Politique française

DES VERITES ESSENTIELLES A RELAYER



Daniel Milan
Lundi 20 Janvier 2014

DES VERITES ESSENTIELLES A RELAYER
DES VERITES ESSENTIELLES A RELAYER

L'ENNEMI N°1 DES HOMMES, DES PEUPLES ET DE LA VIE, SONT LES POUVOIRS


Il 'y a pas de bons pouvoirs et en dépit de leurs désaccords parfois, ils s'accordent toujours pour opprimer , réprimer, piller et asservir le peuple. Ils ont aussi leurs propres intouchables auxquels ils sont voués, qui sont souvent les mêmes... En fait, il faut distinguer les pouvoirs apparents et les pouvoirs plus ou moins occultes, qui sont les vrais pouvoirs. Les individus de pouvoirs, ne sont en fait, le plus souvent que de zélés larbins de vrais pouvoirs financiers et idéologiques. Il peut y avoir des individus de pouvoirs apparents "moins mauvais" que les autres, pour leurs populations en matière de répressions et de persécutions, et qui peuvent être pour un temps de moindres maux, mais à l'échelon planétaire ils sont tous très mauvais et très complices. Leurs préoccupations premières sont leurs intérêts personnels financiers et de "ceux qui les ont fait rois".

LEUR MODE DE FONCTIONNEMENT

Nous assistons en France, à chaque élection présidentielle, à des batailles et à des surenchères entre larbins agréés par les vrais pouvoirs. "La carotte" présentée par les divers candidats des partis institutionnels pour capter les voix dont-ils ont besoin pour être élus... et "légitimer" notre oppression et notre asservissement ; c'est toujours une pseudo amélioration des conditions de vie des citoyens. Qand ils parlent "d'égalité", c'est toujours pour en dévoyer le sens. Ils ne veulent pas de l'égalité, car leur boulot consiste toujours à renforcer les privilèges des privilégiés et à rendre toujours plus intouchables les intouchables, conformément aux feuilles de route données par ces derniers. Leurs discours, leurs lois et leur décisions visent toujours à celà et à criminaliser les opposants potentiels à leur système. Ce seront les attaques et des interdictions contre les musulmans qualifiés "d'intégristes", "d'islamistes" et des attaques, des condamnations et des persécutions contre Dieudonné et son public, appuyées par les médias...

QUE VEULENT-ILS FAIRE ? ET OU VEULENT-T-ILS NOUS MENER ?

Ils vont continuer à réduire petit à petit nos droits sociaux et renforcer la répression, les interdictions, les persécutions, les flicages ; piller davantage les citoyens, afin de maintenir au moins leurs propres trains de vie et ceux de leurs patrons. Tout est possible, y compris le pire pour ce faire...

QUI SONT LES VRAIS OPPOSANTS EN FRANCE ?

Certainement pas le Front National qui fait partie du système et qui ne dénonce jamais les vrais pouvoirs en France : le CRIF, la LICRA, la Franc-maçonnerie, le Club Le Siècle, Bilderberg...

Il existe une nébuleuse "dissidente" dont les prises de position, vont un peu dans tous les sens...

Le pouvoir désigne dans sa haine Dieudonné, mais ce n'est pas Dieudonné par lui même qui le dérange, mais bien plus son public et sa prise de conscience...

Les premiers ennemis du pouvoir pour le pouvoir, ce sont les gens du peuple de toutes origines, qui ont compris qui étaient l'oppresseur et les responsables de leur pillage et de leur asservissement...

QUE FAIRE ?

Déjà, créer un Parti mettant au centre de tout, l'égalité de traitement et de respect entre tous les citoyens.

Continuer à dénoncer les vrais pouvoirs et leurs larbins politiques, les impostures "antiracistes", les inégalités, les deux poids, deux mesures entre les citoyens, qui sont une réalité.

Nous concentrer sur un projet d'égalité pour tous les citoyens : chacun doit avoir sa place, mais avoir sa place, ne signifie pas prendre la place de tous les autres, comme le font les individus du pouvoir et leurs amis ! AUCUN INDIVIDU, NI AUCUN GROUPE D'INDIVIDUS NE PEUT-ÊTRE AU DESSUS DES AUTRES !

Constituer des Collectifs de défense des victimes de ces pouvoirs et des Fonds d'aide.

Ne plus voter pour des individus au service d'intouchables, dont les buts sont de nous piller et de nous asservir toujours davantage.

Créer et tisser partout des réseaux locaux de solidarité dans tous les domaines : travail, consommation bio et durable, aide aux démunis...

"Prendre" des hommes et du Créateur que la part, renouvelable de préférence, qui nous revient ; et bien sûr, financer le moins possible notre asservissement.

Daniel Milan


Lundi 20 Janvier 2014


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 20/01/2014 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'analyse de Daniel Milan est implacable de vérité. Toutefois, si sa suggestion de se concentrer sur un projet d'égalité des citoyens est tout à fait juste, ce n'est certes pas en créant un parti politique, même rassembleur, qui existe déjà, d'ailleurs, (l'UPR de M. Asselineau), car les partis politiques, même s'ils se veulent rassembleurs, comme l'UPR justement, divisent le pays. De plus, ils n'échappent pas à la notion de structure pyramidale qui est une des causes de tous les problèmes.

Je ne prétends pas qu'en ce qui concerne l'UPR il soit gangréné par le goût du pouvoir typique des structures pyramidales, mais le danger existe tant que ce type de structure demeure.

Certes, il faut un véritable rassemblement populaire, et pas seulement à l'échelle de la France, mais à l'échelle européenne en un premier temps avant de l'être au niveau mondial.

Mais cela, c'est la "vision". Il est évident qu'il est impossible de créer ce mouvement à ce niveau instantanément.

Alors comment procéder ? En apparence, c'est un travail de longue haleine, mais en réalité, non, car une fois le mouvement lancé il agira comme un catalyseur et les choses avanceront d'une manière exponentielle.

Ce qu'il faut privilégier en un premier temps, un peu comme les fondations d'un bâtiment, ce sont des petites structures en cercle. Chaque individu d'un cercle est rigoureusement égal aux autres, puisque situé à égale distance du centre. Le centre, dans ce cas précis étant l'objectif à atteindre. Par ailleurs, chacun aura sans doute sa propre vision de la manière dont on peut atteindre l'objectif ou les les objectifs. Mais ces manières ne sont pas un obstacle, mais une richesse. En étant conscient de l'objectif à atteindre, de son importance vitale dans une vison plus globale, chaque membre du cercle agira afin de trouver un consensus entre tous, et le cercle se transformera en roue qui tournera et "roulera" en direction de l'objectif à atteindre. Chaque membre du cercle à tour de rôle portera sur lui/elle le poids du cercle. Mais si un individu veut accaparer pour lui le cercle, ce dernier n'existe plus, il devient une pyramide et la dynamique est bloquée nette. C'est la raison essentielle pour laquelle aucun parti politique ne peut faire vraiment évoluer les choses.

Mais continuons notre proposition. dans ce cercle, selon l'objectif fixé, les compétences peuvent être diverses. Du reste, c'est nécessaire. Il faut des gens qui réfléchissent, il faut des gens qui travaillent, il faut des gens qui financent, il faut des gens qui coordonnent, etc. Personne n'est supérieur à un autre à cause de son savoir, de ses diplômes, de son intelligence , de ses capacités, de sa force ou de son argent. Chaque individu est un membre à part entière du cercle.

Ces structures circulaires peuvent être nombreuses, c'est même recommandé, mais il arrivera un temps, où d'autres cercles à d'autres niveaux de complexité devront se mettre en place et ils pourraient être constitués par certains membres de cercles de base différents, et ainsi de suite. Du local, voire du quartier pour les villes, au départemental, au régional et au national, puis au supra national. Mais toujours dans cette dynamique circulaire. Il ne s'agirait pas de faire une pyramide de cercles. La communication de se faire dans les deux sens, de la base vers le plus grand niveau de complexité et de celui-ci vers le retour à la base.

Ce que je viens d'évoquer est assez succinct, j'aimerais assez avoir des retours d'avis sur cette suggestion. La mise en place de ces structures circulaires est assez simple à faire, mais il y a quelques précautions élémentaires à prendre pour éviter que le système pyramidal se glisse à l'intérieur et les sabordent. Je ne peux pas aborder ces points ici. C'est du domaine pratique. Pour l'instant j'esquisse la théorie, théorie, malgré tout, qui est mise en pratique dans certains milieux avec succès.

Mais, en tout cas, à mon sens, c'est dans cette direction qu'il nous faut agir. Le système pyramidal est tellement répandu et enseigné partout, même dans les milieux religieux, qu'il n'est pas facile de s'en défaire.

2.Posté par j-j le 20/01/2014 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le député belge Laurent LOUIS propose que les élus soient...........tirés au sort !!!!

3.Posté par farouk le 20/01/2014 16:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour salam
Le tirage au sort des représentants du peuple existait déjà dans l''Antiquité lors des premières expériences de démocratie. Cela n''a rient d''étonnant. Il me semble avoir lu quelquepart que c''est deja légiféré en droit musulman.

4.Posté par Lasnami le 20/01/2014 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A ne pas rater ........... trop fort

http://www.youtube.com/watch?v=vK8lMGY9Cng#t=141

Nouveau commentaire :

Politique française | Société


Publicité

Brèves



Commentaires