MONDE

DEMOCRACIE : 1 vote sur 3 en faveur de Karzai est frauduleux


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 11:41 La guerre à la vérité de l'Ouest



Mercredi 7 Octobre 2009

DEMOCRACIE : 1 vote sur 3 en faveur de Karzai est frauduleux
Un ancien haut diplomate aux Nations Unies a lancé à Kaboul une attaque virulente sur les manipulations de l'ONU dans les élections contestées en Afghanistan, clamant que presque 1 vote sur 3 émis en faveur du Président Hamid Karzai étaient frauduleux.  
 
 Écrivant au Washington Post d'aujourd'hui, Peter Galbraith, l'ancien directeur adjoint de la mission de l'ONU en Afghanistan, a dénoncé l’implication de son ancien patron, Kai Eide, disant qu'il avait délibérément réduit la valeur du niveau de fraude dans une élection où dans une région « 10 fois plus de votes ont été enregistrées que le nombre réel d’électeurs».  
 
 Galbraith, qui a été renvoyé la semaine dernière après ses désaccords avec Eide, refusant de cacher la fraude électorale au public, a déclaré que le niveau extraordinaire de la fraude dans le vote d'Août « a donné aux Talibans leur plus grande victoire stratégique en huit années de combats contre les Etats-Unis et ses partenaires Afghans ».
 
 L'élection était « courue à l’avance » a-t-il dit, Eide - le diplomate Norvégien responsable de la mission de l'ONU – a laissé faire les choses, étant donné que les autorités Afghanes et les Ministres fidèles au Président, ont évité de prendre la moindre mesure qui préviendrait une fraude massive.  
 
 Cette intervention extraordinaire pourrait torpiller ce que beaucoup de diplomates à Kaboul suspectent d’être une tentative de Eide et des Etats-Unis de réduire au minimum la polémique concernant les accusations de fraude, en s’empressant de déclarer Karzai Président de l'Afghanistan réélu.  
 
 Des hommes politiques de l'opposition, y compris Abdullah Abdullah, le candidat arrivé en seconde position, qui veulent annuler le vote, ont saisi les remarques faites par Galbraith depuis qu'il a été renvoyé Mercredi dernier par Ban Ki-moon, Sécrétaire Général de l'ONU.  
 
 Hier, Abdullah a accusé Eide  « d’avoir donné carte blanche aux fraudes pour déterminer à l’avance les résultats des élections ».  
 
 Une guerre des mots entre Galbraith et l'ONU - qui a essayé de classé l’affaire comme  un « conflit personnel » - a graduellement escaladé depuis qu'il a été renvoyé la semaine dernière.
 
 Dans une lettre à Ban Ki-moon, qui a filtré au New York Times, Galbraith a fait un certain nombre d'allégations dévastatrices contre Eide, y compris l’affirmation que le diplomate Norvégien lui a ordonné ne pas remettre aux fonctionnaires chargés des élections, l'information qui montre que les votants étaient très peu nombreux dans le Sud, où la campagne d'intimidation des Talibans contre des électeurs a été la plus efficace.  
 
 Il a également dit qu'Eide lui a ordonné de cesser d'inciter à l'élimination « des centres de vote de fantôme » - des centres de vote dans les secteurs du pays ou le danger était trop grand pour les ouvrir, mais qui, néanmoins, ont reçu des bulletins de vote qui ont pu être complétés par des fonctionnaires corrompus.  
 
 Galbraith a également clamé qu’Eide l'a empêché d'essayer d'arrêter la Commission Indépendante sur les Elections, pour qu’elle n’abandonne pas ses propres sauvegardes, qui auraient exclu les votes frauduleux du compte, ce qui aurait amené le score de Karzai en-dessous des 50%, obligeant à un second vote.  
 
 Eide lui a dit de dégager, a déclaré Galbraith, après que Karzai ait ordonné à son Ministre des Affaires Etrangères de protester sur le fait que l'Américain interférait dans les affaires Afghanes. Il a déclaré que le gouvernement Afghan l'a menacé d'expulsion.  
 
 Son article au Washington Post est même allé plus loin, avec l’affirmation qu'un tiers des votes en faveur de Karzai étaient frauduleux. Si cela s’avère vrai, cela signifierait que le Président a eu un score largement inférieur au 50% des votes nécessaires pour gagner au premier tour.  
 
 Les résultats préliminaires donnaient Karzai gagnant à 55% contre 28% pour Abdullah.  
 
 La Commission de Plaintes sur les Election a commandé un audit de 10% des
3.063 votes qui ont été considérées suspects, en raison du nombre de bulletins trop élevés et où presque tous les votes allaient vers un seul candidat.  
 
 Galbraith a également averti des énormes dangers politiques si les résultats du vote ne sont pas acceptés par les Tadjiks, le deuxième plus grand groupe ethnique en Afghanistan, qui sont prédominants dans le nord et sont considérés comme l’électorat principal d'Abdullah.  
 
 « Si les Tadjiks arrivent à la conclusion que la fraude a empêché leur candidat d’accéder au second tour, ils peuvent réagir en refusant simplement de reconnaître l'autorité du gouvernement central, » a-t-il dit.  
 
 Il également a déclaré que le haut niveau de fraude « garantirait à coup sûr que le gouvernement profitant du vote corrompue ne sera pas crédible pour beaucoup d'Afghans », détruisant les espoirs du Président Barack Obama, d’avoir un associé légitime dans le pays pour l’aider à mettre en place sa stratégie.

Traduction Alter Info
 
 http://censored31.skynetblogs.be/



Mercredi 7 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par claudio le 07/10/2009 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allons, allons, qu'est ce qu'il nous raconte ce Monsieur Galbraith ?
Ne sait-il pas, comme nous, qu'il ne peut y avoir d'élections truquées, ni en Afghanistan, ni en Irak, ni en Irlande, ni dans les dictatures africaines, ni en Europe, ni aux États-Unis (cf G.W. Bush) ?
Les seules fraudes s'observent en Iran, écrasé par Ahmadinejad !
J'invite ce Monsieur à suivre assidument les informations prodiguées par nos chaînes de télévision et de radio, par notre presse écrite, pour découvrir enfin, la vérité vraie !! Ces infos sont même garanties « d'origine contrôlée »... par « la seule démocratie du Moyen Orient » !!
Comme référence, il n'y a pas mieux...

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires