MONDE

Crise à Dubaï : mesures de soutien de la banque centrale des Emirats arabes unis



Dimanche 29 Novembre 2009

Crise à Dubaï : mesures de soutien de la banque centrale des Emirats arabes unis
La banque centrale des Emirats arabes unis a annoncé dimanche des mesures de soutien aux banques de l’émirat pour faire face aux conséquences de la crise à Dubaï, qui croule aujourd’hui sous les dettes.
Selon l’agence de presse officielle WAM, la banque centrale a informé les banques émiraties et les banques étrangères ayant des filiales aux Emirats arabes unis qu’elle mettait en place un dispositif "spécial supplémentaire de liquidités lié à leurs comptes actuels à la banque centrale".
Petit pays dépourvu du précieux or noir, Dubaï a jusqu’à présent vécu à crédit pour s’imposer comme la plaque tournante financière de la région, un aimant à investissements, touristes de luxe et travailleurs étrangers.
Il a joué à fond depuis une dizaine d’années la carte de la spéculation immobilière et de la démesure, s’enorgueillissant de posséder le plus haut gratte-ciel du monde, le Burj Dubai, qui doit ouvrir en janvier. Les prix de l’immobilier s’effondraient depuis plusieurs mois, on annulait projet de construction sur projet de construction, les expatriés partaient en masse ? A en croire encore récemment son émir, le cheikh Mohammed bin Rachid Al-Maktoum, le modèle économique de Dubaï résistait à la crise immobilière puis financière.
Jusqu’à ce que le conglomérat Dubai World, moteur financier de l’émirat, demande cette semaine un moratoire de six mois pour rembourser ses 60 milliards de dollars de dettes (40 milliards d’euros), dont le plus gros correspond à des emprunts de sa branche immobilière Nakheel. La dette totale de la cité-Etat avoisine les 80 milliards de dollars (53 milliards d’euros).

Source: http://www.aloufok.net/


"In fine..."

dimanche 29 novembre 2009, par Al Faraby
"C’est la folie... imagine un peu"
"quoi ?"
"Dubaï en défaut... te rends-tu un peu compte !?"
"en défaut de quoi ?"
"c’est vrai que t’es pas de la profession... dans le jargon financier, ça sous-entend -en défaut de paiement-"
"et alors ?"
"ça veut dire que même les riches ne peuvent plus rembourser leurs dettes"
"eeeuuhhhh... je ne comprends pas"
"c’est quoi que tu ne comprends pas ?"
"comment peuvent-ils être si riches en étant si endettés ?"
"très simple... ils font de l’argent avec seulement de l’argent"
"ah oui... c’est comme à l’époque des subprimes... ces crédits hypothécaires à risque"
"tout à fait... sauf que Dubaï n’est pas la même chose que les ménages de Floride et de Californie"
"c’est quoi la différence ?"
"sa dette à lui a été souscrite principalement par son voisin Abou Dhabi, qui produit plus de 90 % du pétrole des Emirats arabes unis, et qui peut payer"
"où est donc le problème ?"
"le problème, il est que les autorités d’Abou Dhabi ont mis du temps pour réagir... ce qui a provoqué un début de panique chez les banquiers les plus exposés"
"c’est quoi un banquier exposé ?"
"c’est un banquier qui prête de l’argent à des sociétés sans être certain qu’elles pourront le rembourser"
"je commence à comprendre... et ces sociétés, ce sont celles qui investissent leurs emprunts dans des affaires à Dubaï"
"j’aime quand tu comprends vite"
"mais alors... pourquoi les autorités d’Abou Dhabi ont mis du temps pour réagir ?"
"le temps de vérifier le niveau de leur réserve de pétrole"
"bien sûr... c’est la différence avec les ménages de Floride et de Californie"
"tout à fait... car sinon, encore une fois, les banquiers se seraient retrouvés faisant de l’argent avec de l’argent... d’où le début de panique"
"in fine, heureusement que le niveau est encore bon"
"ça veut dire quoi -in fine- ?"
"c’est du latin... qui veut dire -à la fin-"
"sauf qu’in fine, on le sait, il n’y aura plus de pétrole"
"... !?"
Al Faraby
Dimanche, 29 novembre 2009
http://www.aloufok.net/spip.php?article1112


Dimanche 29 Novembre 2009


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires