Economie

Crise systémique : l’heure de vérité approche !


Dans la même rubrique:
< >


Gilles Bonafi
Lundi 6 Décembre 2010

Crise systémique : l’heure de vérité approche !
Le 8 novembre 2010 a eu lieu un événement d'une importance capitale qui a fait deux lignes dans la plupart des grands quotidiens. En effet, lundi 8 novembre, Ambac Financial, l'assureur obligataire américain, s'est inscrit sous protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites aux Etats-Unis. L'inscription en faillite du groupe devant l'U.S. Bankruptcy Court de Manhattan est le signe précurseur d'une catastrophe économique sans précédent à venir car Ambac est un réhausseur de crédit (ou monoline en anglais) qui est au coeur même du processus de titrisation basé sur une logique assurantielle. En effet, ils transforment par ce biais les dettes (créances) en titres financiers, une vaste pyramide de Ponzi !

Ils apportent ainsi leur garantie de paiement en cas de défaut ou de faillite de l’émetteur de ces titres. C'est donc tout notre système financier qui est en train de s'effondrer sous nos yeux et les montants en jeu sont si colossaux qu'aucun état ne pourra assumer ces pertes qui devront être prises en charge par une structure supranationale (FMI, BCE).

Par exemple, Ambac garantirait pour 700 milliards de dollars de ces instruments de dettes (CDS) ce qu’il faut comparer aux 400 milliards de dollars (selon les analystes d'IFR, un service de Thomson Reuters) de Lehman Brothers dont la faillite, le 15 septembre 2008 a donné le coup d’envoi de la crise actuelle.

Les produits dérivés

Il faut savoir que l’essentiel de ces produits financiers que l'on nomme produits dérivés sont des CDS (Credit Default Swap). Par exemple, 97,14 % des dérivés de crédits US sont des CDS comme indiqué page 8/35 du rapport OCC1 (Office of the Comptroller of the Currency, l'autorité gouvernementale US de tutelle des banques) publié le 27 septembre 2010. Les produits dérivés totalisent un montant de 223 376 milliards de dollars aux USA, soit 3,7 fois le PIB mondial !!


Les CDS sont des contrats d'assurance côtés sur le marché et surtout hors bilan, c'est-à-dire qu’ils n’apparaissent pas dans les livres de compte de la société, des actifs fantômes !

En effet, en plaçant ces produits hors bilan, les organismes financiers évitent de constituer des réserves garantissant ces polices d’assurance. L’essentiel de ces produits dérivés sont adossés à des dettes et surtout à l’assurance contre le non remboursement de ces dernières et c’est là que le problème se pose car, en cas de défaillance d’un des acteurs, tous ces produits doivent apparaître sur les comptes des établissement financiers.

De plus, la plupart de ces CDS sont adossés à des crédits immobiliers (privés et commerciaux) et nous savons qu’aux USA, 12 866 procédures de saisies immobilières2 sont mises chaque jour en place, un effondrement sans précédent.

L’immobilier commercial connaît lui aussi une crise inégalée. Vous comprenez mieux mon obsession à analyser la situation de l’immobilier aux USA. Un gigantesque krach en perspective !

Les stress tests n’ont pas tenus compte de cela car ces produits sont hors bilan avec des montants en jeu dépassant l’imagination !

On essaie de rendre complexe la compréhension des CDS alors qu’ils ne sont pour résumer que des dettes transformées en produits financiers et donc in fine en argent, un vrai tour de passe-passe, de la magie ! Le débat des économistes sur la définition de l’argent vient de trouver une réponse cinglante : elle n’est qu’une information et les vieilles théories sur les relations travail /capital sont mortes et enterrées !

Les acteurs majeurs de cette crise sont d’ailleurs de grands pédagogues à l'exemple d'Alan Greenspan, l'ex président de la Fed, qui déclarait dans le journal Le monde du 9 juillet 1998 : «Si quelqu’un a compris quoi que ce soit à ce que je viens de dire, c’est que je me suis mal exprimé ».

Les produits dérivés (des métastases) sont donc au cœur du problème financier actuel et d’ailleurs, leur montant global mondial ne cesse de décroître passant de 690 000 milliards de dollars au début de l'année 2008 à 444 000 milliards de dollars au quatrième trimestre 2009 selon la BRI3.

Cependant, il convient de noter que le 30 juin 2008, l'OCC déclarait que les USA possédaient 182 100 milliards de dollars de produits dérivés (voir tableau du rapport de l’OCC1 page 11/35), puis 200 000 milliards au début de l’année 2010 et représentent désormais 223 376 milliards de dollars soit 3,7 fois le PIB mondial dont 211 850 milliards de dollars détenus par 4 banques : JP Morgan Chase, Bank of America, Citibank, et Goldman Sachs.

On a donc une progression de 20 000 milliards de dollars de produits dérivés tous les six mois qui sont concentrés dans les mains de quatre acteurs économiques, une gigantesque fuite en avant d’une finance sans contrôle !

Pour info, JP Morgan détient à elle seule 75 253 milliards de dollars de produits dérivés soit plus de 1,2 fois le PIB mondial !!! (Voir tableau page 27/35 du rapport de l’OCC1).

Les conséquences de cette gabegie financière sont colossales et le pire est à venir. Le PIB mondial a d’ailleurs diminué de 2,2% en 2009 ce que déclare le centre d’actualité de l’ONU4.

Les chercheurs Jed Friedman et Norbert Schady ont par ailleurs démontré que 30.000 à 50.000 enfants seraient morts de malnutrition en lien direct avec la crise. Celle-ci a par ailleurs entraîné une explosion de l'extrême pauvreté avec 64 millions de personnes en plus.

Les retraites ainsi que la sécurité sociale disparaîtront elles aussi dans ce trou noir financier.

La crise systémique actuelle n’est que la mise en évidence du défaut structurel du capitalisme : la concentration de capitaux dans les mains de quelques acteurs (la loi de Pareto).

Je n’aurai de cesse de répéter que ce système qui fonctionne sur le travail basé sur la consommation à partir de dettes et la captation par quelques-uns de l'essentiel des intérêts impose au fil des ans d'élargir la base de crédits. Et, lorsque l'on commence à prêter à des gens qui ne peuvent rembourser (les pauvres), le système s'écroule. 

Les pertes financières à venir seront colossales et telles le tonneau des Danaïdes qui ont été condamnées à remplir un tonneau sans fond en Enfer elles finiront par ruiner les Etats car tous les organismes financiers de la planète sont interreliés et le fameux effet domino est en action.

La dette de l’Irlande (qui illustre le mieux la situation !) passera de 28 à 93 % de 2007 à 2011 selon le FMI, celle de l’Espagne, de 42 à 74 % sur la même période et l’on assiste à La descente aux enfers des Etats-nations ! 5.

D’ailleurs, les 90 milliards d’aide à l’Irlande engloutis par sa finance ne seront rien comparés aux 500 milliards à venir de l’Espagne6.

Le Fonds européen de stabilité financière (FEFS), première étape du futur FME (Fonds monétaire européen) opérationnel depuis le 4 août 2010 et actuellement doté de 750 milliards d’euros verra sûrement son capital doubler prochainement pour sauver l'Espagne (quotidien allemand Die Welt) comme l'envisage Axel Weber, l'un des membres du directoire de la Banque centrale européenne (BCE).

Aux USA, 110 milliards de dollars par mois sont créés par la Fed7, de l’argent qui n’alimente pas l’économie et qui, à peine créé, a déjà disparu dans le fameux tonneau des Danaïdes de la finance. Le problème est en effet mondial.

Bien sûr, une solution sera trouvée, une solution supranationale avec un FMI, une BCE (FEFS), qui deviendront les prêteurs en dernier ressort de ce système économique basé sur la consommation à partir de dettes.

Le dollar sera donc remplacé, la nouvelle monnaie mondiale arrive : les DTS.

La solution : une monnaie mondiale

Les Droits de Tirages Spéciaux (SDR en anglais pour Special Drawing Rights ) sont un panier de monnaie comprenant le dollar, la livre sterling, le yen et l'euro.

Le G20 qui doit redessiner le système monétaire mondial en raison de la faillite des Etats devra donc modifier le fonctionnement de cette monnaie appelée à remplacer le dollar dans les échanges mondiaux et surtout, à permettre au système de survivre (prêteur en dernier ressort).

Une première réforme consisterait à inclure d’autres monnaies pour ensuite l’adosser à un panier de matières premières (avec de l’or ?) ce qui serait la seule solution face à la chute du dollar en cours. Les DTS deviendraient donc aisément convertibles en monnaies nationales et résisteraient à l’inflation, le graal des monétaristes. Le fameux Terra ou Bancor est en train de naître et la seule vraie interrogation concerne la question du contrôle démocratique d’une telle monnaie.

Zhou Xiaochuan, le gouverneur de la banque centrale chinoise avait déjà annoncé cela en mars 2009. Vendredi 5 novembre 2010, Le Fonds monétaire international a multiplié par vingt son capital basé sur les DTS passant de 21,4 milliards à 204 milliards (300 milliards de dollars environ) en septembre 2009 puis doublant son capital le 5 novembre 20108. Il y a fort à parier que bientôt celui-ci doublera encore et encore, car, pour résoudre la crise de la dette, il faut de nouvelles dettes, un système à la Ponzi !

La seule véritable question est donc de savoir si la gouvernance mondiale sera de type démocratique ou oligarchique, dans les mains de la haute finance.

Economie de guerre aux USA

Redessiner le système monétaire mondial consistera ainsi à remplacer le dollar dans les échanges mondiaux par les DTS.

Cependant, la chute des USA, l’Empire romain contemporain, nous expose à de graves dangers. Effectivement, les USA fonctionnent depuis longtemps en économie de guerre.

Les délocalisations ont entraîné en effet une baisse des effectifs industriels dans la population active américaine passant de 32,6 % en 1974 à 18 % environ aujourd’hui. La finance US n’a fait que masquer cette débâcle.

Avec un PIB de 14 600 milliards de dollars, l’industrie US ne représente plus que 2993 milliards de dollars dont la majeure partie dépend de l’industrie de l’armement.

Barack Obama a d’ailleurs présenté pour l'année fiscale 2011 un budget de la défense de 768 milliards de dollars, à comparer aux 512 milliards de l’année 20099. Une hausse de 50 % !!!

30 % de l’armement dans le monde est vendu par les USA, ce qui représente 75 milliards de dollars, un chiffre en constante augmentation auquel il faut ajouter 768 milliards de dollars du budget 2011.

On le voit ici, la majeure partie des emplois industriels aux USA dépend directement de l’industrie de l’armement ce qui représente désormais 30 % de l’industrie US, le seul secteur qui ne connaît pas la crise et qui risque de nous plonger dans le chaos. Les événements en Corée ainsi que les tensions en Iran et au Venezuela sont à analyser en tenant compte de la situation économique catastrophique des USA.

Cependant, le problème posé par le krach sans précédent que nous connaissons aujourd'hui, une crise civilisationnelle, dépasse la sphère de l'économie. La crise systémique remet en question le fonctionnement "démocratique" du monde occidental. Le travail (à partir de dettes !), notre lien social fondamental est ainsi en cours de destruction.

Friedrich Wilhelm Nietzsche, dans son livre visionnaire « » (publié à compte d’auteur en 1886) a décrit le monde et l’homme, tels qu’ils fonctionnent réellement. Nous refusons encore et toujours de nous voir tels que nous sommes et nous assistons aujourd’hui à la levée du voile sur notre apparente démocratie.

Nietzsche pensait : « il y a des morales de maîtres et des morales d’esclaves » (Par-delà le bien et le mal page 266). Son rêve ainsi que celui de beaucoup d’autres était l’instauration d’un gouvernement mondial dictatorial. D’ailleurs, Nietzsche prédisait la fin de la démocratie : « la démocratisation de l’Europe tendra donc à produire un type d’hommes préparés le plus subtilement du monde à l’esclavage, mais dans des cas isolés et exceptionnels, le type de l’homme fort ne pourra que devenir plus fort, plus prospère et plus riche qu’il ne l’a jamais été, grâce à son éducation libre de préjugés, grâce à la prodigieuse diversité de ses activités, de ses talents et de ses masques. » (pages 234-235).

Aldous Leonard Huxley, l’auteur du « Meilleur des mondes » nous livre cependant une clé fondamentale dans les dernières phrases (page 154) de son essai « Retour au meilleur des mondes » (Brave New World Revisited) publié vers la fin de sa vie en 1958 : « En attendant, il reste encore quelque liberté dans le monde. Il est vrai que beaucoup de jeunes n'ont pas l'air de l'apprécier, mais un certain nombre d'entre nous croient encore que sans elle les humains ne peuvent pas devenir pleinement humains et qu'elle a donc une irremplaçable valeur. Peut-être les forces qui la menacent sont-elles trop puissantes pour que l'on puisse leur résister très longtemps. C'est encore et toujours notre devoir de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour nous opposer à elles. »

 

Sources :

1 : http://www.occ.treas.gov/topics/capital-markets/financial-markets/trading/derivatives/dq210.pdf

2 : http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=19946

3 : http://www.bis.org/publ/qtrpdf/r_qt1003b_fr.pdf page 11

4 : http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=21052&Cr=crise&Cr1

5 : http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/la-descente-aux-enfers-des-etats-71462

6 : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2010/11/24/97002-20101124FILWWW00459-l-espagne-trop-grosse-pour-etre-sauvee.php

7 : http://www.washingtonpost.com/wpdyn/content/article/2010/10/29/AR2010102907404.html

8 : http://www.imf.org/external/np/exr/facts/fre/sdrf.htm

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2010/11/06/97002-20101106FILWWW00381-le-fmi-double-son-capital.php

9 : http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-02-01/en-2011-les-etats-unis-depenseront-plus-de-800-milliards-de/1648/0/419474



Lundi 6 Décembre 2010


Commentaires

1.Posté par Krystoff le 06/12/2010 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le vrai pouvoir ce n'est pas l'argent, quand on a déjà tout l'argent et la possibilité d'acheter tout ce qui ce trouve sur terre.

Le vrai pouvoir c'est celui de régner sur les autres, avoir le droit de vie et de mort.
C'est l'asservissement total de l'autre.

C'est provoquer puis financer des guerres et en faire payer les dettes aux survivants qui vivent dans l'angoisse en attendant la prochaine.

C'est privatiser les réserves naturelles, la terre, l'eau, l'énergie et déposséder l'Homme de tout.

C'est diviser pour tuer la fraternité.

C'est appauvrir spirituellement, Intellectuellement, socialement.

La TYRANNIE totale et mondiale est le vrai pouvoir.

Il est evident que Georges Orwell dans 1984, visait clairement des gens comme Rockefeller,Rothschild, Ford etc etc...






2.Posté par dauphin le 07/12/2010 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui krystoff, mais ce genre de pouvoir est aussi destructeur pour l'élite, et dans la vie, même s'il faut donner du crédit à l'instinct de mort et d'autodestruction, c'est toujours l'instinct de vie qui l'emporte en fin de compte. les puissants ont un système de valeur différent du citoyen lambda, on s'en doute un peu, mais ce n'est pas systématique, et à ce jour, il est difficile de prétendre au pouvoir absolu sur toute la planète, mais par contre le pouvoir de destruction totale existe, et celui-là, n'est pas dans l'intérêt des puissants. Ni même le fait d'appauvrir et de réduire l'humanité en esclavage.
Je crois que votre vision est extrême et manque de réalisme et de subtilité. On en est encore très loin. même les pires dictateurs ne sont pas allés jusqu'à cette extrême, quoique ce qu'ils ont commis, ce qu'ils commettent, et ce qu'ils pourraient commettre dans un futur proche, est déjà horrible en soit.

3.Posté par Krystoff le 07/12/2010 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Dauphin

Je n'ai pas dit que la dictature mondiale etait deja en place, mais que c'est un but ultime pour tout dictateurs.

Vous dites: " même les pires dictateurs ne sont pas allés jusqu'à cette extrême" Ah bon ? Ben alors, faut réviser votre histoire, plus particulièrement sur les regimes communistes et L'ambition Nazis du 3eme Reich . Penchez vous aussi sur leurs financements...

Renseignez vous sur la FED et son fonctionnement , la Commission Trilateral, l'ONU, La banque Mondiale, le FMI , si vous ne connaissez pas leurs histoires, leurs fondateurs et financiers (qui sont sensiblement les memes),
alors vous ne pouvez comprendre le monde dans lequel vous vivez.

Sans oublier le fameux CFR, et saviez vous que depuis 2007 il a son equivalent européen, le ECFR ? Je ne penses pas que vous sachiez ce que cela implique.

Vous trouvez ma vision extreme et irréaliste ? Je trouve la votre stérile et naïve,

Profitez pour vous renseigner aussi sur l'histoire des 4 premieres banques de cette article, et bien sur leurs actionnaires principales.


Et ne me parlez pas de "complot", je parles de géopolitique.


4.Posté par Dissident le 07/12/2010 14:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

(Permettez moi, Krystoff & dauphin, de m'immiscer quelques peu dans votre échange afin d'apporter mon avis sur la question du pouvoir. )



Voici comment je conçois l'argent (du pouvoir):

- L'argent n'est qu'un outil du pouvoir, peut être même le plus radical et efficace qui soit, car d'abord "matériel", puis en second lieu, à la fois "virtuel".

- Le "pouvoir suprême" c'est celui de posséder totalement le "libre arbitre" de tout être pensant. Ainsi la force des autres est à soi. "La reine du monde" étant "l'opinion publique" comme le rappel si bien Voltaire.

- L'argent est la contraction d'un moyen "matériel" / "physique" d'agir sur l'esprit, il fait la jonction entre 2 esprits très différent, dont l'un veut posséder l'autre en l'amadouant avec des biens matériels.
- Et d'autre part, la Doxa est le moyen "spirituel" d'agir plus ou moins directement sur l'esprit.

2 moyens/ outils/ armes de conquête. Physique et mentale.



Autre chose essentiel à la compréhension du pouvoir, c'est qu'il faut bien distinguer ses 2 facettes fondamentales :

- Se faire obéir par la "force", c'est se faire haïr et s'exposer à la révolte. (Mao dit : "Tant qu'il y aura de l'oppression, il y aura de la résistance")
- Se faire obéir par "consentement", c'est se faire aimer et fidéliser ses esclaves, donc renforcer son pouvoir et la sécurité de celui-ci.


Pour conclure, je dirais qu'il est fini le temps d'une domination tyrannique de l'élite sur le peuple.
Désormais les esclaves devront accepter et aimer leur servitude, comme on peut déjà le constater avec la vénération de l'argent dans les sociétés de surconsommations. Les vaches à lait approuvent de façon irresponsable et presque totalement leur mode de vie destructeur, et dans l'avenir, les futurs générations d'enfants pourris gâtés vivront à cheval entre le monde virtuel du divertissement de masse, et le monde du travail de forcené qui leur sera imposé en échange d'un confort de vie illusoire noyé dans le divertissement de masse qui occupe si bien les pensés.

La suprématie d'un ordre mondial se fera sur une masse d'individus automatisés, lobotomisés et hypnotisés par le confort procuré par les divertissements de masse que nous offre la technologie.
En étant servi par des automates, les gens seront eux-même le système nerveux de ces automates, exécutant ainsi des tâches sans même se poser de questions, juste par "devoir civil" qu'une autorité suprême et "compétente..." sera plus en mesure qu'eux de gérer, en d'autres termes, de simplement réfléchir.

La servitude parfaite.


(Cordialement, c'est ma vision actuel des choses se trame dans la tête des mégalomanes )

5.Posté par Krystoff le 07/12/2010 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Dissident

Je partage en partie ta vision..

Mais quand le FMI prête , par le biais d'un gouvernement corrompu, de l'argent a un pays insolvable, pour pouvoir racheter tout ce qu'il contient en matières précieuses, en infrastructure, en ressources naturelles,énergétiques et humaines...
Il réduit la population a l'etat d'esclave, accablée par une dette qu'elle ne remboursera jamais.
Plus d'education, plus de services sociaux etc.... et plus d'espoir.
Sans armes, le FMI a conquit ce pays, le vampirise jusqu'a plus soif...

Moi, j'appel bien ca de la tyranie.

Cet exemple sur le comportement de notre Oligarchie, pour te dire que je ne suis pas aussi optimiste que toi sur le pseudo confort, qu'ils nous laisseraient "pour leur propre sécurité".
Vu qu'ils sont deja en guerre un peux partout dans le monde et que ca n'a pas vraiment l'air de les effrayer.



Je te cite: "je dirais qu'il est fini le temps d'une domination tyrannique de l'élite sur le peuple"

Alors la je ne suis pas d'accord, regarde toutes les dictatures mis en places par l'Oligarchie mondialiste. Alors pourquoi serions nous privilegié par rapport a d'autres Nations ?

D'ailleurs ca a deja commencé chez nous, on nous impose deja pour les présidentiels DSK le directeur du FMI ou S.Royal, qui elle, le voit tres bien comme 1er Ministre .

Ou la droite deja en place qui est deja totalement Atlantiste.

On a plus le choix, la ligne politique est deja toute tracée et cela, peu importe le prochain gouvernement.

Pas de VRAI droit de vote= pas de democratie.


Finalement, Pierre Hillard a peut etre raison, c'est deja foutu...

6.Posté par Dissident le 07/12/2010 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut situer les choses dans leur contexte.

Actuellement l'ordre mondial se met en place par les guerres de toutes sortes. Pour la conquête des pouvoirs publiques (en gros).
Mais une fois fait, je pense que dès lors, la Tyrannie se devra de changer pour se faire aimer et accepter. Ou plutôt, laisser place à une autre forme de domination plus évolué.

Leur plan est clair :
Causer des problèmes, pour susciter des réactions, et donc une demande d'aide, ainsi ceux qui causent les problèmes fourniront des solutions... C'est de cette façon qu'ils comptent se faire accepter.

La tyrannie cause les problèmes (direct et indirectement), et est donc destiné à laisser place à une autre autorité venu "sauver" le peuple de l'oppression.
Alors qu'en vérité c'est foncièrement le même camp qui organise cette situation de problème/réaction/solution.

C'est le même principe que les développeurs de virus informatique. Causer des problèmes pour vendre des solutions.


On peut voir ça avec une allégorie :

Le Bergers de connivence avec les loups pour mieux manipuler les moutons.
Les loups (la Tyrannie incarné) attaquent les fermes des moutons, les moutons se tournent vers un Bergers qui apporte le salut en échange de faveur. Des faveurs aux buts perfides, insidieux, afin de mettre les moutons dans un système de servitude complaisant.
Le Bergers fait ainsi accepter sa domination, sous couvert d'un "échange de bon aloi". Chacun est sensé y gagner...

Enfin, pour parfaire ce système de domination consensuel, il est impératif que les moutons soient hypnotisés par le divertissement de masse.
La technologie peu amplement nous enfermer dans un monde virtuel. Une bulle de confort qui nous coupe du monde et donc de la politique. (sorte de matrice)
Nous somme déjà dans ses balbutiements, et l'évolution des jeunes générations sera riche en étude de ce phénomène d'hypnose.
Du moment où les moutons auront leur petit confort de vie, ils accepteront tout les travaux imposés afin de recevoir en retour leur tranquillité égocentrique.
J'en suis persuadé !


La société infantile est en marche, les gens ne se préoccupent que trop peu de la politique pour au contraire, la laisser s'occuper d'eux... (en référence à un certain adage), dès lors ceux qui contrôlent pleinement la politique (les aristocrates, bourgeois et autres saletés élitiques) seront les vrais maitres et faiseurs d'opinions avec tout les outils bien en main.

C'est ça la domination futur, bien plus évolué que la radical Tyrannie. c'est le contrôle mentale (complaisance) plutôt que matériel (de force).

En résumé, la Tyrannie actuel n'est qu'un outil voué à préparer la domination des esprits. Elle sera elle aussi sacrifié au profit d'un illusoire système, soit disant juste pour tous.

Je crois bien plus en une vision proche de "le meilleur des mondes" plutôt qu'en "1984".
D'ailleurs l'auteur de ce premier essai à donner son impression sur ces 2 œuvres d'anticipations.

http://www.dailymotion.com/video/xcm81b_huxley-faire-aimer-a-la-population_webcam

Et je rajoute que je vois le futur avec quelques airs du film "Demolition-man". Une société de bien-pensant et automate, avec un A Schwarzenegger en président pantin :)

7.Posté par dauphin le 07/12/2010 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ dissident : tout à fait d'accord. Ce n'est pas un hasard si le roman "le meilleur des mondes" et le film Matrix aient eu autant d succès. Ce sont des chefs d'oeuvre visionnaires

8.Posté par Krystoff le 07/12/2010 16:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'avais compris que tu faisais allusion a Aldous Huxley, pour ma part, je suis plutot Orwellien, enfin plutot je ressent plus les choses de cette facon.

En ce qui concerne la politique de divertissement dont tu parles elle est deja largement en place et elle s'appelle le tittytainment.

Concept de Brzeziński. Brzeziński a proposé le tittytainment, un mélange d'aliment physique et psychologique, pour endormir les masses et contrôler leurs frustrations et protestations prévisibles. Brzeziński définit le tittytainment, comme une combinaison des mots anglais "tits" ("seins" en jargon américain) et "entertainment". Ce mot ne doit pas être appréhendé avec sa connotation sexuelle, il fait allusion à l'effet calmant, anesthésiant de l'allaitement maternel sur le bébé.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zbigniew_Brzeziński#Le_Tittytainment_.281995.29


Oui, je connais aussi le concept de l'ordre venant du chaos, action/reaction dont tu parles.

Je sais qu'Huxley valide lui meme son roman face a celui d'Huxley, pour ma part je ne les oppose pas, puisque complémentaires.

Quoi qu'il en soit dans le meilleur des monde l'eugénisme est la norme si cher a Hitler et autres Rotschilds.
Il est aussi interdit d'aimer, d'avoir des enfants, de penser.. Et les dissidents sont "recyclés"

C'est bien de la tyrannie meme dans ce cas de figure.


Dans ces 2 romans les hommes ne possèdent rien, meme par leur esprit, il appartiennent entièrement au systeme, leur individualité est detruite, l'humanité dans ce qu'elle a d'humain est détruite.

9.Posté par Krystoff le 07/12/2010 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pardon,je voulais dire:

Je sais qu'Huxley valide lui meme son roman face a celui d'Orwell

10.Posté par Dissident le 07/12/2010 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Tittytainment "
Intéressant ce terme. Merci pour l'info Krystoff.

11.Posté par zoun le 07/12/2010 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quelqu'un a déjà fait un tour sur le "blog révélations4"? il y a aussi le blog de "denissto.eu" anciennement sur boursorama, ainsi que le site L.I.E.S.I. (lettre d'information économique stratégique internationale) je pioche généralement la dedans, sans oublier le blog de pierre jovanovic sur la finance qui est très intéressant. Si vous avez d'autres sources j'irais volontiers faire un tour

12.Posté par Krystoff le 07/12/2010 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Dissident

De rien, si tu ne connais pas tres bien le personnage de Brzeziński et de l'importance de cet homme au sein de l'Oligarchie mondialiste, tu seras édifié de la "valeur" de ce concept venant de sa bouche.

Les presidents passent, Brzeziński reste...

13.Posté par zoun le 07/12/2010 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hormis agoravox, bakchich et le post... merci

14.Posté par ange le 07/12/2010 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En plus, la Russie se prépare à rejoindre l'OMC . C'est le début du gouvernement mondial .

15.Posté par Krystoff le 07/12/2010 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ange

Oui, surement une pierre de plus pour la tour de Babel.

16.Posté par ange le 07/12/2010 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dans le blog de révélation4 : "les présidents (durant la période liée à la présidence française au G20) des instances supranationales clés que sont le Fmi, la Bce et l'Omc sont tous français et membres du groupe de Bilderberg, cherchez l'erreur !" Ce n'est pas une erreur . Le "Roi" du monde à venir viendra de France, faut-il en déduire ! Ce ne sera pas une démocratie parce que déjà la City souhaite , parmi ses dirigeants, une dictature . La démocratie n'est qu'une apparence , une fois de plus, l'apparence masque le reste .

17.Posté par Krystoff le 07/12/2010 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Zoun

http://www.voltairenet.org/fr La reference

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=latestNews

18.Posté par zoun le 07/12/2010 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cool généralement voltaire mettent du temps à pondre leurs articles de par leur sérieux, tandis que les politiques cherchent à imposer leur actualité du fait divers.

19.Posté par ange le 07/12/2010 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Israël va rentrer dans l'Europe voilà pourquoi tous ces "rapprochements, tous ces groupes http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=22262
Pour préparer l'opinion publique nationale à l'Europe et à la mondialisation, il avait été fait de même de préparer les élites à la pensée unique , professeur d'universités, d'écoles, partis politiques , clubs de pensée et associations diverses . Ils vont donc nous vendre "il faut qu'Israël intègre l'Europe" . Déjà , sarkozy , dans sa présidence de l'Europe , en 2007 , avait obligé les Etats européens réunis d'avertir de toute décision politique étrangère de l'Europe et même de faire se déplacer le ministre des affaires étrangères israéliens . Alors, à la prochaine présidence européenne où Israël aura pénétré l'Europe , cela sera Israël qui dirigera l'Europe .

20.Posté par ange le 07/12/2010 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors après la synthèse : Israël à la gouvernance européenne, la France à la gouvernance mondiale par les grands leviers . La France se rapproche encore plus d'Israël etc ... mais la France est dans une boule de dettes , des caisses vides (dixit le premier ministre) , des biens nationaux de plus en plus vendus . Qui va prendre la suite ? ... Son rejeton Israël .

21.Posté par ange le 07/12/2010 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La participation d'Israël au coeur de l'Europe , la voici déjà http://www.senat.fr/ue/pac/E3713.html . Ce n'est que le début . Mais l'histoire a été faussée par la création d'un état juif . En effet , Israël devait être un Etat mondial , le premier Etat mondial , assurant la paix entre les religions et l'égalité aussi . Il devait être phare de l'humanité et non pas faire "plomb durci" et autres horreurs . Il devait rallier à lui les nations mais on ne peut rallier en opposant , les uns aux autres, en discriminant . Jérusalem n'est pas la Jérusalem céleste, cité de la paix et de la justice .

22.Posté par gjingis le 07/12/2010 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ange

qui sont ils ces gents qui decident sur le déstin de toute l humanité qu ils soient jaunes ,blancs.noirs. avez vous pensé a ca?
trops bizar tout ca !!!!!! je sais que ca se pronence comme une débilité mais c est un faite réel
mais toute la planette les blame ,les condamne,
crach sur crach .chaos derriere l autre ,misere et misere.guerre suit l autre
qui sont ces gents qui nous empoisonnent de partout ,de l air du ciel .du bas du haut de gauche .de droite?

a ce point ?
il y a quelques choses qui ne tournent pas au rond la
wikilaeks sait tout ?
en plus il a été arrété aujourd huit meme
quel est cette histoire qui dure depuis des milliers d année?
ou l etre humain n a jamais pu faire face


23.Posté par ange le 07/12/2010 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pensais que vous le saviez un peu déjà . Mais voilà une vidéo dans laquelle Nenki exprime bien une partie de la vérité mais ce n'est qu'une partie parce que les racines sont toujours plus profondes et cachées que l'arbre et comme vous le dites, elles ne sont pas d'aujourd'hui mais ont traversé l'histoire . Les gens ne voient même pas sous leurs yeux ces racines quand elles se dévoilent par de la symbolique . Parfois, on croit qu'il s'agisse de franc-maçonnerie du passé mais derrière le phoenix , il y a toujours une autre tête . On les voit en France parfois sur des monuments , parfois à côté de fontaines ou sur des fontaines , parfois sur des façades mais aussi dans d'autres pays .Voilà la vjdéo http://www.youtube.com/watch?v=PZ7g0WOPbs0&feature=related , bon début d'explication .

24.Posté par ange le 07/12/2010 23:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ou bien le phénix ,comme on voudra l'écrire . C'était bien avant la révolution française .Bonne nuit à tous .

25.Posté par gjingis le 08/12/2010 00:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ange merci pour
votre réponse et pour le lien .c est bien domage que je serai absent j espere qu on se retrouve le samedi .portez vous bien et bonne nuit pour tout le monde a bientot

paix et salam a tous

26.Posté par Anita1945 le 08/12/2010 16:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

23. Posté par ange le 07/12/2010 - 23:44
Je pensais que vous le saviez un peu déjà . Mais voilà une vidéo dans laquelle NENKI exprime bien une partie de la Vérité mais ce n'est qu'une partie parce-que les racines sont toujours plus profondes et cachées que l'arbre et comme vous le dites, elles ne sont pas d'aujourd'hui mais ont traversé l'Histoire.
Les gens ne voient même pas sous leurs yeux ces racines quand elles se dévoilent par de la Symbolique. Parfois, on croit qu'il s'agisse de franc-maçonnerie du passé mais derrière le phoenix, il y a toujours une autre tête . On les voit en France parfois sur des monuments , parfois à côté de fontaines ou sur des fontaines , parfois sur des façades mais aussi dans d'autres pays .Voilà la vjdéo
http://www.youtube.com/watch?v=PZ7g0WOPbs0&feature=related, bon début d'explication.
---------------------------------------------------------------
"Le Phoenix" est l'oiseau RARE qui renaît de ses cendres : "donc IMMORTEL".
(J'ai appris cela en sixième dans la Mythologie - il y a 54 ans).

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires