Conflits et guerres actuelles

Crimes de guerre : Israël protège ses militaires en enquêtant lui-même


L'état sioniste prépare sa stratégie juridique pour protéger ses hommes politiques, ainsi que ses officiers et soldats, accusés de crimes de guerre contre la population palestinienne dans la bande de Gaza.


Dimanche 25 Janvier 2009


Leila Mazboudi

En plus de la décision de garder secrets les noms des militaires qui ont participé à l'offensive, Israël compte surtout prendre en main toutes les affaire incriminables, et les confier à la justice . Raison est-il que c'est le ministre israélien de la justice Daniel Friedmann qui a été chargé de ce dossier par le Premier ministre Ehud Olmert
Seule cette façon, d'après le procureur général Menahem Mazuz peut permettre à l'entité sioniste de neutraliser les plaintes qui pourraient être portées dans les tribunaux nationaux des pays européens, qui disposent tous de la compétence de juger les crimes de guerre.
Ces pays ne pouvant obtenir la réponse à la convocation des suspects, si ces derniers sont jugés dans leur pays.
((L'entité sioniste avait procédé de la sorte avec les auteurs des massacres de Sabra et Chatila, en 1982. Il a formé une commission d'enquête dirigé par le juge Kahan , qui a pris en main l'enquête sur l'implication de l'ancien ministre de la guerre Ariel Sharon. Celui-ci avait poussé les Phalangistes libanais à le commettre et les a protégés, selon les aveux de responsables de cette milice repentis. En fin de compte, Sharon s'en est sorti avec une inculpation qui se contente d'évoquer " sa responsabilité personnelle pour ne pas avoir ordonné des mesures adéquates pour empêcher d'éventuels massacres".))

En revanche, et selon le quotidien israélien Yediot Aharonot, l'entité sioniste craint moins les instances internationales. Quoiqu'une quarantaine de plaintes aient déjà été déposées par des organisations de droits de l'homme et des individus au Tribunal Pénal International (TPI), elles ont toutes été récusées, sous prétexte que le TPI n'a pas la compétence de le faire.
Tout porte à croire qu'Israël va cette fois-ci encore échapper à tout jugement, consacrant encore plus l'idée de sa sacrée impunité.
Et renforçant encore plus la thèse de ceux qui estiment que seule la force pourra le mater.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Dimanche 25 Janvier 2009


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires