RELIGIONS ET CROYANCES

Dans quelle langue Dieu a-t-il écrit les 10 Commandements ? Dr A. Ezzat traduit & complété par JBL1960



Samedi 2 Septembre 2017

Dans quelle langue Dieu a-t-il écrit les 10 Commandements ? Dr A. Ezzat traduit & complété par JBL1960

FAISONS TOMBER LES DOGMES, LES DOCTRINES & LES MYTHES ;

Tous les écrits, publications et livre du Dr. Ashraf Ezzat qui ne dit jamais que l’histoire de la bible est une invention. Mais prouve juste que la location GÉOGRAPHIQUE de cette histoire n’est pas la bonne. Et qu’il ne faut pas chercher en Égypte ou en Palestine des traces de  l’ Exode ou du Palais de Salomon mais dans le Sud de l’Arabie Saoudite et au Yémen sont réunis, en français, dans ce PDF N° 3 de 47 pages ► TRADUCTION DE LA BIBLE & ESCROQUERIE HISTORIQUE et dans sa dernière version de juin 2017. Dès que j’aurai traduit sa dernière vidéo « Joseph d’Arabie » je la rajouterais avec sa toute dernière publication, ci-dessous, au PDF initial.

Dans quelle langue Dieu a-t-il écrit les 10 commandements ?

Dr. Ashraf EZZAT | le 31 août 2017 | URL de l’article source en anglais ► https://ashraf62.wordpress.com/2017/08/31/in-what-language-did-god-write-the-ten-commandments/

Traduit par Jo Busta Lally le 1er septembre 2017
« Les Dix Commandements auraient dû être écrits en langue égyptienne ancienne, mais ce ne fut pas le cas. Alors, où est le chaînon manquant ? « 
Le dieu des Israélites a-t-il délivré les soi-disant Dix Commandements à Moïse par voie orale ou sous forme écrite ? La Bible dit clairement dans plusieurs endroits qu’il a effectivement écrit les Dix Commandements lui-même (avec son propre doigt). Le verset le plus clair à cet égard se trouve dans (Ex 31:18).
Ce qui était si spécial à propos de ces dix commandements, en particulier, c’est  qu’ils préconisaient l’éthique commune, l’homme ancien avait déjà connu et apprécié – y compris l’idée d’un Dieu suprême – par l’évolution sociale et non par la révélation divine ?
Ironiquement, l’homme dieu a choisi de porter ses lois qui abhorraient fortement l’acte de tuer et de voler, alors qu’il était déjà un tueur et plus tard un seigneur de guerre qui a ordonné le meurtre de tant de personnes innocentes après avoir volé leur terre natale. Cela permet de se demander si ces commandements ont un mandat moral qui aurait empêché les enfants d’Israël de commettre les crimes de guerre qu’ils ont commis au nom de l’invasion ou de l’occupation de leur soi-disant «Terre promise».
De plus, la plupart des cultures anciennes avaient des codes d’éthique plus ou moins semblables aux dix commandements hébraïques et, étonnamment, d’autres cultures les avaient remplacées. L’Égypte antique avait longtemps respecté 42 commandements moraux – connus sous le nom de lois de Ma’at, écrit au moins 2 000 ans avant l’époque de Moïse. Ma’at est le principe égyptien de la vérité, de la droiture et de l’ordre. Par rapport aux lois morales égyptiennes, les Dix Commandements semblent un peu trop peu et trop tard.
Plus important encore, quelle était la langue que le dieu des Israélites utilisait pendant qu’il dictait ses tables de la Loi et aussi pendant ses longues conversations avec Moïse ? Le dieu des Israélites a-t-il utilisé le chinois, le grec ou l’ancien hébreu, comme le croit le consensus des érudits bibliques ?
Quel était le but que le dieu des israélites voulait atteindre en inscrivant directement ses commandements sur la pierre, plutôt que de les articuler verbalement à Moïse, comme il le fit, du reste, avec la Torah ? Si ces tablettes étaient si divines et si sages, comment Moïse at-il eu le courage – quelle que soit la raison d’être – de les briser en morceaux à la minute où il est descendu de la montagne où il a longuement discuté avec son dieu ? Ou peut-être que Moïse al détruit ces tablettes saintes parce que la gestion de la colère (une valeur recommandée par les anciens sages) n’était en quelque sorte pas incluse dans ces Dix Commandements ?
Le rendu des Dix Commandements sous une forme écrite semble étrange, étant donné que, au moment de l’histoire de l’Exode d’Égypte, aucun esclave israélite n’était alphabétisé en hébreu ancien ou dans une autre langue ancienne.
Aussi, pourquoi le dieu des Israélites a-t-il insisté pour écrire ses commandements pour une mafia analphabète, agressive et ingrate d’Israélites ?
En fait, l’alphabet paléo-hébreu n’a pas évolué avant 1000 ante JC – environ trois siècles après le temps de Moïse et de ses 10 commandements. La structure de la langue est relativement semblable à l’hébreu ancien, qui était sur le point de se produire vers 1000 av. J.-C., mais les symboles n’étaient pas en hébreu, ils proviennent d’un ensemble de symboles pictogrammes antérieurs à l’écriture arabe / yéménite ancienne.
Alors, quel était le but de délivrer des commandements de Dieu inscrits sur des tablettes de pierre quand personne ne pouvait les lire, y compris Moïse qui aurait été élevé et éduqué selon la tradition et la langue égyptiennes ?
Si Moïse a été (comme le dit l’idée fausse ou le mythe) élevé comme un égyptien de haut rang, il était probablement alphabétisé qu’en égyptien antique.
Les Hébreux n’avaient pas pu lire ou écrire leurs propres hiéroglyphes, parce que c’était une compétence étroitement gardée qui exigeait des années de formation et était le domaine exclusif d’une classe de scribes sélective, habituellement pratiqué par l’élite de familles égyptiennes.
Bien qu’aucune preuve archéologique n’a jamais été retrouvée pour attester d’un tel événement d’exode ou d’asservissement en Égypte, mais, si l’histoire de Moïse s’est passée dans l’ancienne Égypte, alors les Dix Commandements ainsi que le reste des Tables de la Loi, devraient avoir a été écrit dans une langue égyptienne antique. Mais ce n’était pas le cas selon le consensus scolaire. Alors, où est le lien manquant ?
Quand Moïse n’était pas en Égypte avant l’Exode, il était avec les Madianites et non les Hébreux. Le fait que Moïse, après avoir fui l’Égypte, ait pu facilement communiquer / converser avec les Madianites signifie que les gens de l’Égypte ancienne et du Madian parlaient la même langue, mais historiquement cela n’est pas vrai non plus.
Un consensus (erroné) parmi les historiens considère le Madian comme une tribu arabe / confédération de tribus qui habitait dans la partie nord-occidentale de l’Arabie antique. Mais les historiens ne se sont pas trompés car ils ont identifié les Madianites en tant que tribu arabe, mais seulement lorsqu’ils les ont localisés au nord de la péninsule arabique (près de l’Égypte). Alors que selon la tradition arabe antique et les enregistrements, le site original de Midian était depuis longtemps dans la partie ouest-sud de la péninsule arabique et plus précisément dans l’ancien Yémen. La montagne de Jethro / Shu-ayb (le beau-père de Midianite de Moïse) reste au Yémen comme le pic le plus important de toute la péninsule arabique.
Si les Madianites étaient des tribus arabes anciennes, ils devaient avoir parlé une sorte de langue / dialecte arabe antique.
Est-ce que Moïse a parlé la langue de l’Égypte antique ou de l’arabe ancien ? Très peu probable. Alors, comment cet anachronisme pourrait-il être expliqué ?
De plus, Dieu a-t-il parlé à Moïse en langue égyptienne antique ou en ancien arabe ? (Et s’il vous plaît épargnez-moi les voix condescendantes qui prétendront que Moïse et son dieu ont conversé dans un dialecte divin surnaturel, parce que même les autorités rabbiniques les plus fondamentalistes n’ont jamais été aussi loin).
Si, au moment prétendu de l’histoire de l’Exode, aucun alphabet / langue écrite n’avait encore évolué dans l’ancien Proche-Orient – sauf l’Égyptien, le Sumérien et l’Ancien Arabe / Yéménite, alors quelle était la langue la plus probable que le dieu des israélites avait utilisé pour graver ses (soi-disant) Dix Commandements ? Bien sûr, le sumérien et l’égyptien semblaient très improbables.
Cela nous laisserait une seule possibilité ; Les Dix Commandements doivent avoir été écrits dans l’Ancien Yéménite.
Fait intéressant, pas très loin du Yémen, l’Église orthodoxe et le sacerdoce de l’Éthiopie moderne sont persuadés que leur terre a toujours gardé l’Arche de l’Alliance, quelque chose que le monde entier a longtemps jugé perdu et irrémédiable.
Mais cette conclusion changerait considérablement la géographie de l’histoire de l’Exode, de l’Égypte ancienne à l’Arabie antique et au Yémen. Bien que cela puisse sembler bien lointain pour beaucoup, l’Arabie antique et le Yémen sont en réalité les anciens Israélites (primordiaux) qui habitaient là à l’origine et d’où leurs histoires et leurs légendes ont évolué, y compris celles de l’Exode.
La vraie question est que la doctrine de l’Église catholique romaine ou ce qu’on appelle le Nouveau Testament reposait à l’origine sur une véritable culture et son folklore arabe. On l’appelle par erreur l’Ancien Testament ou la Bible hébraïque – soit une terminologie totalement grecque (chez les Arabes et les Éthiopiens, on parle seulement de la Torah)

▼▼▼

For further reading and references :

The Bible unearthed ” by Israel Finkelstein & Neil Silberman

Deconstructing the walls of Jericho ” by Prof. Ze’ev Herzog

Bible came from Arabia ” By prof. Kamal Salibi

Egypt knew no Pharaohs nor Israelites ” by Dr. Ashraf Ezzat

~~~~▲~~~~
Dans sa vidéo (en lien) entièrement retranscrite en français par Résistance71 et uniquement sur ce blog, le Dr. Ashraf Ezzat argumente que l’esclavage n’était nullement une pratique fréquente en Égypte antique ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/06/07/lesclavage-netait-pas-une-pratique-frequente-en-egypte-dr-ashraf-ezzat/
Dans ce dernier billet complété par mes soins sur une traduction de R71 ► L’histoire de Joseph coule le Titanic du Dr. A. Ezzat on comprend que la mystification et la falsification durent depuis au moins 2600 ans ; Au moins…
Et que pour l’empire anglo-américain-christo-sioniste et une certaine minorité blanche ce n’est pas prêt de changer si nous ne nous levons pas pour dire STOP ! ÇA SUFFIT !

JBL1960



Samedi 2 Septembre 2017


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 03/09/2017 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a un point que l'article ne semble pas soulever : Lors de l'exil de Babylone, le peuple juif a été dans sa grande majorité exilé, fait prisonnier, en Mésopotamie (actuel Irak) sous le règne de Nabuchodonozor. Ce dernier a interdit l'étude de la Thora et fait fermer toutes les écoles en israël où elle était enseignée, de sorte que la Thora a quasiment disparue et c'est un certain Esdras qui en exil à Babylone a réécrit ce livre de mémoire. Mais faute de savoir ce qu'il était réellement, puisqu'il avait disparu il est impossible de savoir si ce qu'il a écrit est rigoureusement fidèle, au mot près à l'original.

Mais il y a plus. C'est la notion de "chaîne spirituelle". Qui a permis à Esdras de réécrire la Thora et surtout, quelle valeur spirituelle cette nouvelle Thora possède ? Il n'y a pas eu de transmission, de sorte, qu'au mieux, c'est surtout une transmission de mémoire qui n'a rien à voir avec une transmission spirituelle. Ceci expliquerait, peut-être, pourquoi le Judaïsme est incapable d'évoluer et la naissance de l'actuel état d'israël.

2.Posté par JBL1960 le 03/09/2017 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je viens juste de finir de traduire la vidéo du Dr. Ashraf Ezzat "L'histoire de Joseph est un ancien conte populaire arabe" ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/09/03/lhistoire-de-joseph-est-un-ancien-conte-populaire-arabe-video-da-ezzat-traduit-en-francais-par-jbl1960/

Je mets à jour le PDF avec ces 2 dernières publications cet après-midi.
Le Dr. Ashraf Ezzat, car il est diplômé en Médecine de la Faculté d'Alexandrie ne fait que démontrer que les récits bibliques, hébraïques et des grands patriarches est erronés tant sur le plan géographique que dans le temps.
JBL

3.Posté par Bina le 03/09/2017 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On sait aussi que les israélites étaient plus basanés que les égyptiens.................

Si Moïse a été (comme le dit l’idée fausse ou le mythe) élevé comme un égyptien de haut rang, il était probablement alphabétisé qu’en égyptien antique.


Son éducation Lui (as) a aussi permis d'apprendre tous les dialectes et toutes les langues des peuples étant sous l'autorité égyptienne et qui constituait à cette époque le Misr. Toutes les langues et dialectes avaient la même racine, sémantique et étymologie.

4.Posté par Bina le 03/09/2017 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les juifs qui savent sont des manipulateurs de juifs qui ne savent pas, idem pour la maconnerie et idem pour les religions..................

5.Posté par pierre le 04/09/2017 08:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Bina
Tout à fait d'accord avec vous.
dieu Amour, n'a pas de commandement.
l'extase est le seul moyen d'entrevoir sa puissance.

6.Posté par JBL1960 le 04/09/2017 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hier on pouvait lire ceci sur Sputniknews ► https://fr.sputniknews.com/culture/201709031032894244-sculpture-pharaon-bible-israel/ Après de longues recherches, des archéologues ont constaté que la tête de la sculpture d'un pharaon inconnu, découverte en 1995 sur le site historique de Tell Hazor, en Israël, confirmait l'histoire biblique de la prise de cette ville par Josué fils de Noun, au 13e siècle avant notre ère.
=*=
Si le corps de l'article n'est pas aussi affirmatif que le titre, il rappelle cette autre info : Jérusalem : La tombe de Jésus ouverte pour la première fois depuis 1810 ISRAËL Des scientifiques procèdent actuellement à des travaux et à des analyses dans l’église du Saint-Sépulcre et que j'avais traité en incise de cette publication du Dr. Ashraf Ezzat ; Pourquoi ne trouve t’on aucune mention des pyramides d’Égypte dans la bible ? Et si toute l’histoire de l’exode d’Égypte n’était qu’une fadaise et si nous pouvions le prouver ?
Dans ce billet d'octobre 2016 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/30/mensonges-pharaoniques/
Les mythes ont la vie dure...

7.Posté par YYY le 05/09/2017 22:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Qor'an en langue Arabe, il est le Livre Saint par Excellence. Alors il faut apprendre l'arabe et le lire en arabe. La Thora et l' Evangile sont falsifiés et dénaturés. A l'époque de Moussa (as) , Allah a par sa grâce accordé à nouveau aux enfants d'Isra-il les 12 fontaines ainsi que les 12 chefs. Après cela, certaines tribus ont parjurées leurs engagements avec Allah et plusieurs d'entre elles ont été sanctionnées par Allah, et Moussa (as) en a quittées et reniées certaines.
Le coffre des effets de Moussa (as) et Aaroun (as) (l'Arche de l'Alliance) a été rapporté par les Anges à l'époque de Daoud (as) et Salomon (as). Ce sont donc les anges qui en ont la garde.
Zacharia (as) avait craint pour la postérité des descendants de la Maison de Jacob (as). D'autre part, il faut savoir des fils Issac (as) et de Jacob(as) ont épousé des filles de la tribu d' Ismael (as) et donc il parlait certainement la même langue . Ainsi Allah lui accorda à Zacharia son fils YahYa (as) a un âge très avancé et à Maryem la Sainte (soeur Aarounite) son fils Issa (as) cousin de Yahya. La Maison de Jacob (as) aurait dû suivre Issa (as). La maison de Yacob (as) n'est pas les douze tribus de l'époque de Moise et encore moins les béni Isra-il a eu seul, les Ismaéliens descendant d'Abraham sont aussi des béni Isra-il qui ont reçu de par la grâce d'Allah des Prophètes, Salih (as), Hud (as)...et notamment le Prophète Mouhamed (saws) Dans le Qor'an Allah donne en exemple qu'à l'époque d'Adam des béni Isra-il ont reçu des commandements, notamment celui en rapport au meurtre d'un des fils d'Adam (as) par son frère. (Adam (as) a vécu 950 ans). Idriss (as)= Henoch est petit fils d'Adam et a été élevé (Allah raf'ou) vers Allah à l'âge de 365 ans (tout comme Isa (as)) donc l'ange Gabriel avait transporté Idriss (as) vivant au 4ème ciel et il y est resté. Il n'est jamais redescendu.
Pourrait t'il être Isra-il car il est monté au ciel vivant comme le prophète Mouhamed(as) durant Al Isra ?
Allah détient le savoir et la science de toute chose.

8.Posté par pierre le 06/09/2017 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

yvy
j'ai lu votre commentaire.
Allah détient le savoir et la science de toute chose. je ne peux que vous suivre mais

Sourate 24.An-Noor (la lumière) 35- Allah est la lumière des cieux et de la terre, lumière sur lumière Allah guide vers Sa lumière qui il veut.
'mon commentaire, ce verset 35 n'a pas vocation à se trouver dans la sourate 35.

Dans le coran Gabriel est un ange considéré comme Adorateur et crée à partir de la lumière. (j'ai du m'en référer à wiki).
'mon commentaire, il s'agit encore de lumière.

l'homme peut avoir la vision d'Allah ou de Dieu mais certainement par paroles, ce ne peut etre que par inspiration spirituelle.d'où naissent (soyons gentils) les religions.

9.Posté par YYY le 07/09/2017 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Pierre

Le verset commence par : Alla-hou nourou as-Samawati wa ar-Ard.

La Lumière/la Luminosité (Allah à lui ) des Cieux et de la Terre càd c' est la lumière qui est une possession d' Allah qui éclaire et illumine les cieux et la terre. Ensuite dans ce verset Allah donne des exemples pour donner une information humainement accessible dans la compréhension sur cette lumière.
Je vais essayer de vous traduire tout le verset une autre fois in sha Allah.
Allah ne ressemble à personne est personne ne lui ressemble, Il est Unique.

Nour = lumière, les anges sont créés de lumière
Nar = feu, les Jinns sont créés d' une émanation du feu
tourab = terre/poussière, l' homme est créés terre

La religion=dinn
Allah à décrété que le nom de la religion qu'il agrée est L'Islam. Les messages ont toujours été transmis par des hommes pour les hommes et pour les jinns. Cela de plusieurs façons cad par le biais de l'Ange Gabriel et aussi directement par Allah qui s'adressa à certains prophètes, et par la vision. Il n'y a pas d'inspiration mais c'est des révélations.
L'inspiration=Al-wouswess = suggestion diabolique.
Le conseil=Al- woussa

Wa Allahou 'Alam

10.Posté par Un autre Pierre le 07/09/2017 07:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Depositaire, comme la Thora est constituée de texte égyptien et sumérien modifiés et d'histoires créées pour lier le tout et donner de l'importance à ce peuple, cela peut expliquer le tout.

Je sais plus si, d'après les études faite à ce sujet, c'est 5 ou 6 auteurs sur plusieurs générations qui ont écrits la Bible, en prenant aussi en séparé, la Kabbale basée sur une partie des enseignement ésotériques égyptiens et le Talmud, sur les enseignements ésotériques sumériens.

Ces faits prouvent pour ma part, que les hébreux ont bien été en contact avec l’Égypte et Sumer, qui sont leurs voisins.

Et on sais aujourd'hui que l'hébreu vient des hiéroglyphes égyptiens, alors, si Moise avait existé, il aurait reçu les tablettes en hiéroglyphe, mais son histoire de bébé abandonné dans un berceau, vient de l'histoire réel de Sargon 1er, sa capacité à séparer les eaux vient des histoires de mage égyptiens (qui savaient le faire), et qu'il est surement le Moise cananéen qui a régné sur l’Égypte après la mort de Seti 2, cananéen qui après avoir fait pleins de connerie a été viré par les égyptiens et a suivi la même route que le Moise inventé avec une des femmes cananéenne de Seti 1er, qui s'appelait Myriam (bien aimée d'Amon), comme la sœur de Moise dans la Bible.

La preuve que l'exode et la conquête de Canaan sont des inventions, c'est que, comme raconté dans un reportage dont je n'ai plus le lien vidéo, les archéologues israéliens étaient sur de trouver des traces de pratique religieuse juive dans cette période (après la conquête de Canaan) et après de longues recherches, ils n'ont trouvé que des objets de culte sumérien et égyptien.

De même que l'histoire de Salomon et de son magnifique palais, sont une invention, les hébreux n'ont jamais rien construit d'imposant, ils n'ont jamais eu ce savoir, sinon ils auraient fait d'autres constructions après, mais ils vivaient entre deux grandes civilisations qui avaient des connaissances architecturales impressionnante qui avait de quoi les complexer.

11.Posté par pierre le 07/09/2017 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Yvy,
Allah ne ressemble à personne et personne ne lui ressemble, je suis d'accord avec vous.

La "compréhension de cette
Lumière sont l'extase et la vision

la vision claire et directe de la présence d'Allah ou de Dieu

l'extase est la plongée de l'esprit dans un océan d'amour

Allah ou Dieu s'adresse de cette façon à l'humanité, le reste ne sont que des érits bien humains.

12.Posté par YYY le 07/09/2017 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Pierre

Je n'ai pas encore traduit le verset. Dsl
Mais sachez que le message d'Allah est en Arabe et c'est sa récitation vocale qui est protégée par Allah et ses Anges. Je répète de manière verbale.
Les écritures sont de la main de l'homme (Hadith, Qissas, Bible et Thora.... falsifiés) et celles-ci qui sont des wouswess qui entravent voire déforment la Vérité du message d'Allah est le résultat des non croyants et il y en a des tonnes et en toutes les langues.
Ainsi, le Jour du jugement ces gens et les suiveurs seront les perdants et ils ne seront pas secourus et l'enfer est créé pour ça.
Donc, le Message d'Allah est très simple:
Reconnaître le Créateur, reconnaître tous les Prophètes. Appliquer ce qui est juste (Qist) et est indiqué dans le Qor'an mère de tout les Ecrits, pour gagner sa place au Paradis. Evidemment, sans oublier que le mal (shiit'an) est sur terre.
De sorte, le monde n'est pas "amour" , il est la demeure d'un temps défini, où les épreuves sont difficiles.
Le monde (douni-a) est un passage vers l'autre monde. Et Allah guide par sa bonté ceux qui LE reconnaissent. Ceux qui voient tout ce qu' Il a donné, et atteste qu'Allah est le Créateur Unique, cela sont sur le bon chemin et Allah guide qui Il veut.
ay-at = ce qui est donné "souvent traduit par miracle"
NOOR = lumière éclat paraître beauté sagesse.
Noora = fleuri abondant / lumineux / éclatant de beauté de bonté.

13.Posté par JBL1960 le 08/09/2017 00:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Depositaire = Effectivement, ce que tu soulèves comme point précis sont traités dans le PDF de 47 pages (j'ai des petits soucis de santé en ce moment, et je n'ai pu encore le mettre à jour avec ses 2 dernières publications, mais je le ferai demain matin, sans fautes) mais Ezzat traite page 11 dans Les racines juives de la culture takfirie de la captivité babylonienne : le roi babylonien Nabuchodonozzor pensa que la seule façon par laquelle il pourrait contrôler ces pirates arabes serait par un transfert de population. Ainsi donc, en 587 Av JC commença un des plus gros transferts importants de population arabe du sud de l’Arabie et du nord-Yémen vers Babylone, ceci est connu dans la littérature juive sous le vocable de la “captivité babylonienne”.

Et page 27 ► Pourquoi ne trouve-t-on aucune mention des pyramides d’Égypte dans la bible ? 70 ans de captivité à Babylone ont laissé leur marque sur la culture hébreu, le talmud et la bible hébraïque. Des thèmes de la mythologie sumérienne et babylonienne comme ceux du déluge, d’Adam et Eve et de l’arbre de la connaissance peuvent être reconnus dans la bible hébraïque. Bien des parallèles pourraient être tracés entre la légende de la naissance du roi Sargon d’Akkad et celle de Moïse.
Le séjour de 400 ans en Égypte aurait dû laisser une empreinte sur les Israélites et leur culture, mais on ne la trouve nulle part pour la simple et bonne raison qu’ils n’ont jamais mis les pieds en Égypte.

Dont voici le lien mis à jour en juin 2017 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/06/pdfashrafezzatjuin2017.pdf
Ezzat ne va jamais à dire que l'histoire de la bilbe est fausse, mais que sa location n'est ps exacte...
JBL

14.Posté par YYY le 08/09/2017 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@pierre

S24 V35 Traduction très proche.
بِسْمِ ٱللَّهِ ٱلرَّحْمَـٰنِ ٱلرَّحِيمِ

ٱللَّهُ نُورُٱلسَّمَـٰوَ تِ وَٱلْأَرْضِ
Lumière d' Allah en le ciel et en la terre,
مَثَلُ نُورِهِ
Exemple/métaphore de ce qui fait rayonner son rayonnement
Exemple/métaphore nous vous faisons voir
كَمِشْكَوٰةٍۢ فِيهَا مِصْبَاحٌ
– c'est comme/cela pourrait être comme si c'était – la problématique/la plainte/le souci – de savoir ce qui fait se lever le matin,
ٱلْمِصْبَاحُ فِى زُجَاجَةٍ
ce qui fait élever le matin est dans un contenant
ٱلزُّجَاجَةُ كَأَنَّهَا كَوْكَبٌۭ دُرِّىٌّۭ
ce contenant-tranporteur serait comme si c'était une planète tournante/cycloïdalant
يُوقَدُ مِن شَجَرَةٍۢ مُّبَـٰرَكَةٍۢ زَيْتُونَةٍۢ لَّا شَرْقِيَّةٍۢ وَلَا غَرْبِيَّةٍۢ
est-il possible d'obtenir d' un arbre l'abondance d'olives sans levé et sans couché
يَكَادُ زَيْتُهَا يُضِىٓءُ وَلَوْ لَمْ تَمْسَسْهُ نَارٌۭ
ce peut-il que son huile éclaire sans que ne la touche le feu.
نُّورٌ عَلَىٰ نُورٍۢ
Clarté au dessus de ce qui éclair
يَهْدِى ٱللَّهُ لِنُورِهِۦ مَن يَشَآءُ ۚ وَيَضْرِبُ ٱللَّهُ ٱلْأَمْثَـٰلَ لِلنَّاسِ ۗ وَٱللَّهُ بِكُلِّ شَىْءٍ عَلِيمٌۭ
Dirige Allah ce qui est éclairé intrinsèquement éclairant de ce qu' Il veut et frappe Allah d' exemples/de métaphore pour les gens et Allah de toute chose est formateur/informateur.

Lumière d' Allah en le ciel et en la terre,
Exemple/métaphore de ce qui fait rayonner son rayonnement
– c'est comme/cela pourrait être comme si c'était – la problématique/la plainte/le souci – de savoir ce qui fait se lever le matin ,
ce qui fait élever le matin est dans un contenant
ce contenant-tranporteur serait comme si c'était une planète tournante/cycloïdalant
est-il possible d'obtenir d' un arbre l'abondance d'olives sans levant et sans couchant
se peut-il que son huile éclaire sans que ne la touche le feu.
Clarté au dessus de ce qui éclaire
Dirige Allah/dirige vers Allah – ce qui est éclairé intrinsèquement éclairant de ce qu' Il veut et frappe Allah d' exemples/de métaphore pour les gens et Allah de toute chose est formateur/informateur

Amine

15.Posté par pierre le 08/09/2017 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Yvy

métaphore: nous vous faisons voir (?)
la problématique,la plainte, le souci de e qui fait se lever (le matin) (?)
Ce qui fait se lever le (matin) est un contenant.
Ce contenant serait transporteur comme si c'était une planète (tournante)(?)

Allah ou Dieu donne à qui il veut. Pourquoi? d'où le problème.
La vision en esprit (boite cranienne) laisse penaud, l'on ne peut comprendre, c'est trop fort
Il n'y a a pas de langage, ni de paroles
J'ai vécu cette expérience il y a fort longtemps et je peux vous assurer que l'on ne peut la partager. C'est une intimité avec Allah ou Dieu.

16.Posté par Kader le 08/09/2017 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le traité de paix signé entre le roi des Hittites et le Pharaon, a été inscrit par les historiens compétents comme repère historique inestimable, proche de l’époque de Moïse. Le document portant pacte a été rédigé en écriture Akkadienne.
Il résulte de tout cela que la Thawra actuelle n'est ni celle de Moïse, ni celle d'Esdras, mais un recueil de traditions et de récits fait, sans beaucoup de critique, par des docteurs Israélites.
Lorsque Esdras refit, ou recopia le livre de la loi selon ce que l'on prétend, il arriva un autre événement dont il est fait mention au 1er livre des Macchabées dans ces termes : "Lorsque Antiochus conquit le royaume de Jérusalem il fit brûler toutes les copies du livre de la loi qu'il put trouver après les avoir déchirées. Il condamna à la peine de mort tous ceux qu'on trouverait en posséder une copie. Une inspection à cet effet était faite chaque mois, et l'on mettait à mort tous ceux qui l'on trouvait une copie que l'on détruisait en même temps".
Cette persécution eut lieu en 161 avant J.C. et dura trois ans et demi, comme il est dit dans leurs histoires, et comme le déclare aussi l'historien Josèphe, et pendant ce temps toutes les copies du texte rétabli par Esdras furent détruites,
Les découvertes archéologiques des dernières années donnent effectivement raison : il n’y a pas eu d’exode d’Égypte, Josué n’a pas abattu les murs de Jéricho et le royaume de Salomon ne régnait que sur un petit territoire. Mais ces vérités choquent, parce qu’ils s’attaquent aux mythes fondateurs de l’État d’Israël.
Les fouilles archéologiques, par exemple, révèlent que les murailles de la forteresse cananéenne de Jéricho ne se sont pas abattues en quelques jours, au son des trompettes de Josué. Elles sont en fait tombées en ruine sur une longue période. Quant aux origines de l’État hébreu, elles remontent au IXe siècle avant notre ère, quand deux groupes de bergers ont fondé les royaumes rivaux de Judée et d’Israël.

Conclusion, c’est par la main des scribes Massorètes que la Bible est truffée de mensonges, de légendes, de contes, d’histoires récit de mythes et d’auto glorification du peuple Juif, qui s'est créé une histoire sur mesure pour exister au milieu des autres civilisations l'entourant qui le dépassaient et ignoraient carrément son existence tellement il était insignifiant.

De nos jours, le juif se demande pourquoi tant de haine à son égard :
Tu seras un sujet d’étonnement, de proverbe et de raillerie parmi tous les peuples chez qui l’Eternel te conduira. (Deutéronome 28:37

17.Posté par Bina le 09/09/2017 01:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le traité de paix signé entre le roi des Hittites et le Pharaon, a été inscrit par les historiens compétents comme repère historique inestimable, proche de l’époque de Moïse. Le document portant pacte a été rédigé en écriture Akkadienne.


J'aurai insisté sur les raisons de ce traité de paix......

18.Posté par Saber le 09/09/2017 05:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ٱللَّهُ نُورُٱلسَّمَـٰوَ تِ وَٱلْأَرْضِ
Lumière d' Allah en le ciel et en la terre

Il s'agit de toutes les cieux et la terre. Le mot lumière est trop faible.

19.Posté par YYY le 09/09/2017 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@pierre
Ce sont les mots employés par Allah et en Arabe.
Donc, je vous les ai traduit quasiment aux mots à mots.
ma-sala = métaphore = avec quoi c'est dit
nour-i-hou = ce qui illumine nou-ri-ou = nous montrons nouri-hou = son éclat Plainte/problème/souci/questionnement = mi-shkaqa
Matin = sabah = aurore L'expression Sabah al nour
Mi-sabahou = ce qui fait lever le matin
Zou-jajahou= la chose avec la notion de temps qui le fait passer/traverser = qui le transporte (quand Moise traverse la mer avec les béni Isra-il Allah utilise le radical jaja pour expliquer qu'Il les a fait traverser.
Planète = kawkab
Tourner = dor Faire mal = dorr Dourria = tourner en cycle = faire mal
Zitoune = olive
zite = l' huile Écouter la récitation plusieurs fois. Peut-être vous comprendrez.
Donc il s'agit bien de métaphores faites d'homonymes qui font croître la foi ou qui égare.
L' équilibre du monde ainsi que l'enchaînement des choses est en soit un miracle d'Allah, NOR ALLAH
Al- masala est fréquemment utilisé par Allah dans le Qor' an. Cela permet de guider le croyant dans sa réflexion. La lumière se manifeste sur terre par le lever du soleil (planète)....lumière en opposition avec le feu...
NOR ALLAH est présenté par ALLAH dans sa Métaphore car c'est trop puissant.
Un mot ne suffit pas, ni même une métaphore car ce verset est une suite de plusieurs métaphores

@saber

Il s'agit de NOR qui va au-delà des cieux et de la terre.
Re-lisez le verset et écoutez le en même temps

20.Posté par pierre le 09/09/2017 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@YYY, désolé d'avoir écorché votre pseudo.

Sourate 24 An noor
"Au nom' de d'Allah, voici une sourate que nous vous avons imposée....
com: cette sourate la conduite à tenir avec son conjoint de sexe opposé. Je n'ai pas fait de recherches spéciales, j'ai visité la kabbale 13e siècle qui nous dit, si la relation sexuelle n'est pas accomplie avec beaucoup de désir, la présence divine n(y est pas.
La Lumière d'Allah ou de Dieu est unique et n'a pas lieu d'etre dans cette sourate.
Je précise que l'on ne peut se soumettre à Allah ou Dieu qu'en Amour.
lumière du matin, soleil en opposition à la nuit, astre lune si on le désire.
Pour en terminer, Allah ou Dieu n'a jamais donné de commandement. Inventions des hommes, nous pouvons die lois morales humaines.

21.Posté par Adam le 13/09/2017 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est déjà odieusement blasphématoire de dire ''le Dieu des Israélites'', il n'y a qu'un seul Dieu, créateur de toute chose et en voici, ce que je considère de preuve, par la raison.

La démultiplication de la démographie humaine nous fait, mathématiquement, remonter à un unique couple, en l'occurrence, Adam et Eve.

Ce couple unique, au summum de la pyramide humaine, ne s'est pas créé de lui-même et donc, il a, bel et bien, été créé. Voila donc, qu'apparaît avec raison, la notion de l'existence d'un créateur. L'atome étant le constituant basique et substantiel du corps humain et le même que l'on retrouve partout, prouve que celui qui a créé Adam et Eve est le même créateur qui a créé toute chose. Par ailleurs, si l'on démultiplie l'expansion de l'atome dans l'univers, l'on remonte au néant, de ce néant, rien ne pouvait se créer de lui-même puisqu’il n’y avait RIEN, ce qui prouve encore une fois de plus, l'existence d'un DIEU unique créateur, sublime, surnaturel et tout puissant.

En fait, peu importe la langue dans laquelle les commandements divins ont été communiqués aux créatures, l'important réside dans leur assimilation et leur application et qu’on sache que ces directives sont adressées à l'ensemble des créatures intelligentes.

J'ajouterai que la race humaine est une seule issue d'Adam et Eve et par conséquent, les juifs doivent cesser de se croire race supérieure ou peuple élu, DIEU a réitéré que seule la probité différencie les hommes qu'ils soient humains ou Djinns et qu'ils sachent définitivement que l'unique espèce qui se proclame indument supérieure est celle des démons descendants d'Iblis. Ce dernier est le seul, parmi les créatures, à s'être proclamé comme tel, par arrogance, au prétexte qu'il ait été créé de feu et Adam d'argile et depuis qu'Iblis eu été maudit pour son refus de la volonté du Divin, il ne cesse, lui et sa descendance, de nous mener une guerre de perception implacable, farouche et impitoyable, pour induire les hommes en erreur, les dévaloriser, les réduire en troupeaux d’animaux.

Parmi les ruses qu'il a principalement employées, faire admettre '' la liberté de conscience'' et ''la liberté de culte'' or, que personne n'est libre. Il aurait suffit de se rendre à l'évidence que le système atomique structurant l'univers et nos propre corps obéi à des règles strictes et que toute déviation constitue une dégénérescence tout comme cette prétendue liberté qui a aveuglé les hommes et les a égarés du chemin de la rectitude Divine. Il a également fait admettre les acquis (argent et savoir) comme mesures d'appréciation de la valeur des hommes au détriment de la probité qui est la seule mesure réelle d’évaluation de l’éthique et de l'œuvre.

Que vaut un riche dépravé ou un savant corrompu, un probe humble même démuni ou inculte, vaut mieux que les deux réunis. Mais chacun est otage de ses acquis qu'il emploi, forcément, à bon ou mauvais escient.

Le comble dans tout çà se sont les athées, les polythéistes et ceux qui adorent Marie et son fils prétendant que DIEU ait un fils ou que AISSA (SSL) soit le DIEU incarné, comment de tels âneries peuvent-elles encore subsister devant l’avancée scientifique et le développement de l'intelligence prouvant l’existence surnaturelle et l’unicité de DIEU, comment prétendre que le Seigneur de l’univers se soit accouplé avec sa créature (Marie) pour engendrer un fils ?!! Ou se prosterner devant une stèle ou une croix… Quels monstrueux blasphèmes qu’aucun organe sensorielle chaste ne tolère et quels odieux torts faites aux âmes que de renier DIEU le TOUT PUISSANT.

سبحان الله عما يشركون.

22.Posté par Kadiri le 13/09/2017 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis deux milles ans,les rabbins affirment que les deux tables remises par ELOHIM au prophète Moise ont été écrites par le Dieu ELOHIM lui-même. Les scientifiques les savants spécialités des écritures anciennes contestent cette théorie complaisante et fantaisiste. La narration des écrivains des chapitres et récits du Pentateuque ont inventé ce mensonge qui ne repose sur aucune base religieuse et encore moins sur des vérités scientifiques.les fraudeurs vont même jusqu'à présenter des tables écrites en écriture hebraique pour tromper les croyants naïfs et dupes. Les tables ne peuvent avoir été écrites que de l'ecriture cuneiforme Akkadienne et le traité de paix conclu entre l'Egypte et le roi des Hittites constitué une preuve. Irrecusable er indiscutable, que la seule écriture que les pays du Proche-Orient utilisaient était l'écriture. Cuneiforme Akkadienne, ni l'hebreux ancien, ni l'hebreux carré, n'existaient pas à l'epoque du prophète Moise. Affirmer que Dieu ELOHIM avait écrit ces deux tables en hebreux serait un blasphème et un mensonge grave contre la revelation de la torah divine originelle. La torah, n'est pas le Pentateuque, une oeuvre humaine écrite par les juifs Pharisiens plus de 11 siècles après la mort de Moise, les sionistes qui persistent à vouloir imposer à l'humanité des mensonges que la vérité conteste. kadiri

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires