MONDE

Début de crise: Ankara rappelle son ambassadeur aux USA



Vendredi 5 Mars 2010

Début de crise: Ankara rappelle son ambassadeur aux USA
La Turquie a rappelé son ambassadeur aux Etats-Unis "pour consultations" aussitôt après l'adoption par une commission de la Chambre des représentants d'une résolution qualifiant de "génocide" la mort d'Arméniens sous l'Empire ottoman, selon un communiqué officiel turc.
 
"Nous condamnons cette résolution qui accuse la nation turque d'un crime qu'elle n'a pas commis", a déclaré le gouvernement turc. "A la suite de cet incident, notre ambassadeur à Washington, Namik Tan, a été rappelé à Ankara pour consultations", ajoute le communiqué.
 
Notons qu'Ankara réaffirme sa position selon laquelle les massacres d'Arméniens à l'époque de l'Empire ottoman devraient être étudiés par des historiens sur la base d'archives et de documents précis. "L'intervention des politiques dans le domaine des historiens a toujours eu des effets négatifs", affirme le communiqué.

Le président turc Abdullah Gul a également condamné la résolution : elle n'a "aucune valeur aux yeux du peuple turc", a-t-il dit, ajoutant : "La Turquie ne sera pas responsable des conséquences négatives que ce vote pourrait avoir dans tous les domaines".
 

DAVUTOGLU APPELLE A BLOQUER LA RESOLUTION
 

De son coté, le chef de la diplomatie turque Davutoglu, a affirmé que son pays attend de l'administration américaine qu'elle fasse dès maintenant des efforts plus efficaces" pour empêcher un vote du texte en Assemblée plénière.
 
L'adoption de la résolution par la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants prouve que l'administration américaine "n'a pas suffisamment pesé" pour empêcher ce résultat. Il a ajouté qu'Ankara était "sérieusement gêné" par le vote.
  
M.Davutoglu a en outre espéré que les relations turco-américaines ne serons pas soumises à une nouvelle épreuve. "Sinon, les perspectives auxquelles nous allons être confrontées ne vont pas être positives", a-t-il averti.
 
Il a en revanche prévenu que le texte ne saurait en aucun cas servir de levier de pression sur la Turquie dans ses efforts de normalisation de ses relations avec l'Arménie.
 
"Nous n'avons jamais pris de décision sous la pression et nous n'en prendrons pas", a affirmé M. Davutoglu, ajoutant que le vote en commission avait au contraire fait naître le "risque d'un arrêt" des efforts des deux voisins.

Le texte qui n'a pas force de loi, adopté par la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine, par 23 voix contre 22, appelle le président américain à "qualifier de façon précise l'extermination systématique et délibérée de 1.500.000 Arméniens, de génocide".
 
Ce vote est intervenu après que la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, citée par le porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC) Michael Hammer, eut déclaré que si le Congrès allait de l'avant dans l'adoption de cette résolution, cela "pourrait dresser des obstacles devant la normalisation des relations" entre la Turquie et l'Arménie.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Vendredi 5 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par amel le 05/03/2010 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne s'agit point d'une crise mais d'une vengeance de la part des américano-sionistes contre la turquie qui a pris position aussi bien sur le soit-disant nucléaire de l'iran que sur la question palestinienne;pour les usa , il s'agit purement et simplement d'un affront: la turquie a osé défier les deux détenteurs de la raison universelle
Oh ! le génocide arménien , parlons-en ,que dirait les usa du génocide le plus récent
celui des centaines de femmes et d'enfants palestiniens,
jQuels arguments donnerait le congrès américain sur les nombreux génocides qui ont
jalonné leur politique nécrologique ,: les tribus indiennes parquées dans des réserves
les bombes d'hyroschima et nagasaki , le vietnam, la somalie , l'irak ou l'afghanistan
non Mr Erdogan la politique meurtrière des usa ne doit pas vous faire plier , il appartient aux peuples ayant souffert et qui souffrent encore de la politique de deux poids deux mesures de vous soutenir dans votre noble mission

2.Posté par redk le 05/03/2010 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La position Turc, selon laquelle les massacres d'Arméniens à l'époque de l'Empire ottoman devraient être étudiés par des historiens sur la base d'archives et de documents précis ne pourra se faire, pourquoi me dirait ont, pour la simple est bonne raison, que les responsable en premier lieue de se Génocide, comme celui des nazis et actuellement celui subis par le peuple Palestinien, est le fait des faux juifs de la secte des Donmeh, les faux juifs faussement convertie a l'lslam, celle du faux juif et faux Messie Shabbatai Zevi , noyautent l'empire Ottoman pour mieux le détruire et porter un coup fatal a l'Islam, ils ont tellement bien fait leur nid de coucou, qu'ils étaient au pouvoir en Turquie lorsque ce génocide se produisit, via le partie des "Jeunes Turcs", ces intellectuels Turcs qui voulaient "réformer l'Empire Ottoman", Ils ont fortement soutenu les "réformes" pro-occidentales de Kemal Atatürkje, se réunissaient dans une Loge Maçonnique du Grand Orient, fondée par les Rothschild, ne vais pas m'attarder sur se point, j'en avais déjà donné ici même une plus large explication, mais une bonne recherche donnera a tous, les tenant et aboutissent de se complot planétaire pour leur NWO!!

3.Posté par altier le 05/03/2010 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les ricains appellent comment le massacre de millions d' Indiens d' amérique du Nord qu'ils ont eux-mêmes perpétré pour spolier leurs terres??????????

(en passant, n'observons-nous pas la même situation de nos jours, quelque par au moyen-orient?)

4.Posté par MACBERNIC le 05/03/2010 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sa m'étonnerait pas qu'il y ait bientôt un tremblement de terre en Turquie

5.Posté par démoncratie le 05/03/2010 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça m'étonnerait pas aussi qu'il y ait bientôt un coup d'Etat en Turquie

6.Posté par norodon le 05/03/2010 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourquoi les 3,5 millions de vietnamiens morts brulés par le napalm et l'agent orange qui continuent a faire ses victimes jusqu'à présent ne font pas l'objet d'un vote de texte les qualifiant d'homicide ?????. pourquoi les 2 millions d'irakiens humiliés avant d'être assassinés dans leur propres pays ne font pas l'objet d'un texte les qualifiant d'homicide ?????? et pourquoi les palestiniens tout récemment massacrés ne font l'objet d'aucune sanction ???????.et pourquoi les 1,5 millions d'algeriens morts ,la plus grandes majorités assassinés par les tortures et les exécutions sommaires ne font pas l' objet d'un texte les qualifiant de génocide .??????.Je comprends maintenant l'intention du président sénegalais de voter une loi qualifiant le colonialisme de génocide. Et je pense que l'algerie devrait faire la même chose. Dans le cas de la turquie, on se rappelle a une époque récente ,quant elle n'avait pas de position declarée dans la question palestinienne et celle du nucleaire iranien ;alors tout baignait.????. Maintenant a l'heure des preparatifs d'une attaque contre l'iran ,on essaye de neutraliser la turquie, ou pour créer encore un marché de chantage pour son adhesion a l'europe, alors on invente n'importe quoi qui puisse faire isoler la turquie de l' iran de la syrie et de la palestine.

7.Posté par Omar Mazri le 05/03/2010 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'empire Ottoman est le dernier vestige du Califat islamique. Il a été démantélé par la conjugaison de l'usure du temps, de la traîtrise des arabes à l'esprit bédouin en quête de royaume même au prix de la vassalité au monde judéo-chrétien, et des assauts répétés de l'impérialisme qui préparait le mondialisme fondé sur le matérialisme capitaliste.

Tayeb Erdogan a eu le courage, l'audace et le savoir faire de conduire une révolution pacifique de l'intérieur qui a ramené la démocratie, la paix, le retour des militaires aux casernes et une croissance économique. Le chauvinisme kémaliste a été remplacé par une reconnaissance de l'appartenance à un ensemble plus vaste que celle du turc ou de la nation turque : le monde musulman. Istanbul fête la commémoration de l'empire Ottoman et du dernier Khalife Abdelahamid; les pages d'histoires et les musées rappelant la splendeur des arts, des techniques et des sciences de l'empire Ottoman et de la civilisation islamique sont de plus en plus accessibles.

Les impérialo-sionistes ne peuvent tolérer qu'une nation comme la Turquie avec son potentiel humain, civilisationnel (les hittites sont parmi les plus anciennes civilisations du monde), ses ressources naturelles et géostratégiques puissent faire référence à son creuset islamique fondateur de l'empire Ottoman, tombeur de Byzance.

Faute de réussir les coups d'état militaire, faute de réussir la guerre subversive par l'islamophobie contre la turquie, le soutien aux gouvernants pseudo arabes de l'Egypte et de l'Arabie saoudite on s'attaque à la mémoire islamique. Les Turcs disposent de toutes les archives authentifiés pour montrer qu'il n'y a pas eu de génocide mais manipulation par les indépendantistes arméniens et l'impérialisme franco britannique. La Turquie demande une commission d'experts scientifique en histoire et en archivistique pour faire la lumière scientifique loin de l'idéologie et de la politique. Refus total.

L'équation est simple : deux grandes civilisations dans le monde qui ont embrassé l'islam sont entrain d'emmerger dans la zone stratégique par excellence : Iran et Turquie.

Frédéric premier empéreur de Prussie en fondant le premier cours d'histoire dans les accadémies militaires avant la cour royale d'histoire et de géographie d'Angleterre a pointé du doigt le lieu stratégique des enjeux du monde : les Balkan et les Dardanelles sous contrôle de l'empire Ottoman.
Il appartient aux Arabes de s'engager sur la voie de la grandeur et de l'indépendance celle choisie par la Turquie et l'Iran malgré leur diversité doctrinale, politique et idéologique.

8.Posté par khaled le 05/03/2010 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Comme souvent dans la région de Méditerranée orientale, c'est la relation à Israël qui est un indicateur fiable de l'orientation des relations d'un pays avec le camp occidental puisque depuis plus d'une décennie, le camp occidental se définit par une ligne directrice Washington/Tel Aviv. Or, en la matière, depuis quelques mois, la Turquie a entrepris de s'écarter fortement de cette ligne directrice dont elle avait au contraire tenue à se rapprocher sans cesse depuis plusieurs années. La violente attaque de Gaza par l'armée israélienne en Décembre 2008 a constitué l'évènement qui marque le début très visible de ce changement de ton d'abord, puis d'orientation".

9.Posté par amel le 05/03/2010 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo ! je constate que nous sommes tous sur la même longueur d'onde
On nous a rabattu les oreilles,,,et on continue , avec la shoah et maintenant le génocide arménien
Les peuples arabes ont tout intérêt à se dégourdir les neurones , par ce qu' après Saddam (au fait , était-il plus sanguinaire que tzipi livni ou ehud barak ou encore bush ? ) le tour des enturbannés risque d'arriver plus vite qu'ils ne le pensent .VOYEZ
comment les americains ont réussi à faire s'entendre tous les arabes , et c'est une première, pour demander aux palestiniens de reprendre le dialogue (de sourd) avec israel
Et dans quel pays ? au Caire , au pays de la duplicité et de l'indignité ,avec le mur de la honte sur la conscience (si des fois ils en ont une)

10.Posté par bledmiki-99 le 05/03/2010 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir Amel,

Non Amel, la conscience, ils ne l'ont plus depuis la trahison de Sadate qui a vendu son âme au diable pour un bout de désert. Je ne sais même pas s'il ( le désert ) renferme quelque richesse. Et combien même...

11.Posté par hélène le 05/03/2010 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui, exactement redk!

le génocide des arméniens était partie intégrante du projet des domneh, tous membre de la loge bani'brith de salonique, convertis à l'islam pour arriver à leur fin, : la destruction de l'empire ottoman, la destruction des arméniens de l'empire et la prise de pouvoir totale par la finance juive -sioniste de l'ex empire afin de prendre possession de la palestine, et celà a parfaitement fonctionné!!
se rappeler aussi que le directeur de l'organe officiel du parti des domneh "jeunes turcs" était JABOTINSKY le père, entre autre ,du "mur de fer" juif contre les palestiniens
le jabotinsky a un passé plus que chargé!!

petite parenthèse:
le pseudo "omar mazrri "sent son faux masque à plein nez!!

12.Posté par Rissani51 le 05/03/2010 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hélène

Grande parenthèse " Omar Mazri" est un frère loyal connu et reconnu et ce n'est pas un pseudo c'est son vrai nom, alors hélène un peu de respect...

13.Posté par Arthur Gohin le 05/03/2010 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Israël fait du chantage depuis des décennies avec la Turquie: tu collabores sinon je reconnais le génocide Arménien.
Vu que la Turquie vire de bord, il semble bien que ce soit un ultime chantage de la part des USA. Mais le chantage ne marche pas à tous les coups, nous verrons.
L'alliance avec la Turquie est autrement plus importante pour Israël que pour les USA, et il se pourrait bien qu'Israël trouve le risque un peu énorme, et se démarque un minimum.

Alors Omar (7), "il n'y a pas eu de génocide mais manipulation par les indépendantistes arméniens et l'impérialisme franco britannique"!?
Vu l'intelect avec lequel vous savez vous exprimer, vous êtes une sacrée crapule de mentir avec un culot pareil.
Avez-vous lu par exemple "Un génocide exemplaire" de Jean-Marie Carzou? Exemplaire en ceci que la Turquie a constament nié son intention et les faits.
En fait le mépris séculaire des turcs musulmans pour les arméniens chrétiens tient du fanatisme, semblable au mépris fanatique des juifs israéliens pour les palestiniens.
Comme le faisait remarquer en plein génocide l'ambassadeur des USA au gouvernement turc: Quel est votre but? Vous vous ruinez vous mêmes, cette population arménienne (que vous anéantissez) est une part importante de votre économie. On lui répliquait que tout cela était pris en compte...?
Le seul but réel semple bien être la destruction de l'empire ottoman, comme le fait remarquer Hélène.

14.Posté par brigitte le 05/03/2010 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est évident pour qui se donne la peine d'étudier les relations internationales au cours de l'histoire, que dans tous les génocides, il y a les intérêts de l'occident comme moteur.

15.Posté par Nicolas le 05/03/2010 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment arrivera la victoire (d'Israël)

[url:http://www.youtube.com/watch?v=7mu__U16EbA]

16.Posté par Omar Mazri le 05/03/2010 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'est pas important que je sois un " masque faux nez" ou un "sacrée crapule menteur" ce sont les faits et les vérités historiques :
Pour les nazis il y a eu le procès de Nuremberg qui a mis à nu une partie de la vérité en l'amplifiant pour en faire un mythe qui permettait de réaliser deux objectifs : créer l'état sioniste sous la houlette des américains triomphant militairement et s'imposant psychologiquement devant une europe anti sémite souffrante d'un complexe de persécuteur à vie devant un complexe victimaire à vie. Le second objectif est faire taire l'opinion européenne sur les bombardements des civils par l'armée américaine qui a rasé des villes complètes et bombardé des civils pour gagner une guerre face à un adversaire épuisé et des alliés épuisé.

Pour la Turquie et l'Arménie il n'y a pas eu de procès de type Nuremberg car le Kémalisme s'alignait sur l'Occident. Ceci dit le turc kémaliste ou islamiste est nationaliste et fier de son passé : il a demandé une expertise scientifique pour ne pas connaître le sort des vaincus de Nuremberg même si les faits sont antérieurs à Nuremberg. La France et l'Angleterre les derniers empires coloniaux ont dépécé l'empire malade qui faisait régner l'ordre en méditerranée contre les flottes impérialistes.

L'empire Ottoman a sauvé les Juifs d'Andalousie en les prenant en charge avec les musulmans expulsés d'Andalousie. Ils ont eu pour refuge principalement l'Algérie ottomane et la Turquie ottomane. Aucune reconnaissance mais ingratitude.

L'Amérique a gardé le silence car ses intérêts stratégiques sont sauvegardés par la Turquie de l'OTAN et l'allié de l'entité sioniste. Le changement de cap est en train de se faire doucement mais surement. Jamais au grand jamais le mensonge et la crapulerie ne resteront dominants. La Turquie modèle des laïcs éradicateurs change de morphologie, de stratégie dans un monde où la suprématie américaine est en voie d'achèvement en Afghanistan. La loi universelle de David contre Goliath n'est pas un film Hollywoodien.

Je vais montrer mon visage de crapule et de faux nez en vous disant ce que l'histoire dit : La libération de Jérusalem par Salah Eddine contre les croisés a commencé réellement, sur le plan militaire, par la bataille de Hattin qui a vu la participation des troupes musulmanes arabes de syrie et d'égypte, les troupes kurdes d'Irak, les troupes turques et les troupes berbères. Salah Eddine avant de réaliser cet exploit militaire a construit le front politique en mettant fin aux rivalités entre les ethnies. Le decollage et l'ouverture de la Turquie au monde musulman, en particulier aux Palestiniens et aux Iraniens montrent que l'islam politique n'est pas mort et qu'il a muri : le front altermondialiste réel est en train de se constituer dans cette région de l'Asie où nous assisterons inchaallah à la fin des hostilités entre Chiites et Sunnites et à leur fédération contre le même ennemi commun.

Le dernier pari de Tayeb Erdogan est la fédération des kurdes et leur implication dans la vie politique de la Turquie. Les Arméniens vivant en Turquie et en Syrie vivent en paix et dans la prospérité. Cette prospérité peut être exporté vers l'Arménie et la Grèce par le dynamisme proverbial des Turcs reboosté par un islam éclairé et responsable.

C'est cet islam qui fait peur. L'Islam qui plonge ses racines dans le Khalifat et qui a l'oeil ouvert sur les défis du temps et de l'espace. C'est cet islam que je défends à visage découvert sous mon véritable nom. Soumis à Allah je suis libre.

17.Posté par Uzcanumit le 05/03/2010 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour Amel.
Vous avez parfaitement raison.
C’est une vengeance de la part des USA. Parce que la Turquie soutient le programme nucléaire civil Iranien et aussi la Palestine.
Car s’il y a eu un génocide, ça se passé il y a 90 ans. Pourquoi les USA ne l’a pas condamné avant ?

D’ailleurs le programme nucléaire civil Iranien est un prétexte. Car l’Iran soutien la Palestine et c’est juste à cause de ce soutien que l’Iran paie un lourd tribu.

Est-ce que vous voyez une différence entre la politique d’Obama le grand sioniste le monsieur yes we can of Pepsi-Cola et Bush ?

18.Posté par Idir le 05/03/2010 22:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C´EST COMME SI LES ALGERIENS MASSACRE PAR LES FRANCAIS, LES JAPONAIS BRULE PAR LES BOMBES NUCLEAIRES DES USA, LES VIETNAMIENS, LES AFRICAINS , NE SONT PAS DES ETRES HUMAINS SAUF L´HOMME BLANC OU LES SIONISTES SONT DES ETRES HUMAINS IL FAUT QUE LE MONDE REAGISSE A CES CRIMINELS IMPERIALO-SIONISTO-RACISTE .

19.Posté par Saber le 05/03/2010 23:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


IL FAUT RAISONNER PAR L'ABSURDE TELLEMENT LES CHOSES ET LES VALEURS SE SONT INVERSÉES AU PROFIT DES CRIMINELS AU DÉTRIMENT DE LA GRANDE MAJORITÉ HUMAINE QUI SOUFFRE LEURS EXACTIONS ET LEURS ARROGANCES.

LES VOLEURS NE SONT QUE DES EMPRUNTEURS

LES CRIMINELS NE FONT QUE SE DÉFENDRE EN ANTICIPANT LA RIPOSTE

LES GÉNOCIDES NE SONT QUE DE L'EUTHANASIE A GRANDE ÉCHELLE

LES GUERRES PRÉVENTIVES NE SONT QUE LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME

LES MÉDIAS SIONISTES RACISTES NE SONT QUE LA LIBERTÉ D'EXPRESSION

LES ARMES NUCLÉAIRES NE SONT QUE DES OUTILS MODERNES POUR LA PAIX

LES ALIMENTS OGM NE SONT LA POUR AIDER LA SURPOPULATION MONDIALE

LE MONDE EST CONTRÔLE PAR LES FOUS ; AU SECOURS!

20.Posté par arman le 06/03/2010 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour à tous, je lis avec attention tous les commentaires laissés et je dois dire que je suis épharé de lire les propos de pseudo intellectuels qui prêchent la bonne parole... Je suis arménien d'origine, et plus que des grandes phrases toutes faites je vais vous donner quelques points de vue "de l'intérieur" en essayant de rester le plus objectif possible et sans trop me tourner sur le côté "sentimental" de ce thème.
- j'ai fuis la turquie il ya une 20aine d'année (c'est pas si vieux) où apprendre, parler ou simplement dire qu'on est arménien est interdit, pourtant je vivait en plein coeur du modèle de laïcité (istanbul) comme veulent l'affirmer certains un peu plus haut...
- sur ma pièce d'identité turque il est précisé néanmoins que je suis arménien (idem pour les juifs, suryani, chaldéens, kurdes et autres minorités...) et ce encore aujourd'hui malgré le fait que ma famille depuis au moins 4 générations est établie en turquie...(quel modèle de mise à bas des rivaltés entre ethnie, n'est ce pas mon cher omar)
- effectivement, nous sommes dans la 95e année, et cela fait 95 ans que nos ancêtres dorment sans sépultures, que pour pouvoir faire ce travail de deuil, le crime dont on a été victime et que nous portons est non seulement impuni, mais reste nié, ce qui est pire que tout, comment une population de 2 millions d'âmes en peu de temps se retrouve réduite à 500 000 âmes et qui ont soudainement décidé de quiter une terre où ils ont vécu depuis pres de 3000 ans...
- comment une planification minucieuse de ce meurtre à grande échelle peut se nommer différemment que génocide (assassinat de pres de 500 intellectuels capables d'être des leaders potentiels d'un soulevement, puis désarmement des soldats arméniens de l'empire et assassinat de ces derniers, resteront que femmes, enfant et vieillards qui sont déportés à travers tous le pays vers le désert de syrie pour ceux où la maladie, les meurtres n'ont pas eu raisons d'eux, où on peut trouver sans peine des ossements humains en creusant à 50cm de profondeur.
-effectivement, c'est refus catégorique de débattre via une commission d'historiens sur la question génocide ou pas génocide car les faits sont là, il ya suffisamment de preuves et de rapports des consuls de l'époques, des archives du monde entier...
- entendons nous bien, ce n'est pas le seul crime contre l'humanité, il s'agit du 1er du 20e siecle, toutes les puissances et en particulier l'occident sont responsable de ce drame. Aucun pays n'a les mains propres et ça s'applique égalements au monde arabe.
- je ne suis pas dupe non plus, ce n'est pas pour faire justice que la reconnaissance intervient et je rejoint le fait qu'il s'agit d'une sanction et d'un dernier avertissement à la turquie, mais pour être clair, je n'ai pas créer les règles du jeu, ni vous ni moi les changerons et aujourd'hui les intérets arméniens convergent avec ceux qui "tirent les ficelles" la roue tourne enfin. Je vous remercie de bien faire le distingo entre un peuple qui a souffert (quel qu'il soit car nous sommes tous des hommes) et des intérets économiques et stratégiques d'illuminés...
- Il faut rappeler que le monde est en mouvement permanent, la turquie aussi, je rappel au passage que les kurdes représentent une population de + de 30 millions de personnes qui n'ont pas de pays (pour le moment) et comme tout à chacun ces derniers méritent aussi leur liberté (il n'y a pas que les méchants indépendentistes arméniens qui voulaient démenteler l'empire...c'est comme si l'algérie voulait son indépendance vis à vis du colonisateur français ;-).
- intéressez-vous aux conditions des kurdes en turquie, des enfants qu'on tue et emprisonnent pour rien, de tous ces prisonniers politiques, journalistes...
- je rappel au passage que les arméniens comme je l'ai dis plus haut ont une histoire de plus de 3000 ans, le style byzantin, que ce soit dans l'art, architecture, culture musique est profondément marquée par les rites et savoir faire arméniens. Avant l'invasion arabe, une grande civilisation arménienne (royaume d'arménie, descendant de l'ourartou) vivait déjà sur ces terres. Si je fait cette appartée c'est pour rappeler que la turquie c'est enrichie en tous points sur le dos des arméniens en les spoliant de leurs biens et de leurs terres, 20 à 30% du territoire turc (non reconnu internationalement d'ailleurs) ont été pris aux arméniens ce qui est le réel soucis de la reconnaissance par ankara du génocide...

21.Posté par Omar Mazri le 06/03/2010 04:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon frère arnan je compatis sincèrement à vos souffrances et je refuse pour vous comme pour moi qu'on touche à ce qui est sacré : la vie, la liberté, la dignité, l'intelligence et ses biens acquis par son labeur. Je ne dis pas que qu'il n' y a aucun arménien qui n'a pas souffert. Je dis qu'il est dans les traditions impérialistes de provoquer des événements et leur donner une disproportion historique pour des raisons qui n'ont rien à voir avec la sympathie affichée pour le juif ou l'arménien. J'ai eu des étudiants arméniens parlant russe et je dois dire qu'ils sont charmants et intelligents mais la France qui soutient la théorie du génocide ne leur donne pas un traitement de faveur pour reconnaitre leur diplôme et faciliter leur insertion. Ils suivent le même parcours que les primo arrivants musulmans du Maghreb, de Syrie ou de Turquie. La communauté arménienne organisée, produisant une élite qui produit son argent, sa position sociale et son lobbying politique arrive à les faire sortir de l'exclusion sociale. C'est une qualité remarquable. Celle des minorités et des persécutés. Je n'en disconviens pas. Je blâme les miens qui n'ont pas ce sens communautaire alors qu'ils ont donné 300 000 vies au front dans les premières guerres pour libérer les Français et les juifs d'Europe.

Ce que je déplore c'est que les souffrances réelles des arméniens ne sont pas historiquement parlant et juridiquement parlant un génocide comme celui du Rwanda ou des Bosniaques. Un seul mort ou une seule souffrance c'est déjà beaucoup j'en conviens si nous étions dans un rapport égalitaire à la justice et à la loi.

Ce que je dénonce c'est le jeu de l'impérialisme pour créer des génocides ou nier d'autres selon ses intérets stratégiques et sa capacité de nuisance à trouver des naifs dans un camp comme dans l'autre adverse pour dénaturer l'histoire et executer leur agenda.

Ce qui est frappant dans votre intervention et celle de participants à ce forum est cette capacité à ne pas analyser les dessous du jeu américain dans cette conjoncture extrêmement tendue dans cette région de l'Asie et surtout ne pas voir l'action du Vatican depuis quelques temps déjà de vouloir évangéliser le monde. Il n' y a pas que les sionistes qui font du chantage à la Turquie, le Vatican utilise la voie de la casuistique et de la diplomatie. Vous n'êtes rien en tant qu'Eglise d'orient dans l'Echiquer vaticanais ou américano sioniste : des instruments de diversion, des béliers pour fracturer les vestiges de l'empire Ottoman. Je ne vous demande pas d'aimer l'empire Ottoman ou Tayeb Erdogan ou de devenir musulman mais de voir la région poudrière où se trouve l'Arménie. Erdogan a normalisé les relations avec ses voisins et a confié aux historiens le soin d'examiner les archives. Il n'y a pas de passion dans mes propos mais sagesse. Les 3000 ans de civilisation arménienne comme les 5 mille ans de civilisation grecque pré socratique ont été dans la guerre et la paix réalisé dans ce monde oriental et non occidental. L'ethnocentrisme occidental ne voit pas dans le détail : il y a pour lui l'asie centrale, l'asie mineure, le pétrole, les détroits stratégiques, les blocs alliés et tout le reste à part Israel le gendarme américain, qui est voué à l'enfer.

Votre réponse ne m'étonne pas quand vous me dites : "effectivement, c'est refus catégorique de débattre via une commission d'historiens sur la question génocide ou pas génocide car les faits sont là, il y a suffisamment de preuves et de rapports des consuls de l'époque, des archives du monde entier..." J'ose croire à votre sincérité mais je ne peux comprendre une revendication de vérité se dire je me passe de commissions historiques. Seule l'expertise scientifique impartiale et documentée peut mettre fin aux passions et à l'instrumentalisation idéologique. Des consuls qui ont des attachés militaires et des services de renseignements à la solde de leur pays colonisateurs impliqués dans un processus mondialiste qui dépassait les intelligences les plus brillantes de l'époque peuvent t-il avoir plus de crédit alors qu'ils sont les artisans de ce scénario génocidaire que des scientifiques universitaires de renommée internationale ou des commissions mixtes arméniennes et turques.

Les turcs affirment que les photographies des morts sont pour la majorité des turcs et une minorité d'arméniens morts de froid et de faim. La turquie reconnaît le traitement réservé aux arméniens qui étaient derrière les lignes de défense turque en territoire turque et considérés comme citoyen turc et qui ont commis des attentats contre la logistique, les arrières et la population civile car les consuls français et anglais les ont armés et pilotés pour conduire une guerre subversive.

Le sentimentalisme ne doit pas faire perdre l'objectivité. Posez-vous une dernière question et je vous donnerais la réponse plus tard ; Quelle est l'interêt de la France de reconnaitre le génocide arménien et surtout en faire un sujet tabou comme la shoah? Le lobbying arménien de ceux qui ont opté pour l'Europe dans sa guerre contre l'empire ottoman, l'amour fusionnel de la croix contre le croissant ou plus grave encore : ne pas arriver à la vérité. Il y a eu génocide mais les génocidaires ne sont pas les turcs mais les impérialistes, il y a eu génocide mais les génocidés majoritairement sont turcs, il y a eu mort d'hommes d'arméniens mais sa dimension morale et sa portée historique met en cause la diaspora arménienne qui est devenue un pivot de la politique française à gauche ou à droite. Si vous me dites que c'est le talent et l'intelligence cela sous entendrait que nous autres nous sommes des crétins haineux

C'est dans les grandes douleurs qu'il faut garder la tête froide et oser voir le spectacle non plus avec les yeux de l'émotion mais du scénariste et vous comprendrez cette remarque du metteur en scène Berthold Brecht l'anti impérialiste : " On voit ceux qui sont dans la lumière mais on ne voit pas ceux qui sont dans l'ombre" parfois on pousse la mise en scène à faire le contraire car le problème n'est pas d'être dans l'ombre ou dans la lumière mais d'être dans un jeu d'ombre et de lumière c'est à dire de fort contraste pour un objectif : créer l'illusion.

Je prends de votre temps mais sans faire l'apologie de l'islam je dois vous inviter à méditer cette éthique de justice musulmane : " Si un plaignant vient se plaindre car on lui aurait crevé un oeil. Ne t'empresse pas de juger. Il est possible que ce plaignant à crevé les deux yeux à celui qu'il accuse". La justice exige l'écoute des deux parties. On a écouté que celle de l'Occident mensonger et manipulateur. N'est ce pas au nom d'aimer le prochain cet Occident ont massacré et pillé des hommes vivant dans des contrées lointaines. On ne veut pas écouter la partie turque cela est suspect pour des démocraties qui prônent le principe double de la justice. Je ne suis pas turc, je ne peux être poussé par des motivations nationalistes pro turc ou anti arméniennes. Je suis tout simplement curieux et en cherchant j'ai trouvé ce qui est plus curieux : la Turquie demande une commission d'enquête impartiale scientifique.

Il ne s'agit d'allégation infondée du genre : -effectivement, ce refus catégorique de débattre via une commission d'historiens sur la question génocide ou pas génocide car les faits sont là, il y a suffisamment de preuves et de rapports des consuls de l'époque, des archives du monde entier...

22.Posté par Arthur Gohin le 06/03/2010 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aman
Effaré ne s'écrit pas épharé. Mais il est vrai que l'on a souvent besoin d'un phare.
Vous avez fait là un travail que je fais souvent sur internet: décrire ce génocide de façon à éclairer ceux qui veulent bien l'être. Cet Omar apparemment veut surtout noyer le poisson. Quel dommage pour la Turquie d'avoir peur de la vérité; elle étouffe son âme.
Je n'ai pas décris ce génocide cette fois-ci, je me suis concentré sur un autre aspect de la question. Mais je suis heureux de vous lire. Je crois bien que ce n'est pas 500.000 arméniens qui restaient en Turquie sur 2.000.000 mais 20.000. Les 500.000 sont plutôt ceux qui ont pu s'échapper. Dans les colonnes de déportés c'est souvent 2% qui ont survécu à la fin et la soif et aux assassinats. Certaines ont été purement massacrées.

Le mot expert m'exaspére souvent, même pour des questions techniques. Mais là pour un génocide! A-t-on besoin d'être expert pour lire un témoignage? Ecouter un témoin? J'ai étudié ce génocide et je vis actuellement en Arménie, mais restons au niveau humain, quels sont nos sources d'information? J'ai surtout étudié "Un génocide exemplaire" de Jean- Marie Cazou.
Le fond de cette querelle est qu'il faut être bien inspiré pour savoir qui croire. Et il faut faire bien attention car croire un mensonge c'est perdre son âme.
J'apprécie l'âme du peuple arménien. Dommage que Moscou entretienne un gouvernement mafieux à Yérévan. Nous verrons.

23.Posté par khaled le 06/03/2010 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut aller dans les endroits populaires et expliquer avec la langue de la rue et les mots
du peuple, les implications des faits et gestes de l'impérialo-sionisme dans la situation de l'Homme (les peuples) aujourd'hui.
L'échange d'idées est bénéfique mais insuffisant. Il faut s'adresser aux masses !

24.Posté par norodon le 06/03/2010 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'histoire begaie, si on compare les données et les conditions d' aujourd'hui avec ceux d'il y a cent ans, on remarquera vite qu'il s'agit des mêmes causes, a savoir de l'imperialisme et du colonialisme. Je repete encore ce que je disais plus haut , on ne parle pas des genocides des temps présents ,les morts vietnamiens ,les morts irakiens, les morts pakistanais ,les morts afgans ,les morts algeriens ect......ect.....On a l' impression qu'ils ne comptent pas ????.Et pourtant ,il a été prouvé qu' il s'agissait de complots contre ces peuples ourdis par la machine liberale occidentale. je suis pas très doué dans la recherche et l'authentification des faits historiques ,alors l'histoire recente m'interpelle.Par consequent, le fait d'aller agresser des peuples chez eux, en exterminer une partie d'entre eux ,sont aussi des genocides que l'on n' a pas suffisamment condamné parce que comme disait mazri il s'agit d'interets economiques et strategiques des puissants , il y a similitude avec ceux là meme qui sont a la base de crimes d' aujourd'hui.!!.Je veux dire simplement, qu'il s'agisse de l'armenie ou de la guerre de 39/45, il faut avoir a l' esprit que nous avons affaire aux meme joueurs, avec les meme atouts de cartes et les meme objectifs .

25.Posté par Larguet le 06/03/2010 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et ces criminels des USA qui va les juger pour leurs crimes

Chine (1945-49)
Philippines (1945-53)
Grèce (1946-49)
Porto-Rico (1950)
Corée* (1950-53) (plus de 2.000.000 de civils tués)
Iran (1953)
Guatemala (1954, 1960, 1967-69)
Indonésie (1958)
Liban (1958)
Panama (1958)
Cuba (1961)
Congo (1964)
Indonésie (1965 - putsch soutenu et organisé par les USA: 1.000.000 de morts)
Pérou (1965)
République Dominicaine (1965)
Viêt-Nam (1961-75)
Cambodge (1969-70)
Laos (1964-1973)
(les guerres américaines dans les trois pays ci-dessus ont coûté la vie à 4.000.000 de civils)
Chili (1973 - putsch soutenu et organisé par les USA)
Grenade (1983)
Liban (1984)
Libye (1986)
Salvador (années 1980)
Nicaragua (années 1980)
Panama (1989-90)
Irak (1991-2003 - 1.000.000 de morts en comptant les victimes de l'embargo - surtout des enfants)
Bosnie (1993-95)
Somalie (1992-94)
Croatie (1995)
Soudan (1998)
Afghanistan (1998)
Yougoslavie** (1999)
Afghanistan (2001-08)
Irak (2003-08)
Somalie (2007)

Ils cherchent des poux chez les autres, mais ils n’ont pas vu ce qui est collé à leurs fesses depuis des lustres

Il est temps de remettre les pendules à l’heure.

Pourquoi supporter d’être condamné et mit à l’index par un Etat qui a fait pire que toutes les nations du monde réunies

26.Posté par Larguet le 06/03/2010 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



L’ardoise des USA n’est pas close, continuons à leur sortir tout leur merdier, et sans complaisance.


** Le site http://otan99.chiffonrouge.org/ fournit des détails très précis sur les crimes de guerre de l'OTAN en Yougoslavie et contient d'innombrables photos.


Le politologue norvégien Johan Galtung estime que les guerres et interventions américaines depuis 1945 ont coûté la vie à douze millions de personnes au minimum.


* A propos des crimes de guerre américains en Corée : http://membres.lycos.fr/wotraceafg/coree.htm


LES GUERRES EN DETAIL

1846- Mexique. A l’issue d’une guerre qu’ils avaient programmées et provoquée, les USA s’emparent de la moitié du territoire mexicain. Ce territoire conquis s’appelle aujourd’hui : la Californie, le Nevada, l’Utah, l’Arizona, le Nouveau-Mexique, le Colorado (en partie).

1852-1853- Argentine. Les « marines » débarquent et s’installent à Buenos-Aires pour protéger les « intérêts » américains face à une révolution.*

1853- Nicaragua. « protection » des citoyens et intérêts américains pendant des troubles politiques.

1853-1854- Japon. Plan « d’ouverture du Japon » et expédition Perry qui conduit, avec les navires de guerre américains, à forcer le Japon à ouvrir ses ports aux États-Unis.*

1853-1854- Ryukyu et Iles Bonin. Attendant une réponse du Japon l’autorisant à se rendre dans ce pays, le contre-amiral américain Perry, opère une démonstration navale de force et débarque par deux fois. Il obtient des autorités de Naha, sur l’île d’Okinawa, la gestion d’une concession minière. Il opère la même démonstration de force dans les îles de Bonin afin d’obtenir des facilités commerciales.*

1854- Nicaragua. Pour « venger » une offense faite au ministre-résident américain en poste au Nicaragua : destruction de la vile de Greytown (San Juan del Norte)*

1855- Uruguay. Les marines américaines et européennes débarquent pour « protéger » les intérêts américains au cours d’une tentative de révolution à Montevideo.

1859- Chine. Intervention américaine destinée à protéger les intérêts américains à Shanghai.

1860- Angola. Intervention en Afrique occidentale portugaise pour assurer la sécurité des citoyens et des biens américains pendant une révolte indigène à Kissembo.

1893- Hawaii. Sous couvert officiel de protéger les vies et les biens des américains, cette intervention visa à mettre en place un gouvernement provisoire sous l’autorité de Sanford D. Dole.

1894- Nicaragua. Intervention pour protéger les intérêts américains à Bluefields à la suite d’une révolution.

1898- Cuba. Sous prétexte de libérer l’île de la tutelle espagnole, les USA s’installent et imposent une base militaire, la possibilités d’investissements financiers américains et un droit d’intervention dans les affaires intérieures du pays.

1898- Porto-Rico, Hawaii, Wake, Guam. Sous prétexte de défaire la tutelle espagnole, les USA s’installent et imposent une base militaire, la possibilités d’investissements financiers américains et un droit d’intervention dans les affaires intérieures du pays.

1898- Philippines. L’archipel est vendu aux USA par l’Espagne (décembre 1898), les philippins se soulèvent contre les États-Unis (février 1899), les USA envoie 70 000 militaires qui mettront trois ans pour mater le soulèvement (des milliers de pertes).

1903- Colombie. Les États-Unis fomentent une « révolution » à l’issue de laquelle ils créent de toute pièce la république de Panama qui lui assure le contrôle du célèbre canal et des bénéfices énormes qu’il génère.

1915- Haïti. Nouvelle intervention et occupation des troupes américaines pour… 19 ans.

1916- République Dominicaine. Quatrième intervention et maintien des troupes américaines pour… 8 ans.

1926- Nicaragua. Nouvelle intervention et expédition de 5000 militaires pour contrer une révolution.

1945-46- Chine. Les USA bombardent la Chine.
1946- Philippines. Colonie américaine jusqu’à l’occupation japonaise, les Philippines accèdent à leur indépendance en 1946 en concédant aux USA un droit illimité d’exploitation des ressources naturelles du pays au titre des dommages de guerre. Jusqu’en 1992 les USA conservent 23 bases militaires et participent à la répression des opposants communistes ou musulmans.
1947- Grèce. Les américains volent au secours de la dictature de droite mise en place par les britanniques et menacée par la guérilla de gauche. Les USA livrent 74 000 tonnes de matériels militaires et d’armements et envoient 250 « conseillers » militaires sur le terrain, assurant ainsi la victoire des force de droite en 1949.
1950- Porto Rico. Les troupes américaines qui stationnent en permanence écrasent un mouvement d’indépendance. 2 ans plus tard Porto Rico se voit accorder le délicieux statut « d‘État libre associé aux États-Unis »

1950- Corée. Les armées de la Corée du Nord franchissent le 38ème parallèle et pénètrent en Corée du Sud. A la « demande » des Nations-Unies qu’ils dominent très largement, les USA « acceptent » d’aider à repousser l’agression armée. 2 millions de coréens trouvent la mort au cours de cette guerre.
1950-53- Chine. Les USA bombardent la Chine.
1953- Iran. Un coup d’État orchestré par la CIA est mené par l’armée et les grands propriétaires fonciers après que les britanniques aient organisés le boycott des compagnies pétrolières iraniennes suite à leur nationalisation en 1951. Les USA vont alors soutenir pendant les 25 ans qui suivent l’homme fort du pays, le Chah d’Iran. Celui-ci devra s’enfuir en 1978 devant le raz-de-marée de la révolution islamique. (2 ans plus tard, en 1980, la guerre entre l’Iran et l’Irak sera une aubaine pour les industries d’armements, notamment américaines).

1954- Guatemala. Des mercenaires entraînés par la CIA au Honduras et au Nicaragua renversent, avec l’aide de l’aviation américaine, le gouvernement le plus démocratique que le Guatemala ait jamais connu.

1958- Liban. Des milliers de « marines » sont envoyés au Liban pour empêcher le renversement du gouvernement pro-américain et protéger les intérêts américains dans cette région riche en ressources pétrolières.

1958- Indonésie. Les USA bombardent l'Indonésie.
1960- Guatemala. Les USA bombardent le Guatemala.
1961- Cuba. Armés et entraînés par la CIA, plus de 1000 exilés cubains débarquent dans la baie des cochons avec l’espoir de provoquer une rébellion contre le gouvernement castriste en place très populaire. Le soulèvement n’a pas lieu, les mercenaires sont rejetés à la mer, les USA frappe d’embargo Cuba. En 2002 l’embargo américain dure encore.

1961-1972- Vietnam. Pendant 11 ans les USA, prenant le relais de l’armée française, utilisent tout leur arsenal militaire y compris chimique pour venir à bout d’un mouvement révolutionnaire nationaliste d’indépendance. La guerre la plus longue dans laquelle se sont embarqués les USA fera des millions de morts vietnamiens et américains sans succès pour le plus puissant des pays de la planète.

1961-1972- Laos Cambodge- Bien qu’officiellement pas en guerre avec ces deux pays, les USA y effectuèrent d’incessantes attaques aériennes et d’innombrables massacres de populations.

1964- Panama. Les « marines » qui protègent les intérêts des administrations américaines du canal de Panama écrasent une révolte visant à nationaliser ce secteur stratégique. Après avoir protéger et utiliser le dictateur panaméen Noriega pour leurs attaques contre le Nicaragua sandiniste, les USA s’en débarrassent. 26 000 soldats américains envahissent le pays sous couvert de le faire comparaître devant les tribunaux américains pour trafic de drogue. Des centaines de civils périssent sous les bombardements.

1964- Congo. Les USA bombardent le Congo.
1965- Indonésie. Prétextant une tentative de coup d’état des communistes pourtant proches du pouvoir de Sukarno, une opération militaire sanglante dont les dirigeants sont téléguidés par la CIA est menée. Des centaines de milliers d’indonésiens sont victimes d’une chasse à l’opposant, la longue et meurtrière carrière de l’homme de paille américain Suharto commence pour culminer au Timor-oriental.

1965- République Dominicaine. Sous le couvert de l’ « Organisation des États Américains », les USA interviennent militairement pour contrer une prétendue menace communiste. La bataille de Saint-Domingue fait quelque 10 000 victimes.

1965- Pérou. Les USA bombardent le Pérou.
1967-69- Guatemala. Les USA bombardent le Guatemala.
1970- Oman. Épaulées par les « conseillers » américains, les troupes iraniennes tentent d’envahir le sultanat.

1970- Proche Orient. Implication militaire des USA auprès d’Israël dans les guerres qui ont lieu dans cette région du globe.

1973- Chili. Suite à la réforme agraire et aux nationalisations, les États-Unis, par l’intermédiaire de la CIA et de la firme ITT, fomentent un coup d’état militaire qui conduit à l’extermination du Président élu de gauche Salvador Allende. Des milliers de morts, de femmes et d’enfants torturés, de disparus et l’installation de la dictature d’extrême-droite du général Pinochet, conseillé par la CIA.

1975-1999- Timor Oriental. Les USA soutiennent sans faillir l’invasion et l’annexion conduite par l’Indonésie de Suharto. Un tiers de la population est décimée en près de 25 années. Alors qu’en 1999 lors d’un référendum, 80% de la population du Timor-oriental choisit l’indépendance, les USA soutiennent les exactions et la terreur de milices téléguidées par l’armée indonésienne qui s’opposent à l’indépendance. Les États-Unis finissent par accepter, sous la pression internationale, l’idée d’une force de maintien de la Paix de l’ONU.

1980-1990- Salvador. Les USA s’engagent militairement aux côté des forces gouvernementales, de l’oligarchie au pouvoir et des « escadrons de la mort » pour contrer la guérilla de gauche. En 1980, l’archevêque Romero, très populaire chez les pauvres, est assassiné par des hommes proches de la CIA. En dix ans, la guerre civile fait 100 000 morts.

1981-1988- Nicaragua. Les USA n’acceptent pas la série de réformes que les Sandinistes arrivés au pouvoir en 1979 engagent. Les États-Unis apportent leur soutien aux « contras » basé au Honduras. En 1986, le scandale de l’Irangate révèle que le produit financier des ventes d’armes américaines à l’Iran a servi a financer les groupes terroristes de la « contra ».

1982-1984- Liban. Les troupes phalangistes du Liban soutenu par Israël et les USA expulsent et massacres les palestiniens.

1983- Grenade. Embourbés au Liban, les États-Unis font une démonstration de force en envahissant la minuscule île de la Grenade prétextant de la sécurité de quelques citoyens américains. Huit ans plus tard, le « Wall Street Journal » qualifie cette démonstration « d’invasion des banques », l’île était en fait devenue un paradis pour la fraude financière et l’évasion fiscale.

1986- Libye. L’aviation américaine bombarde des villes libyennes, faisant des centaines de victimes parmi les civils et les officiels.

1986- Les USA sont condamnés pour "usage illégal de la force" contre le Nicaragua par la Cour internationale de justice de La Haye .
1989- Philippines. L’aviation américaine prête main-forte aux forces gouvernementales pour contrecarrer un des nombreux coup d’État contre la présidente Corazon Aquino, farouche opposante aux communistes et aux indépendantistes musulmans.

1989- Panama. Les USA bombardent le Panama.
1991- Irak. Allié précieux des États-Unis dans la région durant de longues années, Saddam Hussein envahit le Koweït sans en référer à la superpuissance. Les USA, n’acceptant pas de perdre le contrôle sur une partie des ressources pétrolières du Golfe, déclarent la guerre à l’Irak en janvier 1991 et mettent en place une coalition militaire internationale qui, avec le soutien de l’ONU, libère le Koweït. L’Irak est placé sous embargo.

1994- Haïti. Ayant occupé Haïti de 1915 à 1934 puis soutenu les deux effroyables dictatures de François et Jean-Claude Duvalier de 1957 à 1986, les USA se montrent favorables au renversement par coup d’état en 1991 du premier président élu du pays le père Aristide. Parmi les militaires impliqués dans le coup d’état, le colonel François formé, comme les dictateurs latino-américains Noriega et d’Aubuisson, dans la même académie militaire américaine. Trois ans plus tard les États-Unis interviennent militairement pour remettre en scelle le Président déchu.

1998- Irak. Les USA et l’Angleterre reprennent leurs bombardements sur l’Irak et se fixent comme objectif l’élimination physique de Saddam Hussein et la mise en place d’un gouvernement de remplacement.

1998- Soudan. L’armée américaine détruit par missiles des usines pharmaceutiques supposées servir de lieux de production d’armement chimique à des fins terroristes.

1999- Yougoslavie. Au mois de mars, sous l’impulsion des États-Unis, l’OTAN bombarde le Kosovo et la Serbie ou s’opposent l’Armée de Libération du Kosovo qui depuis 1998 mène des opérations de guérilla et les forces de polices serbes qui, de leur côté, prennent en otage les populations civiles. Des centaines de bombes à uranium appauvris sont testées par les USA.

2001- Afghanistan. Suite aux attentats meurtriers commis le 11 septembre aux États-Unis et attribués à l’organisation Al-Qaida dirigée par Oussama Ben Laden (ancien agent de la CIA soutenu pendant de longues années par les USA dans la guerre contre les communistes, milliardaire et actionnaire de sociétés pétrolières) les États-Unis forment une coalition, implantent des bases au Pakistan et bombardent massivement le pays. Les talibans islamistes sont renversés, les USA ne parviennent pas à imposer leur « protégé » (l’ancien roi), un gouvernement de transition est mis en place, les prisonniers de guerre se voient déniés par les USA les droits internationaux reconnus par les conventions internationales, certains prisonniers sont déportés sur la base militaire américaine de Guantanamo et subissent un régime d’exception contraire aux principes internationaux et à la législation américaine elle-même. Derrière ces événements les USA légitiment leur allié dictateur du Pakistan, assurent peu à peu leur mainmise sur le transit des ressources naturelles régionales.

2002- Corée. Les États-Unis placent ce pays au nombre des composantes de "l’Axe du Mal", nouvelle doctrine militaro-mystique de mise en place de "guerres préventives" contre tous ceux qui ne s'alignent pas sur les USA

2002- Irak. Les États-Unis font pression sur la communauté internationale pour lancer un corps expéditionnaire en Irak visant au renversement de Saddam Hussein, à l’instauration d’un gouvernement favorable à leurs intérêts, à l’obtention des principales parts de marchés de la reconstruction du pays après bombardements, à l’octroi de concessions sur les immenses ressources pétrolières du pays. Fin 2002, les USA et leurs alliés anglais ont massés des dizaines de milliers de soldats sur-équipés sur place, prêts à une offensive.

2003- Irak. Les États-Unis se placent hors la Loi internationale et les décisions de l'ONU et envahissent dans la nuit du 19 au 20 Mars, avec le soutien de l'Angleterre, l'Irak. Un déluge de feu s'abat sur le pays et la population dont déjà près de 500 000 personnes sont mortes en 10 ans du fait du blocus économique (800 missiles Tomahawk, 23 000 bombes à uranium, à fragmentation, mini-nucléaire). Un mouvement mondial d'opposition à la guerre et à l'agression militaire des États-Unis se développe en faveur de la Paix et pour le respect du droit international. La majorité des pays de la planète condamnent l'agression américaine contre un pays souverain. Par cet acte les USA ouvre la voix dangereuse et criminelle à la doctrine de la guerre préventive permettant d'attaquer tout pays ne se soumettant pas à la conception impérialiste américaine.

27.Posté par bledmiki-99 le 06/03/2010 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Larguet,

merci pour la petite leçon d'histoire.
Mardi dernier, j'ai vu sur Arte, un documentaire inédit qu'ils ont appelé < pax americana ou la conquête...militaire de l'espace > de Denis Delestrac (2009).
Arte nous aillant habitués à la propagande USioniste, je me demande quel est le motif de cette diffusion. Serait-ce dans la continuité des choses-propagande pour surestimer les zuniens-ou vraiment il y a danger. Dans ce dernier cas, j'ai froid dans le dos car, ce que vous nous résumiez ci-dessus, ne serait que de petites gue-guerres à côté de ce qu'ils nous réservent.
Je pense que ce documentaire est encore sur Arte.fr pour ceux qui veulent le regarder.
OuAllahou yaalem.

28.Posté par anna le 06/03/2010 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Larguet. Comme j'aimerais vous connaitre.

29.Posté par Omar Mazri le 06/03/2010 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La lutte idéologique c'est de faire d'un livre ou d'un récit ou d'un personnage le phare d'Alexandrie. La lutte idéologique est de sortir du cadre scientifique ou d’utiliser ce cadre scientifique comme prétexte pour faire valoir ses idées et son système de représentation du monde pour oblitérer l’autre en utilisant la casuistique ou la rhétorique avec pour but de leurrer, de duper. La lutte idéologique c’est aujourd’hui faire appel à la communauté internationale qui est une abstraction, une vue de l’esprit, pour imposer le diktat des trois grandes opérations d’envergure dans le monde pour spolier les richesses des peuples, occulter leur passer et nier leur foi et leur identité : l’américanisme, le sionisme et l’évangélisation qui sont une selon le cas une distribution des rôles ou une conjugaison des intérêts.

Ainsi dans le dossier du génocide arménien même s’il s’agit des « jeunes Turcs » qui ont renversé Sultan Abdelhamid nous restons dans le cadre de l’empire Ottoman et on reproche davantage à ce mouvement réformateur de Turcmaniser l’Anatolie comme si elle n’était pas propriété de l’empire musulman par le passé. La réalité est que les « jeunes turcs » ont empêché le dépeçage de l’entité physique centrale de l’empire Ottoman et surtout ils ont conservé le lien géographique avec la syrie autre pays musulman. Le plan impérialiste est de faire du monde musulman une mosaïque de petites principautés sans contiguité territoriale. Dans l’esprit du découpage par l’ancien nouvel ordre mondial pas de Commonwealth ou de califat musulman ni de marché commun, ni de liens tribaux ou familiaux : des isolats de bigots pratiquant la prière et le maraboutisme hors de l’histoire du monde et sans action sur leur environnement proche ou lointain.

Le dossier du génocide arménien comme arme idéologique n’échappe pas aux règles de la lutte idéologique : faire pression, faire diversion, faire douter de soi ; obtenir des concessions, imposer sa vision du monde sur autrui sans argumentation scientifique et au détriment du fait historique et de la sociologie. Le dossier du génocide a été instrumentalisé par l’Europe, par le Vatican, par Israël et maintenant c’est le tour des USA. La lutte idéologique c’est harceler l’adversaire pour l’empêcher de produire des idées ou présenter ses idées comme mortes, mortelles et mortifères car elles portent en elles les germes d’un passé non seulement moribond mais génocidaire. La lutte idéologique c’est parler plus fort et faire que sa voix soit relayé par tous les canaux et interdire à l’adversaire le droit à la parole ou le chahuter ou contaminer son discours par la proximité d'un discours ou d'une image négative. Ces techniques sont classiques...

A-t-on vu un Turc présenter son dossier dans les médias français ? A-t-on vu un historien occidental mu par quête de vérité et par la gloire scientifique dire je suis preneur du dossier et je monte une équipe avec son financement pour faire la lumière sur les archives et comparer non les dires mais les documents des uns et des autres.

Voici quelques extraits de la visite du Pape Benoit 16 en Turquie en 2006 :
“C’est un pas important vers l’unité des chrétiens et il ne faut absolument pas l’interpréter comme un acte d’hostilité envers le gouvernement d’Ankara” explique l’archevêque de Curia Francesco Gioia soulignant toutefois qu’il sera "indispensable" que la Turquie affronte la question du génocide arménien.
Pour le théologien Don Gianni Baget Bozzo « même s’il ne fera pas explicitement mention de l’extermination d’un million et demi d’arméniens en 1915 par les Jeunes Turcs, en rencontrant à Istanbul le patriarche Mesrop II, le Saint Père met en lumière le manque de respect vis-à-vis de la liberté religieuse”.
Luigi Amicone, directeur de l’hebdomadaire "tempi" estime pour sa part que le Pape Benoît XVI a toujours employé des mots très clairs pour condamner le génocide arménien. "L’embrassade au patriarche sera le véritable témoignage du sacrifice et de la souffrance de la communauté arménienne” .
De son côté le cardinale Pio Laghi affirme que la pensée du Pape Benoît XVI “sera tournée vers les souffrances dont le peuple arménien a souffert au nom de la foi chrétienne dans les années terrible de la persécution qui reste dans l’histoire avec le nom tristement significatif" de Metz Yeghern “le grand mal”.
Une rencontre, donc, "marquée par la gratitude et une intervention concrète" pour les Arméniens et les autres chrétiens en terre d’Islam mais qui “continuent de témoigner même aujourd’hui de leur fidélité à l’Évangile”.
D’ores et déjà, le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d’Etat, aux côtés du pape pendant tout le voyage a déclaré, hier à 22 heures, par téléphone, au quotidien catholique italien Avvenire que l’on « voit déjà les résultats positifs » de ce voyage.

Voici quelques extraits notés en provenance de la Cité du Vatican, le 08 mai 2008, qui témoignent que le Vatican est l’architecte depuis déjà deux décades de ce dossier pour des objectifs qu’il ne cache pas. Il n’y a que les 138 intellectuels et dignitaires musulmans qui ignorent les visées du Vatican et qui se font piéger par le Vatican qui leur fait signer un document dans lequel tous Chrétiens, Juifs et Musulmans adorent le même et seul Dieu oubliant de leur dire que le Dieu adoré n’est pas Allah mais Jésus.
(E.S.M.) - Le Saint-Père Benoît XVI a présidé l’audience générale hebdomadaire du 7 mai en présence du catholicos d'Arménie. Quant au catholicos Karekin II, il a souhaité dans son discours que le génocide arménien soit "universellement" reconnu [ …] "Dans notre diversité, il y a la communauté de l’amour“, lui a répondu Karekin II qui, prenant à son tour longuement la parole, a lancé un appel pour "que toutes les nations condamnent universellement le génocide des Arméniens" et pour que "ceux qui ont le pouvoir déterminent la responsabilité de ces crimes". Le catholicos a rappelé que Jean Paul II, en l’an 2000, avait “reconnu et condamné le génocide arménien“.

Le Pape : L'Esprit Saint, qui est la charité éternelle, le lien de l'unité dans la Trinité, unit par sa force dans la charité divine les hommes dispersés, créant ainsi la grande communauté multiforme de l'Eglise dans le monde entier […] Poussée par son vent vif, elle (l’Eglise) ne craint pas d'annoncer l'Evangile jusqu'aux extrémités de la terre.

Commentaire épharant : Nous sommes dans une visée d’évangélisation qui ne laisse pas de place à l’autre et en particulier le musulman qui doit être éradiqué…. Le dossier du génocide et non le génocide vrai ou faux, est un instrument pour unifier les Eglises catholiques, protestantes, orthodoxes, arméniennes et les autres 170 églises pour reconnaître le sionisme, la mondialisation conduite par les américains et appliquer la fin de l’histoire de Fukuyama et le clash des civilisations de Samuel Huntington en éradiquant l’Islam le dernier carré de résistance. Pour cela il faut extirper l’islam de Turquie en présentant dans la lutte idéologique l’empire Ottoman comme génocidaire.

Si les Turcs et le monde musulman se taisent après ce sera le tour de Salah Eddine al Ayoubi ensuite celui de Mohamed al Fatah et puis Omar et Mohamed (saws).

Il n’est pas étrange que Benoit 16 ait ouvert ses hostilités contre l’Islam en ciblant la Turquie dans un débat qui a eu lieu à Byzance et en ciblant bn Hazm le rigoriste andalou le seul savant qui a fait une Fatwa de lancer une guerre contre les croisés se préparant à la conquête de l’Andalousie quitte à sacrifier le tiers de la population comme prix de la liberté et du maintien de la présence musulmane en Espagne. La lutte idéologique c’est aussi fédérer ses idées et les focaliser contre un adversaire qui produit peu d’idées et qui succombe sous le poids des idées des autres…

Se libérer de la lutte idéologique impérialiste et évangéliste c’est soutenir les Turcs dans leur effort de réconciliation avec les Arméniens et d’ouvrir les dossiers historiques loin des passions et dans un cadre d’expertise scientifique en sciences historiques et archivistiques pour l’avenir des générations non seulement en Turquie et en Arménie mais dans cette région que les américains et le Vatican et le sionisme ont voulu comme chaos organisé ou régression féconde sinon poudrière renvoyant les peuples à l’âge préhistorique.

La preuve de ce que j'avance est dans ce forum : les "victimes" du génocide ne veulent ni d'expert ni d'historiens juste recourir à la communauté internationale et à un livre. Je suis épharé. Maintenant ils vont recourir au congrès ou au Senat.

Une précision, la dernière et elle est à la taille des enjeux, et elle s'impose dans ce débat baclé et rapide : L'église arménienne visitée par le Pape Benoit 16 en 2006 est considéré comme non seulement la plus vielle église du monde mais la plus ancienne mais la première église chrétienne. Les chrétiens persécutés par les Romains ont trouvé refuge en Orient et non en Occident. Personne ne peut nier ce fait historique. Cette église est toujours là avec ses fidèles et son patriarcat. Si les musulmans étaient génocidaires est-ce qu'ils auraient laissé cette église sur pied? Si l'empire Ottoman n'avait pas combattu les Tsars de Russie est ce que l'Arménie serait une existence autonome de la Russie?
Interrogez l'histoire et demander conseil à des experts c'est la leçon que le Coran nous apprend tout petit comme il nous apprend e nous méfier des faux témoigna

30.Posté par Omar Mazri le 06/03/2010 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La BBC rapporte que les Etats-Unis vont bloquer la reconnaissance du génocide.
La Turquie et l'Iran ne sont ni l'Egypte ni l'Arabie Saoudite. Le respect ne se mendie pas il s'impose par les atouts que vous avez. Enlisé en Afghanistan et en Irak l'Amérique n'a pas d'autre choix que de composer. Elle n'est plus en mesure d'imposer sa loi.

Le Vatican et l'Europe vont relayer sa voix affaiblie.

31.Posté par Alif le 06/03/2010 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout en occident est guidé par des pretentions ideologiques,même la science.Mais Machiavel n'avait -il pas revolutioné la poltique occidentale en la separant
de l'ethique.Rien donc d'etonnant de la part du " Prince " occidental.

Une religion conquérante et sûre d'elle
par Claude Bourrinet
"Un spectre hante le monde. Fruit empoisonné de l’intolérance et du fanatisme, il porte avec lui la faux de la destruction, les folies de la guerre sainte et la répudiation de toute véritable altérité. Doté de complicités au sein même des nations qu’il veut bouleverser et, finalement, détruire, sa force croît à mesure que la modernité s’installe dans les foyers et dans les consciences. Sa force d’attraction, notamment auprès des jeunes déboussolés, paraît irrésistible. Aucune digue ne semble devoir l’arrêter, d’autant plus qu’il use des techniques les plus efficaces de persuasion.
Vous l’avez deviné, ce spectre, c’est l’évangélisme."

La suite de l'article sur le lien suivant :


32.Posté par Larguet le 06/03/2010 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ anna

Que voulez vous que je vous dise de ma personne.

Je suis algérien, de confession musulmane, pratiquant.

Marié, j’ai 2 enfants.

Mes réactions sur internet sont des cris du cœur, horreur de la violence et des meurtres gratuits,

Veux du bien à tout le monde sans distinction.

Horreur du mensonge. Et des coups bas qui viennent des puissants envers les pauvres et les miséreux.

Je suis comme tout le monde.

Merci.

33.Posté par ALI le 06/03/2010 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et les 6 millions d'Irakiens assassinée par les américains 1ere & 2ème guerre du golfe
le blocus criminel avec la complicité de l'ONU et de certains arabes.

Qui leurs rendra justice ?
Qui punira les criminels ?

34.Posté par hélène le 06/03/2010 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mr. omar,,,,, vous nous gratifiez de toute la hasbara turco-sioniste dans tous ses détails!!! point par point, tout y est!!
je connais une bibliothèque entière sur le génocide que vous niez et non pas"un seul livre" ....sans compter tous les témoignages de gens de ma famille maternelle qui ont émigré horsd'arménie avant le génocide , lors des massacres de masse des arméniens en 1905,( he oui, déjà) je connais aussi les temoignages de ceux qui y étaient en en sont réchappés par miracle,(très peu) et quand à ma famille directe, un seul bébé de deux ans en a réchappé: ma grand mère.et ils étaient nombreux.à périr d'horrible façon
vous n'avez visiblement pas lu les rapports officiels des chancelleries de l'époque, le livre blanc du foreign office, les rapports d'observateurs allemands, le rapport leipsius notemment ,le rapport davies, etc..je ne finirais pas de citer les sources historiques!!
quand aux cadavres d'arméniens qui étaient en "réalité" des turcs assassinés par ..les victimes cette vielle fripoullerie est une énormité que vous ne devriez pas employer encore, !!!!
dire que les arméniens REFUSENT les expertises, c'est totalement INDIGNE et ignoble! et totalement MENSONGER!!
les "jeunes turc"ont bel et bien commis ce génocide , leur but était l'éclatement de l'empire et la prise de la palestine. beaucoup connaissent l'histoire autrement que par votre hasbara turco/franc'maçonne- sioniste!!
les usa ont toujours refusé sa reconnaissance grace aux pressions ISRAELIENNES car c'est bien ce lobby aipac et autre, qui faisaient pression sur les parlementaires des usa.mais il faut maintenant "punir" herdogan!!(que personnellement j'apprécie beaucoup pour ses prises de position sur les crimes israéliens)
vous pourrez nous exposer toute votre propagande , nous connaissons l'histoire , et votre propagande également puisqu'elle est enseignée depuis des lustres dans les universités turques, où des "chaires" ont été crées dans ce seul but, et visiblement vous y avez fait vos classes.
le sort des arméniens dans l'arménie occupée par les ottomans, est le même que celui des palestiniens, l'histoire se répète et ce sont TOUJOURS LES MÊMES QUI TIRENT LES FICELLES,......................

35.Posté par Pour vous tous le 06/03/2010 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous me faites rigoler avec vos commentaires. La Turquie est membre de l’Otan, elle loge l’ambassade Israélienne, elle entretien une étroite relation avec Israël, et elle est entièrement dans la main des USA.
En ce moment juste le maitre USA veut punir son élève et esclave parce que Erdogan parle beaucoup sur la Gaza.

36.Posté par redk le 06/03/2010 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Omar Mazri, dans ton site, il est ecrit: Islam, théologie, mystique, fais tu partie des soufies mystiques en Islam, auxquelles on trouve nombre d'entre eux affilié à la franc-maçonnerie? ( c'est vérifiable par tous), si c'est le cas, je vois pourquoi tu ne causes pas du rôle essentiel des Donmeh ( converti en turc) les faux juifs faussement convertis à l'lslam, celle du faux juif et faux Messie Shabbatai Zevi, comme je l'ai dit plus haut qui on infiltré l'empire Ottoman et les "jeunes turcs" avec l'aide de la franc-maçonnerie pour le démanteler et nuire au monde musulman, je ne considère pas Muslim celui qui se lie avec les ennemis d'Allah, nulle association à Dieu!!

37.Posté par hélène le 06/03/2010 23:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je viens d'apprendre que 'laipac fait actuellement pression sur le congrès us pour interdire la reconnaissance du génocide des arméniens (affaire qui passe en commission chaque année depuis des décennies) et que ce génocide, une fois de plus, ne sera pas reconnu!
rassurez vous monsieur omar, la VERITE triomphe toujours comme le disent les indiens d'amérique, les cambodgiens, les vietnamiens, les panaméens, les irakiens, les afghans, les libanais du sud, le peuple égyptien, le peuple palestinien!!!!!!!!!!! et tant d'autres.

38.Posté par Omar Mazri le 07/03/2010 00:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'esprit musulman m'a légué ce regard sur les spécialistes de l'illusion : " les astrologues ont menti même s'ils ce qu'ils disent est vraisemblable". Je suis allergique à toutes les allégations y compris celles teintées de vérités qui viennent de l'impérialisme et ses vassaux.

Ma douleur est peut être plus grande que celles de certains cris : elle porte 132 ans de colonisation et 40 ans de tentatives de falsifications de l'histoire. Je compatis à toutes les douleurs. Je ne suis ni historien ni juge mais je cherche la vérité pour comprendre les atrocités et donner un sens à l'histoire et répondre aux pourquoi de ces humiliations et de ces spoliations et de ces massacres des musulmans. C'est ma liberté, c'est mon devoir.

Ma liberté me fait voir des différences de traitement comme les morts des uns sont plus sacrés que les morts des autres et les douleurs des uns sont ineffaçables alors que les autres sont du pipi de chat dans l'océan de m.... Il est de votre liberté et de votre devoir de réclamer justice et reconnaissance s'il y a génocide. Nos morts anciens et récents n'ont ni droit ni écoute, ils ont Dieu, ils sont vivants auprès de Lui. Votre liberté et votre devoir ne peuvent que m'inspirer du respect. Je vous exprime mes respects les plus sincères et ma compassion la plus sincère pour votre douleur, votre révolte et votre appel à la justice.

La justice, par contre ne peut être rendue à sens unique : il faut une justice à partie double, une accusation et une défense. Etre juif, franc maçon, soufie et autres jugements de valeur ne changent en rien l'équation fondamentale : rendre justice. Les arméniens avancent un dossier, les turcs avancent un dossier contradictoire. La justice veut qu'il y ait expertise c'est à dire traitement compétent et impartial pour authentifier, valider, infirmer ou confirmer. La justice veut dire arbitrage neutre et au fait des expertises et des conditions historiques.

A ma connaissance les bibliothèques turques et les archives turques ont leurs vérités. Les arméniens ont les leurs. L'esprit rationnel demande à voir et à comparer. Il ne s'agit pas d'astrologie ni de magie impérialiste. Une commission de l'assemblée générale des nations unis peut superviser ce travail et ménager toutes les sensibilités.

Ni l'impérialisme ni le sionisme ni l'évangélisme n'ont le crédit moral ni l'éthique ni les mains propres pour décider qui est la victime et qui est le bourreau. Si vous le croyez c'est votre liberté. Mon devoir est de le contester dans l'espace de liberté qui m'est réservé.

Ne sortons pas du thème du débat : "Début de crise: Ankara rappelle son ambassadeur aux USA ". Il y a un jeu de rôle et vous avez une obligation de rendre justice à vos morts et à vos disparus en luttant pour que la vérité soit faite. La vérité instrumentalisé par les officines de l'impérialisme qui a découpé le monde, celle des évangélistes et des sionistes est une offense à la mémoire des morts d'un côté comme de l'autre. Même si vous avez la haine et la souffrance il faut refuser cet appel démoniaque du Pape qui consiste à se référer à ceux qui ont le pouvoir (les USA) pour faire reconnaitre le génocide arménien alors que sa position symbolique n'est pas celle de Ponce Pilate cherchant le soutien de Cesar mais un homme de foi qui cherche la réconciliation des peuples, la paix des consciences et le règlement du conflit par l'expertise. Le Vatican a sans doute des archives à verser dans le dossier qu'il le fasse dans un cadre judiciaire.

Il est facile de recourir à l'amalgame, à l'insulte, à la diffamation. J'ai présenté une lecture sommaire sans doute biaisée mais sincère et je changerais pas à mes convictions. Il faut remettre les faits dans leur contexte historique et géostratégique. Je ne vais pas le refaire ici. J'ai donné suffisamment de pistes et d'interrogations. Pour vous faciliter la tâche à dresser mon profil et mes mobiles : je suis algérien, agé de 60 ans. Je n'ai aucun problème avec les Juifs et les Chrétiens que je fréquente si et seulement si ils se démarquent du sionisme et de l'évangélisation. Les francs maçons ne recrutent que des gens brillants et capables d'agir sur leur environnement. Je suis brillant mais un homme solitaire.
Pour le soufisme, il faudrait peut-être faire l'effort de lire. Un soufi ou un mystique est un homme du dedans vous ne le verrez pas dans un forum. Il faut qu'il soit disciple d'un maitre ou maître avec des disciples. Indigent devant Dieu et esprit libertaire je ne peux tolérer une soumission aveugle à un maitre ou à une idole.

Réveillez-vous entrez dans les débats d'idées ou de faits mais ne portez pas de jugement de valeur sur des hommes qui vous traitent avec égard et respect. Je suis transparent comme du verre je ne peux que renvoyer votre propre image mais la pudeur et le devoir m'interdisent de diffamer. Je suis un homme modeste et j'ai déjà trop parlé de moi. Le sujet du Forum n'est pas notre ego mais notre opinion, nos arguments, nos informations sur le sujet. J'ai avancé mes arguments. Je ne crois pas détenir la vérité. Je la cherche avec force et détermination car elle est la clé non pour me lamenter sur le passé mais pour continuer de construire ou de restaurer ce qui peut l'être.

Je n'ai pas inventé les paroles du Pape et elles éclairent sur les enjeux :

L'Esprit Saint, qui est la charité éternelle, le lien de l'unité dans la Trinité, unit par sa force dans la charité divine les hommes dispersés, créant ainsi la grande communauté multiforme de l'Eglise dans le monde entier […] Poussée par son vent vif, elle (l’Eglise) ne craint pas d'annoncer l'Evangile jusqu'aux extrémités de la terre.

Je n'ai pas inventé la géographie : l'Anatolie est la profondeur stratégique de la Turquie et elle est contigu avec la syrie contigu avec le liban contigu avec la Palestine et de proximité en proximité nous arrivons au dernier empire qui a résisté à l'occident impérialiste ; les Ottomans

Je n'ai pas inventé la présence des Arméniens, de la première église du monde, l'église arménienne en Turquie malgré le génocide. Ou bien les arméniens ont grand coeur ou bien les turcs sont victimes d'une machination. Dans un cas comme dans l'autre la réconciliation est en leur faveur. Dans un cas comme dans l'autre que les universités des deux pays délèguent des universitaires de haut niveau pour étudier sans esprit partisan une partie sombre de l'histoire et trouver qui tirait les ficelles. Ceux là même qui continuent leur génocide à Gaza, en Irak, en Afghanistan.

Il ne s'agit pas dans cet article de la problématique des jeunes Turcs. Ici ce n'est qu'un détail. Pour les faux messies et autres domaines relavant de la métaphysique le Prophète (saws) a donné dans le Hadith al Fusayla l'attitude à adopter : à la question intelligente d'un bédouin arabe éclairé par l'Islam pur et authentique sur la fin du monde et l'ante christ la réponse magistrale du Prophète ultime qui ne répond que par inspiration divine : " Si tu as dans la main un plant de palmier plante le!". Les compagnons avaient le sens des priorités et un objectif définir les conduites à tenir devant l'ennemi et les défis. Il n'y a pas de place à la spéculation gratuite et à l'activisme gratuit. Le hadith authentique énonce la règle qu'il ne faut pas déroger : Celui qui croit en Dieu et au jour dernier, qu'il dise une bonne chose ou qu'il se taise!
Albert Einstein a bien posé l'équation de la stupidité humaine en disant bien avant la fission de l'atome : " Il est plus facile de casser un atome que de briser un préjugé"

Respectueusement

39.Posté par Un ottoman le 07/03/2010 01:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Message pour hélène,

Ecoute arrête de nous spolier avec ce faux génocide, sache que moi je suis turc, et mon histoire mes ancêtres n'ont pas pas commis ces atrocités, mais plutot une déportation et pourquoi on vous à déporté vers la syrie, parce que vous avez collaboré avec les impérialistes français , russes et anglais .
Vous etes des traitres, pendant que les ottomans se battaient pour empécher les anglais et les français par les dardanelles, ton peuple s'est allié avec les russes et les français pour nous décimer de l'intérieur !!!!
Mois aussi j'ai eu un grand père , et j'ai grandi dans la région de KARS, et j'ai été mis au courant de vos exactions de vos massacres des populations avec les armes des impérialistes contre le turcs!!! des témoignages , j'en ai aussi!!
Sache que il n'ya eu aucune planification et aucune raison réélle pour décider de massacrer les arméniens parce que vous étier arméniens ou orthodoxes!!!
Pour en finir c'est pas aux turcs que tu devrais en vouloir, mais aux sionistes de l'époque les sabatayiste ( juif faux converti à l islam ), qui était les vrais maitre de l'empire ottoman à l'époque .
Puis le soit disant génocide c'est pour les arméniens de la diaspora, un ultime moyen de manifester leur différences afin de se reconnaitre comme peuple , afin de vous faire éviter de vous faire assimiler dans vos pays d'immigration .
Continue toujours à crier ta colère, moi je demande une comparaison des archives, un jury d'historien indépendant qui écoute les 2 parties, pas seulement vos lobbies! alors là pour être honnête et parole de turc, je respecterai leur décision, et quelque soit l'issue!!!
Bien sur qu'il faut une commission indépendante, c'est pas des politiciens sous influences de lobbies qui vont critiquer mon passé, ceux là , ces impérialistes feraient mieux de se regarder dans un miroir!!!

A bon entendeur salut!! et on ne vous laissera pas répandre ce mensonge de l'histoire pour parvenir a vos objectifs!!!! tel que l'autre mensonge comme le ...... bizness des sionistes!!!

Un ottoman

40.Posté par redk le 07/03/2010 02:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Omar mazeri je ne voulais pas vous blesser, et ne diffame pas et ne cherche nullement a faire changer d'opinion, chacun se débrouillera avec le Très Haut, mais simplement une constatation, oui il est des franc-Maçons qui se disent Musulman et beaucoup chez les soufie, sur ce site Alter Info, il y a des articles a ce sujet je crois que l'un des articles se nomme, "Franc maçonnerie en terre d'Islam", et pour les Domneh ces faux juifs, faux convertis ils étaient au pouvoir et qui ont fomenter avec l'aide des franc-Maçons ce massacre d'humains je n'invente rien, l'actuel Turquie se rapproprie petit a petit ce passé d'Ottoman qui faisait pâlir de jalousie nombres de grande puissances avant la forfaiture des faux convertis qui l'on détruit de l'intérieur, bien que je ne vois aucune honte a l'être, je ne suis pas Arménien, je donne un avis d'homme libre et de soumis a l'unique Allah Soubhanou uniquement , que les USA se permettent de fixer des jugements sur un génocide elle est très mal placée, cet État fondé par des Franc-Maçons, sur le génocide des indiens, comme de ses crimes aux quatre coins du monde!

41.Posté par Omar Mazri le 07/03/2010 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis pas entré dans le forum pour que ma susceptibilité soit épargnée. Je suis entré pour apporter ma modeste contribution sur l'instrumentalisation du génocide sachant pertinemment que je suis sur un terrain des sensibilités et non de la rationnalité.

La présence Ottomane en Algérie est de 5 siècles. A Constantine notre mémoire collective garde un bon souvenir des beys. L'idéologie véhiculée par les français et les laïcs éradicateurs est de présenter les Arabes et les Ottomans comme des envahisseurs alors que les Français des civilisateurs. J'ai grandi dans ce climat et avec l'age je suis arrivé à la conclusion que les problèmes relevant de la sensibilité culturelle ou de l'idéologique doivent trouver apaisement et solution dans un climat apaisé et dans un cadre d'expert qui interroge l'histoire, la sociologie, les faits économiques et militaires et donner leurs conclusions pour que les contentieux historiques et les sensibilités culturelles ne soient pas instrumentalisés par les spécialistes de la lutte subversive.

Ces spécialistes en eau trouble sont la conjugaison de l'oeuvre des francs maçons, des impérialistes, des faux convertis, des faux humanitaires, des officines étrangères et surtout de notre ignorance. Je ne viens pas de découvrir que l'eau de mer est salée. Malheureusement la passion et l'instrumentalisation et la création de mythes ont cette capacité de nous faire croire que l'eau de mer est sucrée et que nos grands parents sont des tarés et que l'islam est la religion sanguinaire. La subtilité est de pousser le mensonge à faire passer le traître pour un héros et l'inverse. Souvent pour salir une partie de l'histoire ou retirer un homme ou une idée dans la culture du colonisé ou du libérateur on inocule le venin qualifiant un tel de franc maçon ou de sioniste et souvent ce sont les sionistes eux mêmes qui le font car ils connaissent scientifiquement nos réactions. L'émir Abdelkader, Djamel Eddine al Afghani sont présentés comme francs maçon, l'imam Ibn Abdelwahab et Ibn Sé'oud (je ne parle de la dynastie saoudienne) sont présentés comme sionistes. Le HAMAS est présenté comme création du Mossad pour contrer le FATAH...

Le but de mon intervention n'était pas de débattre des jeunes turcs ni du sultan Abdelhamid mais de donner un tableau, certes confus et sommaire en écrivant à la volée, des conditions qui prouvent ou du moins qui militent en faveur de l'instrumentalisation du dossier ( je parle du dossier et non du génocide) du génocide arménien.

Ma devise est ce hadith facile à retenir mais difficile à mettre en oeuvre et à partager : " Vous n'aurez point la foi tant que vous n'aurez pas inspiré aux autres l'amour de la vérité". Cette vérité ne peut être ni au Vatican, ni à Tel Aviv ni dans les officines de l'impérialisme. Elle est dans le rapprochement et la réconciliation de l'Arménie avec la Turquie qui va créer le cadre d'apaisement et il appartient aux intéressés, à leurs universitaires, à leurs hommes de lois de régler ce contentieux en faisant appel à une commission d'expert désigné par l'assemblée générale de l'ONU.

J'ai eu la chance de lire, une partie de la version turque, indisponible en france et en langue française. Elle mérite d'être connue et défendue. En cela je casse un tabou, celui du silence en France, je respecte ma devise et surtout cela ne veut pas dire que j'ai pris position contre les Arméniens. J'ai visité leurs quartiers avec leurs églises en Syrie et en Turquie et de visu on voit que l'Islam n'a jamais porté atteinte aux églises d'orient. Le père Hanna de l'Eglise de la nativité en témoigne. L'église de la nativité est moins ancienne que l'eglise arménienne de Turquie et il est étonant que dans un climat génocidaire qui signifie que l'être humain s'est transformé en monstre ayant perdu la raison et la mesure il cet être sous l'emprise de la haine la plus meurtrière ne touche pas aux symboles religieux surtout quand ils sont imposant. Quand vous voyez les Mosquées en Turquie, elles sont plus imposantes que les églises et les synagogues??? Dans l'esprit du turc musulman il ne s'agit pas de profaner les valeurs d'autrui mais d'oeuvrer pour l'islam pour qu'il soit plus imposant. Cet esprit ne cadre pas avec ce qu'on lui reproche.

Je suis allé en Turquie il y a de cela plus de 25 ans. Le kémalisme a rendu le turc faisant sa prière en clandestin avec sa toque cachée sous le chapeau occidental qu'il enlève chez lui ou dans la mosquée. J'y vais souvent et la Turquie ressemble de plus en plus aux autres pays musulmans avec quelque chose en plus le dynamisme des turcs, leur capacité de travailler et il faut reconnaitre une certaine rationalité semblable à celle de l'européen. Ce dynamisme socio économique et industriel, cet esprit rationnel, ce sentiment démocratique, le règlement progressif de la question kurde et arménienne et la reconquête de l'âme musulmane annoncent de grands changements dans cette partie stratégique du globe. Je ne peux par fraternité musulmane qu'encourager et soutenir. Je ne peux moi que juger des apparences je ne connais par l'intérieur des coeurs ni distinguer le faux converti du franc maçon. Il m'intéresse davantage de lire la tendance générale, sa force et ses résultats ainsi que ses implications.

Faire de la politique ou défendre la vérité c'est d'abord voir les instrumentalisations et les manipulations. On me dit que l'AIPAC a demandé de suspendre le dossier. Cela ne signifie pas que les élites turques sont sionistes ou franc maçons mais qu'Obama doit trouver une voie de sortie et il appelle son gendarme. Sinon Israel continue de faire de la prospective au lieu de réagir dans l'improvisation ou dans la convulsion comme le font les Arabes : faire des concessions à une turquie de plus en plus forte et indépendante le temps de lui trouver un moyen de l'imploser de l'intérieur est préférable à un affrontement diplomatique qui va la pousser vers plus de radicalité et se retourner de plus en plus vers son monde naturel : l'Orient. Si la Turquie, avec son armée et ses élites, bascule vers l'Asie : Israel est seul face au Hezbollah. La Turquie a le chemin libre : allié ou contre poids à l'Iran. C'est sa vocation historique. Les américains et les sionistes n'ont plus la force de dissuasion. Toutes les républiques islamiques orientales lui seront ouvertes et seront fermés à Israel. C'est un scénario probable et souhaitable.

42.Posté par hélène le 07/03/2010 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message à "un ottoman"

mais oui bien sur il n'y a eu ni déportation ni massacre des arméniens en turquie, et les domneh sionistes n'existent pas et n'ont jamais gouverné la turqui.e à la tête des jeunes turcs...
quand aux "lobbies" en particulier celui des arméniens ,je ne vois pas où vous voyez un lobby ! ou bien alors un lobby particulièrement faible et inefficace depuis 80 ans!

les sionistes disent aussi qu'ils n'ont fait que se défendre, que ce sont les palestinens qui mettent les enfants sous les bombes, devant les fusils etc...que ce sont eux les victimes, vous avez exactement le même discours, exactement les mêmes argument, il n'empèche que la communauté arménienne elle a disparu de la turquie, et pas les turcs

et ceux qui sont "effacés de la carte."ce sont les arméniens et actuellement les palestiniens avec les mêmes argument en miroir.

de toute manière vous pouvez croire ce que vous voulez, les documents d'archive depuis des décennies disent les faits et ce ne sont pas des documents arméniens mais internationaux,.
mais soyez rassurés, les dominants, le LOBBY qui craint pour son meilleur fond de commerce ne laissera JAMAIS reconnaitre ces faits, pour celà au moins ils parlent de la même voix que les turcs, ils ont les mêmes intérets et le même sens de la vérité, il n'y aura pas de reconnaissance pour le massacre de gaza, ni de djenine, ni de deiryassine ni des arméniens, pas de tribunal de nuremberg pour ces morts là et tant d'autres.
mais ce qui a été a été bel et bien.
je ne vous donne pas plus de référence que je n'en ai déjà donné, visiblement vous ne les avez jamais consultées et de toute façon vous vous en fichez bien.

43.Posté par hélène le 07/03/2010 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un petit ajout à mon post:
je n'ai aucun ressentiment contre la population turque, même de l'époque, on l'a fait marcher au pas de sion et elle a marchée..et elle continue à marcher sur ce sujet.

j'apprécie énormement erdogan,
la cause palestinienne est MA cause
je sais , connaissant l'HISTOIRE, qui est ma partie,, que le sionisme est vraiment la peste noire de ce monde , depuis ce génocide et avant et après

44.Posté par Arthur Gohin le 07/03/2010 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Omar
vous écrivez:
"faire des concessions à une turquie de plus en plus forte et indépendante le temps de lui trouver un moyen de l'imploser de l'intérieur est préférable à un affrontement diplomatique qui va la pousser vers plus de radicalité et se retourner de plus en plus vers son monde naturel : l'Orient."
et"
Si la Turquie, avec son armée et ses élites, bascule vers l'Asie : Israel est seul face au Hezbollah. La Turquie a le chemin libre ... ...Toutes les républiques islamiques orientales lui seront ouvertes et seront fermés à Israel. C'est un scénario probable et souhaitable. "

Alors le premier scénario est préférable, et son contraire est ...souhaitable!!
Je vous ai déjà signalé votre art de noyer le poisson. Et là vous nous montrez votre amour de la vérité: vous ne savez même pas ce que vous pensez vous même.
Alors votre voeu pieux:
" Vous n'aurez point la foi tant que vous n'aurez pas inspiré aux autres l'amour de la vérité".
Ne peut pas marcher. Chacuns ses dons; moi mon amour de la vérité me rend très observateur. Et me fait communier avec le point de vue d'Hélène ainsi que celui d'Aman (au post 20).
Ceci dit, effectivement si la Turquie cesse de copuler honteusement avec le sionisme, ce sera une excellente chose.

45.Posté par Omar Mazri le 07/03/2010 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ceci dit, effectivement si la Turquie cesse de copuler honteusement avec le sionisme, ce sera une excellente chose.

Absolument. Je ne desespère pas de voir ce sacrilège cesser non seulement en Turquie mais partout dans le monde et en particulier dans le mien qui m'honore pas en qualité d'humain et encore moins en qualité de musulman. J'ai honte je l'avoue. Cette honte soit elle me pousserait au suicide soit à l'auto flagellation soit à m'accrocher à une lueur d'espoir et prier pour que " du desespoir le plus profond sorte l'espoir le plus indicible". Le devoir me commande d'encourager et de soutenir cette lueur quitte à me tromper au lieu de passer mon temps à dénoncer pour sombrer dans l'anesthésie que l'impérialisme et le despotisme interne m'ont fait gouter depuis 3 siecles au moins.

Pour le reste je ne suis pas en contradiction avec moi même mais je relève les contradictions du couple impérialo sioniste qui se mord la queue. J'ai parlé de deux scénarios en réalité il y en a trois :
implosion de l'expérience islamo démocratique turque : improbable
coopération avec l'Iran et ouverture vers l'Asie et le monde arabe : souhaitable pour moi
Guerre nucléaire contre l'Iran et montée en puissance de la turquie comme force de l'OTAN. Je ne le souhaite pas.

Ce ne sont pas mes contradictions hélas. Mais celles de ceux qui produisent des génocides à l'échelle planétaire. Mes contradictions au pire me font passer pour un niais sans conséquences.

Je dois être fievreux pour écrire si mal et dire des choses incohérentes. Je vais me relire. Je ne suis pas à l'abri de lapsus. Il me semblait être cohérent. J'ai peut être noyé le poisson. Si c'est le cas mes excuses anticipées. Sinon laissons le temps répondre : je vous ai livré suffisamment de matières et je ne crois pas que tout mon discours dans son intégralité soit faux ou incohérent. Même dans mon incohérence et ma colère jamais je ne me permettrais de me moquer ou d'insulter une homme ou une femme qui intervient pour débattre ou livrer son opinion pour ne pas dire sa vérité.

Vous continuer de vous tromper d'ennemi et de combat. Libérez vous du ponctuel et inscrivez vous dans le cheminement de l'histoire qui s'accelère. Il y a trois fronts principaux : l'Afghanistan, le Liban et Gaza. La Turquie est dans les arrières de ces fronts qui peuvent être élargis à l'Iran. Ce que je vois est la stratégie de domino de condolezza se dérouler d'une manière aléatoire. Tout est possible. Il y a trop d'energie concentrée en termes historiques et en termes d'oppression pour que les contradictions ne provoquent pas un dénouement inédit.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires