Proche et Moyen-Orient

Conflit israelo-palestinien!...



godasj@yahoo.fr
Samedi 15 Décembre 2007

L’apartheid

C’est surtout un arsenal juridique en Israël même, depuis la loi sur la propriété des absents à la " loi Sharon ", en passant par les lois d’urgence britanniques à peine toilettées, la loi d’exception sur les zones de sécurité, la loi sur les terres non travaillées, la loi sur l’acquisition des terres, la loi sur les terres d’Israël et celle sur l’aménagement du territoire, dont l’objet est d’exproprier et de dépouiller tout un peuple.

Quant aux territoires occupés,divisés en 227 petits " bantoustans " dont 199 font moins de 2 km², ils vivent sous la botte militaire,et sont régis par un carcan juridique qui ne compte pas moins de 1300 ordonnances militaires embrassant tous les domaines,depuis l’expropriation des terres jusqu’à la répression,via l’archéologie,la culture du tabac,la destruction d’oliveraies,la religion,les horaires d’été et d’hiver…les routes,dont certaines sont " réservées " aux colons,colons dont les implantations mitent chaque jour davantage ce qui reste de " territoires palestiniens ",nouvelles " réserves " de ce début de XXIè siècle. Quant aux indigènes, ils ne peuvent se déplacer d’un bantoustan à un autre qu’après en avoir dûment obtenu l’autorisation. Résultat : seuls 4% des habitants de Cisjordanie peuvent se rendre à Jérusalem où se trouve le seul grand hôpital palestinien. Ainsi le colonisateur les prive de soins de la même façon qu’il les confine au chômage- 80% de la population active- à l’analphabétisme,les enfants sont contraints de travailler,et à la mendicité,700 000 personnes vivent des rations des Nations Unies dans la " Bande " de Gaza.
Conclusion.

S’il est bien un voile dont le retrait susciterait l’unanimité, au grand dam des " intellectuels " laudateurs des satrapes de notre époque, c’est bien celui que l’on a délibérément apposé sur l’histoire du conflit proche oriental. Naturellement, le visage de la vérité présente une hideur repoussante, rendue plus abjecte encore par le fard odieux dont on l’affuble depuis des décennies. Mais la prise de conscience du drame vécu depuis un siècle par un peuple courageux et sans défense est à ce prix. Un peuple en danger dont le calvaire évoque la figure du Christ souffrant au Golgotha, suivant l’expression du Père chrétien palestinien Atahallah Hanna.

Chacun souhaite voir s’établir une paix juste au Proche-Orient. L’ouvrage de Lucas Catherine nous avertit qu’elle ne saurait être fondée sur le cynisme, le colonialisme et l’imposture.


Samedi 15 Décembre 2007


Commentaires

1.Posté par la main de midas le 15/12/2007 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a tous les pays qui se dise democratiques et modernes quesqu ils attendent pour faire un embargot general a ce pays terroriste avec une politique d apartheid(ils ont des armes nucleaire ils ont detruit le liban ces un pays voyou c tout ) coupont leurs les vivre a ses salaut

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires