Palestine occupée

Déclaration des habitants de Bil’in qui ont démoli une section du Mur d’annexion


"Nous appelons à la formation d’une direction nationale unie pour diriger un soulèvement populaire de masse dont tout le peuple palestinien, les organisations et les factions politiques seront partie intégrante."

Saed Bannoura - Imemc


Saed Bannoura
Mardi 10 Novembre 2009

Déclaration des habitants de Bil’in qui ont démoli une section du Mur d’annexion

Des Palestiniens marquent la chute du Mur de Berlin en abattant un tronçon du Mur d’annexion à Bil’in



Des dizaines de manifestants ont rejoué, 20 ans plus tard, la scène de la chute du Mur de Belin en abattant une partie du Mur d’annexion israélien construit sur des terres palestiniennes près de l’aéroport de Qalandya, au nord de Jérusalem.

L’armée est arrivée en trombe sur le secteur, lançant des grenades lacrymogènes sur les manifestants.

C’est la seconde fois que des Palestiniens démolissent une partie du mur cette semaine.

Lundi, des centaines de militants palestiniens, brandissant des drapeaux palestiniens et portant des vestes fluorescentes ont abattu un tronçon de mur et chanté : « Nous allons à Jérusalem, Martyrs par millions », se référant au droit des Palestiniens à Jérusalem.

Ce chant est lui-même devenu très célèbre en Palestine car il était repris très souvent par le défunt Président Yasser Arafat dans ses discours.

Abdullah Abu Rahma, du Comité populaire contre le Mur à Bil’in, indique qu’il s’agit de la première étape de toute une série d’activités prévues dans les jours à venir pour exprimer la ténacité des Palestiniens et leur refus du Mur d’annexion sur leurs terres.

« Aujourd’hui, nous célébrons ce 20è anniversaire de la chute du Mur de Berlin, » dit Abdullah Abu Rahma, animateur de la Campagne populaire pour combattre le Mur. « C’est la première étape d’une série d’activités que nous tiendrons dans les jours à venir pour exprimer notre attachement ferme à notre terre et notre refus de ce mur ».

En 2004, la Cour internationale de La Haye a rendu une décision non contraignante déclarant que le Mur était illégal et qu’il devait être démantelé car construit en profondeur sur le territoire palestinien et il coupait les habitants les uns des autres, et de leurs vergers et terres agricoles.



Déclaration des habitants de Bil’in qui ont démoli une section du Mur d’annexion

"Le 9 novembre 1989, le monde a assisté à ce moment de la démolition du Mur de Berlin. De la même façon, à ce moment, vingt années plus tard, un groupe de Palestiniens démolit une partie du Mur d’apartheid autour de Jérusalem.

Jérusalem, qui saigne jour après jour... Jérusalem dont les enfants sont sans abri, sous la pluie. Ces jeunes garçons et filles à qui le martyr président Yasser Arafat a promis qu’ils hisseraient le drapeau palestinien sur les églises et mosquées de Jérusalem.

Les mosquées et églises dont l’inviolabilité est profanée pendant que nous attendons passivement le salut, inconscients que la responsabilité en repose sur nous-mêmes. Reconstruire la résistance populaire est essentiel pour Jérusalem et la Palestine.

Par cette initiative, nous appelons à revenir aux succès du soulèvement populaire commencé le 9 décembre 1987. Cette année, pour le 9 décembre, nous appelons le peuple à se diriger en masse vers Jérusalem.

Nous appelons à la formation d’une direction nationale unie pour diriger un soulèvement populaire de masse dont tout le peuple palestinien, les organisations et les factions politiques seront partie intégrante.

Ce soulèvement populaire sera dynamique et novateur, avec une stratégie pour mobiliser un soutien international pour la justice de notre cause, comme moyen de sortir de l’impasse politique actuelle.

Nous utiliserons ce soutien pour faire naître une pression internationale qui fasse cesser l’occupation, pour créer un Etat palestinien indépendant avec Jérusalem comme capitale, et pour restaurer l’union au sein de notre peuple, de Cisjordanie à Gaza."


Voir aussi :

-  Des Palestiniens qui voient la non-violence comme une arme - Richard Boudreaux, Los Angeles Times

IMEMC - traduction : Info-Palestine.net


Mardi 10 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par LGV le 10/11/2009 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tous avec ces habitants courageux ! nous devons soutenir ce peuple dépossédé qui se retrouve dans un getho ! par notre experience des murs nous devont les aider...

2.Posté par a mort le sioism le 11/11/2009 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vive les palestiiens et la palestine .Courage !!!
seul se mots peut vous qualifiés vous étes les meilleures le mur de la honte ne devrait ps exister
c'est lui le mur qui doit tomber 'etui l vraiur qi assoif et affame toute une population

"nous allons a qods martyrs par milliions"
palestin vivra et vincra

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires