Conflits et guerres actuelles

De l'humanitaire embarqué...



Samedi 12 Avril 2008

"Il est de combien le budget ?"
"261 millions de dollars, pour 2008"
"pour combien de réfugiés ?"
"à peu près 4 millions dont la moitié en Irak"
"des réfugiés dans leur propre pays ?"
"tout à fait... c'est de plus en plus fréquent... comme en Ethiopie, au Soudan, en Somalie"
"... en Palestine"
"oui, bien évidemment"
"sous quelle forme se concrétise cette aide ?"
"ici à Beyrouth, sous forme de coupons"
"c'est-à-dire ?"
"de bons d'achat, si vous préférez... il y en a de deux sortes, un pour l'alimentation, un autre pour l'essence"
"à combien s'élève le bon d'achat ?"
"aux environs de 40.000 livres libanaises par individu et par mois... un euro vaut 2362 livres libanaises... ce qui équivaut à 16 euros"
"comment font-ils pour les autres dépenses ?"
"elles sont à leur charge"
"bien entendu... ce sont néanmoins des réfugiés qui ont tout perdu, souvent il ne leur reste plus rien ou quasiment"
"ils n'avaient qu'à rester chez eux"
"on ne leur a pas laissé le choix..."
"qui - on - ?"
"en général les gens armés..."
"vous voulez dire les bandes armées... les milices... les terroristes..."
"pas tous... il y a parmi ceux-là, des résistants qui combattent - légitimement - les forces d'occupation"
"ici... on ne fait pas de politique... on ne fait que de l'humanitaire"
"confondre, comme vous faites, les terroristes et les résistants c'est faire de la politique"
"nous les ONG, on travaille avec les pays donateurs... ce sont eux qui nous donnent l'argent à distribuer aux réfugiés"
"qui sont ces pays donateurs ?"
"essentiellement les pays occidentaux..."
"vous voulez dire principalement ceux de la coalition dirigée par les Etats-unis d'Amérique"
"on peut résumer ça comme ça"
"on peut aussi résumer en disant que ce sont les forces d'occupation qui sont à l'origine de la guerre qui fait fuir les irakiens de chez eux ce qui fournit du travail aux ONG"
"c'est du raccourci grotesque"
"on peut donc dire que les forces d'occupation sont vos employeurs"
"ce sont nos donateurs"
"bien sûr... sans leurs dons, vous ne travaillez pas"
"en quelque sorte"
"vous faites donc de la politique"
"une politique humanitaire..."
"embarquée"
"pardon ?"
"de l'humanitaire embarqué"
"embarquée à quoi ?"
"à l'occupation..."
"que proposez-vous donc ?"
"très simple, que vos employeurs quittent l'Irak !"
"...!?"
(...)

Al Faraby
Samedi, 12 avril 2008
http://www.aloufok.net/article.php3?id_article=4595


Samedi 12 Avril 2008


Commentaires

1.Posté par mario le 13/04/2008 00:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et à coup de pieds dans le train en prime !!!

2.Posté par Alfeanor le 13/04/2008 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pan, dans les dents.
L'humanitaire c'est devenu un business , et je suis sur qu'il y a des petits malins qui s'en mettent plein les fouilles .
Y a qu'a voir en france avec l' ARC on nous sort un couplet sur le cancer mais le gros du fric va à la PUB.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires