EUROPE

Condamner absolument... et faire exactement le contraire de ce qu’ils veulent


Dans la même rubrique:
< >

La nouvelle des attaques sur Londres est un nouveau choc. Notre condamnation, cette fois encore, est absolue. Les auteurs de ces attentas sont des assassins dont on ne peut ni accepter ni entendre les probables justifications au nom d’une idéologie, d’une religion ou d’une cause politique. D’une voie forte et audible, nous devons exprimer notre condamnation et notre engagement à lutter contre ces actes odieux par la prévention, l’éducation et l’application juste et non discriminatoire des mesures de sécurité nécessaires.



Samedi 9 Juillet 2005




Au lendemain des réjouissances quant au choix de Londres pour les Jeux Olympiques de 2012, ces attentats prennent un caractère d’autant plus odieux. Il serait naïf de penser qu’il s’agit d’un hasard comme d’ailleurs les attentats de Madrid, perpétrés quelques jours avant les élections, ne furent pas une coïncidence. A l’heure de la joie du succès qui unit et rassemble les Londoniens, le but est d’entretenir la peur, de produire de la suspicion et de créer des fractures entre les citoyens de la société britannique en particulier et de l’Europe en général. Le but est de briser la confiance, d’opposer des camps et d’empêcher que nous réussissions le pari de vivre ensemble dans des sociétés européennes libres et plurielles.




Aux auteurs d’attentats terroristes au premier chef, mais également à tous les partisans de l’idéologie de la peur, à tous ceux qui exploiteront ces actes pour propager des idées racistes, la xénophobie, la judéophobie, la christianophobie, l’islamophobie ou toute autre forme de stigmatisation et de rejet ; à tous sans exception, il faut que nous soyons capables de répondre ensemble. Après avoir condamné ces attaques, il faut que sur le terrain nous fassions exactement le contraire de ce qu’ils veulent : nous devons promouvoir l’éducation, la connaissance mutuelle, le « vivre ensemble » établi sur des valeurs communes. Il faut que nous prouvions que si nous sommes réunis contre la terreur et la violence, nous savons aussi l’être pour des principes universels communs, pour le respect de la vie et de la diversité, pour la démocratie, pour la liberté, pour la justice.





Quand ils veulent répandre le doute et la suspicion, nous devons nous engager ensemble à construire des espaces de respect mutuel et de confiance. C’est notre responsabilité de citoyens fermement décidés à lutter contre les horreurs dont sont capables les auteurs de ces attentats afin de défendre les valeurs et l’avenir de notre société commune. Il nous faut faire intellectuellement et socialement exactement le contraire de ce que les auteurs de ces attentats aimeraient nous amener à faire émotivement. Quand la terreur pourrait nous paralyser et nous fermer, il est urgent que notre conscience critique prenne la mesure des enjeux et nous permette d’agir ensemble et de nous ouvrir.





A cette heure précise, nous aimerions transmettre nos sincères condoléances aux familles des victimes.


Tariq Ramadan



Mercredi 13 Juillet 2005


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires