FRANCE

De Jacques Soustelle à Jean-Pierre Chevènement : Misères et décadences du colonialisme français.


La « ruée vers Chevènement » fut la véritable courroie de distribution de toutes les idées fascistes qui ont fini par s'imposer aujourd’hui dans le paysage politico-médiatique français. C'est que le Chevènementisme est le détroit de Béring de l’Échiquier politique français, seul permettant en effet de passer la ligne de changement de bord, de l’extrême gauche à l’extrême droite.


Cide
Mardi 16 Août 2016

L'ancien Gouverneur d'Alger, Jacques Soustelle, fut un homme assez représentatif de la faune politique française notamment dans son rapport aux Musulmans.

Rapport qui se résume souvent par : reniement, contradiction et compromission. Il suffit pour s'en convaincre de savoir que l'homme a servi au sein de la résistance à l'occupation allemande avant de verser ensuite dans le terrorisme de l'OAS. Autrement dit il est prêt à offrir sa vie pour la liberté d'un peuple, tout en opprimant un autre d'une manière encore plus brutale et sanguinaire.

En fait cette attitude résume toute l'histoire de la République française. A savoir chanter des valeurs universelles et agir en tribu gauloise assiégée par les Sarrasins. Et c'est justement ce déni de valeurs qui représente le talon d'Achille et le handicape premier de son entreprise coloniale. Dans la mesure qu'elle n'a jamais réussi à convaincre ses sujets coloniaux de la véracité de son discours. En réalité la France a raté complètement sa colonisation. Et si on en parle encore, c 'est bien la preuve de ce ratage retentissant. Qui, par ailleurs, contraste paradoxalement avec le silence sur d'autres colonialismes pourtant beaucoup mieux aboutis : espagnol, portugais, anglais ou arabe qui, eux, ont tellement réussi qu'ils se sont fait oublier.


Cela dit, à force de renier ses propres enfants, la République française est aujourd’hui une vieille fille en déclin. Et, remontée toujours contre ses Sarrasins qualifiés pour les circonstances de Musulmans, retombe dans ses éternels travers : déni de droit, de justice et leur inévitable corollaire des lois d'exception.

Périclitant ainsi le pays dans un état d'urgence extrême préparant une guerre civile, devenue inévitable, à laquelle tout le monde, inconsciemment, semble comme résigné. Y compris les Musulmans eux mêmes qui, acculés, se trouvent aujourd’hui obligés de défendre à la main leurs femmes, jetées en pâture à l'invective populaire et désormais désignées ennemies publiques en France.

Et c'est ainsi qu'en toute logique, la France a choisi pour cette nouvelle « pacification » un de ses grands serviteurs : Jean-Pierre Chevènement. Certes, comme Jacques Soustelle, l'homme a du mérite. De la culture, du verbe, de la prestance et surtout de l’épaisseur idéologique. Rien à voir en tout cas avec la « politicaille » au commande du pays depuis plus d'une décennie.

N’empêche, cependant, que son arbre fruité bien enraciné dans le jardin républicain a donné des fruits plus qu'amers. Et son souverainisme bénin s'est transformé avec le temps en une brèche maline dans le sillage de l’État de droit.

Brèche de la quelle se sont de surcroît faufilés dans l'espace républicain tous les fascismes français. De Philippot jusqu'à Zemmour en passant par Polony et Finkielkraut , du moment en effet que vous versiez dans la haine ethnique et xénophobe, la caution morale chevènementiste vous est d'une grande utilité pour crédibiliser vos élucubrations, les rendant par-dessus tout conformes à la démocratie et à la République.

Or c'est cette « ruée vers Chevènement » qui fut la véritable courroie de distribution de toutes les idées fascistes qui ont fini par s'imposer aujourd’hui sournoisement dans le paysage politico-médiatique français.

Et bien que, pour un vieux politique, être d’actualité est toujours flatteur de même que, pour un intellectuel refoulé, voir ses idées adoptées est gratifiant, il n’empêche que son silence complice, voire ambiguë sur le sujet, représente un crime dont seule  l'histoire jugera. Notamment envers les Musulmans français, principales cibles de toutes les légions fascistes se revendiquant clairement de sa filiation politique, amicale ou autre.

Et pour cause le Chevènementisme est le détroit de Béring de l’Échiquier politique français. Seul permettant en effet de passer la ligne de changement de bord, de l’extrême gauche à l’extrême droite.
Ce qui donne à la nomination de Jean-Pierre Chevènement en Gouverneur Général des Musulmans de France un sens plus que significatif quant à la nature exacte de sa fonction de pacificateur. Comme le fut exactement celle de Jacques Soustelle en Algérie.


Mardi 16 Août 2016


Commentaires

1.Posté par saidab le 16/08/2016 22:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y en aura donc pas un, un seul, pour sauver le concept même de "valeurs universelles", la morale républicaine, la liberté de conscience, la devise "liberté, égalié, fraternité" qui décore toutes les façades officielles ?

2.Posté par hasbeen le 18/08/2016 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

... un déni de valeur, voilà un propos qui retentit

surtout lorsque l'on sait que le mot "lumière", "nour" fut usité dans un contexte de connaissances, de culture, d'idées ... et cela bien avant son apparition en gauloisie.

à chaque siècle .. son débat - mais finalement, c'est le même ... de soustelle à chevenement et aussi Le chroniqueur arabe Usana ibn Munqidh déjà au moyen-age, 11è siècle, qui avait connu dans sa chair les atrocités de la deuxième et troisième croisade, notait dans ses mémoires :

« Quand on nous eu informés sur les frany (nom donné par les Arabes aux Croisés), nous vîmes en eux des bêtes nuisibles qui ont une supériorité dans la valeur et l'ardeur au combat mais rien d'autre, tout comme les animaux ont une supériorité dans la force et l'agressivité.


... et ainsi naquit .. "l'esprit des lois" ... sans aucune " âme dans les valeurs "

.. débat ré-actualisé ..

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires