Géopolitique et stratégie

De l’émergence d’un front anti-impérialiste


"Il ne reste à l'impérialisme qu'à respecter les droits des peuples ou à être battu par ces derniers".


Mahmoud Ahmadinejad


truk2005@hotmail.com
Mercredi 10 Septembre 2008

De l’émergence d’un front anti-impérialiste
A plusieurs reprises déjà, nous avons évoqué la perspective imminente d'une confrontation directe entre la Russie et les États-Unis dans un combat qui pourrait engager bien plus que ces deux uniques nations.
Le conflit géorgien avait, il y a quelques semaines maintenant, marqué un tournant important dans les relations internationales de ces dernières années. L'évènement a eu le mérite de renforcer le mouvement anti-impérialiste, mouvement qui pourrait à terme avoir à se battre ouvertement contre l’impérialisme, comme nous l'avions abordé dans l'article "Perspective d'une Troisième Guerre Mondiale". Ce sont un certain nombre de pays qui depuis maintenant plusieurs années ont véritablement émergé, opposant ainsi une résistance idéologique à l'hégémonie américaine ainsi qu'à ses alliés européens inféodés et à son entité sioniste. Prenons l’exemple de la Russie et de l’Iran.
La Russie sortie très affaiblie de l'implosion de l'Union Soviétique a dû se reconstruire une puissance au cours des années 90. Aujourd'hui, le pays a récupéré ses pleins moyens et l’a démontré dans sa réaction à l’attaque géorgienne contre l’Ossétie du Sud. Vladimir Poutine, ancien président devenu premier ministre, a su redonner à la Russie son envergure politique et diplomatique en la replaçant au centre de la scène internationale.
L'Iran est débarrassé du Shah depuis maintenant près de 30 ans. Mais avant de s'imposer tel un véritable membre de la mouvance anti-impérialiste, la première république islamique de l'ère moderne a dû tout d'abord lui opposer une résistance armée ardue. Dans sa volonté d'isoler le nouvel État souverain, les États-Unis ont soutenu Saddam Hussein dans une guerre qui aura duré 8 ans (1980-1988) et aura fait selon les estimations près d'1 millions de morts. L'Iran en est sorti très fragilisé sans pourtant avoir concédé la défaite et a dû se remettre de ces années de régression économique tout en subissant l'embargo que lui ont imposé (et lui impose toujours) les Occidentaux. Avec l'élection de Mahmoud Ahmadinejad, le pays a su cependant se sortir du marasme avec un taux de croissance économique proche de 7% en 2005. Dans tous les domaines, l'Iran veut s'afficher en leader, il acquiert d'ailleurs le statut de puissance régional. Comme simple indicateur du progrès actuel et avenir de la République Islamique, elle connait aujourd'hui le plus fort taux de croissance de publications scientifiques (multipliées par deux de 1996 à 2004) devant la Chine... encore loin derrière les États-Unis mais pour combien de temps?
Nous pouvons ainsi encore dresser les étapes successives de l'émergence de pays comme la Chine, le Venezuela ou le Nicaragua etc. Mais malgré les multiples raisons qui ont amené ces pays à « jouer les dissidents » et à "sortir des rangs" pour se libérer du joug impérialiste, tous ont manifesté la volonté commune, le désir partagé de combattre la position hégémonique des nations occidentales, de combattre une situation imposée par la force à la sortie de la Seconde Guerre Mondiale (Mahmoud Ahmadinejad: "tous les pays qui sont sortis gagnants de la IIème guerre mondiale ont adopté des lois internationales en leur faveur en ne laissant aucun droit aux autres pays") et devenue aujourd'hui illégitime pour un nombre croissant de citoyens éveillés et de dirigeants dits non-alignés.

L’organisation du front anti-impérialiste

Entre ces pays, les signes de rapprochements n'ont pas manqué et n'ont fait que se renforcer à chaque manœuvre impérialiste visant à déstabiliser la montée en puissance de ce front résistant. L'exemple le plus récent et le plus explicite étant celui de la Géorgie. Les présidents iraniens et russes ont affirmé à plusieurs reprises (et ce sont loin d'être les seuls) que l'attaque de Tskhinvali, capitale de l'Ossétie du Sud, avait été orchestrée par l'axe américano-sioniste afin de contrer la Russie mais aussi selon certains, dans l'optique d'une attaque contre l'Iran.
Cette opération militaire via les "mercenaires géorgiens" opérée par les Etats-Unis et Israël s'est traduite par un cuisant échec de la coalition impérialiste et augure d'une période de rapprochement plus franche entre les pays non-alignés. Le Venezuela et le Nicaragua, portes drapeau du socialisme ont reconnu l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie. Un pas que l'Iran ou la Chine n'ont pas franchi mais tous deux ont au moins affirmé la légitimité de la Russie et de la réponse que le pays a apporté.
La Russie, en représailles a explicitement évoqué une « nouvelle Guerre froide » et vivement menacé (Israël en particulier) d'accélérer la vente d'armes à ses ennemis. Menaces aussitôt mises en exécution: Moscou équipera Damas d'une base balistique de haute gamme, en attendant la suite, puisque la Russie nourrit le souhait de s'établir en Méditerranée notamment en y implantant une base militaire créant ainsi un nouveau point potentiel de confrontation avec l'Occident.
Militairement, ces pays nourrissent des liens importants et développent une politique de défense active et de coopération militaire poussée. Suite aux menaces américaines d'installer des bases en Tchéquie et en Pologne (entrant dans la poursuite du projet de bouclier anti-missile), la Russie a effectué l'essai de son nouveau missile Topol capable de percer une défense aérienne. L’armée russe est très probablement (re-)devenue l’une des plus puissante du Globe et a décidé de fournir ses alliés.
L'Iran de son côté a annoncé qu'il procèdera à de nouvelles manœuvres militaires (faisant office de réponse aux exercices israéliens du mois de mai) mais cette fois en mettant l'accent sur ses forces anti-aériennes capables de réagir à une éventuelle attaque venant d'Israël contre les installations nucléaires. La tentative américano-sioniste pour semer le trouble dans le Caucase pourrait également déboucher sur l'installation probable (comme en Syrie) de bases militaires russes sur le sol iranien et à l'entrée du Détroit d'Ormuz. Si cela était le cas, la Russie pourrait accélérer le processus d'adhésion de Téhéran à l'Organisation de Coopération de Shanghai. Cela aurait pour effet de placer l'Iran sous la protection des feux nucléaires chinois et russes.
Un nouveau seuil dans la coopération militaire des pays anti-impérialistes, a été franchi également avec l'annonce de manœuvres militaires conjointes entre le Venezuela et la Russie en Mer des Caraïbes. Ces manœuvres auront lieu au mois de novembre et elles marqueront un précédent dans les relations entre ces deux pays. Moscou qui avait déjà assuré la livraison de 24 avions de chasse Soukhoï, de 53 hélicoptères et de 100.000 fusils kalachnikov pour un total de plus de trois milliards de dollars cherche ainsi à s'attacher le soutien de Caracas, un allié de choix dans la confrontation avec les États-Unis.
Hugo Chavez avait également assuré un soutien inconditionnel à Mahmoud Ahmadinejad lors sa visite en Iran. "Nous nous tiendrons à côté de l'Iran en toute circonstance", avait-il également déclaré. Les chefs d'Etat des deux pays sont d'ailleurs à l'initiative d'un Fond d'assistance anti-impérialiste.
Politiquement, nous pouvons observer le consensus de ces nations. Autant pour la Géorgie (que nous avons évoqué plus haut) ou encore au sujet du Dossier israélo-palestinien, ces pays partagent la même approche globale. La Russie et la Chine qui disposent de deux sièges au Conseil de Sécurité des Nations Unies considèrent le Hamas et le Hezbollah comme deux interlocuteurs sérieux et vont jusqu’à apporter de l’aide financière (au moins) à ces derniers.
Tous ces accords de rapprochements militaires mais aussi économiques et politiques (rencontre Morales-Ahmadinejad etc.) irritent profondément l'ego impérialiste et marqueront l'émergence certaine d'un front résistant luttant à armes égales contre l'hégémonie impérialiste et ce afin d'aboutir in fine à la formation d'un bloc de non-alignés dont le formidable élan balayera l'injustice d'un modèle hiérarchique mondiale archaïque hérité de l'époque coloniale.

Image: source Latin Reporter, Chasseurs Sukhoi de fabrication russe de l'armée vénézuélienne
Sources- voir article original

http://lecafepoliticien.blogspot.com/


Mercredi 10 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par Manu le 10/09/2008 05:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est grand temps que toutes formes d'impérialisme rejoigne les tablettes poussiéreuses des archives de l'histoire pour faire place au kaléïdoscope bigarré des peuples, nations et cultures unis dans leurs différences au seul profit de l'humanité.

2.Posté par joszik le 10/09/2008 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila un article qui ne donne pas que des faits mais offre à ses lecteurs une vision de l'avenir.

3.Posté par Marco le 10/09/2008 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très belle phrase Manu ! (je la note)

4.Posté par MIJEON Amaury Lucien Joseph le 10/09/2008 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après la mascarade de la guerre froide,
voici le front anti-impérialiste!

Un Ahamdinejad plus que puissant au devant de la scène médiatique!

Bref!
Le plan sioniste fonctionne à merveille!

Mais alors!
S'est-on posé la question sur l'identité du président iranien!

Je rappel que Vladimir Poutine est soupçonné de penchant pédophile!
Tout comme les organisation franc-maçonnique recèlent de pédophiles!

L'URSS avait pour symbole l'enclume et la foçille!
Mais aussi l'étoile rouge!
Comme les US avec l'étoile blanche!

Le Pentagone est le coeur de l'étoile!

Avons-nous seulement fait attention aux signes de Baphomet de la part d'Hillary Clinton,de Bush père et fils,de Barack Obama,de Dick Cheney,et bien d'autres!
Notamment d'Ahmadinejad!

Pour accomplir le plan chaotique des sionistes!
Il faut qu'il y est des opposants à "l'impérialisme" afin d'augmenter les probabilités d'un conflit ouvert!

Si durant la guerre froide,
l'URSS étaient dirigée par des gens totalement opposés au sionisme,
alors nous aurions vécu la troisième guerre mondiale.

Mais on semble oublier l'implication des dirigeants sionistes américains dans le financement du régime d'Hitler puis bien avant dans la construction de L'URSS.
ET OUI!
Si les USA et l'URSS étaient réellement opposés,
il y aurait guerre!


Maintenant que nous connaissons leurs intentions débiles,
il faut se poser la question des coups médiatiques!
On ne fait plus confiance à la télé!
Mais par contre,
on a une confiance aveugle à internet!

Il y a un problème!

Pourquoi enfin un front d'opposition?
Pourquoi maintenant et pas avant?

Pourquoi l'Iran,
si ses dirigeants étaient de vrais ennemies du sionisme,n'est-t-il pas tomber durant la guerre Iran-Irak?
Pourquoi les USA n'en on--ils pas fini avec ce pays juste après 1988!
Pourquoi l'Iran a eu le champ libre pour se reconstruire de manière si significative?!

L'émergence de ce nouveau front est une volonté elle-même facilité par les attentas du 11 septembre 2001!
Et par le bourbier irakien!
Pensez bien que les USA ont les moyens de gagner la guerre contre une bande d'individus armée de fusil!
Et que leur réarmement est suivit avec la condescendance des usa à l'égard des dirigeants iraniens.
Posez-vous la question sur certain Mollah qui sont milliardaires!

www.mdi2008.com
Un très bel exposé sur le plus beau complot sioniste!
http://www.mdi2008.com/skull-bones-la-fraternite-de-la-mort/






5.Posté par joszik le 10/09/2008 19:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MIJEON Amaury Lucien Joseph : Au début je croyait que tu était naïf.
Mais maintenant je sais que tu joues la mouche du coche.
Reste à savoir sur quelle crotte tu bosses la mouche.

6.Posté par MIJEON Amaury Lucien Joseph le 11/09/2008 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'anti-sionisme!
C'est pas claire?

7.Posté par MIJEON Amaury Lucien Joseph le 11/09/2008 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sincèrement!
Les apparences sont parfois trompeuse!

Il faut toujours et toujours chercher la vérité!
Même là ou ça peut faire mal!

Les images qui s'affichent dans l'information "altermondialiste" peuvent parfois,avec de belles manipulations,influencer et induire dans l'erreur ceux qui dénoncent le sionisme et l'implication des organisations occultes tels les Francs-maçons!

C'est incroyable ce front anti-impérialiste naissant!

Que de beau espoir!

Si il y a bien quelque chose d'inutile!
C'est bien l'information manipulée!

Et là!
Elle est vraiment bien manipulée.



8.Posté par rachbond le 10/11/2008 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Militariser des pays mène forcement à la guerre !


9.Posté par paul le 08/02/2009 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les armes cest comme la drogue mais il oublie quil y a plus fort que la bombe atomique des sioniste de merde il y a la toute puissance du créateur dieux qui les détruira comme il a détruit d autre empire bien plus puissant l enfer attend les sionistes du monde entier il rejoindront pharaon et l empire de rome et les guerrier de quartages et beaucoup de nations en enfer part la toute puissance divine que dieu soit avec les miséricordieux et les juste qui font miséricorde

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires