ALTER INFO

De Nuremberg à New York : éclats d’Histoire ou la traversée du miroir, par André Bouny


Dans la même rubrique:
< >


andre-bouny [andre-bouny@wanadoo.fr]
Mercredi 26 Mars 2008

De Nuremberg à New York : éclats d’Histoire ou la traversée du miroir, par André Bouny

Le Procès de Nuremberg était un tribunal international mit en place par les pays vainqueurs de la Guerre mondiale et composé de leurs magistrats. Il visait à juger en terre allemande, dans un premier temps 24 acteurs du régime nazi vaincu. Ils étaient accusés de complot, de crime contre la paix, de crime de guerre et de crime contre l’humanité : crimes bien nommés et définis. Pour gagner cette guerre, les vainqueurs avaient aussi commis des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, mais ils étaient les vainqueurs. Un des buts de ce procès était son retentissement.

Le Procès de New York, intenté par des victimes vietnamiennes de l’Agent Orange sur le sol et devant les juges de l’ancien ennemi vaincu, vise à juger 37 compagnies chimiques américaines afin d’obtenir une compensation et la décontamination de leur pays. Audacieux procès sans précédent historique. Cette fois le vainqueur est dévasté et appartient au tiers-monde tandis que le vaincu se trouve être la super-puissance mondiale. Malgré le nombre de victimes du produit incriminé, dont l’ampleur aurait peu ou prou celle de la shoah ainsi qu’une envergure intercontinentale, où est son retentissement ?

Un entrefilet: « …une cour d’appel américaine ... rejette une plainte de vietnamiens… » Un fait divers. Encore que celui-là a le mérite d’en parler. Même s’il faut mettre sur le compte de l’actionnariat croisé une bonne part du silence commis par les plus grands médias internationaux au sujet de l’Agent Orange et de son procès, n’oublions pas les pressions des Etats-Unis brandissant l’interruption d’aides économiques ou la fin d’avantages douaniers et autres mesures de rétorsions envers des pays ayant, par exemple, signés et ratifiés le Traité de Rome instituant la Cour Pénale Internationale (CPI). Ces derniers sont alors contraints de passer des accords bilatéraux avec les USA, annihilant ainsi les possibles effets de la CPI, pour préserver leurs intérêts et/ou leur développement économique. Difficile dans ces conditions de dire, de montrer et d’écrire ce qui est et ce que l’on en pense.

Après le Procès de Nuremberg, douze autres procès suivirent menés par des tribunaux militaires américains, appelés Tribunal militaire de Nuremberg, ciblant plus précisément les tranches de responsabilités et notamment celles des industriels allemands ayant fourni le régime nazi, par exemple, Krupp et son staff furent inculpés et condamnés dans le procès N°10. Les quatre chefs d’accusation étaient:

1. Crimes contre la paix en participant à la préparation de guerres d’agression en violation de traités internationaux;

2. Crimes contre l’humanité, pour le pillage, la destruction et l’exploitation des territoires occupés;

3. Crimes contre l’humanité pour participation au meurtre, à l’extermination, à l’esclavage, à la déportation, à l’emprisonnement, à la torture et à l’utilisation du travail forcé de civils des territoires occupés par les troupes allemandes, d’Allemands et de prisonniers de guerre;

4. Participation à un complot contre la paix.

Tout y est. Krupp condamné à juste titre, pourquoi ne pas condamner Raytheon, Chromcraft, Lockheed Martin ? Et comment dans ces conditions les compagnies chimiques américaines ayant fabriqué l’Agent Orange en pleine connaissance de cause pour l’Armée américaine seraient-elles innocentes ?

Les avocats qui défendent les fabricants américains de l’Agent Orange ne s’y sont pas trompés, eux ont tout de suite pris la mesure du Procès de New York, faisant référence au Procès de Nuremberg au sujet du fournisseur du Zyklon B ¹ pour les chambres à gaz nazies (IG-Farben, consortium allemand de sociétés chimiques et pharmaceutiques, ayant des capitaux américains) et n’ayant pas versé de dédommagements à qui que ce soit.

Dès la fin de la Guerre mondiale, la hardiesse des technologies et des sciences états-uniennes exhibées à grand renfort de médias naissants de ces mêmes technologies et sciences, contrairement à l’image secrète de l’ex-URSS, forcera une admiration planétaire sans borne fabricante d’allégeance à venir. Une forme de colonisation des esprits de la jeunesse internationale d’après-guerre. Effet garanti d’un but recherché et avoué : celui d’un mode de vie imposé par l’avènement d’une dictature de l’envie et de la consommation, d’une justice, d’une vérité, d’un droit : ceux et celles du plus fort.

Fin 1946, les Nations Unies confirmaient les principes de droit international reconnus par le Statut du tribunal de Nuremberg en valeur permanente ouvrant la voie à une juridiction internationale comme la CPI. Mais ces Nations Unies, devenues l’ONU, fonctionnent grâce aux cotisations des pays membres versées au prorata du Produit National Brut (PNB), pondéré par le « niveau de vie » du pays membre cotisant. De fait, le principal « actionnaire » se trouvait être les Etats-Unis qui pesaient à eux seuls 30% du budget de cette institution internationale. Mais lorsque les décisions de l’ONU entravent les visées des USA, ceux-là retardent le paiement de leur cotisation asséchant les moyens de l’institution. Maintenant que l’Europe pèse 36% du budget de l’ONU, perdant de leur influence, les USA font la moue et disent qu’ils vont abaisser leur participation de 2%, et de 3%, puis de 10%, finissant même par ne pas la payer du tout, asphyxiant de la même manière le système, se jouant ainsi des Forces de maintient de la paix et du Conseil de sécurité en retournant le « machin » financé provisoirement par les autres à leur avantage, intérêts géopolitiques, énergétiques via militaro stratégiques : une ONU devenue accommodante perçoit alors son dû. Alors que dire des thèmes programmés dans les instances onusiennes si ceux-ci abordent des sujets qui fâchent, comme l’Agent Orange. Il devient très difficile voire quasi impossible de mettre à l’ordre du jour un sujet qui dérange, et à plus forte raison une demande de résolution à l’Assemblée Générale de New York sur ce même sujet.

Sale temps pour les victimes. Le Droit international se réduit à des écrits.

¹ http://www.cbgnetwork.org/262.html

Les victimes vietnamiennes de l’Agent Orange ont déposé une requête auprès de la Cour d’appel fédérale de New York. Si celle-ci est acceptée, une nouvelle plaidoirie aura lieu devant les juges de cette Cour. Dans le cas contraire, les victimes ont décidé de se pourvoir en Cour suprême (Washington). Le CIS les soutiendra sans faille.

André Bouny, père adoptif d’enfants vietnamiens, préside le « Comité International de Soutien aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange et au procès de New York » (CIS)



Mercredi 26 Mars 2008


Commentaires

1.Posté par Aigle le 26/03/2008 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le nazisme n'a pas de nationalité , il a la position dominante du moment . Et les nazionistes veulent perdurer dans cette position dominante . Ce qui est un droit elementaire pour un nazisioniniste ( droit à la vie , à la liberté , à la dignité , à l'integrité physique et mentale , à la croyance ....) ne peut en aucun cas etre revendiqué par une "race ionferieure selon eux ....Ce serai la fin des Haricots .....
Leu angoisse eternelle , c'est que les damnés de la terre les fassent tompber de leur citadelles construites sur les cendres d'etres humains viuctimes de leur haine inassouvie , de mensonges colportés et diffusés sans aucun sentiment de honte ni de repentir ( ils ne peuvent pas se repentir face à une race "INFERIEURE " ..voyons..!!!)
Meme si cette race leur donne des lecons à longueur de temps tant au niveau physique que mental et moral ...Donc Ils inventent la nouvelle cretinerie : Le Choc des civilisations !!! sEULEMENT ILS OUBLIENT , CRETINS COMME ILS L'ONT TOUJOURS été QUE" CELUI QUI DORT A MEME LE SOL N'A PAS PEUR DE TOMBER "

2.Posté par J.Michel le 26/03/2008 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne pense pas qu'on puisse qualifier l'utilisation de l'agent Orange d'un crime compris dans l’un des 4 chefs d'accusations du procès de Nuremberg.
Il faut croire qu'un blanc a été laissé mais qui est partiellement comblé par l'interdiction des armes chimiques.
L’utilisation de défoliant chimique est avant tout un crime écologique même si la population en a subit les conséquences à la suite. Le but premier n’étant pas d’empoisonner la population ni ses propres soldats d’ailleurs. Il en va ainsi de nombreux autres produits dont la fabrication pour les uns est source de profit et pour les autres utilisateurs, un matériel ou matériau empoisonné.
S'en prendre aux conglomérats de l'industrie chimique remet en cause l'existence même et le style de vie de notre société.
L'intégralité de notre style de vie dépend de la fabrication de ces produits, nous en sommes remplis y compris dans notre corps et l'émergence des nouveaux cancers et de la stérilité correspond parfaitement à l'arrivée des plastiques, détergents, téflon, cosmétique etc.…La liste comprend plus de 100 000 composants dont l'action comme perturbateur endocrinien pour certain est aujourd’hui démontrable.
L’empoisonnement à l’agent orange n’est rien à coté des effets incommensurables dont les générations futures subiront les conséquences.
J.Michel

3.Posté par André Bouny le 26/03/2008 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En 2. "Crime contre l'humanité pour....la destruction... des territoires occupés"
C'était et c'est encore bien le cas! D'autre part, l'Agent Bleu, contenant du cyanure avait pour but avoué d'empoisonner les rizières qui étaient bien la nourriture essentielle des hommes. D'autre part, je suis en possession d'un document classé "confidentiel", document interne de chez Dow Chemical (principal fournisseur de l'Agent Orange) issu du laboratoire de biochimie le 24 juin 1975 (première année de l'épandage de l'Agent Orange au Viêt Nam, car l'Agent Orange n'est qu'un des nombreux Agents sprayés sur ce pays) alertant sur l'exceptionnelle dangerosité de son contenu à savoir la 2, 3, 7, 8-TCDD (Tétrachlorodibenzoparadioxine) en mentionnant les effets aujourd'hui confirmés sur les victimes. C'est vous dire, J. Michel, l'intentionnalité.

4.Posté par André Bouny le 26/03/2008 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pardon, sur le message précédent, je ne me suis pas relu et parfois certaine lettre ne s'imprime pas bien... ou bien on les retape plusieurs fois... D'autre part, il faut lire: du 24 juin 1965, et non pas 1975.

5.Posté par J.Michel le 26/03/2008 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur Bouny,
Il est clair que si vous pouvez prouver qu'il y a eu atteinte volontaire à la vie à travers ces épandages, vous êtes dans l'esprit du 2eme chef. Seulement il faudra aussi prouver que l'état major de l'armée US agissait en connaissance pour un gain de cause. Votre document interne de chez Dow Chemical ne sera pas considéré comme preuve concluante.
L'argumentation de l'ignorance des militaires vous sera opposée. Il faut prouver que le lien de connaissance du double effet de l’agent Orange existe entre le fournisseur et l'utilisateur.
Et pour cela, je vous souhaite plus que de la bonne chance.
A voir la puissance des lobbys des industries chimiques sur les instances de contrôles Européenne pour affirmer de l’innocuité de leurs productions, nous ne pouvons qu’en conclure que ce n’est pas seulement un problème de justice mais surtout de civilisation dont dépend la pérennité de notre espèce.

J.Michel

6.Posté par André Bouny le 26/03/2008 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne s'agit pas de prouver quoi que ce soit entre le fabricant et l'armée... La Constitution des Etats-Unis d'Amérique ne permet pas de ce retourner contre les responsables politiques ni contre les actes de guerre perpétrés par l'Armée américaine: ils sont constitutionnellement inaccessibles. Il s'agit d'utiliser la loi états-unienne "de tort envers l'étranger" ACTA, etc. Cette explication exige au minimum 400pages. Bien d'accord avec votre conclusion, mais elle ne règle pas la situation actuelle des victimes.

7.Posté par al akl le 26/03/2008 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est écœurant ton blanchissage de ces criminels j.michel
T'es humain ???
Que des beaux mots et rien dans le ventre ni dans cœur. C'est à cause de gens qui détournent les mots pour en faire une soupe comme toi que les choses vont mal.
Mais ça ne m'étonne pas d'une blanchisserie professionnelle.
Criminel.

8.Posté par J.Michel le 26/03/2008 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est sidérant ta compréhension de mes propos al akl
T'es humain ???
Que des vilains mots et rien dans la tête ni dans le cœur. C'est à cause de gens qui détournent les mots pour en faire une mayonnaise comme toi que les choses vont mal.
Mais ça ne m'étonne pas d'une grenouilleuse professionnelle.
Jaloux.

9.Posté par al akl le 26/03/2008 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est quoi ta prétention qui te fait croire en la jalousie des autres, t'es comme Stef ?
Maman je suis le meilleur...
C'est souvent le cas de te voir intevenir pour faire du blanchissage de criminels. Mais par contre le Maréchal lui tu le lache pas...
Deux poids deux mesure ?
C'est quoi le fond de ta pensée ? Pour qui tu bosse...
Tu crois que les ricains ont besoin de ta science pour se laver de leur culpabilité ?
Prétentieux. Mais ça a l'air commun à ton gang, de justiciers...

10.Posté par Stèganos le 26/03/2008 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

J Michel pour votre gouverne : Vous êtes froid comme le fil du rasoir sur ce coup et brillant, oh oui brillant comme un lame, mais terriblement froid comme l'acier, vous me faites froid dans le dos, vous me faites peur !
Cynique ? Enfin c'est pas grave… qui sait ? Assurez vous malgré votre maîtrise émotionnelle d'avoir encore quelque chose qui ne soit pas une simple pompe qui bat dans votre poitrine, prenez garde à ne pas devenir une machine…

Au mieux soyez moins maladroit car votre approche moi aussi m'a choquée.

" La termitière future m’épouvante.
Et je hais leur vertu de robots.
Moi, j’étais fait pour être jardinier "
- ANTOINE DE SAINT-EXUPERY -

Tout mon soutient au combat de Monsieur Bouny face à ce crime dont a été victime le Peuple Vietnamien, sur fond de profits, d'hégémonie et d'un incommensurable cynisme, crime racisme véritable négation de l'Humanité.

"


Néanmoins cordialement.

11.Posté par J.Michel le 26/03/2008 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Règlement de compte à OK Alterinfo
Le gang des justiciers contre l'immaculée conception!
Al akl, si tu m'accuses de blanchiment de criminel, veille à apporter la démonstration qui va avec.
Mais je crois que de veiller les faits et gestes des sionistes te fatigue et t'apporte des hallucinations. Le mieux est de te reposer un moment pour te régénérer est être encore plus efficace.
C'est ce qu'on attend de toi, pas des commérages.
J.Michel

12.Posté par al akl le 26/03/2008 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé Mr Bouny, d'etre intervenu sur les propos de la blanchisseuse du net et de ses gangs haganiques, qui ne peuvent plus se passer de leurs sex toys en plastiques et qui estiment que s'attaquer à ces consortiums c'est attaquer notre mode de vie...v
otre article évoque assez bien le travers auquel on a donné le nom de droit.
Le problème en Allemagne comme au Vietnam concerne une élite financière dont les liens sont connus. Ce sont les mêmes. Les juges sont aussi cette clique de criminels
New-Yorkais qui sont aller à Nuremberg pour cacher la culpabilité de leurs frères de sang.

Et vous avez bien raison de souligner leur hypocrisie. L'injustice est là, et c'est tout à votre honneur de ne pas baisser les bras devant ces monstres défendus par des beaux parleurs, dont le rôle est de dramatiser certaines choses et de nier celles qui sont dramatiques.
On vous soutient et encourage, moralement face à cette tache, et à ces tâches. Qui considèrent que leur mode de vie vaut les millions de morts que les industriels utilisent comme alibi et couverture. Mode de mort, plutôt.

J.michel

Heureusement tes mots sont là visibles et disponibles.

1/ Je ne pense pas qu'on puisse qualifier l'utilisation de l'agent Orange d'un crime compris dans l'un des 4 chefs d'accusations du procès de Nuremberg. (malgré que l'auteur cite les articles en question, toi tu reste dans la négation...)

2/ L'utilisation de défoliant chimique est avant tout un crime écologique même si la population en a subit les conséquences à la suite. Le but premier n'étant pas d'empoisonner la population ni ses propres soldats d'ailleurs. (c'est vrai il faudrait que la nature fasse le procès elle même, les humains eux ne sont pas concerné par la perte de leur environnement, de plus les dommages collatéraux sont justifiés, diversion, justification et négation)

3/ S'en prendre aux conglomérats de l'industrie chimique remet en cause l'existence même et le style de vie de notre société. (la je crois que tu nous démontre bien le fond de ta pensée, négation, diversion, justification)

4/ L'intégralité de notre style de vie dépend de la fabrication de ces produits (justification de crimes au nom de notre mode de vie ?)

5/ L'empoisonnement à l'agent orange n'est rien. (Tout est dit là sans même prendre en compte les millions de Vietnamiens et de soldats US qui en souffrent et qui en sont morts, comparé à l'empoisonnement que l'ont peut avoir avec l'ouverture d'un détergent c'est sur c'est RIEN)

6/ si vous pouvez prouver qu'il y a eu atteinte volontaire à la vie à travers ces épandages, (les soutes se seraient elles ouvertes par hasard ? le produit étant réservé à l'alimentation des soldats us peut être) négation, dilution, diversion. etc.

7/ l'état major de l'armée US agissait en connaissance pour un gain de cause (ce serait plutôt aux US de démontrer qu'ils l'ont fait dans le but de faire fleurir le Vietnam et à se retourner contre ceux qui leur ont dit que ce n'étais pas criminel d'arroser de poison un pays entier.. ) négation, justification, dilution.

8/ L'argumentation de l'ignorance des militaires vous sera opposée. (L'auteur ne s'attaque pas aux militaires, mais aux entreprises chimiques.) déviation, diversion.

Si tu ne réalise pas la portée de tes mots c'est qu'il n'y a rien à faire. relis toi et si ça ne te donnes pas envie de vomir c'est que l'humanité est un concept étranger à ton mode de vie et de penser...
Tes mots mesurés ne trompent que ceux qui se suffisent des apparences. Avec le temps et malgré la censure on a pris l'habitude de démonter les gens comme, toi qui utilisent les mots pour dire leur contraire. Les littéraires de l'immonde...
Mais c'était perceptible dès ton premier post sur alterinfo. Auquel je crois avoir réagi...

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires