construction, la vente, la compétititon, l'enrichissement, comme seule finalité est limité, par les ressources, le sens, l'aspect fini de la planète.

On est a mon sens responsable parce qu'on est dedans, parce qu'on consomme et que même chez nous, nous ne nous affranchissont pas du monde. On n'est pas responsable de tout ce qu'il y'a, mais la planete nous est livrée comme ça. Avec l'idée qu'on laisse quelque chose à ceux qui seront après nous, on ne pas se cacher derrière, je suis pas payé pour, ça dépasse ce cadre.

5.Posté par Zio le 07/06/2009 00:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les idées derrière ce qu'on appelle l'écologie je les trouve bonne, notre modèle de société ne pourra tenir longtemps en allant à ce rythme, pas une question de réchauffement climatique etc mais les ressources ne sont pas inépuisables ! Mais ce qui me fait reculer d'un pas c'est l'engouement de tous, les médias et consorts, pour cela. Maintenant on dirait qu'on va essayer de faire de l'écologie un moyen de s'enrichir encore plus tout en se donnant une bonne conscience de façade. Tout ce qui a attrait de façon directe ou indirecte à la politique finit par être d'une manière ou d'une autre vidé de son essence car instrumentalisé tôt ou tard.
On nous dit faite ci et ça et en même temps on électronise de plus en plus notre vie avec des gadgets inutiles mais qu'on estime vital. L'écologie soit c'est une vie coupée de notre monde moderne soit c'est histoire de dire que.... et comme on est tous plus ou moins dépendant de ce que fournit ce monde moderne alors ça n'est pas près de changer et ça ne changera pas car personne ne voudra remettre en cause ce qu'ils estiment "acquis".
De la foutaise tout ça...

6.Posté par Habakuk le 07/06/2009 07:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai tenu 1/4 d'heure puis j'ai sombré dans une léthargie irrésistible... Dieu sait que j'aime particulièrement les films qui nous montrent de belles images de mère nature, mais là, je n'ai pas tenu... Allez savoir, ce style soporifique propre au rythme des voyages en montgolfière... Au delà de ce spectacle hypnotique pour gogos hallucinés, j'ai trouvé l'œuvre très chiante.

7.Posté par Trinity le 07/06/2009 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est dangereux de dénigrer ce film sans distinction sous prétexte qu’il a été sponsorisé par d’affreux- riches-qui-ne-peuvent-que-nous-vouloir-du-mal (hou les vilains !)
Il y a là une confusion entre deux problèmes bien distincts.

1° : Ce que montre ce film est rigoureusement vrai et l'ignorer plus longtemps entraînera la destruction de notre support de vie . Ou du moins sa transformation en enfer global.

Pourquoi reprocher à ces gens de tenter d'en faire prendre conscience - tout en en prenant mieux conscience eux-même probablement ? Même si ce n'étais pas leur but, ils seront pris dans la spirale, c'’est donc un facteur très positif de changement.

2°: Comment ils ( les "élites") tenteront d' utiliser la chose - éventuellement à leur seul profit - est un autre problème.

Joindre les deux points sans distinction amène faussement les gens à penser qu' il peuvent continuer à gaspiller comme avant sans rien changer à leur comportement .

C’est donc un facteur d'aggravation de la situation.



8.Posté par DURANDUPONT le 07/06/2009 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CETTE OPERATION PANETAIRE DE MATRAQUAGE CONSISTE A DEDOUANER LES PUISSANTS LOBBYS RESPONSABLES DES DEGATS ENVIRONNEMENTAUX EN CULPABILISANT LES SPECTATEURS SUR LE MODE DE VIE QU'ILS ONT ADOPTES...CE QU'ON OUBLIE DE DIRE C'EST AVEC QUEL SOIN CES MEMES LOBBYS AVAIENT SOIGNEUSEMENT AMOINDRIS LE DICERNEMENT DES CONSOMMATEURS POUR MIEUX LES CONDITIONNER....AUJOURD'HUI LES PUISSANT LOBBYS SE SERVENT D'UN ARTHUS BERTRAND COMPLAISANT POUR DECRIRE UN ETAT DE LA PLANETE DESASTREUX QUI DOIT IMPERATIVEMENT APPELER A UNE GOUVERNANCE MONDIALE QUI REFLECHIRA A L'AVENIR A LA PLACE DES CONSOMMATEURS QUI SE SONT MONTRES IRRESPONSABLES..

9.Posté par T-Rex le 07/06/2009 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ Trinity (7)

Je n'ai pas besoin d'avoir vu ce film pour connaître l'étendue de la pollution de la Terre : je suis informé !

L'unique but de ce film est de culpabiliser les populations du monde afin qu'elles mettent la main à la poche pour la prochaine "taxe écologique" que les dirigeants du monde sont en train de nous concocter. C'est le projet de Al Gore et sa clique !!!

Monsieur Pinault a donné largement pour ce film. Question : pourquoi n'a t-il pas allongé pour les SDF sous leurs tentes ?? Ce serait très écologique (pour ne parler que de cette dimension). Il a, ces dernières années, dépensé des millions d'euros pour l'achat et la rénovation d'une ancienne bâtisse italienne transformée en musée regorgeant d'oeuvres d'art. Question : pourquoi n'a t-il pas financé un ensemble de foyers pour les indigents de France avec les moyens qu'il possède ?? Ce serait très écologique.

Nous avons déjà payé les premières pertes de la crise : celles des banquiers ; mais les prochaines, les nôtres (boulots, piaules, etc.), nous les prendrons en plein dans la gueule parce que ni l'Etat ni les banquiers ne viendront à notre secours.

Ce film (que je n'ai pas vu) n'a rien de pédagogique, c'est de la propagande. La pédagogie voudrait que l'on mette en oeuvre des procédures pour s'assurer que les pollueurs paient pour leurs forfaits qui affectent les humains, les animaux, tout l'écosystème... ou mieux : qu'ils arretent de polluer tout court !! Or, tristement, rien n'est fait dans cette veine.



10.Posté par BobGratton le 07/06/2009 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BobGratton
@T-REX et hans scholl
100% D'accord, culpabilisation à outrance et diversion pour occulter les vrais solutions

@Trinity
Je te comprends et je suis d'accord avec toi, mais le problème, c'est que le mal ne peut et ne sait produire que le mal. Les choses vraies montrées par ce genre de personnes ne servent que de lubrifiant pour mieux faire glisser la grosse quenelle qu'il nous préparent.
Si on veut s'intéresser à l'écologie, il vaut mieux aller voir du coté des paysans, la télé paysanne par exemple, ou comme dit hans scholl s'intéresser aux technologies EXISTANTES et propre, fusion froide, pantone...

A propos d'al Gore, un classique de la catégorie des Goodies :
"Le nouveau héros de la lutte contre le réchauffement climatique a consommé, en 2006, vingt fois plus que le foyer moyen américain."
et la réponse du fourbe n'est pas mal non plus :
" Al Gore a justifié cette somme en expliquant que si sa facture était aussi élevée, c’était parce qu’une grande partie de l’énergie dépensée était d’origine écologique (solaire, éolien, méthane issu de déchets). Donc plus chère."
http://www.terra-economica.info/221000-kW-h-d-electricite,3299.html

L'exemple le plus frappant de technologie occultée : le moteur Pantone (50% d'économie et non polluant) :
Vidéo de France2 ici :


11.Posté par VIRGILE le 07/06/2009 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allons plus loin cher @ BobGratton

L'éminent savant Telsa a découvert une énergie quasi-illimité et quasi-gratuite depuis plus d'un siècle. Certaines de ces découvertes ont été évidemment "rachetées et étouffées" afin que les Rotschild/Nobel/Rockefeller développent leurs business pétroliers. Et aujourd'hui l'énergie nucléaire rapporte des profits pharaoniques entre les mains d'une petite poignée de trusts, bridés par Carlyle, Halliburton and co.. Donc la pollution et le pillage planétaire sont réellement volontaires et comme toujours, c'est aux consommateurs de payer et de culpabiliser.
La vérité est que nous avons des réserves d'énergie quasi-illimité et que les Illiminati ne veulent surtout développer car peu rentables. Les applications Haarp (Telsa) en sont également dérivées (cyclones, tremblements de terre, etc.).

12.Posté par waikup le 07/06/2009 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce film a été fait pour culpabiliser l'homme. Alors que tout le monde sait que, si la Terre chauffe, c'est parceque le système solaire entier est en cause. On y peut rien !!!

alors attendez vous à une nouvelle taxe maison, une taxe Carbone

13.Posté par BobGratton le 07/06/2009 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BobGratton
@Virgile
Je lis Telsa mais tu parles de bien de Tesla n'est ce pas ?
A visiter le site incontournable notre ami Nenki ou on peut télécharger beaucoup de choses sur tesla, notamment le livre complet de ses brevets

14.Posté par BobGratton le 07/06/2009 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BobGratton
oooops j'ai oublié le lien du site de Nenki.
Ci dessous :

15.Posté par artsplastiques le 07/06/2009 20:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis assez d'accord avec tout ce que DIT Yann Arthus-Bertrand.

Mais ce n'est qu'en surface. Plus profondément, plus concrètement, ce que l'on voit, ce que yab nous montre, me semble plus gênant. Il se contredit par la forme (comme prof d'arts plastiques, il me manque souvent le terme équivalent de "contredire" pour les formes...).

La "perfection" de ses travellings (et son abus de l'effet Vertigo d'Hitchcock adapté à l'hélico...), l'absence de mauvais temps et l'absence de réaction des gens filmés font de son point de vue un point de vue à la Google Earth. La terre devient une sorte de jouet en 3D qu'on peut faire pivoter en tout sens, elle semble faite pour nous, ses formes et couleurs ont été sélectionnées pour ressembler à de jolies oeuvres abstraites.
D'ailleurs il l'appelle Maison, décrétant qu'elle nous appartient. La nature présentée par yab se limite au statut de jardin, elle ne peut plus se concevoir comme étrangère à la culture.

Il ne faut pas sous-estimer l'importance de ces signes : le discours écolo mis en voix off ne suffit pas à les recouvrir.

A part ça, on remarquera au passage l'intrusion habituelle de la caméra chez les pauvres mais jamais aussi indiscrète chez les riches. On pourrait peut-être analyser aussi l'outil de la main-mise picturale, l'hélicoptère-caméra, utilisé davantage pour réciter que pour regarder (yab est bien différent de Godard). On notera aussi l'usage d'images de synthèse pour certaines animations : ce choix oppose yab à Nuridsany et Perennou, les réalisateurs du très beau Genesis...

16.Posté par BobGratton le 07/06/2009 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BobGratton
oui,
c'est comme si une puce déclarait que le chien lui appartient parce qu'elle le parasite.

17.Posté par pondi le 08/06/2009 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour

D'accord pour l'aspect propagande du film qui a évité de s'étendre sur les pollutions créées par les pays européens (mais longuement sur les USA et autres grandes puissances comme la Chine) et qui a été projeté juste avant les élections européennes – Hasard ? et également sur son discours manichéen…

Mais pas d’accord pour dire que seuls sont responsables les multinationales, les politiques, et les institutions internationales. Nous collaborons également a ce désastre chaque fois que nous consommons plus que nous avons besoin, chaque fois que nous nous revendiquons bio ou écolo et que nous nous précipitons au premier rhume venu sur un antibiotique ou que pour voyager, nous acceptons aussi de nous polluer (et a l’intime, on l’est autant que notre planète - rappelons que l'écologie commence avec soi-même) avec des vaccins, que nous prenons notre voiture vide, etc… Le capitalisme crée des marchés qui répondent toujours a notre demande (de toujours plus de sophistication dans les mobiles en passant par le tourisme de catastrophe ou médical… jusqu’au marché du baby business)…

Bref on veut bien changer… a condition de ne rien perdre et de ne rien devoir partager… Le foutu pouvoir d’achat !!!!! C’est aujourd’hui quasi le seul élément qui détermine le vote des citoyens des pays riches dits en crise… Ce n'est pas une coïncidence si l'Europe a vire aujourd'hui, dans son ensemble a droite..., Et cela me parait totalement surréaliste après avoir vécu ces dernières années en Inde…

18.Posté par T-Rex le 08/06/2009 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ pondi (17)

Il y a encore une quarantaine d'année, on pouvait acheter, dans les petits commerces, son beurre, son huile, sa farine, ses haricots, etc. au litre ou au kilo emballés dans du papier ou mis directement dans des sacs, panier ou récipients apportés par la clientèle (à cette époque la notion de "consommateurs" n'existait pas non plus : on était encore des personnes...). Les yaourts étaient vendus en pots de verre pour lesquels on payait une caution et que l'on devait rendre au vendeur au prochain passage pour récupérer cet argent de caution (1 ou 2 centimes de franc par pot).

Ce sont les industriels qui, pour faire un maximum de profits et rester maîtres de la concurrence, ont "inventé" l'emballage. L'emballage coûte énormément surtout en terme écologique : c'est un pur gaspillage. Nous, en tant que "consommateurs" nous n'avons pas eu notre mot à dire. Toutes les décisions sont prises par ceux qui mènent la danse économique et qui en croquent le plus. Ce sont les industriels. Il se trouve que ce sont ces mêmes industriels qui, organisés en lobbies puissants, en imposent au gouvernement pour que ce dernier prennent des mesures dans le sens de leur unique intérêt (le lobby pharmaceutique, le lobby technologique, le lobby de l'armement, le lobby pétrolier, le lobby juif ou lobby financier ("les juifs sont riches" : OUI !!! Ils tiennent les finances mondiales et chapeautent les lobbies de l'armement et du pétrole !!!).

Donc, venir nous dire aujourd'hui que nous sommes des pollueurs quand on ne peut même pas faire entendre nos voix : je dis NON !! NON !! Et NON !! Les seuls pollueurs dangereux sont les industriels qui prennent les décisions sans tenir compte de nos doléances : tant qu'ils font du fric, ils ne se sentent pas obligés de nous écouter.

La pollution produite par les populations est infime par rapport à la pollution produite par les consortiums industriels, et ce film ne pouvait avoir pour but que de nous rendre coupables d'une pollution qui n'est pas la nôtre !


19.Posté par BobGratton le 08/06/2009 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BobGratton
@pondi (17)

Un autre exemple d'une plante aux propriétés multiples et variées, cultivées pendant des siècles a été diabolisée, puis finalement interdite, afin de s'en débarrasser, pour produire et consommer des produits issus du complexe pétrolier.
Excellente vidéo comportant les références comme l'encyclopédia britannica :

20.Posté par edab le 08/06/2009 23:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'après Alex Jones (je prend ce qu'il dit avec de grosses pincettes) George Soros aurait aussi financé le film Home. Où a t-il eu cette information ? Je ne la trouve nulle part sur le web.

http://www.dailymotion.com/video/x9j2ee_alex-jones-calls-for-aid-to-expand_news
J'ai appris ça sur cette vidéo.

21.Posté par BobGratton le 09/06/2009 00:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@edab
Comme tu dis, Alex Jones et son curieux silence sur israel qui d'après les mauvaises langues serait dû à sa femme de nom de jeune fille "violet" ... oh les vilains rapporteurs de ragots

22.Posté par Aldabra le 10/06/2009 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Le film a également bénéficié des largesses du Prince Charles via son Rainforest Project, une association environnementale créée par le Prince de Galles. Le créateur de mode Alexander McQueen et la fille du Beatle Stella McCartney ont également mis la main au portefeuille.", dit le post d'Alterinfo.
Il n'en est rien.
L'article du Telegraph dit que le film Home a été soutenu (supported) par l'association créée par le Prince Charles, comme par d'autres ONG environnementalistes ou écologistes (par exemple le WWF International). To support en anglais ne veut pas dire financer mais soutenir. L'article dit bien que le groupe PPR a financé (funded) le film. Et c'est ainsi que se propage sur le NET des informations fausses avec l'apparence d'une information vérifiée. Pour information, outre PPR qui a donné 10 millions d'euros, s'ajoute France 2 (qui a diffusé le documentaire) et la Fondation du Qatar (qui a payé la version en arabe et sa diffusion dans le monde arabe). Le budget total est donc d'environ 12 millions d'euros. Stella McCartney et Alexander McQueen sont deux marques qui appartiennent au groupe PPR, leur maison-mère. Les individus Stella McCartney et Alexander McQueen n'ont rien versé.
Pourquoi Yann Arthus-Bertrand a cherché et trouvé un mécène : pour que le film soit gratuit (pas de producteur à rembourser avec des recettes commerciales). Pourquoi : parce que dans notre société marchande, l'argent est une discrimination injuste.

Les preuves :
http://www.telegraph.co.uk/earth/earthnews/5423838/Earth-from-Above-film-shows-damage-to-the-planet.html
"The film is supported by The Prince's Rainforests Project (PRP), set up by the Prince of Wales to find ways to slow rainforest deforestation. "

23.Posté par "Contre-Manipulateur" le 10/06/2009 17:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Aldabra

Merci,j'étais sur le point de faire cette rectification...

J'ai de moins en moins confiance en Alter...

D'ailleurs, c' est tjrs les mêmes qui font des posts...

MOuais...ça "sent" bizarre ici...

24.Posté par l'Øbscurantiste le 10/06/2009 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est vrai que l'article "suggere" que le prince charle a financait le film en disant :"D’après le quotidien britannique The Telegraph, le film a également bénéficié des largesses du Prince Charles via son Rainforest Project", et la suggestion est habile surtout parce que la participation de charle est mise entre deux source de financement et n'utilise pas le mot "financer" directement, plutot "largesse".
selon le monde : "Le prince Charles a joué les attachés de presse en projetant Home à des journalistes de Londres."
ref: http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/06/03/arthus-bertrand-l-image-de-marque_1201679_3244.html

c'est pas parce qu'un article fait l'eloge de parti anti-sioniste que l'admin d'alterinfo cautionne et approuve ce qui est ecrit, personnelement je le considere (le site) comme un forum orienté verité, une edition, dont le le travail serait surtout de communiquer les infos censurées ou pas dites., et je comprend parfaitement qu'il ne puisse pas tout verifier surtout quand c'est bien ficelé et joué sur les mots.

ce qui me suffit moi pour considérer ce film comme une continuité du complot ecologiste, c'est, d'abord al gore, mais surtout Lester Brown, president du Worldwatch Institute, et membre du CFR, dans son livre World Without Borders (un monde sans frontieres), 1972, il dit :"effective supernational institutions . invariably require that countries sacrifice a measure of national sovereignty. . . The existing international system based on competition and conflict and superpower dominance will not work over the longer term. It must be replaced by a new world order, one based on cooperation and a sense of community."

autrement dit, c'est le dernier mec à qui je ferai confiance.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires