Tribune libre

De la polygamie


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 16 Septembre 2016 - 13:16 Les bons sentiments et leurs dangers

Vendredi 16 Septembre 2016 - 13:16 13 novembre: des malentendus en rafale


La polygamie est actuellement socialement condamnée que cela soit dans le monde oriental ou le monde occidental car elle s’inscrit en opposition avec le courant de la modernité.
Mais au fond pourquoi cette condamnation ? Et pourquoi est-elle considérée comme un signe de régression ? Actuellement et devant la féminisation de la société par l’augmentation de la part de la gente féminine dans la composition des populations globale des pays musulmans, on parle sérieusement du nécessaire retour à la polygamie dans la société.


Hatem Karoui Ecrivain et journaliste
Mardi 19 Octobre 2010

De la polygamie
Au plan économique déjà, cet argument ne résiste pas à l’analyse…Alors que le couple a aujourd’hui toutes les difficultés du monde de gérer un foyer monogame, comment imaginer la gestion d’une union polygame ? Dans le passé, le Paterfamilias prenait en charge économiquement ses épouses dans le mariage polygame. Par la suite le mariage monogame a permis à l’épouse qui a désormais accédé dans le monde moderne à l’emploi, de partager les dépenses du foyer. Et aujourd’hui si on veut mettre en place un mariage polygame conforme à la structuration actuelle de la société il faudrait peut-être imaginer une solution futuriste où les quatre femmes concourent au budget familial proportionnellement à leur revenu…Peut-être aussi vont-elles permettre à leur mari de bénéficier des allocations familiales en fonction de leur date d’intégration à la famille élargie. Ainsi on pourrait penser une situation cocasse où les enfants de la seconde épouse bénéficieront de plus d’allocations que la première, et ainsi de suite…. Et il faudrait peut-être aussi créer un logiciel informatique pour gérer le nouveau budget complexe du foyer polygame ! Avec cela les régimes juridiques matrimoniaux des pays musulmans devraient évoluer… Les rapports des annonceurs de publicité avec les consommateurs dans les sociétés musulmanes vont peut-être également changer. On trouvera par exemple dans les panneaux publicitaires : « Un voyage pour 5 (1+4) pour une semaine vous est offert à Venise si vous réussissez à ce concours » ou « Voyager à 2 c’est bien, voyager à 5 c’est mieux dans le minibus X », ou « Un Weekend fantastique pour 5 vous est offert à l’hôtel Y »… Mais en réalité, la polygamie en tant que structure familiale ne modifie pas uniquement les rapports sociaux et économiques…Il existe des raisons plus profondes et plus sérieuses pour l’écarter… Les pays musulmans qui ont modernisé leur droit pour écarter la polygamie ne sont pas nombreux…Quelques uns l’ont fait de Jure comme la Turquie et la Tunisie et d’autres de Facto avec des réminiscences et un impact sur le régime successoral… Le volet juridique relatif au choix qu’il faut prendre est important…Connaitre qui hérite légalement permet notamment de cerner avec précision le patrimoine familial, d’éviter son éparpillement et sa déperdition, de donner des contours homogènes aux composants de la famille, etc…Comme l’enfant naturel issu d’une union hors mariage gagne de nos jours de plus en plus de droits, les barrières de séparation entre union monogamique et polygamique s’estompent en parallèle. Veiller à l’existence d’une composante morale est aussi traditionnellement d’un certain intérêt pour la cohésion de la structure familiale…Mais là également comme la morale évolue avec le temps, et que la norme s’adapte à la réalité vécue ce facteur tend à perdre de son importance. Il reste donc que la décision à prendre relative au choix d’une structure polygamique ou monogamique a surtout un impact sur l’équilibre psychologique des générations futures des pays musulmans… Et à cet égard la question qui se pose maintenant est de savoir pourquoi le mariage ou plus extensivement l’union monogamique permet au couple de vivre dans une meilleure harmonie ? Pourquoi nous devons à ce niveau suivre le modèle de l’occident chrétien ou laïque et ne pas rester pendus à une partie (et pas toutes) de nos valeurs ancestrales musulmanes surannées ? Revenons à l’union conjugale, matrimoniale ou même libre en Occident : Dès le jeune âge le jeune homme ou la jeune fille s’initient à la vie de couple et à la vie sexuelle hors mariage. Cette initiation a pour effet de doter la jeunesse de l’expérience de la vie à deux et de l’informer de ses difficultés…Il ne s’agit pas comme on le pense dans les pays musulmans d’une forme de débauche mais d’un tâtonnement ou une adaptation qui conduit à la l’identification du partenaire idoine, celui ou celle qui nous comprend le plus, dont la personnalité est complémentaire de la notre. La femme ou l’homme qui partage successivement une expérience sexuelle avec plusieurs partenaires successifs n’est ni une prostituée ni un prostitué. L’expérience sexuelle possède beaucoup de ressemblances avec l’expérience gustative…Par exemple si vous aimez le spaghetti aux fruits de mer, il y a de fortes chances que vous continuiez à l’apprécier toute votre vie…La différence avec une expérience de vie commune c’est peut-être que votre spaghetti au fruit de mers réagit et manifeste ou non son envie que vous le dégustiez ! La femme n’est donc pas un objet assimilable à un spaghetti aux fruits de mer, elle interagit avec vous, vous juge, s’adapte à vous…ou se désadapte et s’ennuie de vous…Si globalement vos objectifs de vie se rejoignent, l’ennui ou le dégoût passagers s’éloignent et disparaissent et vous continuerez à mener une vie commune….De votre part, si vous avez pu sélectionner votre femme parmi toutes celles que vous avez eu le loisir de connaitre auparavant, c’est qu’il y a peu de chances que vous la quittiez…Et si cela arrive ce n’est pas un drame car le sentiment amoureux n’est pas éternel…Si votre femme vous quitte ce n’est au fond pas grave car ce n’est pas la première qui vous a quitté et si vous quittez votre femme ou votre compagne, ce n’est pas grave non plus car ce n’est pas le premier homme qui quitte votre ex-femme…Le travail de deuil après une séparation est plus rapide, on arrive à tourner plus facilement la page d’une liaison… Tous deux, vous avez à travers l’expérience que vous avez eue avant de vous rencontrer, connu les vicissitudes de la vie et avez appris à combattre…Si dépression il y a, elle n’est que passagère et vous arrivez à retomber rapidement sur les pieds comme arrive à le faire si bien votre chat sur ses pattes ! Vos expériences à chacun de vous homme ou femme sont diverses. Il peut aussi vous arriver ou à votre compagne de vivre des expériences parallèles multiples…Ce n’est pas de la prostitution…Tant que vous ne le faites pas contre rémunération…Ce sont des expériences…Les rapports rémunérés sont d’ailleurs très équivoques…Comment appelez-vous une relation où l’homme entretient financièrement la femme que cela soit dans une union monogamique ou polygamique ? …Mais un jour…Assez tôt quand même, vous en avez marre, vous êtres blasés, vous avez assouvi votre désir de connaitre ou votre curiosité…Vous pouvez n’être pas parti aussi loin vous-même et avoir été renseigné à travers l’expérience de vos amis ou à travers les livres que vous avez lus…Peut-être est-ce parfois préférable car votre personnalité sensible ne vous permet pas de mener des expériences extrêmes ? Dans votre tranche de vie qui précède votre installation en couple, vous avez eu le loisir de sonder le degré de votre sensibilité et d’en tenir compte… Enfin où une telle expérience vous conduit-elle ? A ne pas compromettre votre vie sociale, à ne pas contraindre une partie de votre cerveau à l’immobilisme en ne pensant qu’aux dégâts de la relation amoureuse ou sexuelle, à faire d’autres expériences dans le domaine de la science et de l’art… à être convaincu que la femme ou l’homme qui partage votre vie est un stimulant pour vous pour avancer dans d’autres domaines…Et vous avancerez effectivement car votre esprit est libéré…Vous serez autonome…Vous considérerez votre compagne ou la compagne de vos collègues de travail comme des sujets et non des objets… Dans un mariage polygame, une telle expérience de vie est-elle possible ? Si vous êtes un homme vous avez l’impression que les femmes de votre harem sont assimilables à un spaghetti aux fruits de mer qui ne change jamais de goût…Et si vous êtes une femme, vous avez l’impression que l’homme qui vous mange le fait comme s’il était dans un self… Il faut dire aussi que rien des parfait…L’homme étant imparfait et faible, commet des erreurs..Et il doit assumer sans culpabilité sa nature humaine construite sur sa vocation à commettre des erreurs…et d’être capable de se corriger sans ressasser ses déviances… En fin de compte bien plus que d’être fidèle aux autres, l’homme doit être fidèle à lui-même…et à ses contradictions….


Mardi 19 Octobre 2010


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires