Politique Nationale/Internationale

DOUSTE-BLAZY ET LE MOYEN-ORIENT : TOUTE HONTE BUE !


Voici textuellement les réponses du ministre français des affaires étrangères aux journalistes lors du dernier point presse au Quai d’Orsay, lundi 29 janvier. On appréciera son empathie pour "les autorités israéliennes" et ses condoléances aux victimes israéliennes de l’attentat à Eilat, alors qu’aucun membre de notre gouvernement n’a fait état de la moindre sympathie pour la famille de Baramin, la fillette palestinienne de 9 ans, volontairement tuée par un soldat israélien tandis qu’elle sortait de son école la semaine dernière. On n’a d’ailleurs pas souvenir de condoléances pour d’autres victimes palestiniennes quotidiennes de l’armée d’occupation. On appréciera également les pincettes et le conditionnel dès qu’il s’agit de se prononcer sur les ballons israéliens toxiques lancés au sud Liban, tout comme l’"impossibilité de se prononcer" quant à l’armement du Fatah par les Américains et les Israéliens et leur manière d’envenimer la situation dans les territoires palestiniens.


Mercredi 31 Janvier 2007





Point de presse du porte parole du Quai d’Orsay du 29 janvier

Déclaration du ministre des Affaires étrangères, M. Philippe Douste-Blazy : "Je condamne l’attentat qui vient d’être perpétré à Eilat et dans lequel trois personnes ont trouvé la mort et plusieurs autres ont été blessées. Rien ne saurait justifier un tel acte de haine. Dans cette épreuve, je présente mes sincères condoléances aux familles des victimes et à leurs proches et j’exprime ma sympathie aux autorités israéliennes".

Interrogé sur les ballons israéliens toxiques lancés au sud du Liban où plusieurs personnes ont été hospitalisées après avoir inhalé leur contenu dans les termes suivants : "Considérez-vous cela comme une violation de la résolution 1701 et du droit humanitaire à laquelle le Conseil de sécurité doit réagir ? L’armée israélienne a assuré qu’il s’agissait d’une campagne simplement publicitaire. Croyez-vous à cet argument israélien ?"

Douste-Blazy a répondu : "Faute d’informations précises, pour l’heure, sur la nature exacte de ces ballons qui ont été retrouvés au sud Liban, il m’est impossible de me prononcer. Je note que les forces de la FINUL analysent actuellement des échantillons prélevés sur ces ballons. En fonction des résultats de ces analyses, il conviendra de voir quelles éventuelles conséquences pourraient être tirées". (On peut toujours prendre des paris quant aux "conséquences" qui seront tirées. ndlr.)

A propos de la situation en Palestine, la question suivante a été posée au Ministre français des Affaires étrangères : "Soutenez-vous l’initiative saoudienne pour apaiser la situation dans les Territoires palestiniens et que font les pays occidentaux dans ce sens ? Est-ce que l’initiative américaine d’armer et de former le Fatah ne compromet pas les efforts afin de calmer la situation ? N’avez-vous pas peur d’une course aux armements dans les Territoires palestiniens et que le Hamas se retourne vers d’autres pays ’’moins amis’’ de l’Occident pour s’armer ?"

Réponse du Quay d’Orsay : "Nous soutenons l’initiative saoudienne visant à trouver une solution à la crise inter-palestinienne. Le ministre des Affaires étrangères, M. Philippe Douste-Blazy, l’a souligné lors de son entretien, ce matin, avec le secrétaire général de l’OCI. De son côté, l’Union européenne participera à la réunion du Quartet prévue début février, à Washington. Comme je l’avais souligné le 16 janvier, je ne veux pas émettre de jugement sur la nature de l’aide américaine au président de l’Autorité palestinienne. L’Union européenne, quant à elle, concentre son aide dans des domaines sociaux et éducatifs, en ayant le souci de favoriser le développement des Territoires et une réconciliation entre les Palestiniens." (Ah bon ? Depuis quand la France et l’Europe ont-elles renoncé à affamer le peuple palestinien ?)

CAPJPO-EuroPalestine


Mercredi 31 Janvier 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires