Economie

Crise à Dubaï: Ryad ouvre en baisse de 2,3% puis se reprend en partie



Samedi 5 Décembre 2009

La Bourse de Ryad a ouvert ce samedi en baisse de 2,3% avant de se reprendre en partie, à -1,6%, pour sa première séance depuis l'annonce des difficultés financières de l'émirat de Dubaï.
 
L'index Tasi était à la baisse à 6.270,58 points une vingtaine de minutes après la reprise des échanges, alors qu'il avait clôturé à 6.355,82 points le 25 novembre, avant sa fermeture pour la fête musulmane d'Al-Adha.
 
Les secteurs bancaires et financiers perdaient 2%, malgré les assurances la veille de la Banque centrale que les banques saoudiennes étaient peu exposées aux problèmes du conglomérat public de Dubaï, Dubai World.
 
"La dette du groupe Dubai World ne constitue pas une menace pour le système bancaire du royaume", avait assuré vendredi Mohammad al-Jasser, directeur de l'Agence monétaire saoudienne.
 
"Il n'y a aucun danger susceptible de les contraindre à fuir le marché", avait clamé Jasser, en référence aux acteurs de la Bourse de Ryad.
 
Les investisseurs n'avaient pu réagir à l'annonce de Dubai World --tard en soirée le 25 novembre--, qui demandait un moratoire de six mois sur une partie des dettes arrivant à maturité mi-décembre.
 
L'annonce a secoué pendant quelques jours les marchés financiers régionaux et internationaux. Les Bourses d'Abou Dhabi, de Dubaï, du Koweït et du Qatar ont chuté à leur réouverture avant de s'apaiser en fin de semaine.
   
Les banques saoudiennes n'ont pas révélé leur exposition aux compagnies de Dubaï. Mais la Deutsche Bank estime que les pays du Golfe représentent 3,3% de leurs avoirs à risques, dont seulement 1% pour Dubaï.
   
En outre, bien que les banques constituent une part essentielle du marché boursier saoudien, environ 20% de la capitalisation provient du seul géant Sabic, dont le niveau des actions dépend des prix de la pétrochimie, qui sont en hausse.
 
Néanmoins, la crise de Dubaï a déjà eu un impact tangible: la Gulf International Bank, basée à Bahreïn, qui appartient à 97% au gouvernement saoudien, a reporté une émission d'obligations de quatre milliards de dollars prévue le 26 novembre, en raison du problème de la dette de Dubaï World.
 

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Samedi 5 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par spartakus67dhm le 05/12/2009 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.dailymotion.com/video/xbbd8o_geopolitik-29-nov-2009-bachelot-h1n_news

2.Posté par visiteur le 06/12/2009 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on dit que cette brume (qu'on voit sur la photo) survient régulièrement à Dubai après la construction de toutes ces tours. est ce vrai?

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires