Palestine occupée

Dernières nouvelles de la Palestine occupée: L'occupation met la pression sur les étudiants palestiniens pour les utiliser comme agent.


Dans la même rubrique:
< >

Des rapports juridiques indépendants ont pointé du doigt les pressions pratiquées par les autorités de l'occupation israélienne contre les étudiants palestiniens : elles veulent les utiliser comme agents, et en échange, elles leur permettraient de quitter la bande de Gaza.

Commentant l'interdiction de voyager pour les étudiants palestinien à cause des autorités de l'occupation israélienne, 22 organisations juridiques égyptiennes et arabes ont appelé le gouvernement égyptien à permettre aux étudiants palestiniens suspendus dans la bande de Gaza de passer à travers le passage de Rafah pour qu'ils reprennent leurs études dans les différents pays du monde.

Le journal d'Al-Hayyat publié à Londres a rapporté dans son numéro d'hier mardi 19/8, dans un communiqué publié par les 22 organisations juridiques, que des centaines d'étudiants palestiniens se retrouvent encerclés dans la bande de Gaza en ce début d'année scolaire.


Jeudi 21 Août 2008

Dernières nouvelles de la Palestine occupée: L'occupation met la pression sur les étudiants palestiniens pour les utiliser comme agent.

Les services sécuritaires d'Abbas enlèvent Cheikh Moufid Nazzal à Jénine

Les services sécuritaires de l'autorité palestinienne dirigée par le président Mahmoud Abbas, à Jénine, au nord de la Cisjordanie occupée, ont enlevé, une personnalité très célèbre du mouvement du Hamas.

Des témoins oculaires dans la ville ont souligné que la sécurité préventive d'Abbas a enlevé, mercredi 20/8, le Cheikh Moufid Nazzal, 50 ans, citoyen du village de Qabatia, dans la ville de Jénine.

Il est à noter que le Cheikh Moufid a passé plus de dix ans dans les prisons de l'occupation après qu'i a été condamné à six fois de perpétuité, et a été libéré par les autorités occupantes en 2006, après une détention administrative de trois ans.

"Le cheikh Moufid Nazzal a purgé en 1996, plus de six mois dans les prisons de l'autorité palestinienne, où il a été sauvagement torturé ", ont-t-il affirmé des proches de ce célèbre palestinien qui a deux frères qui sont tombés en martyrs ainsi qu'un grand fils qui a été arrêté et condamné à plus de trois ans et demi dans les prisons de l'occupation.


Dernières nouvelles de la Palestine occupée: L'occupation met la pression sur les étudiants palestiniens pour les utiliser comme agent.

Haniyeh appelle l'Égypte à ouvrir le passage de Rafah

Le gouvernement palestinien d'entente nationale dirigé par le premier ministre Ismail Haniyeh appelle l'Égypte à ouvrir le passage de Rafah. Il a rappelé les bonnes relations historiques et stratégiques très fortes et solides avec les Egyptiens.

"Plusieurs dossiers très importants, politiques, sécuritaires, administratifs, ont été discutés, notamment les conventions sécuritaires du groupe négociateur palestinien avec l'occupation", a affirmé ce gouvernement lors de sa réunion hebdomadaire, mardi 19/8, à Gaza.

"Le dossier de la reprise du dialogue inter-palestinien a pris la priorité dans ces discussions", a-t-il ajouté.

Dans un communiqué, le gouvernement d'entente nationale a fermement contesté tout accord sécuritaire conclu entre les négociateurs palestiniens et leurs homologues occupants, qualifiant cela de liquidation de la question palestinienne.

Il a souligné son fort soutien à la reprise du dialogue général et sérieux, et il a salué la reprise des bonnes relations avec la Jordanie.

Dernières nouvelles de la Palestine occupée: L'occupation met la pression sur les étudiants palestiniens pour les utiliser comme agent.

Le ministère des legs pieux : Campagne mondiale contre la judaïsation d'Al-Qods

Le sous-ministre des legs pieux du gouvernement palestinien d'entente national présidé par Ismail Haniyeh, Dr. Abdallah Abou Jarboue, a affirmé que la campagne mondiale pour la solidarité avec Al-Qods va commencer jeudi 20/8, et qu'elle vient dans le cadre de la commémoration de l'incendie perpétré contre la bénie mosquée d'Al-Aqsa.

Dans une déclaration sur la chaîne d'Al-Aqsa, mardi 19/8, Abou Jarboue a affirmé que cette campagne a lieu pour faire face à la judaïsation de la sainte ville d'Al-Qods.

Il a assuré que les activités de cette campagne va durer deux semaines.

Ce responsable palestinien a attiré l'attention sur les crimes perpétuels de l'occupation contre la mosquée d'Al-Aqsa, soulignant qu'un nouveau tunnel de 300 mètres à été démasqué lors des derniers creusements sous les fondations d'Al-Aqsa.

Il a également condamné le silence ferme des institutions, organisations juridiques et internationales.

Dernières nouvelles de la Palestine occupée: L'occupation met la pression sur les étudiants palestiniens pour les utiliser comme agent.

Bahr : Les creusements sionistes sous la mosquée d'Al-Aqsa menacent son existence

Le président du conseil législatif palestinien par intérim Dr. Ahmed Bahr a reçu, aujourd'hui mercredi 20/8, le document d'Al-Qods de Dr. Taleb Abou Cha'ar, ministre des Wakfs et affaires religieuses, dans le cadre de la campagne organisée par la commission d'Al-Qods au ministère des Wakfs.

Dr. Bahr a remercié le ministère des Wakfs et son rôle à activer la question d'Al-Qods et la campagne populaire pour soutenir la sainte mosquée d'Al-Aqsa qui va entamer ses activités demain jeudi 21/9, à Gaza. Il a indiqué que la ville occupée d'Al-Qods est exposée à une campagne de judaïsation.

Il a averti l'occupation israélienne de la poursuite de la judaïsation de la ville occupée d'Al-Qods et des creusements sous la sainte mosquée d'Al-Aqsa, indiquant qu'ils menacent son existence.

De son côté, le ministre des Wakfs Dr. Taleb Abou Cha'ar a salué le rôle du conseil législatif palestinien en publiant une loi qui interdit le renoncement à la sainte mosquée d'Al-Aqsa.

Dernières nouvelles de la Palestine occupée: L'occupation met la pression sur les étudiants palestiniens pour les utiliser comme agent.

Mechaal affirme le grand échec des politiques américaines dans la région.

Le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal a affirmé que les négociations de l'autorité palestinienne avec les dirigeants de l'occupation, ont atteint leur impasse. Il a insisté sur le grand échec des politiques américaines dans la région.

Ces affirmations de Mechaal sont venues, mardi soir, le 19/8, lors de sa rencontre avec le ministre syrien des affaires étrangères, Walid Al Moualem.

lors d'un Communiqué de presse dont le centre palestinien d'information a reçu une copie, le bureau d'information du Hamas a souligné que cette rencontre entre les deux dirigeants, s'est prolongée de deux heures, pour des débats concernant les derniers évènements dans la scène palestinienne et dans toute la région.

Mechaal a affirmé que les négociations entre les leaders de l'autorité palestinienne et leurs homologues sionistes, sont dans l'impasse ce qui prouve le grand échec de toutes les politiques qui ont pari sur les promesses de la direction américaine actuelle de réaliser un succès avant l'achèvement du mandat du président américain W- Bush.

Il a affirmé que le dialogue est le seul moyen pour la réalisation de la conciliation palestinienne et pour traiter les désaccords internes.

Pour sa part, le ministre syrien des affaires étrangères, Walid Al Moualem a loué fortement la mesure Jordanienne concernant la reprise des bonnes relations avec le Hamas, en insistant sur l'appui décisif de la Syrie au dialogue inter-palestinien qui pourra parvenir à la conciliation nationale.

Dernières nouvelles de la Palestine occupée: L'occupation met la pression sur les étudiants palestiniens pour les utiliser comme agent.

Un responsable jordanien : Abbas inquiet du rapprochement entre le Hamas et la Jordanie

Des sources jordaniennes bien informées ont révélé que l'autorité palestinienne dirigée par Mahmoud Abbas, a exprimé ses fortes inquiétudes envers le rapprochement résulté entre le Hamas et la Jordanie.

Ces inquiétudes de l'autorité palestinienne sont venues, après les discussions entamées entre le directeur des renseignements jordaniens, Mohamed Al Dahabi et les deux membres du bureau politique du Hamas, Mohamed Nazzal et Mohamed Nassr, en exprimant ses craintes que ces entretiens vont sauver le Hamas de son isolement international.


Des observateurs bien informés ont néanmoins affirmé la poursuite des entretiens entre le Hamas et la Jordanie jusqu'à la fin de cette année, en insistant sur la stratégie politique des dossiers en débats et sur les bonnes relations du Hamas avec tous les pays arabes, notamment la Jordanie.

L’occident aide l’Autorité palestinienne à réprimer les Palestiniens

par Khalid Amayreh

La dernière chose dont ont besoin les Palestiniens, c’est d’avoir sur le dos un autre tortionnaire qui ne fait qu’ajouter à la terreur génocidaire israélienne.

Les gouvernements occidentaux affirment devant leurs citoyens respectifs que l’aide financière qu’ils attribuent à l’Autorité palestinienne (AP) est employée pour développer la sécurité, favoriser la démocratie, les droits de l’homme et l’état de droit dans les Territoires Occupés.

Ces gouvernements pourraient aussi se tromper eux-mêmes en imaginant que la répression souvent très dure appliquée par l’AP contre ses propres citoyens, depuis longtemps réprimés par Israël, pourrait favoriser la paix entre Israël et les Palestiniens.

Ces deux assertions sont fausses.

Aujourd’hui, une grande partie de « l’aide financière » occidentale attribuée au régime basé à Ramallah est utilisée pour consolider une structure d’état policier, en réalité un état policier sans état puisque l’armée israélienne d’occupation continue à contrôler étroitement tous les secteurs des Territoires Occupés jusqu’à proximité du propre quartier général de Mahmoud Abbas. Selon des sources fiables, plus d’un tiers du budget de l’AP basé sur des « donations » venant de donateurs occidentaux et arabes riches en pétrole, va aux agences de sécurité qui agissent pratiquement sans aucune restriction ni légale ni morale.

En comparaison, entre Gaza et la Cisjordanie, moins d’un pour cent du budget va à l’agriculture. C’est le secteur dont plus de 50% des Palestiniens dépendent pour survivre. Nous savons tous que la raison d’être de l’existence de l’appareil sécuritaire de l’AP, c’est de réprimer la résistance palestinienne à l’occupation israélienne. Dans le cas contraire Israël n’aurait pas permis aux Etats-Unis ni à d’autres pays de soutenir financièrement, de former et d’armer ces « forces palestiniennes. »

Aujourd’hui, la façon d’agir de ces soi-disantes forces affaiblit sérieusement la loi, les libertés civiques et les droits de l’homme dans les Territoires Occupés. Les agents de l’AP arrêtent, maltraitent et même torturent des personnes innocentes. Ils emprisonnent les journalistes qui font leur devoir de journalistes. Ils ferment et vandalisent des sièges sociaux, culturels, universitaires et d’autres établissements en violation flagrante de la loi.

L’AP prétend être obligée « d’avoir la main lourde » pour empêcher le Hamas de faire un coup de force en Cisjordanie. Mais cette affirmation est ridicule et fallacieuse. Pour que le Hamas puisse effectuer un « coup » en Cisjordanie, il faudrait qu’il soit militairement plus fort qu’Israël et l’AP à la fois, ce qui est une vision des choses un peu exagérée pour ne pas dire plus.

En vérité, le vrai motif derrière cette répression généralisée et ces violations flagrantes des droits de l’homme en Cisjordanie est avant tout un désir de se venger du Hamas depuis que celui-ci a évincé les milices du Fatah de Gaza il y a plus d’une année.

Il y a quelques semaines, l’AP a arrêté trois journalistes en Cisjordanie sur des motifs manifestement ridicules tels que « mettre en danger la sécurité nationale » et « créer la division dans le peuple. »

Ces journalistes, dont fait partie Awadh Rajoub, un correspondant d’al-Jazeera.net, languissent toujours dans les geôles de l’AP.

Les proches de Rajoub ont fait savoir qu’il était susceptible d’être poursuivi par un tribunal militaire ! Oui, un procès par des militaires d’un journaliste palestinien innocent pour le compte d’une autorité qui n’a aucune autorité ou souveraineté, et dont la simple survie et l’existence dépend presque totalement de la bonne volonté d’Israël qui est en dernier ressort le véritable oppresseur du peuple palestinien !...

Par ailleurs des douzaines de responsables communautaires, des responsables religieux, des élus dans les municipalités aussi bien que des étudiants des universités sont emprisonnés et probablement torturés par des interrogateurs des agences de sécurité de l’AP.

Il y a quelques semaines, un visiteur à l’hôpital gouvernemental d’Hébron m’a raconté avoir vu un jeune homme gravement battu attaché avec des chaînes en fer à son lit d’hôpital, avec trois gardes de sécurité armés postés à l’entrée à sa chambre.

La semaine dernière, les sbires de l’AP ont sauvagement battu deux professeurs qui enseignaient à des étudiants au centre d’Anwar dans Dura, une quinzaine de kilomètres au sud-ouest d’Hébron. Les deux professeurs se nomment Naim Talahmeh et Salem al Hureibat.

Plus tôt dans ce mois, le président de l’AP, Mahmoud Abbas, a dit avoir ordonné aux agences de sécurité de libérer tous les prisonniers politiques emprisonnés à la suite des évènements récents dans Gaza. Mais deux semaines se sont écoulées et 95% des détenus politiques languissent toujours dans les prisons de l’AP. Les forces de sécurité de l’AP continuent à arrêter des gens innocents et à fermer quotidiennement des entreprises et des centres caritatifs dans un irrespect total de la loi.

Ces derniers jours, ces mêmes forces de sécurité ont même commencé à arrêter les avocats qui défendent les détenus illégalement incarcérés. Des sources en provenance d’organisations de défense des droits de l’homme en Cisjordanie ont signalé que les avocats Muhammed Farrah d’Hébron et Fadel Bushnaq du nord de la Cisjordanie sont maintenant enfermés dans les geôles de l’AP.

Le règne de la répression appliquée par l’AP à l’encontre de son propre peuple ne peut en rien être justifié par quoi que ce soit d’inacceptable dans le comportement du Hamas dans la bande de Gaza, y compris l’arrestation illégale de responsables politiques affiliés au Fatah. Persécuter des individus parce qu’ils sont perçus comme partisans du Hamas en représailles pour l’arrestation par le Hamas de militants du Fatah, ou vice versa, est le signe d’un comportement propre à des gangsters ou à des bandes armées.

Il faut reconnaître que le Hamas a libéré la majeure partie des responsables politiques du Fatah dont Zakaria al Agha, responsable de premier plan du Fatah dans ce territoire. Alors pourquoi l’AP dominée par le Fatah continue-t-elle à violer les droits de l’homme et les libertés civiles du peuple palestinien ?

L’occident se trompe en imaginant que les mauvais traitements et la répression appliqués par l’AP contre les Palestiniens apporteront la sécurité à Israël. L’AP a déjà conduit une politique répressive contre son propre peuple durant ce qu’il est convenu de nommer « l’ère d’Oslo » (1994 à 2000). Cet épisode répressif particulièrement laid dont nous nous rappelons tous, n’a par la suite produit que deux choses : l’Intifada Al-Aqsa et la victoire électorale du Hamas en 2006.

Il est donc très probable que la répression commanditée par l’occident et appliquée par l’AP sur le peuple palestinien dont elle prétend protéger et sauvegarder les intérêts, aura un effet boomerang sur l’ouest et sur son enfant chéri si brutal.

L’ouest serait ainsi avisé d’imposer une claire relation entre son aide financière à l’AP et la situations des droits de l’homme [dans les Territoires Occupés]. Ce serait plus conforme à ses idéaux et à sa politique affichés, et cela servirait également l’intérêt de la paix en Palestine.

En dernière analyse, la dernière chose dont ont besoin les Palestiniens, c’est d’avoir sur le dos un autre tortionnaire qui ne fait qu’ajouter à la terreur génocidaire israélienne.





14 août 2008 - Diffusé par l’auteur - Traduction de l’anglais : Nazim

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Jeudi 21 Août 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires