Sciences et croyances

Consensus scientifique contre l’origine humaine du réchauffement climatique



Samedi 13 Juin 2009

Consensus scientifique contre l’origine humaine du réchauffement climatique
Contrairement à une idée répandue, il n’existe pas de consensus dans la communauté scientifique pour attribuer le réchauffement climatique global à l’activité humaine. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) —un organisme de l’ONU qui a reçu avec l’ancien vice-président des États-Unis Albert Gore le Prix Nobel de la paix 2007— n’est composé qu’à 3 % de climatologues ; la plupart de ses membres étant des diplomates et des fonctionnaires internationaux.
C’est dans ce contexte que plus de 31 000 scientifiques états-uniens ont signé la pétition suivante, déposée au Congrès par Ron Paul :
« Nous recommandons avec insistance au gouvernement des États-Unis de rejeter le protocole sur le réchauffement global rédigé à Kyoto, au Japon en décembre 1997, ainsi que tout autre accord similaire. Les limitations d’émissions de gaz à effet de serre proposées nuiraient à l’environnement, feraient obstacle aux progrès de la science et des technologies, et auraient des conséquences néfastes sur la santé et le bien-être de l’humanité.
Il n’existe pas de travail scientifique convaincant en mesure de prouver que les émissions d’origine humaine de dioxyde de carbone, de méthane ou de tout autre gaz à effet de serre sont, ou seront dans un futur proche la cause d’un réchauffement catastrophique de l’atmosphère terrestre et du dérèglement climatique de la Terre. De plus, il existe des preuves scientifiques substantielles montrant que l’augmentation du dioxyde de carbone atmosphérique a des effets bénéfiques sur l’environnement naturel végétal et animal de la Terre. »
Simultanément, l’activité principale des sociétés de lobbying au Congrès des États-Unis vise désormais à promouvoir le Protocole de Kyoto. Cette intense pression est financée par de nombreuses multinationales, y compris spécialisées dans le secteur de l’énergie.


Samedi 13 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par Rémi le 13/06/2009 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout çà devrait être développé.
Pouvons-nous approfondir la ou les questions suivantes:

- quelle part de ressources énergétiques sont dépensées par l'ensemble des forces armées sur cette planète - question subsidiaire: la part des forces US -?
- quelle est leur part, en pourcentage, dans la production totale de dioxyde de carbone? et donc leur part dans l'effet de serre incriminé, voir: du réchauffement planétaire - même si la communauté scientifique n' est pas unanime.

Rémi

2.Posté par ken le 14/06/2009 04:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour, il faudrait vérifier mais j'ai entendu parler que le volcan "Pinatubo" quand il a exploser avait produit dans l'atmosphère l'équivalent de 100 ans de pollution industriel à l'échelle mondial.

3.Posté par antiempire le 14/06/2009 23:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et les gars pour une fois que le reseau voltaire change d'avis sur le sujet, on ne peut que s'en rejouir. par contre les nouvelles taxes dites ecologiques visant a reduire les niveaux de vie dans le nouvel ordre mondial ne sont pas mentionnees par contre. par contre cet article ne parle pas du haarp developpee par arco, propriete d'occidental petroleum company de la famille rockefeller. or il s'avere que gore a justement travaille pour arco et fait etouffer la plainte de la tribu indigene uwa en colombie contre l'exploitation de terres sacrees. gore est officiellement en charge de l'environnement dans le regime obama biden.

4.Posté par Jean Vladimir Térémetz le 22/06/2010 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour

Le réchauffement n'est malheureusement pas que terrestre . . . :

Pages 41 et 42 de l'ouvrage : www.liberes-des-mathematiques-savoir-

enfin-ce-qu-est-l-univers.net

Consternamment Jean Vladimir Térémetz

5.Posté par Saber le 22/06/2010 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


L' Empire Us sioniste dépense plus d'énergie pour promouvoir plus de démocratie.

En 2003 face au refus de la voix de la France à aller en Irak, toujours pour la démocratie, les néo-cancervateur-sionistes par la voix de l'abeille Candi-Riz, ils avaient reconnu en ce geste inamical, un réel manque de démocratie et se sont promis à l'avenir d'aider les français à avoir un nouveau Président démocrate pour qu'il puisse envoyer des français sur les terres lointaines pour toujours plus de démocratie.

Satan est démocrate et invite à le suivre, dans chaque pays, il trouvera des démocrates qui soient prêt à l'aider avec une grande énergie pour de plus en plus grands brasiers.

Les catastrophes pétrolières au golf du Niger ne datent pas d'hier, mais celle du golf du Mexique produit plus de risques climatiques et écologiques; les pauvres poissons et autres oiseaux ne font pas partie du complot crasse de Goldman Sachs.

La démocratie du feu, qui en veut ?

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires