Proche et Moyen-Orient

De judicieux conseils de Dick Cheney aux pays arabes ! ‎



Mercredi 19 Mars 2008

De judicieux conseils de Dick Cheney aux pays arabes ! ‎
Le vice-président américain Dick Cheney qui s'est rendu en ‎Irak au seuil de la 5ème années de l'occupation de ce pays par les ‎forces américaines a conseillé aux pays arabes d'envoyer leur ‎ambassadeur en Irak en vue de « réduire l'influence de l'Iran ». ‎Cheney a prétendu que les Arabes s'inquiétaient de l'influence ‎croissante de l'Iran en Irak, et que l'un des moyens pour faire face ‎à cette influence consistait à dépêcher leur ambassadeur dans ce ‎pays. Dick Cheney qui est l'un des principaux architectes de ‎l'attaque contre l'Irak et de la présence militaire américaine à long ‎terme dans ce pays, tente à présent de semer la discorde au sein des ‎pays de la région afin de faire avancer les politiques de son ‎administration au Moyen Orient. Les propos de Cheney au sujet de ‎l'influence de l'Iran en Irak s'inscrivent ainsi dans le cadre de ‎nouveaux efforts destinés à instaurer un climat de méfiance entre ‎l'Iran et ses voisins arabes. 5 ans après la chute de Saddam, aucun ‎pays arabe, à l'exception notable de la Syrie, ne s'est résigné à ‎ouvrir son ambassade à Bagdad. Cette approche des pays arabes a ‎suscité de vives critiques des autorités irakiennes. Surtout que ces ‎dernières années, le gouvernement de Bagdad s'est plaint, à plus ‎d'une reprise, de l'ingérence de certains pays arabes dans les ‎affaires irakiennes ainsi que de leur responsabilité dans ‎l'équipement et l'entretien des groupes terroristes. Appelant les ‎pays arabes « amis des Etats-Unis » et au lieu de les encourager à ‎établir les relations amicales avec Bagdad, Cheney mène une ‎politique foncièrement divisionniste dans la région du Golfe ‎Persique, politique qui vise à diaboliser l'Iran. Et ce alors que les ‎relations amicales de l'Iran avec le gouvernement et le peuple ‎irakiens s'enracinent dans des affinités culturelles, et religieuses ‎de longue date. Ces mêmes liens et affinités ont fait que ces ‎relations se consolident de jour en jour et qu'elles se distinguent de ‎tous les autres partenariats à l'échelle de la région. Au cours des ‎réunions concernant l'Irak, l'Iran a toujours soutenu la nécessité ‎d'apporter aide et soutien au gouvernement irakien et a appelé à ‎l'ouverture des ambassades des pays arabes à Bagdad. De ce fait le ‎développement des relations Téhéran Bagdad n'est au détriment ‎d'aucun pays tiers mais au contraire il s'inscrit dans le droit file ‎des efforts visant à établir la stabilité et la sécurité en Irak. Ces ‎relations sont souhaitées par les deux peuples iranien et irakien et ‎aucune démarche destructrice, qu'elle vienne de Washington ou ‎d'autres parties, ne pourra perturber cette volonté et amoindrir le ‎rôle positif de l'Iran dans l'amélioration de la situation en Irak.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Mercredi 19 Mars 2008


Commentaires

1.Posté par Al feanor le 19/03/2008 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Euh il me semble que dans les années 80 l'iran et l'irak etait en guerre.
Sinon on ne peut nier une certaine affinité entre deux pays voisins, mais bon quand on a un ennemi commun c'est sur que ça rapproche plus que toute autre chose.

2.Posté par Laïd DOUANE le 20/03/2008 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi je pensais que Dick Chenney est super intelligent. Nuance! Ce sont les Arabes qui sont imbéciles. Car combien de fois ils ont été mordus par cette crapule de Chenney? Mais finalement, Cpendant, notre homme est hyper rusé. L'intelligence ça lui manque comme elle manque à tous nos gouverneurs!

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires