Néolibéralisme et conséquences

DETROIT : SCENES DE CHAOS DANS LES FILES D’ATTENTE DE L’AIDE SOCIALE



Vendredi 9 Octobre 2009

DETROIT : SCENES DE CHAOS DANS LES FILES D’ATTENTE DE L’AIDE SOCIALE
Commentaire de Tim Carr: Dans les années 1930, au moment de la Grande Dépression, la pression sociale des millions de pauvres jetés à la rue avait provoqué, aux Etats-Unis, une situation que même les plus conservateurs qualifiaient de “pré-révolutionnaire”.
Les chomeurs assiégaient le Capitole avec des “villages de tentes” (tent cities) et partout les mouvements ouvriers réclammaient l’effacement des dettes des ménages, la nationalisation des établissements des crédits ainsi que des programmes d’investissements publics dans les infrastructures, afin de créer des emplois – plutot que de sauver les spéculateurs…
Confronté au New Deal de Roosevelt, les milieux de la finance avaient hurlé au “socialisme” et avaient même, à un moment, envisagé de renverser le gouvernement et remplacer Roosevelt par un héros de la Grande Guerre, populiste et manipulable (qu’ils pensaient). Ils avaient résolu la crise sociale – comme si souvent dans l’Histoire du capitalisme – en jettant le pays dans la guerre, grâce à l’orchestration de l’attaque de Pearl Harbour.
Aujourd’hui, aux Etats-Unis, on ne trouve plus rien de cette militance ouvrière et sociale. 30 ans de politique néo-libérale et de glorification de l’individualisme ont définitivement détruit chez mes compatriotes le sens de l’action collective. Dans mon quartier de Chicago, des rues entières ont été vidées de leurs habitants, les uns après les autres, sans que jamais quelqu’un se dise : “et si on s’organisait tous ensemble pour résister aux expulsions”. Les gens se sont laissés jeter à la rue, presque honteusement, ils ont ravalé leur colère et sont partis la queue basse se réfugier chez la famille ou dans les centres de charité. Je n’ai pas eu connaissance d’une seule action de révolte parmi les “foreclosed”… et quand la rue bouge, comme à Detroit, c’est le chacun pour soi.
Les capitalistes peuvent dormir tranquilles, ils ont réussi à castrer le peuple en lui insoufflant que tout ce qui lui arrive est de sa faute et qu’il ne s’en sortira qu’en acceptant des sacrifices… tandis que “ceux d’en haut” se goinfrent de bonus…
[Charlie LeDuff, George Hunter et Santiago Esparza, The Detroit News, 7 octobre 2009 - Trad. Contre-Info]
Les milliers personnes qui se sont pressées dans l’espoir d’obtenir les formulaires de demande d’aide fédérale pour les loyers et les factures de services publics ont transformé aujourd’hui les abords du Cobo Center [un centre d’exposition et de conférences - ndt] en une scène de chaos.
Les demandeurs étaient venus à pied, en fauteuil roulant, en vélo et en voiture. Environ six personnes ont quitté lieux en ambulance. En raison de la tension et de l’énervement croissants, plusieurs personnes ont été piétinées, indique un infirmier présent sur les lieux.
Les habitants de Detroit tentaient de mettre la main sur les 5 000 formulaires de demande d’aide fédérale distribués par la ville. Détroit a reçu près de 15,2 millions de dollars de fonds fédéraux au titre des programmes de Prévention des Sans-abris et du Relogement Rapide, qui attribuent une aide financière temporaire et des logements aux personnes et aux familles sans-abri, ou qui le seraient en l’absence de ces aides.
Des membres des services médicaux d’urgence présents sur les lieux ont déclaré avoir traité des demandeurs qui ont été blessés lors de la ruée de la foule tentant d’obtenir ces formulaires.
Voilà ce qui arrive lorsqu’une ville remplie de gens ruinés reçoit un peu d’argent, déplore Walter Williams, 51 ans, qui avait commencé à faire la queue pour un formulaire avant le lever du jour.
« Ce matin, j’ai vu le rideau se lever sur le malheur », dit-il. « Des gens qui se battent en faisant la queue. Ils se menaçaient de se tirer dessus. Est-ce que nous en sommes arrivés là ? »
« Les gens ont désespérément besoin d’aide financière pour conserver leur logement, payer leurs factures, pour qu’ils puissent faire la soudure avant d’avoir retrouvé un emploi ».
Ce mercredi, à l’extérieur du Centre Cobo, certaines personnes fendaient la foule pour arracher les formulaires des mains de ceux qui les avaient déjà obtenus. Les lieux résonnaient du vacarme constant des cris des personnes tentant de pénétrer à l’intérieur du Centre.
Latanya Williams, qui vit à Detroit depuis 32 ans, déclare avoir rapidement rempli son formulaire car « les gens les volent ».
« J’espère obtenir n’importe quelle aide qu’ils puissent me donner », dit-elle. « Tout le monde a besoin d’aide. »
En fin de matinée, les formulaires manquaient. Mais des escrocs ont eu l’idée de photocopier l’original et de vendre ces copies pour 20 dollars. Ils faisaient de bonnes affaires. Les désespérés sont des proies faciles. Les formulaires originaux de couleur blanche portaient une mention indiquant clairement : « Ne pas dupliquer – Vous devez utiliser le formulaire original. »
En fin de matinée, toutefois, les volontaires du Detroit Planning and Development Department distribuaient eux-mêmes des photocopies jaunes.
« Je ne suis même pas sûr que le gouvernement acceptera ces formulaires », s’interroge Pam Johnson, une bénévole. « C’est comme s’il fallait calmer les gens. Il y avait presque une émeute. Il a fallu faire appel à l’escouade de répression des gangs. J’ai vu une vieille dame presque piétinée à mort ».
Pour Jean Paul, qui vit à Détroit depuis 25 ans, cette foule et ce chaos montrent que les gens ont besoin d’aide.
« Nous en avons besoin », dit-il, en parlant d’argent. « Quoi qu’ils aient pour moi, cela sera bien ».
John Roach, le second adjoint de la police, considère que les 150 agents présents ont gardé le contrôle de la situation. « Il ya eu quelques bousculades, et certaines personnes ont perdu connaissance », précise-t-il. « Étant donné que nous avions là 15 000 personnes, je suis surpris que les choses se soient déroulées de façon aussi ordonnée. »
Il est difficile d’estimer la foule présente car toutes les files d’attente serpentaient à travers le centre de convention, à l’extérieur le long du bâtiment, et en bas de la rampe du parking. Un officier de police a estimé la foule à 50 000 personnes.
Plus de 25 000 formulaires avaient été retirés en moins de trois heures la veille dans les bureaux de quartier de la Mairie. Karen Dumas, la porte-parole du maire Dave Bing, explique que ce jour là certains ont cru à tort qu’ils recevraient des espèces sur place.
« C’est totalement faux », précise-t-elle. « Il y a un circuit administratif ».
L’affluence a été si importante que les fonctionnaires de police de Detroit et les responsables des pompiers ont envisagé d’arrêter la distribution en raison du trop grand nombre de personnes.
Nous avons rencontré Kelley Turcotte, qui est plongeur dans un restaurant, près de l’extrémité de la file d’attente vers 10h30. Agé de 27 ans, il vient d’avoir un fils et ne peut faire face à ses factures.
« J’espère que le gouvernement verra ce qui se passe, et comprendra que la ville a besoin de beaucoup plus d’aide que celle qui lui est donnée », déclare-t-il.
Luis Irizarry, 35 ans, est venu de Flint en voiture, espérant profiter de l’occasion d’obtenir une aide. C’est seulement ensuite qu’il a découvert que seuls les habitants de Detroit pouvaient en bénéficier. Pour lui ce fut un choc de voir autant de gens dans le besoin.
Tony Johnson est venu à 5 heures du matin. M. Johnson n’a pas réussi à trouver d’emploi depuis trois ans.
« Si je pouvais gagner à la loterie, je ne serais pas ici », plaisante-t-il. Puis il poursuit : « il n’y a pas de tranquillité parce qu’il n’y a pas d’emplois. Tout le monde est à la recherche d’un extra, d’un coup de main. Ils ne me comptabilisent pas comme chômeur parce que je n’ai pas d’allocation. C’est comme si je n’existais même pas. Mais j’existe. Regardez autour de vous. Il y a des milliers … des millions dans ce cas. »
Dan McNamara, qui dirige la section 344 des pompiers de Detroit, observe depuis sa fenêtre le Cobo Center.
« C’est tout à fait représentatif des difficultés de la classe moyenne en Amérique », juge-t-il. « Nous avons été trahis par le gouvernement, les agents immobiliers et ceux qui en ont profité. Le contrat a été rompu. »
Sur le web :
Detroit Free Press : Chaos reigns at Detroit aid event
People fainted, others fought as the Detroit Police Gang Unit tried to keep people in line — some since last night — and in check.
“It’s a disaster here,” former assistant Detroit Police chief and city council candidate Gary Brown said, handing out water. “This is dangerous. Very unorganized, very dangerous.”

http://libertesinternets.wordpress.com/ http://libertesinternets.wordpress.com/



Vendredi 9 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par AbdelKader le 09/10/2009 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voilà, maintenant il est l'heure de payer le prix de la complicité, de la passivité, et du patriotisme, complice de leurs gouvernement, ils ne leurs reste que leurs larme pour pleuré et leur armes pour se menacer.
Ne riez pas, le tour des européens est tout aussi proche que le jours suivants. L'atlantisme dont font preuve ces pays et leurs gouvernement, notament dans son soutient au dollars a travers la mise sur le marché des stocks d' OR.
Et on observe déjà des similarité en France.... pensez a faires des stock de nouritures. (pates riz, conserves et farine )

2.Posté par francis le 09/10/2009 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah!! que je voudrais prendre l'avion pourrrrr l'amériqueeee!! (Paroles de la chanson de France Gall en 1966). Les choses ont hélas bien changées A force de se regarder le nombril, de ne pensez qu'à bouffer et à ingnorer la culture du reste du monde voilà le résultat en 2009. Si encore l'amérique s'intéresse aux autres pays cest juste pour aller semer le bordel et la désolation avec des armes sophistiquées et des lobbys financiers, amateur d'or noir.
En regardant attentivement la photo du début de ces commentaires je ne vois pas de ''visage pâle'' ni d'indien ;-). Il ne semble n'y avoir que des noirs qui sont à la recherche d'une aide sociale. Même le flic avec son badge ''DETROIT'' et sa casquette avec une visière quasi appuyée sur le nez est de race noir.
Questions: Il n'y a que des noirs qui sont dans la M... ou ils sont sont les seules à revendiquer de l'aide ? Quelqu'un à une explication ?


3.Posté par Les culs de pyramide le 09/10/2009 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Noir c' est noir..?

Je sors ou l' humour noir est autorisé ?

4.Posté par Le Kabyle le 09/10/2009 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« Ce matin, j’ai vu le rideau se lever sur le malheur », dit-il. « Des gens qui se battent en faisant la queue. Ils se menaçaient de se tirer dessus. Est-ce que nous en sommes arrivés là ? »

Voila le "paradis" démocratique qu'on essaye d'imposer par les armes à toute la planète,ces valeurs de la terreur ,de l'injustice et du chacun pour soi personne n'en veut !

5.Posté par francis le 09/10/2009 20:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien vu ''Le Kabyle'' dans ce paradis démocratique existe toutefois, le 2e amendement qui autorise n'importe qui à porter une arme.
Tout le monde, signifie tout le monde, toutes origines, et races confondues. En espérant que tous citoyens américains retrouve rapidement une solution afin de pouvoir faire face, je reste très inquiet pour la suite.
La violence et la guerre pronnée et valorisée par leurs autoritées, mais ailleurs sur la terre et c'est dans la logique des choses va très certainement se retrourner contre eux.

Il est peu probable que ce genre de comportemant devienne une référence pour qui que ce soit dans le monde même pour les dictatures!!.

6.Posté par Sébastien le 10/10/2009 00:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Américains sont des crétins. Ils courent après le système qui les écrasent!

Ce pays disparaîtra: bon débarras.

7.Posté par Sylv@ymivision le 10/10/2009 07:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne vous faites pas trop aller la gueule contre les américains, la planète s’en vient comme ça de part et d’autre, c’est le plan des illuminatis, si les américains vive cela ce n’est surtout pas à cause d’eux même, mais bien une hiérarchie qui est en Angleterre Rockefeller et autre gros banquier qu’ils l’avait préparer depuis longtemps mais qui domine partout dans le monde en affiliation si vous souhaitée du mal aux américains cela vous atteindra pour de bon et cela se fait sentir dès aujourd’hui dans tout les pays pensé vous réellement qu’il sont seule à répandre la merde et pensez-vous réellement qu’il ne sont pas trompé eux aussi tout à fait comme vous.

Les Américains sont des crétins et vous qui êtes vous pour parlez de la sorte c'est encore les pauvres personnes qui vont payer la note comme partout alleur dans le monde dalleur.








8.Posté par Don vito corléone le 11/10/2009 05:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sebastien voulait dire: ce qu'ils ont fait de mal est a leur detriment.
Je ne pense pas qu'il se rejouisse de la misere de millions de gents fussent ils yankee.Néamoins, ils ont leurs part de responsabilité, comme nous, car la plupart d"entre nous somment pres a devorer la chaire de notre propre frere, meme mort !
Nous n'avons aucunes solidarité, nous ne pensons qu'a paraitre et nous remplir le bide ,chez les yankee, c'est beaucoup plus spectaculaire, alors d'un coté oui pour la plupart ils meritent leur sort!

9.Posté par Sylv@ymivision le 11/10/2009 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Américains sont des crétins et vous qui êtes vous pour parlez de la sorte c'est encore les pauvres personnes qui vont payer la note comme partout ailleurs dans le monde.

Mais je continue à dire que c'est chaque personne de tout pays qui finira par payer le salaire de cette effroyable imposture qui a été véhiculer par une machine choisie au préalable et bien huiler par les illuminatis «le modèle Américain «Hollywood» ou peut être quelque chose de plus puissant dont on ne connait pas encore la véritable identité mais dans chaque pays il y a du bon et du mauvais qu’elle qu'il soit.

Le modèle Américain est simplement l’outil pour y arrivé.

Et, il a bien dit les Américains sont des crétins ce qui signifie les américains et non la gamic qui flotte au dessus de tout ça très grosse nuance.

Vous n’avez jamais profité, manger le rêve américains dans vos autres pays vous avez été séduit comme le peuple lui-même, pas mieux.

Celui qui tient le sac n’est pas mieux que celui qui met les dollars dans le sac dans un vol de banque et ce n’est pas tous le monde qui sont des voleurs, mais ça prend un bouc émissaire et là est l’erreur de presque toute les gens de la planète et c’est qu’ils veulent et que nous fassions afin que nous ne regardions pas dans la bonne direction qui est complètement à l’opposé.

Pour pouvoir dansé la valse mondial il faut plusieurs partenaires pour remplir le planché de danse pas de partenaire pas de festival de danse.

C’est simplement ça que je voulais dire moi aussi, alors, regardons nous avant de critiquer les autres, la paille du voisin doit être enlevé après avoir enlevé sa poutre dans notre propre œil.

comme tu le dit:
Ils ont leurs part de responsabilité, comme nous, car la plupart d"entre nous ......

Sans rencune et simple rectification pour les lecteurs.

10.Posté par VIRGILE le 11/10/2009 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lorsque l'on lit les prophètes Habakuk jusqu'aux apôtres, et par l'expérience, nous comprenons bien, qu'à terme, ce qui a été construit sur des génocides, des massacres, des usurpations et autres imposteures, etc., ne peut pas tenir et fini toujours par un bain de sang libérateur.

Malgré les méthodes "Couet" à la Goebbels, la Vérité reste la Vérité, sans ride; et seuls ceux qui se perdent croient aux mensonge car l'Eternel veille sur Sa Parole et son Indéfectible Alliance, depuis Abraham et accomplie à la Croix. Le reste est pour l'Apocalypse en cours.

Les "Ricains" ne sont que des immigrés Saxons, eux-mêmes immigrés de l'Espace Germanique. Tout cela en moins de CINQ siècles, autant dire, un pet de lapin face au socle et piliers de la Civilisation issues de l'antique Egypte et Mésopotamie, nos réels parents universels. Il y a trop de sang sous les pieds Saxons pour les plaindre, qu'ils se repentent plutôt quand bien même ils ont été hypnotisés par les convoitises talmudistes.

Il est vital que chaque homme comprenne que nous récoltons ce que nous semons et nous reconnaissons un arbre à ses fruits. Le "bonheur", le "malheur", etc., ne sont pas des FATALITÉS mais bien des RÉSULTANTES selon le dessein de l'Eternel, Seul Juge malgré l'orgueil et la folie humaine. Le divin Amour fraternel est notre grand dessein, sinon c'est l'Enfer.

Cela ne nous empêche pas de prier pour nos ennemis (c-à-d les ennemis de Dieu !).


11.Posté par Sylv@ymivision le 12/10/2009 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Certes si cela arrive aux États-Unis ce sera une punition de Dieu car rien n'arrive sans que Dieu ne l’est permis, quant à ce que je disais, sa revient au même de ce que tu dis, car il mouille toujours sur la tête des bon (vieux) ou des (mauvais) nouveau pays, car pour Dieu, milles ans n’est qu’un pet de lapin comme tu le dis si bien, mais cela vaux pour toute les pays du monde, car l’antéchrist ne récidivera pas dans sa méchanceté seulement pour l’Amérique, mais bien pour toute la planète elle sera passé au peigne fin, ratissé égales selon apocalypse, car tous sont coupable, chaque pays du monde, même ici au Canada.

À moins que tu me prouve le contraire, l’apocalypse ne mentionne pas de pays en particulier, mais bien toute la terre, et là je reviens à ce que je disais, les USA ne sont pas plus coupables que les autres; et à vouloir remettre tout sur le dos des américains se serait de faire de Dieu un menteur ou un injuste.

Mais seulement ou je te rejoins, je pense que cela va commencer par les USA je dis bien, je pense; la bible n’en parle pas et personne ne le sait même pas moi et toi.

Tu dis :

b[Il y a trop de sang sous les pieds Saxons pour les plaindre, qu'ils se repentent plutôt quand bien même ils ont été hypnotisés par les convoitises talmudistes.]b

Mais pendant 1500 ans avant quand on étudie l’histoire les américains n’on pas fait plus de bain de sang que l’histoire des européens, et les américain ont toujours été mené par les européen Rockefeller entre autre, nous sommes lier, l’inquisition espagnole est un autre exemple, le martyre des chrétiens les 300 premières années jusqu’à Constantin, tous le monde est coupable, le pape dans les années 45 Rome, il y en a des centaines comme ça.

Du sang il y en a eu de tous âge et les américains n’existait même pas, c’est la moralité de chaque pays qui a dégringolé de tous âges, qui en ont payé le prix, comme les américains en ces jours,

Pas les ricains, un peu de respect pour ceux qui ne sont pas concerné comme pour les Sionisme dans lequel les juifs ne sont pas concernés mais qui n’ont pas de voix pour se faire entendre.

Les Beatles ou les Roling Stone sont venue nous polluer l’esprit de jeunesse et il continue.

La grosse clic diabolique vient encore de l’Angleterre, tous le monde est coupable de ne pas avoir empêcher cette déferlante diabolique, quel pays n’a pas été atteint par ce fléau.

Tous le monde aura sa part du gâteau de l’apocalypse! Ne t’en fait pas! et moi les américain je les admire dans ce qu’il on accomplie de meilleur car ce sont de véritable patriote à leurs heures, si non Dieu n’aurait pas permis qu’il devienne la tête, ça été un peuple bénis.

Pour pouvoir dansé la valse mondial il faut plusieurs partenaires pour remplir le planché de danse pas de partenaire pas de festival de danse.

C’est simplement ça que je voulais dire moi aussi, alors, regardons nous avant de critiquer les autres, la paille du voisin doit être enlevé après avoir enlevé sa poutre dans son propre œil.

Chaque personne aura personnellement à se regardé le nombril sur toute la surface de la terre en temps marquer.

Apocalypse 17:2 Avec laquelle les rois de la terre ont commis fornication, et qui a enivré du vin de sa prostitution ceux qui habitent la terre.

Remarque bien il ne dit pas les américains la bible dis les rois de la terre.

La terre, toute la terre et ton pays aussi va le mérité autant que les américains que les Juifs etc..

Celui qui tient le sac n’est pas mieux que celui qui met les dollars dans le sac dans un vol de banque. Tous le monde on manger du fruit pourrie.

Adam a été puni comme Ève.

Et Adam a tenté de se déresponsabilisé en mettant la faute sur un autre que lui-même et sa continue.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires