MONDE

Coup d'Etat au Niger: dissolution du gouvernement



Vendredi 19 Février 2010

Le président Mamadou Tandja
Le président Mamadou Tandja
La junte qui a perpétré jeudi un coup d'Etat et enlevé le président Mamadou Tandja a annoncé la dissolution du gouvernement et la nomination du chef d'escadron Salou Djibo à la présidence du "Conseil militaire", ont annoncé vendredi les médias occidentaux.
«Le Conseil suprême pour la restauration de la démocratie, dont je suis le porte-parole, a décidé de suspendre la Constitution de la sixième république et de dissoudre toutes les institutions qui en sont issues», a déclaré vendredi sur les ondes de la radio locale le colonel Goukoye Abdoulkarim.
D'après le colonel, le chef d'escadron Salou Djibo a été désigné à la présidence du Conseil.
Selon les dernières données,  le coup d'Etat a été dirigé par l'officier Adamou Harouna. Des témoins précisent que les commandos ont pris le pouvoir et arrêté plusieurs personnalités influentes du pays.
Le sort du président renversé Mamadou Tandja et de son aide du camp, enlevés jeudi soir par les putschistes, reste inconnu. Une source militaire anonyme a déclaré qu'ils seraient retenus dans une caserne militaire à quelques kilomètres de la capitale nigérienne.
La situation politique au Niger s'est détériorée en août 2009, lorsque le président Tandja, au pouvoir depuis 6 ans, a tenu un référendum constitutionnel controversé lui permettant de se représenter autant de fois qu'il le souhaite à la présidentielle.
La tenue des législatives anticipées en octobre remportées par le Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD, parti de Mamadou Tandja) a de nouveau suscité une vive polémique au sein de l'opposition.
A la fin de 2009, le président a refusé de se retirer à l'issue de son mandat présidentiel expirant le 22 décembre. Cette démarche a provoqué un tollé au sein de l'opposition et de la communauté internationale. Washington a limité l'entrée aux Etats-Unis des membres du gouvernement nigérien et a suspendu l'aide non humanitaire au Niger.

http://fr.rian.ru http://fr.rian.ru



Vendredi 19 Février 2010


Commentaires

1.Posté par damien le 19/02/2010 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y'a surement une puissance étrangère derrière ce coup d'état

2.Posté par nasser le 19/02/2010 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Damien ya aucune main etrangere dans c coup d'etat, le vieux avait egorge le mouton mais il a oublie que Dieu pouvait le ressuscite ce mouton ,
dommage pour lui sil avait quitté le 22 decembre
mais au fait qui a vu le vice president Nouhou arzika , lui qui dit que le peuple est avec eux quil appelle son peuple a resister contre Le COMMANDANT salou

SOS QUI AVU BEN OMAR?

3.Posté par nasser le 19/02/2010 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

COMMANDANT SALOU, DU COURAGE

4.Posté par francois le 19/02/2010 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Le Conseil suprême pour la restauration de la démocratie"

ça sentirait pas la propagande atlantiste par hasard?

exporter la "démocratie", de gré ou de force, sous couvert de lutte contre le terrorisme ou les dictatures, c'est la tactique habituelle depuis au moins 10 ans pour destabiliser un pays

5.Posté par Brigitte le 19/02/2010 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand la démocratie ne donne pas les résultats escomptés, pour certains ce n'est plus la démocratie, alors on se paie un coup d'état.

6.Posté par Flam le 19/02/2010 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Le président Tandja au pouvoir depuis 6 ans"

-Faux! Tandja était au pouvoir depuis 1999 et bien fait pour lui!...

7.Posté par khelgar le 20/02/2010 02:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je constate qu'il est bien difficile de démêler le vrai du faux ici. Pour avoir suivi les infos de France2 hier matin, pour moi ça n'a fait aucun doute. La "journaliste" parlait bel et bien d'un coup d'état militaire pour déloger l'actuel président françafricain, en passant un (très) court extrait du discours du colonel Goukoye Abdoulkarim, sans qu'on ait pu entendre le pourquoi de ce coup d'état, ni le contexte.

Là où ça fait tilt chez moi, c'est lorsqu'elle a clôturé le sujet en parlant d'Areva et du Niger en tant que 3e producteur d'uranium pour la France, ou bien que l'uranium nigérien alimentait 1 ampoule sur 3 en France.

Quelque chose me dit que c'est une très bonne nouvelle en terme de libération, à l'image du coup d'état militaire réalisé fin XXe siècle au Burkina Faso, avec les conséquences très positives pour le peuple burkinabais, pour ceux qui sont au courant.

J'espère ne pas me tromper lamentablement en affirmant que cette révolution est dans la même optique et la même mouvance que les efforts d'Hugo Chavez ou bien Mahmoud Ahmadinejad contre le front néo-colonialiste et sioniste occidental.

8.Posté par Intellecterroriste le 24/02/2010 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo les Yankees, comme d'habitude, c'est le peuple qui va trinquer en crevant de faim!

9.Posté par Flam le 24/02/2010 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Khelgar,

Tandja n'était pas un président françafricain faut pas désinformer...
Après deux mandats non-renouvelable selon la constitution,s'est imposé pour un troisième voilà le noeud du problème... ce qui a paralyser tout le pays depuis.
Tandja a imposer à la france une re-négociation des contrats coloniaux datant de la fin des années 1950 sur l'exploitation de l'Uranium toujours très avantageux pour la france,mais mieux que ceux existant...Il a été un bon président dans l'ensemble.
Les problèmes commencent avec son hold up.

Pour la france le Niger est capital,plus de 70% de son énergie sont d'origine nucléaire et tout le monde sait que sans uranium pas d'énergie nucléaire! sans uranium pas de puissance nucléaire! sans Niger la france retourne à l'âge de pierre (je caricature à peine).


Intellecterroriste,

-Les connaissances préalables sont nécéssaire avant toute affirmation...

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires