Palestine occupée

Décès d'un détenu palestinien "violemment battu dans les prisons israéliennes"



Vendredi 23 Avril 2010

Décès d'un détenu palestinien "violemment battu dans les prisons israéliennes"
L'Autorité palestinienne a accusé jeudi l'administration pénitentiaire israélienne d'être responsable de la mort d'un détenu palestinien battu à mort.

Détenu à l'isolement, Raëd Abou Hammad, 31 ans, a été retrouvé mort le 16 avril dans sa cellule de la prison d'Eshel (sud de la Palestine occupée).

Le ministre palestinien chargé des Prisonniers, Issa Qaraqaë, a affirmé lors d'une conférence de presse que cette mort était due à un "coup violent à la base de la colonne vertébrale".

 Un rapport d'autopsie effectué par deux médecins israélien et palestinien a confirmé cette hypothèse.

Mais comme d'habitude, l'administration pénitentiaire israélienne a affirmé que "le rapport d'autopsie n'avait révélé aucun signe de violence", jugeant l'accusation "absolument infondée".
 
 Détenu depuis cinq ans, Raëd Abou Hammad purgeait une peine de dix ans et avait été placé en cellule isolée.

Le frère du défunt, Ahmad, a affirmé, lors d'une conférence de presse à Ramallah, que Raëd était de constitution athlétique et ne souffrait pas de maladie, avant cette mort subite.
 
Plus de 7.000 Palestiniens, dont 270 âgés de moins de 18 ans, sont détenus par Israël, selon le Bureau central palestinien des statistiques.
 
 Trois des prisonniers sont détenus depuis plus de 30 ans, et 315 depuis plus de 15 ans. 264 sont en détention administrative, incarcérés sans jugement.
 
Réagissant à ce nouveau crime israélien, le ministère palestinien à Gaza, chargé des affaires des détenus a annoncé avoir reçu une promesse de la part de l'Union Parlementaire internationale de déposer des plaintes contre les violations israéliennes de la loi internationale concernant le traitement des détenus et leur situation dans les prisons de l'occupation.  
 
Pour sa part, le vice-président du conseil législatif palestinien Ahmad Bahr a salué la position de l'union parlementaire internationale "opposé à la politique de détention et de poursuite adoptée par les autorités de l'occupation sioniste à l'encontre des députés détenus".
 
Bahr a assuré dans un communiqué que la cause des députés détenus devrait attirer l'attention de la communauté internationale alors que l'hégémonie israélienne ne prend pas en considération les valeurs ni les principes de la loi internationale et humaine.
 
Il a appelé  l'union parlementaire internationale à effectuer une visite urgente à la bande de Gaza pour s'enquérir de la souffrance qui y sévit à la suite de la guerre israélienne et de ses répercussions désastreuses.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Vendredi 23 Avril 2010


Commentaires

1.Posté par loule le 23/04/2010 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Inna lillah wa inna ilayhi raji3oun, Allah yarhamou.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires