Géopolitique et stratégie

Crise dans les eaux du Golfe Persique : le précédent du Vincennes


Crise dans les eaux du Golfe Persique : le précédent du Vincennes
31 mars 2007

Ce n’est pas la première fois que l’occident et l’Iran se confrontent en eaux troubles dans le Golfe Persique. En 1988, durant la guerre Irak-Iran, le croiseur US Vincennes abattait un avion de ligne iranien, provoquant la mort de 290 civils.

Par Barry Lando, Alternet.


Barry Lando
Lundi 2 Avril 2007

Crise dans les eaux du Golfe Persique : le précédent du Vincennes

La crise à laquelle nous assistons n’est pas la première qui nait d’un différent au sujet de navires entrant dans les eaux territoriales de l’Iran.

Le 3 juillet 1988, un croiseur de l’US Navy, le Vincennes (photo), a abattu le vol commercial Iran Air Flight 655, tuant ses 290 passageers et membres d’équipage.

Les USA ont tout d’abord affirmé que le Vincennes se trouvait dans les eaux internationales au moment ou il ripostait en situation de légitime défense, craignant que cet avion ne soit en fait un chasseur F-14 Tomcat. Dans la mesure ou les iraniens avaient déjà attaqué au préalable des vaisseaux iraniens dans la zone, le Vincennes se voyait ainsi justifié pour sa réaction.

De leur côté, les iraniens affirmaient que le Vincennes se trouvait dans les eaux territoriales de l’Iran et que le vol 655, venant tout juste de décoller, s’éloignait du Vincennes et ne représentait en aucune façon une menace pour le vaisseau américain.

Entendus en séance publique devant le Congrès, les membres de l’administration, de Ronald Reagan à l’amiral William Crowe en passant par George H.W Bush, témoignèrent en faveur de cette version officielle. Une cohorte de fonctionnaires et de documents impressionnants furent alors mobilisés à l’appui de cette version.

Mais au bout du compte, les USA ont accepter de payer une compensation à l’Iran... tout en ne s’étant jamais officiellement excusés.

De fait, les iraniens avaient raison. Et le gouvernement américain s’était à l’époque livré à une opération massive de dissimulation pour empêcher que la vérité voie le jour.

Pour quelle raison ? Tout simplement pour cacher le fait que les USA étaient engagés à l’époque au coté de l’Irak dans une guerre secrète, contre l’Iran.

L’étendue de ces mensonges a été révélée dans une excellente enquête de John Barry, pour Newsweek et ABC en juin 1992, qui vaut aujourd’hui la peine d’être lue


Publication originale Alternet


Mardi 3 Avril 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires