Economie

Crise financière: Medvedev pointe du doigt le rôle des Etats-Unis



Samedi 7 Juin 2008

Crise financière: Medvedev pointe du doigt le rôle des Etats-Unis
Inaugurant le Forum économique international de Saint-Pétersbourg, le président russe Dmitri Medvedev a déclaré samedi que les Etats-Unis étaient, par leur "politique financière agressive", responsables de l'appauvrissement de la majorité des habitants de la planète.

Selon lui, la politique agressive américaine conjuguée à la sous-estimation des risques encourus par les principales compagnies financières, n'a pas provoqué des pertes que pour les entreprises, mais a surtout généré un appauvrissement généralisé de la majorité des habitants de la planète, notable "même dans les pays les plus riches".

M. Medvedev a indiqué que pour les systèmes financiers mondiaux, "l'année 2007 s'était avérée être l'une des plus problématiques des dix dernières années et à en croire les experts, la pire depuis la dépression des années 1930".

"La crise a mis en question les règles de marché mises au point pendant des décennies", a-t-il poursuivi.

Le président russe a en outre accusé les Etats-Unis "dont le rôle ne correspond pas à ses capacités réelles", d'être à l'origine de la crise financière mondiale.

M. Medvedev estime cependant que de par sa nature, l'économie de marché n'est pas vouée à engendrer uniquement inégalités, destruction de l'environnement et crises systémiques.

Flambée des prix alimentaires: Medvedev prône une

La crise alimentaire rend nécessaire la mise en place d'une architecture mondiale plus efficace de la politique et du commerce alimentaires, a déclaré le président russe Dmitri Medvedev lors de l'ouverture du 12e Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

"Il y a 100 ans, la Russie était l'un des principaux fournisseurs de blé au monde. L'augmentation de la production russe n'est pas bénéfique que pour nous, elle l'est aussi pour le marché alimentaire mondial. Il convient également de privilégier l'énergie hydraulique et le nucléaire utilisé dans le cadre de technologies sûres", a-t-il déclaré.

"Nous espérons obtenir l'aval de nos partenaires potentiels en vue d'une telle stratégie, et jugeons nécessaire d'entreprendre un dialogue destiné à bâtir une architecture nouvelle et plus efficace de la politique et du commerce alimentaires, qui doit intégrer des hommes politiques et des spécialistes de tout profil", a-t-il souligné, ajoutant que l'ONU pourrait devenir une plateforme de ce débat.

M. Medvedev s'en est pris à la réaction de certaines puissances à la flambée des prix alimentaires, qui relève selon lui de "l'égoïsme économique".

Selon lui, la hausse de la demande agricole et l'extension de la production destinée aux biocarburants, sur fond d'augmentation des prix pétroliers, conjuguées à des problèmes de récolte à court terme des principaux pays exportateurs, sont responsables de la crise actuelle.

En outre, le système des subventions et des mesures tarifaires et non-tarifaires de protection des marchés agricoles intérieurs ont également contribué à l'augmentation des prix alimentaires.

Crise financière: Medvedev pointe du doigt le rôle des Etats-Unis

Medvedev propose une conférence internationale sur les risques financiers

La Russie propose d'organiser cette année une conférence internationale sur les problèmes des marchés financiers et de matières premières mondiaux, a annoncé samedi le président russe Dmitri Medvedev lors de son intervention au 12e Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

"Le rôle de la Russie sur les marchés financiers et de matières premières nous permet de participer activement à la discussion de solutions concrètes pour ces problèmes. La Russie pourrait être un terrain favorable pour accueillir cette conférence", a déclaré le président russe.

"Je propose de tenir cette année en Russie une conférence internationale avec la participation des directeurs des plus grandes corporations financières, d'analystes financiers et de chercheurs éminents. Une telle rencontre pourrait, en principe, devenir permanente et les approches élaborées lors de cette conférence pourraient être utilisées par les politiques pour la prise de décisions", a conclu Dmitri Medvedev.


Samedi 7 Juin 2008

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires