Propagande médiatique, politique, idéologique

Démystifier la ‘hasbara’ israélienne


Dans un effort très apprécié visant à exposer le racisme et le terrorisme israéliens contre le peuple palestinien, de nombreux campus universitaires dans le monde entier organisent « la semaine de l’apartheid israélien ». Les activités comprennent des conférences, des manifestations, des projections de films et autres événements médiatiques, ainsi que des spectacles et des témoignages de militants des droits de l’homme et de Palestiniens victimes de l’apartheid israélien.

Par Khaled Amayreh


Khaled Amayreh
Jeudi 4 Mars 2010

Les mensonges de la propagande israélienne (dessin Carlos Latuff)
Les mensonges de la propagande israélienne (dessin Carlos Latuff)
Des intervenants de nombreux pays, notamment de Palestine occupée, décriront comment s’approfondit la persécution des Palestiniens qui, dans de nombreux aspects, a dépassé les pires mesures jamais adoptées contre la majorité noire par le défunt régime d’apartheid sud-africain.

Il est à espérer que ces événements encourageront et amplifieront l’opposition au régime israélien criminel, en particulier à la lumière de l’attaque meurtrière d’Israël contre la Bande de Gaza l’année dernière, lorsque l’armée israélienne, son aviation et sa marine se sont liguées contre les habitants presque totalement sans défense de l’enclave côtière, tuant et mutilant impitoyablement des milliers de civils innocents et détruisant la majeure partie des infrastructures civiles de la région.

Démasquer les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité d’Israël doit donc être considérer comme une composante essentielle de la longue lutte palestinienne pour la liberté et la justice. C’est aussi un pré-requis pour saper le discours israélien mensonger, notoirement fondé sur les mensonges, les demi-vérités et la distorsion de l’histoire.

En fin de compte, les Palestiniens et leurs alliés et partisans ne peuvent démasquer la criminalité israélienne sans mettre d’abord en échec le travail de ‘hasbara’ (propagande) israélien. Toutefois, si nous réussissons à exposer Israël pour ce qu’il est, à savoir un Etat criminel qui se nourrit du terrorisme, du vol et du mensonge, ainsi que de la pratique du nettoyage ethnique et même du génocide, nous aurons accompli un pas important qui pourrait marquer le début d’une retraite stratégique du projet sioniste.

Pour réaliser cette tâche, nous devons cependant observer un certain nombre de principes qui nous aideront à éviter des erreurs et des maladresses inutiles.

Premièrement, nous devons entretenir une banque de données continuellement mises à jour contenant un corpus d’informations global et cohérent relatif à la criminalité et au racisme sionistes, incluant les violations systématiques des droits humains des non-Juifs. Cette banque de données numérisées est indispensable pour remporter la bataille des cœurs et des esprits. Inutile de dire que cette banque de données doit contenir des informations statistiques précises sur des sujets tels que le nombre de civils assassinés par Israël, le nombre de maisons démolies par l’armée israélienne, et le nombre de famille victimes du nettoyage ethnique par l’Etat sioniste. Elle devrait aussi comprendre des informations détaillées sur les activités d’expansion coloniale juive, les terres confisquées, le mur d’annexion, ainsi que sur les pogroms et attaques organisés contre des civils palestiniens innocents par les colons juifs néo-nazis.

Deuxièmement, il nous faudrait disposer de données détaillées sur la lutte anti-arabe de plus en plus débridée et le racisme juif antimusulman en Israël, qui ressemble à bien des égards à la propagande antijuive de l’Allemagne nazie dans les années 1930 qui a finalement conduit à l’assassinat en masse de millions de gens par les nazis pendant la Deuxième Guerre Mondiale.

Les médias israéliens publient souvent les remarques criminellement racistes des dirigeants juifs religieux et politiques prônant sans vergogne l’assassinat en masse des Palestiniens. Ces citations, maintenant facilement accessibles sur Internet, peuvent être utilisées comme un outil efficace pour dénoncer le discours israélien général devant le tribunal de l’opinion publique internationale. Il va sans dire que ces citations ne sont pas anecdotiques, pas plus qu’elles ne proviennent de personnalités marginales, et on exagère peu en disant que ces idées empoisonnées en sont venues à constituer une pluralité importante, sinon une majorité absolue, dans l’Etat sioniste.

Troisièmement, nous ne devons pas hésiter à faire des comparaisons entre ce que fait Israël aux Palestiniens et ce que l’Allemagne nazie à fait aux Juifs et aux non-Juifs pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Certes, de telles comparaisons feraient d’abord froncer les sourcils dans nombre de milieux, en particulier en Amérique du Nord et en Europe occidentale. Cependant, au fur et à mesure que les gens s’émanciperont de l’emprise de la propagande sioniste en accédant à des preuves irréfutables, les froncements de sourcils finiront par disparaître car les gens honnêtes n’auront pas d’autre alternative que d’appeler un chat un chat, même quand il est juif.

Tout groupe de personnes, y compris juives, devrait être comparé aux nazis lorsqu’il se comporte comme tel. Et Israël s’est comporté, et se comporte encore, comme les nazis, comme nous l’avons vu récemment à Gaza, lorsque l’armée israélienne a créé des tempêtes de feu sur le territoire sous blocus et exterminé des centaines d’innocents, souvent en bombardant les maisons où ils dormaient.

Quatrièmement, en dénonçant la criminalité israélienne, nous devons veiller méticuleusement à priver Israël de toute possibilité d’exploiter des remarques involontaires ou des lapsus pour nous accuser de nous livrer à de l’antisémitisme. Nous devons donc affirmer très clairement que nous sommes contre l’antisémitisme, tout autant que nous sommes contre le sionisme, et que nous luttons contre les juifs sionistes, non pas parce qu’ils sont juifs, mais parce qu’ils sont des oppresseurs et des meurtriers.

C’est probablement l’un des moyens les plus efficaces pour contrecarrer les tentatives israéliennes de mettre dans la même catégorie antisémitisme et antisionisme.

Les apologistes et docteurs ès-habara israéliens seront furieux contre vous, ils deviendront même hystériques, comme l’ancien officier israélien Ra’anan Geisen lors d’un débat récent avec le professeur Norman Finkelstein.

Gardez votre calme, et ne vous laissez pas intimider par leurs vociférations et leurs délires. Puis commencez à réfuter et à démystifier leurs arguments point par point, et ne vous laissez pas entraîner dans le piège de leurs tactiques de distraction.

Ils invoquent toutes sortes d’argument de diversion, ils se gratifient par exemple du nombre de lauréats israéliens au Prix Nobel, et des exploits israéliens en science et en technologie. Ils invoqueront même d’autres thèmes atypiques dans le seul but de créer la confusion.

Vous pouvez répliquer brièvement à ces arguments en disant que si les réalisations scientifiques sont importantes, la poursuite de la justice et de la décence humaine le sont bien davantage. Rappelez à votre auditoire que les nazis aussi avaient fait des avancées remarquables dans le domaine des sciences et de la technologie, et que cela ne les a pas empêchés de commettre certains des plus horribles crimes sous le soleil.

Ils vont réaffirmer que les sionistes n’ont fait que « revenir » dans leur patrie originelle. Essayez de répondre à une telle désinformation en posant une question simple, du type : « Abandonneriez-vous votre maison si quelqu’un venait vous dire qu’elle appartenait à ses ancêtres il y a 2000 ou 3000 ans ? » Par cet argument très logique, vous devriez être en mesure d’expliquer que la création d’Israël fut un viol, depuis le tout début, et qu’il le restera jusqu’à la fin des temps.

Essayez de convaincre le public qu’un pays qui a construit des centaines de colonies sur une terre occupée et y transfère des centaines de milliers de ses citoyens pour qu’ils vivent sur une terre qui ne leur appartient pas ne veut pas vraiment la paix.

En fait, l’activisme pro-palestinien doit autant que possible s’organiser, en particulier sur la question de la lutte contre la propagande sioniste. Par conséquent, la banque de données proposée devrait être constamment alimentée de tous les arguments sionistes imaginables couvrant tous les aspects du calvaire palestinien, couplés de la meilleure réfutation. Heureusement, une masse d’informations est déjà disponible sur Internet, qui peut grandement faciliter la tâche.

Enfin, il est important de dire très clairement que la cause de la justice et de la liberté en Palestine occupée a peu à voir avec le nationalisme palestinien, bien qu’un certain élément de cette dimension soit toujours présent. La lutte palestinienne pour la justice et la paix est sans aucun doute l’épicentre et le critère ultime de la lutte de l’humanité pour un avenir de paix et de justice.

Par conséquent, notre message au monde doit être que tout homme et femme honnête et sincère en ce monde doit s’impliquer dans les efforts visant à isoler le sionisme à tous les niveaux. Le sionisme est un cancer sur la conscience de l’humanité et doit être éradiqué si nous ne voulons qu’il nous détruise.



Le site de la Semaine de l'Apartheid Israélien (en anglais).

Pour se faire une idée de la “fascination” de certains Israéliens pour le régime nazi, lire l’article d’Assaf Weiss paru dans Ynet News.com le 24.01.2010 : « Nazi souvenirs on sale in Tel Aviv », en français sur le blog de Mounadil Djazaïri le 24.02.2010 : « Une bonne adresse pour les dingues (aux sens propre et figuré) d'objets nazis – des souvenirs nazis en vente à Tel Aviv. »

Source : Palestine Info  
  Traduction : MR pour ISM



Jeudi 4 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par dik le 04/03/2010 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Article pertinent. Les suggestions exposées sont incontournables pour lutter efficacement contre les injustices flagrantes de l'entité sioniste envers les palestiniens désarmés, affamés, humiliés avant d'être assassinés, souvent assassinés pour commercialiser leurs organes. Incontournables également pour faire face aux commanditaires de l'entité sioniste qui ne lésinent sur rien pour les former, les enrichir, les défendre non pas seulement par l'octroi d'armes dernier cri et surtout interdites, mais aussi en consacrant leur diplomatie au bien-être de l'agresseur, et les médias tous azimuts à l'idolâtrer.

J'ai lu quelque part que si la Somalie recevait autant d'aide qu'Israël, elle serait la fine fleur de sa région! Or, toute la manne offerte avec tant de largesses au Sionistan n'en a pas fait une fine fleur, bien au contraire, puisque la majorité des citoyens du Sionistan sont des psychopathes avérés, des lâches et des bandits gâtés. Les israéliens n'ont donc aucune joie de vivre, aucun bonheur d''être ne serait-ce que réellement admis dans leur environnement si ce n'est par la force des armes et les chantages!

Il faut être un raté, ou un désœuvré de longue durée pour admettre d'aller vivre au Sionistan, un enfer avec des portes de paradis!

2.Posté par Dedieu Jesus le 04/03/2010 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.rense.com/general89/notjws.htm

Selon cet article la majorite des juifs sont des Khazars/Ashkenazi qui descendent des Huns.
Ce qui explique que la plupart des juifs n'ont pas du tout le type mediteranéen et qu'ils ne sont pas semites.

3.Posté par ABC le 04/03/2010 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Même le grand romancier de tous les temps, Dostoïevski,avait des problémes avec les juifs,problémes qui les a appelé " la question juive " dans son " journal d'un ecrivain".Pour les amateurs de la literature et de l'histoire,voici un article trés interessant à ce sujet :

Dostoïevski et la "question juive"; Le Journal d'un écrivain, mars 1877.
Extrait :
" Dostoïevski est souvent considéré comme le plus grand romancier de tous les temps. Il était aussi très préoccupé par le sort de sa nation au travers sa longue réflexion sur la condition humaine. Il est animé d'un amour de sa patrie.
Et si l'on aime sa patrie, l'on est susceptible de ne pas être aimé par les juifs... et d'être accusés de ne pas les aimer en retour ! "


4.Posté par Dedieu Jesus le 04/03/2010 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.christusrex.org/www2/koestler/k-map.jpg

Sur la carte de Khazaria , une ville s'appellait Sarkel. Sarko viendrait il de lá-bas?

5.Posté par Alif le 04/03/2010 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les mythes sionistes :

" Certains mythes ont la vie dure
Quand on évoque Israël et la Palestine, on bute inévitablement sur des fables élevées au rang de vérités immuables. Les mettre en cause équivaut presque à briser un tabou.
Combien de temps les Juifs (ou Hébreux) ont vécu en Palestine à l'époque antique est difficile à déterminer de façon précise. Tout dépend de "l'événement" auquel on relie les origines de leur présence. Est-ce le règne de Salomon et la construction du premier Temple de Jérusalem (environ 970 avant J.C.) ? Ou le règne de David (environ 1000 avant J.C.) ? Ou le couronnement de Saül (environ 1025 avant J.C.) ? Ou la conquête du pays de Canaan par Josué et la sédentarisation des Douze Tribus (environ 1200 avant J.C.) ? Ou l'Exode et le passage de la Mer Rouge sous la conduite de Moïse (environ 1250 avant J.C.) ? Ou l'arrivée d'Abraham en Canaan (environ 1950 avant J.C.) ?

Les frontières entre l'histoire et la légende s'estompent très vite quand on remonte dans le temps. Parmi les personnages bibliques ci-dessus, David est le seul dont le nom soit mentionné* (de manière assez vague et indirecte) dans des sources autres que l'Ancien Testament (lequel a été composé à partir du 7ème siècle avant notre ère, c'est-à-dire entre 400 et 1400 ans après les "événements" cités plus haut). "





6.Posté par illu sion le 04/03/2010 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hasbara

si les termites dévorent ma maison de l'intérieur, et que je le découvre, m'est il permis de les combattre ou dois je les appeler siermites pour avoir le droit de protéger mon logement ? Quoi que l'exemple ne soit pas parfait, vu que le rôle naturel des termites est de décomposer le bois mort...à moins que...

Essayons au moins de faire tomber le mythe de l'antisémitisme, car la haine naturelle qui découle du mythe de l'élection, est inscrite dans le talmud depuis bien plus longtemps que la naissance d'un quelconque Herzl, et que l'affaire Dreyffus est un montage hasbarien reussit...

En Irak, plusieurs millions de Sémites sont mort à la demande d'israel, et nul plainte pour antisémitisme n'a été déposée par le BNVCA, la LICRA ou le CRIF...

Chaque antisioniste qui répète que l'antisémitisme est un crime ou un délit est manifestement atteint du syndrome de Stockholm...

Puisque l'antisémitisme est détourné de son sens premier et véritable, pour ne garder que le sens de synonyme de judéophobie, la critique de la secte judaique (voir définition du mot sectaire...) est donc impossible.

l'antisionisme se mord la queue, car il refuse de parler de l'essence du PROBLEME chercher à vaincre la hasbara sioniste, en se soumettant à une hasbara plus ancienne relève de la schizophrénie...

est ce un hasard ?

Allez pour finir, un mot de notre richissime (à défaut d'etre cher...) BHL, qui illustre bien mon propos :

“L’islamophobie, on ne le répétera jamais assez, n’est évidemment pas un racisme. Je ne suis, personnellement, pas islamophobe. J’ai trop le souci du spirituel, et du dialogue des spiritualités, pour être hostile à telle religion ou à telle autre. Mais leur libre critique en revanche, le droit de se moquer de leurs dogmes ou de leurs croyances, le droit à la mécréance, au blasphème, à l’apostasie, sont des droits trop chèrement acquis pour que nous laissions une secte, des terroristes de la pensée, les annuler ou les fragiliser.”

C’est ce que déclare Bernard Henri Lévy dans le journal Le Point.

Remplaçons islamophobie, par judéophobie et la victoire sur la hasbara anté-sioniste sera effective, car enfin l'essence des choses sera abordée.

7.Posté par Mfeivel le 05/03/2010 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si nous comparons les agissements d'Israël à ceux des nazis, nous devons tout comparer ; à savoir :
1) Les nazis ont assassiné 1/3 de la population juive de l'époque ; cela reviendrait à dire que les israéliens auraient assassinés environ 2.5 millions de palestiniens. Je ne me souviens pas de tels chiffres
2) Les nazis ont assassinés quelques millions de personnes sans défence. Les israéliens sont intervenus à Gaza après avoir reçu environ 8000 roquettes sur la tête
3) A la création de l'Etat d'Israël, 700 à 800000 plaestiniens ont tout perdu. C'est approximativement le même chiffre de juifs arabes qui ont été expulsés de chez eux et qui ont également tout perdu
4) etc, etc, etc....
Tout n'est pas blanc d'un côté et noir de l'autre. Si les israéliens sont devenus ce qu'ils sont, c'est parce qu'ils en ont eu marre des gens qui venaient se faire sauter chez eux. Il est à noter que de + en +, les européens en ont marre des revendications des islamistes (voir les élections aux Pays-Bas), mais ce n'est pas pour ça qu'il faut rejeter un Islam moderne et modéré.

8.Posté par Larguet le 05/03/2010 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mfeivel

Si vous êtes si honnête que vous voulez le laisser apparaître.

Prenez la carte du Pays et commentez moi l’occupation des terres et son évolution depuis 1948.

Pourquoi cette occupation territoriale, s’est elle faite au profit de ces criminels sionistes.

Et qui est derrière ce changement.

Est-ce les palestiniens qui ont donné leurs terres.
St ces vendus des Européens qui ont donnés ces terres

Allez y commentez, nous attendons.

9.Posté par Alif le 05/03/2010 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mfeivel,

Ce que vous applez des " agissements d'Israël" ,les victimes les appellent des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité,c'est à eux qu'il faut demander ce qu'ils pensent,vous n'avez aucune légitimité de s'exprimer à leurs palace.
Jetez un coup d'oeil là dessous et après vous comprendrez,si vous êtes de bonne foi :
L'enfer des Palestiniens
Quelques photos pour vous montrez ce que vivent les Palestiniens au quotidien... qui supporterait cela ?

10.Posté par Alif le 05/03/2010 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mfeivel,
Ne jouez pas l'innocent c'est démodé.Voici,en image,ce que vous avez fait subir à ce peuple palestinien innocent en 1948,et ça continue à aujourd'huit :

11.Posté par Larguet le 05/03/2010 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N’oubliez pas que leurs livres religieux entre autre le talmud maudit, leur enseigne de dénigrer tout le monde.

Même Dieu le créateur n’y échappe pas à leur mauvaise foi

Dieu en créant l’âne, c’est pour qu’il serve comme bête de somme, et non comme cheval de course, ou aller enseigner aux autres.

Un âne est un âne.

Un taré sioniste, est un taré sioniste, rien ne sert de lui expliquer quoique ce soit.

C’est borné et verrouillé dans la caboche. Il n’y a rien à faire. Des psychiatres ont tenté quelque chose, et se sont cassé les dents.

12.Posté par jacques le 06/03/2010 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Forty-three seconds: that's the duration of a video clip uploaded to YouTube less than a year ago under the category of "Comedy."

For the "hero" of the clip, an unidentified young Arab, they were probably eternally long seconds and far from amusing. He was forced to slap himself and sing to the jubilant shouts of the photographer and his buddies - all of them members of Israel's Border Police. ...."
la suite là:

http://www.haaretz.com/hasen/spages/1094242.html

13.Posté par jacques le 06/03/2010 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mfeivel

tout le monde n'est pas de votre avis.
Peut-être avez-vous manqué la lettre d’André Noushi à l’ambassadeur d’Israël en France du 3 janvier 2009 ?
La voici:

" Le 3 janvier 2009

Monsieur l’Ambassadeur,

Pour vous c’est shabat, qui devait être un jour de paix mais qui est celui de la guerre. Pour moi, depuis plusieurs années, la colonisation et le vol israélien des terres palestiniennes m’exaspère. Je vous écris donc à plusieurs titres :comme Français, comme Juif de naissance et comme artisan des accords entre l’Université de Nice et celle de Haiffa ..

Il n’est plus possible de se taire devant la politique d’assassinats et d’expansion impérialiste d’Israël. Vous vous conduisez exactement comme Hitler s’est conduit en Europe avec l’Autriche, la Tchécoslovaquie .Vous méprisez les résolutions de l’ONU comme lui celles de la SDN et vous assassinez impunément des femmes, des enfants ; n’invoquez pas les attentats, l’Intifada. Tout cela résulte de la colonisation ILLEGITIME et ILLEGALE. QUI EST UN VOL. Vous vous conduisez comme des voleurs de terres et vous tournez le dos aux règles de la morale juive. Honte à vous :Honte à Israël ! Vous creusez votre tombe sans vous en rendre compte. Car vous êtes condamné à vivre avec les Palestiniens et les états arabes. Si vous manquez de cette intelligence politique, alors vous êtes indigne de faire de la politique et vos dirigeants devraient prendre leur retraite. Un pays qui assassine Rabin, qui glorifie son assassin est un pays sans morale et sans honneur. Que le ciel et que votre Dieu mette à mort Sharon l’assassin. Vous avez subi une défaite au Liban en 2006.Vous en subirez d’autres, j’espère, et vous allez envoyer à la mort de jeunes Israéliens parce que vous n’avez pas le courage de faire la paix

Comment les Juifs qui ont tant souffert peuvent ils imiter leurs bourreaux hitlériens ? Pour moi, depuis 1975, la colonisation me rappelle de vieux souvenirs, eux de l’hitlérisme .Je ne vois pas de différence entre vos dirigeants et ceux de l’Allemagne nazie ?

Personnellement, je vous combattrai de toutes mes forces comme je l’ai fait entre 1938 et 1945 jusqu’à ce que la justice des hommes détruise l’hitlérisme qui est au cœur de votre pays. Honte à Israël. J’espère que votre Dieu lancera contre ses dirigeants la vengeance qu’ils méritent. J’ai honte comme Juif, ancien combattant de la 2ème guerre mondiale, pour vous. Que votre Dieu vous maudisse jusqu’à la fin des siècles ! J’espère que vous serez punis..

André Nouschi

Professeur honoraire de l’Université"

14.Posté par Alif le 07/03/2010 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@14

Ce n'est pas votre probléme si les palestinins ont voté massivement pour le Hamas lors d'une élection jugée par la communauté internationale comme démocratique.Le mieux pour vous est de dementeler vos colonies illegitimes,de cesser d'opprimer ce peuple et de respecter les dizaines de resolutions de l'ONU.


LES PALESTINIENS ONT VIRÉ LES COLLABOS !
Élections législatives en Palestine
" Les Palestiniens ne se sont pas laissés intimider, ils ont voté haut la main contre la collaboration : le Hamas a très largement gagné les élections malgré tous les trucs utilisés par Israël pour empêcher cela !"
La suite sur le lien suivant :

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires