ALTER INFO

Conçus à dessein, la bulle immobilière et son crash ont été manigancés par le gouvernement étasunien, la Fed et Wall Street


Dans la même rubrique:
< >


Samedi 25 Octobre 2008

Conçus à dessein, la bulle immobilière et son crash ont été manigancés par le gouvernement étasunien, la Fed et Wall Street
Global Research, Richard C. Cook , 23 octobre 2008


    Durant l'administration Clinton, le gouvernement a demandé au secteur financier de commencer à augmenter la fréquence des prêts hypothécaires pour les consommateurs qui n’auraient pu les obtenir dans le passé.


    Quand George W. Bush a été nommé président par la Cour Suprême en décembre 2000, le marché boursier commençait à décliner avec l'éclatement de la bulle Internet.


    En 2001, la fréquence des visites d’Alan Greenspan à la Maison Blanche a augmenté.


    En mars 2001, Greenspan a approuvé la mesure du Président Bush de réduction des impôts pour les riches. Plusieurs de ces réductions ont eu lieu en mai 2003.


    Des signes de récession ont commencé à apparaître en début 2001. Le marché boursier s'est effondré après le 11/9. Les États-Unis ont envahi l'Afghanistan en octobre 2001 et l'Irak en mars 2003.


    La Réserve fédérale a commencé à baisser le taux des intérêts, et, en 2002, la frénésie d'achat de maisons s’est mise en branle. Fannie Mae et Freddie Mac ont coopéré en se portant garants du nombre croissant de prêts hypothécaires.


    Selon un courtier en hypothèques que j’ai interviewé, dans les banques hypothécaires le mot a commencé à se transmettre de commencer à contrefaire les demandes de prêt hypothécaire afin de présenter le revenu de l'emprunteur plus grand que la réalité de ses avoirs.


    Les banques qui rédigeaient les hypothèques ont commencé à s’en débarrasser et à les faire circuler quand Wall Street a créé les packages de titres hypothécaires qui ont été vendus dans le monde entier comme des obligations pour investisseurs.


    Les analystes des risques des principaux organismes de notation du crédit, comme Standard and Poor's, Moody's et Fitch, donnaient la plus haute cotation aux titres adossés à des prêts hypothécaires, dont les risques furent plus tard reconnus grossièrement sous-estimés.


    Les compagnies hypothécaires, avec l'aval de M. Alan Greenspan, ont commencé à proposer davantage de Prêts Hypothécaires à Taux Ajustable (ARM), dont le taux devaient être révisé à un cours beaucoup plus élevé dans les années à venir.


    Les courtiers en hypothèques ont alimenté de plus en plus la bulle, racontant aux gens qu'ils devaient acheter maintenant car, les prix de l'immobilier allant se maintenir à la hausse, ils pourraient revendre avec bénéfice avant que leur ARM ne monte.


    D'énormes sommes d'argent ont commencé à circuler dans l'économie de l'hypothèque, du prêt sur valeur nette de la propriété et de la plus-value sur la revente de biens à prix gonflé.


    Pendant ce temps, dans le monde des valeurs de placement, la Securities and Exchange Commission a considérablement réduit le montant de son propre capital que les investisseurs étaient tenus de mettre sur la table, entraînant une augmentation énorme de la force de levier de la banque spéculative.


    George W. Bush a été réélu en 2004, à l’apogée de la bulle immobilière et de l'investissement. En 2005, la bulle immobilière justifiait la moitié du total de la croissance économique des États-Unis et rapportait d’énormes recettes fiscales à tous les niveaux du gouvernement.


    Malgré les recettes fiscales de la bulle, l'administration Bush a laissé filer l'énorme déficit budgétaire des dépenses des guerres en Afghanistan et en Irak.


    ABC News rapporte que, pendant ce temps les analystes des risques de Washington Mutual, l'une des plus importantes banques, disaient de ne pas tenir compte du haut risque des prêts parce que ceux-ci devaient être maximalisés. Ceux qui objectaient étaient soumis ou congédiés.


    Dans des États, les procureurs généraux ont été poussés à enquêter sur la fraude hypothécaire, mais ils ont été entravés par ordre du contrôleur de la monnaie du Ministère des Finances. Pas un organisme fédéral n’était chargé de réguler la fraude hypothécaire.


    En février 2006, Ben Bernanke a remplacé Alan Greenspan à la présidence de la Réserve fédérale et a maintenu les taux d'intérêt soutenus. Les propriétaires ont commencé à ne plus pouvoir rembourser leur ARM réajusté.


    La bulle immobilière a commencé à s'effondrer en 2006-2007, l'économie montrant les premiers signes de récession et le marché boursier commençant à décliner en août 2007. Le prix de l'immobilier a commencé plonger dans la majorité des marchés, avec des millions de propriétaires qui devaient plus que la dernière évaluation de leur maison.


    Les propriétaires ont commencé à ne plus pouvoir rembourser et plus de quatre millions de maisons ont été saisies de 2006 à 2008. Dans de nombreux cas, les propriétaires sont tout simplement partis en déposant les clefs de leur maison à la banque.


    L'économie étasunienne a perdu 60.000 emplois en août 2008. En un an, Wall Street a supprimé 200.000 postes. Les États et les gouvernements locaux ont commencé à réduire les budgets et les emplois.


    La « dette toxique » de l'effondrement de la bulle immobilière a provoqué une débâcle de grande envergure du système financier en septembre 2008. Le marché boursier est tombé immédiatement à 40 pour cent de sa valeur, 8 billion de dollars ayant été désormais perdu en un an. L’épargne pour la retraite a perdu 2 billions de dollars.


    Le crash de l'économie étasunienne a commencé à se répercuter dans le monde entier, avec des banquiers et le FMI mettant en garde d’une vague de récession mondiale.


    Les énormes renflouages du Ministère des Finances des États-Unis et de la Réserve fédérale n'ont pas enrayé la vague d’effondrement des marchés. Fin octobre 2008, la récession a commencé à frapper en force.


    Quand la situation a empiré, des grandes banques comme JP Morgan Chase ont reçu une capitalisation du gouvernement, même si elles ont acheté des banques en faillite. Washington Mutual, avec un actif de plus de 300 milliards de dollars, a été payé 1,9 milliard de dollars par JP Morgan Chase.


    Le gouvernement étasunien s'est joint aux nations européennes pour projeter une série de sommets économiques mondiaux afin d’explorer les solutions financières. Le président Bush accueillera le premier sommet le 15 novembre à Washington, après les élections présidentielles.


    L'armée étasunienne a déplacé des troupes de combat de l'Irak aux États-Unis afin de contenir d’éventuels troubles civils.


    La plupart des grandes chaînes de vente au détail ont commencé à fermer des magasins et licencient les salariés alors même que la saison de Noël approche.


    Le 23 octobre 2008, le Washington Post signalait : « Les employeurs déménagent pour réduire fortement l’emploi et les coûts du fait de la crise économique nationale, se préparant à la longue et douloureuse récession que beaucoup appréhendent. »



    Richard C. Cook est un ancien analyste du gouvernement fédéral, dont la carrière comporte des services avec l’US Civil Service Commission, la Food and Drug Administration, le Carter White House, la NASA, et le Ministère des Finances étasunien. Ses articles sur l'économie, la politique, et l'espace politique paraissent sur de nombreux sites Internet et magazines imprimés. Son livre sur la réforme monétaire, intitulé We Hold These Truths: The Hope of Monetary Reform, sera bientôt publié par Tendril Press. C’est l'auteur de Challenger Revealed: An Insider’s Account of How the Reagan Administration Caused the Greatest Tragedy of the Space Age, qualifié par un analyste de, « livre sur les vols spatiaux le plus important de ces vingt dernières années. » Son site Internet est www.richardccook.com. Les commentaires ou les demandes de rajout dans sa liste de diffusion peuvent être envoyés à EconomicSanity@gmail.com. Voir aussi sa série de discours sur YouTube.



Original : www.globalresearch.ca/index.php?context=viewArticle&code=COO20081023&articleId=10654
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info



Lundi 27 Octobre 2008


Commentaires

1.Posté par mirzabad le 25/10/2008 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A la lecture de cet article, et vu l'habileté en matière de prospective des comploteurs qui sont à l'oeuvre, on peut se demander à présent quelles sont nos options pour agir...
Une vaste partie d'echecs (sans jeu de mots) se joue contre nous les "culs de la pyramide" où toutes les possibilités de réponses adverses semblent avoir déjà été envisagées...
Je me demande bien ce que l'on va pouvoir faire pour sortir la tête hors de l'eau...
Si l'on rajoute à cela l'incrédulité des gens que l'on tente d'alerter...

Que Dieu, s'il y en a un , nous vienne en aide!!!

Mirzabad

2.Posté par akira le vrais le 25/10/2008 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y a bien un dieu, mais il attand de voir comment on se démérde avec nos dirigents...

3.Posté par stef13 le 25/10/2008 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui c'est l'evidence cette crise est voulue

si on reflechi 2 mn le fait d'injecter 1000 milliards dans les banques va suramplifier le pbs
en effet les banque vont aussitot considerer cela comme un depot et generer une quantité d'argent fictif exponentielle qui par le meme procedé que precedement amplifira le trou...

les gros acteurs rachetent des part du marché pour une bouchée de pain ,,,histoire de mettre la main sur les quelques element qui leur manquait encore....

mais que font ils ? ils preparent la tresorerie pour une guerre mondiale????

4.Posté par crise systémique globale le 25/10/2008 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la fin du monde tel qu'on le connait depuis 1945!!!

5.Posté par Stèganos le 25/10/2008 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un point important pour compléter l'article de monsieur Cook :

Merrill Lynch dont la valeur des actifs est estimée à 1850 milliards de US dollars dont 200 milliards d'actif " douteux " a été racheté par la Bank of America pour un montant selon les sources de 33 à 50 milliards USD!

Ainsi la crise financière permet à certains de réaliser de sacrées " bonnes affaires "
Meuh non ce n'est point du vol…c'est le capitalisme !

6.Posté par spearit le 25/10/2008 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y aura point de Dieu qui nous viendra en aide...
Point de super-héros salvateur...

C'est peut-être dur, mais nous avons ce que nous méritons, rien de plus. Personne ne nous a mis dans cette situation si ce n'est notre égoïsme, notre cupidité, notre crédulité, notre habitude d'attendre que quelqu'un face les choses, prennent les décisions à notre place...

Et il n'y a que nous pour nous en sortir...
Et quand on voit le pouvoir de l'élite financière et politique, pouvoir que NOUS leurs avons donné avec notre argent dans les banques, nos crédits (poumons du système) pour toujours consommer plus, nos votes pour permettre à d'autres (qui nous ressemble, c'est pourquoi nous les votons) de décider et d'agir à notre place et malheureusement uniquement dans leur propres intérêts.

La société de consommation est le suicide de l'humanité et le meurtre de notre planète.
Les politiciens et les financiers sont la projection de nos envies et désirs les plus profonds...

Il appartient donc de nous sonder intérieurement, de découvrir cet univers intérieur que l'on oublie trop facilement par paresse (il y aura bien quelqu'un qui va faire quelque chose...)

S'il y a un Dieu à découvrir, c'est là qu'il se cache, dans notre for intérieur, alors bonne plongée et bon courage...
La liberté est à ce prix...

7.Posté par podium le 25/10/2008 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un dieu,tant que les gens croiront qu'il y en a un,la misere sera assurée.

8.Posté par tinkietepax le 25/10/2008 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les lucifériens ont parlé...
ils pensent que Dieu les habitent, ou qu ils sont eux mêmes des dieux...
allez donc vous faire soigner les gars, vous êtes fin prèt pour votre initiation dans les loges maçonniques, ou siègent des dégénérés comme vous!

9.Posté par podium le 25/10/2008 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ tinkietepax.
Il y a de par le monde des millions de gens qui ne croient pas en dieu,qui travaillent soignent leurs familles,sont pacifistes,respectent la nature,respectent leurs concitoyens,sont ce pour autant des dégénéres,ou des adeptes de la franc maconneries,ou de n'importe quelles autres sectes???

10.Posté par gustav le 25/10/2008 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chacun détient une petite part de vérité.
Je suis croyant, mais il est aussi évident que nous sommes tombés dans le piège de l'égoïsme (mais c'est une inclination fortement soutenue par le système - y compris les écoles où déjà on nous apprend à être le meilleur )
On nous a divisé, promis des choses matérielles (je pense à ceux aux US, les familles à bas salaires qui ont acceptée le "rêve américain", mais je ne leur jette pas la pierre)

évidemment, la situation est récupérée par les anti-Dieu. Et bien soit, s'ils pensent détenir La vérité. Laissons déblatérer ceux qui veulent imposer aux autres l'idée stupide (mais ils ne peuvent pas encore comprendre) que tous nos maux viennent de la croyance en Dieu ou même d'un livre etc ... Ce sont les premiers à ne pas voir au fond d'eux ce qu'ils sont en train de faire. Ils font exactement la même chose que ceux qu'ils dénoncent.

Mais le mal est terriblement profond: la majorité des citoyens refusent purement et simplement l'idée de l'existence de Dieu tout en ne voyant pas qu'ils ont été conditionnés pour penser cela.

Mais je vais me répéter: il n'appartient pas à un croyant d'imposer sa croyance. Le Coran par exemple est explicite à ce sujet.

Jean-Marc

11.Posté par spearit le 25/10/2008 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tinkietepax a surement parlé pour lui, il est incapable de lire correctement, donc de comprendre correctement.
Il n'y a pas de Dieu, nous seuls sommes responsables de ce bordel.
Pour le comprendre il n'y a qu'une et unique solution, se connaitre soi-même, pour connaitre l'origine de cet égoisme qui siège en chacun de nous. Il ne nous est nullement imposer, c'est la voie que nous prenons...
Cesser d'être égoïste, mais non parce que ça parait mieux pour l'avenir mais parce qu'en notre FOR INTÉRIEUR nous voyons clairement que cet égoïsme est la source de tous les malheurs de ce monde.
Parce que cela nous saute aux yeux que cela est destructeur...tout comme toute croyance organisée.

Mais surement tu as peur d'aller à l'intérieur, tu évites de te regarder en face et tu fuis et tu arrives à te sentir supérieur aux autres en plus...

C'est au plus profond de nous que ce trouve la solution, la vérité, pas ailleurs...
Après on peut l'appeler comme on veut , Dieu, Seigneur, Allah, Bouddha, la foi, la foi en l'homme, son instinct, la conviction qu'importe...elle ne se rapporte à aucune religion, ce sont les religions qui veulent se l'accaparer, la vérité ne se couche pas dans un livre, elle est l'océan intérieur au profondeur insondable...

Les dualités Dieu - pas Dieu, Dieu - Satan, Bien - Mal, pour - contre ne sont que des hochets pour occuper les esprits obtus comme le tien. N'oublie pas de faire ton rot !!

12.Posté par gustav le 25/10/2008 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous seuls sommes responsables de ce bordel ... c'est en partie vrai et en partie faux.
Par contre, l'assertion "il n'y a pas de Dieu" est une prédication comme une autre.
J'ai côtoyé pas mal de gens qui pensent faire de la spiritualité ... ils ne sont pas plus éveillés pour autant et c'est toujours leur égo qui parle.
Ces gens n'arrêtent pas de juger, de donner des conseils (regarder au fond de vous etc ...) mais ce sont souvent les premiers à ne pas le faire ... Toute leur démarche consiste à vouloir imposer leur point de vue ... rien de neuf chez l'espèce humaine en sommes ... Mais Dieu est patient !!!

Jean-Marc

13.Posté par gustav le 25/10/2008 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je voudrais rajouter tout de même que pour un vrai croyant, ce n'est pas la pratique d'une religion qui prouve quoique ce soit. Ce sont les actes et les paroles.
Seul Dieu sait ce que renferme chaque poitrine ...

Jean-Marc

14.Posté par roro le 25/10/2008 23:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci Jean Marc pour ces belles paroles

15.Posté par mirzabad le 25/10/2008 23:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous ces débats sur l'existence ou non de Dieu...

Le vrai fond du probleme, en l'occurence, c'est de savoir comment on peut agir efficacement, de façon reflechie et orchestrée, dans un registre que l'adversaire du moment (nos"banksters" et leurs sbires) n'attendent pas, afin d'être une bonne fois pour toutes le grain de sable qu'ils n'attendent pas dans leur programme d'action au rouages bien huilés!!!

Toutes les autres conjectures pour et sur lesquelles nous perdons du temps à palabrer et faire des polémiques interminables, n'ont d'autre finalité que d'être intrinsequement inutiles, si ce n'est à nous diviser.
Laissons de coté nos convictions philosophiques et UNISSONS-NOUS !!!

Le soucis, c'est que honêtement, je vous l'avoue, je ne vois pas trop ce qu'on peut faire...
Mais quoi que l'on puisse faire, faisons le ensemble!

Bon, quelqu'un peut-il proposer un plan d'action? C'est de ça qu'il faut débattre !!!

Mirzabad

16.Posté par Thanatos le 26/10/2008 01:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gustav

Parfaitement d'accord avec vous ! Il ne faut à mon avis pas que les gens confondent ce que certains croyants leur montrent et la croyance en Dieu. Chaque croyant est différent et a sa manière d'adorer Dieu. De toute façon je pense que les bons arbres donnent de bons fruits....

A spearit

Affirmez avec force que Dieu n'existe pas est assez arrogant comme attitude ? L'univers s'est-il créé tout seul ? Peut-être que vous comprenez pas comment certaines personnes croient en Dieu, comme beaucoup de croyants ne comprennent pas comment certaines personnes ne croient pas en Dieu. Pour les croyants l'univers même rend témoignage de Dieu !

L'égoïsme la cause de la chute de l'homme, certainement, mais est-ce que les croyants disent autre chose ? Le diable ne peut pas forcer les gens à faire le mal, il ne peut que les inciter à faire le mal. Nous croyants disont que le diable est là pour égarer l'humain, mais ils ne forcent pas l'humain à pécher. L'exemple de "l'associé du diable" est pour moi l'illustration parfaite de ce comment il s'y prend, il plante le décor et attend que vous tombiez dans son piège. Le défaut des humains est qu'ils ne perçoivent pas la portée de leurs actes. En niant l'existence de Dieu donc forcément du diable vous donnez une importance et une malveillance à l'humain qu'il n'a pas. Nous parlons là d'une malveillance qui l'aménerait à faire des plans sur plusieurs siècles ! Satan n'a de pouvoir sur les humains que ce que ceux-ci lui accordent par leurs péchés. Pas de péché pas de portes ouvertes pour le diable et donc une impuissance totale. Donc ne croyez pas que parce que nous croyonz en Dieu, nous dédouanons les humains de leur responsabilité bien au contraire. Ne croyez pas non plus que parce que nous croyons en Dieu parce que nous refusons la complexité de la vie. Nous pensons que c'est le diable qui a enseigné le mal aux humains les piégeant dans un cercle vicieux terrifiant. En toute chose il y a un début et une fin ! Nous les croyants avons une conception des choses, elle ne peut plaire ou pas mais personnellement je trouve qu'elle est logique. Les livres sacrés regorgent d'avertissements, certains croient qu'ils rélèvent du pur bon sens, mais nous les croyants pour de nombreuses raisons savent que c'est plus que ça. Le diable est celui qui vous murmure de faire mal mais c'est à vous en votre et conscience de choisir de ne pas le faire. Et un seul péché peut provoquer une réaction en chaine catastrophique comme des dominos nous devons savoir ça aussi.

17.Posté par Thoum le 26/10/2008 02:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces commentaires sont à la mesure de ce qu'est l'humanité actuelle. On lui parle d'un trou, elle renifle Dieu ! On lui dit trois vérités bien réelles et voilà qu'elle s'envole avec avidité dans l'hypothétique. C'est-à-dire que l'humanité aime à refuser de se mettre en face du réel. Elle préfère rêver. Elle demande du rêve.

Les moutons sont dans le fourgon qui les emmène à l'aBattoir et tous s'entretiennent de Dieu... avec passion...
C'est plus commode.

Qu'imaginez-vous qu'il va se passer ?
Chaque mouton, sans même s'en apercevoir... recevra un Bon coup de massue derrière la tête avant d'être saigné et dépecé... tout en parlant de Dieu.

Mais posez-vous donc la question, ce coup de massue et votre Dieu, n'est-ce finalement pas la même chose ??? Puisque l'un permet l'autre !

Cela dit, ce que décrit l'auteur est fort juste, mais il ne dévoile pas le dessein qui est derrière cette manipulation.
Hors il est simple : c'est un coup de poker, l'art suprême américain !
Faire croire qu'on est perdu pour finalement réduire tous les autres à la ruine et réaliser l'impossiBle mondialisation sous autorité américaine et certainement "répuBliKaine". Et cela, après avoir mis hors-jeu social tous les minaBles, les pauvres, les africains, les démocrates... etc Et peut-être vous tous qui aimez commenter ce texte qui n'est pas un texte mais l'énoncé d'une simple chronologie qui expose la route du fourgon où vous êtes tous en train de Bêler Dieu.

18.Posté par Mebarak le 26/10/2008 02:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"tinkietepax" tout à fait d'accord avec toi, cette crise et celle de cet "égoisme jouissif" qui est né avec la destruction des religions en Occident.
Dieu n'interviendra pas il est au dessus de tout ça!! Cette crise n'est pas grave, n'ayons pas peur de la pauvreté car c'est de l'ascèse que naissent la sagesse et la méditation au sujet du "réel"

"Comportez vous dans ce bas monde comme de simples voyageurs" a dit le plus grand des êtres humains

19.Posté par spearit le 26/10/2008 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n'ai pas voulu dire qu'il n'y a pas de dieu dans l'absolu.
Chacun est libre de mettre derrière ce mot ce que sa compréhension des choses lui permet, son forme de croyance ou de convictions intimes.

Je dis juste qu'il n'y a pas de Dieu qui nous viendra en aide, c'est nous qui avons créer ce bordel.
Et quand je dis "nous" je parle de l'ensemble de l'humanité. Et sans mettre tout le monde dans le même sac, bien entendu.

Et donc c'est bien à nous de nous en sortir

Personnellement je ne m'attends à ce que de petits hommes verts viennent nous délivrer de notre connerie humaine...

Et si ce n'est pas nous, qui alors...

Et je ne sais pas si la question de "que peut on faire ?" est la question essentielle.
Proposer un plan d'action, faire un débat...il y en a déjà qui s'en occupe en ce moment...
Nous sommes bien trop habitués à recevoir nos directives des autres.


A Thanatos

Je ne pense pas non plus que l'univers c'est créer tout seul. Mais pour moi cela relève de la conviction intime et non d'un quelconque enseignement religieux.
Mais d'un dieu qui est censé nous guider et que l'on oppose au diable comme crainte de la punition du péché me parait réducteur et puéril.
"En niant l'existence de Dieu donc forcément du diable vous donnez une importance et une malveillance à l'humain qu'il n'a pas."
Une importance et une malveillance que l'humain n'a pas, mais bon sens c'est qui qui a mis à mal la planète, qui fait souffrir, qui tue, qui massacre, qui détruit, qui sème la désolation au quatre coins du globe...
Au contraire l'humain a une importance capitale, insoupçonnée dans le problème qui nous occupe, parce qu'il est le seul à se sortir de la merde dans laquelle il s'est mis.
Je ne me remets dans les mains de personne, j'ai mes convictions intimes mais je ne crois pas, une chose existe indépendamment du fait qu'on y croit ou pas. Et croire en quelque chose ne le rend pas réel pour autant.

Et si tant est qu'un Dieu existe, c'est quand y veut qu'il nous dit ou se trouve l'interrupteur de la lumière...il fait sombre.

Mais voilà que j'entends une voix qui me dit :
"A l'intérieur, mon petit, à l'intérieur..."

Je cherche...

Mais je persiste et signe, pas de Dieu Sauveur, ni de Diable incarnant le mal, juste nous, capable du pire et du meilleur et sans l'aide de ces deux-là...

Il est grand temps de prendre la mesure des choses et appréhender la réalité en face...

20.Posté par axelou le 26/10/2008 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dieu est l'alpha et l'oméga...
Ce n'est pas un barbu eu-dessus d'un nuage qui se demande anxieusement à quel moment il va falloir intervenir pour corriger les méfaits des banksters.
Vous parlez de dieu comme s'il s'agissait d'un homme supérieur, vous l'interrogez au regard de critères politiques, économiques, intégralement humains et temporels, alors qu'il n'est atteignable que par la métaphysique universelle et éternelle, supra-humaine.
Triste occident, sans mystique, sans métaphysique, sans âme...même si tout cela est encore en nous à l'état latent.

Dieu ne nous sauvera pas de la mort physique, mais quand vous aurez trouvé dieu (aucune arrogance de ma part car j'en suis très loin...), alors vous comprendrez que la mort et le temps sont des illusions et que vous êtes éternels. Ce constat aura forcément des conséquences positives sur votre vie, et par ricochet sur celle de tout le monde, car vous aurez éliminé la peur qui est la cause de toute cette violence...

Celui qui attend Dieu restera dans l'attente. C'est à nous, petite créature mortelle, de faire l'effort pour l'atteindre, il faut travailler intérieurement pour que notre esprit soit apte à le voir et l'honorer, car, en fait, Dieu est éternelle et omniprésent...
De nombreux contemporains, guidés par leur peur de tout perdre, croient en un Dieu qui les sauve par-delà la mort physique. Tout l'inverse du Jihad (présent dans toute les religions sous des noms différents), dont le but est de se mourir à soi-même de son vivant.

21.Posté par enavant le 26/10/2008 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Notre seule force est le nombre. C'est grace à nous qu'ils se remplissent les poches. Mais nous sommes plus nombreux. L'idéal serait de se fédérer en association et de créer des mouvements mais avant il faut qu'une majorité de personnes soient au courant. Une première action pourrait être que chacun écrive des textes simples pour expliquer la situation avec des liens sur des sites plus explicatifs. Puis aller glisser ces textes dans les livres des bibliothèques, des facs, des boîtes à lettres...A l'heure actuelle, à part ésperer que quelqu'un de connu ne puisse l'expliquer à la télé, je vois pas ce qu'on peut faire de plus.

22.Posté par gustav le 26/10/2008 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

J'ai commencé à faire circuler cette pétition (sans aucun retour de mes destinataires ...)

http://fr.public-debt.org/

Vous pouvez la signer et envoyer cette pétition à votre carnet d'adresse.

Jean-Marc

23.Posté par _°REZZ le 26/10/2008 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour quoi tous jours des complots il a aussi tous les castastrophe ,naturelle aussi
que vous oublier tous le temps on sait pas pour quoi
mes ce qui les a mis kao ........... 3 fois plus que tous ...
en plus de leurs querre économiques ....
oui bien la nature qui casse tous et tous le temps vite des ouragan pour les usa
il faut en, command par 10 par jours comme cela il seront kao aussi ............

24.Posté par jacjac le 26/10/2008 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette crise a été provoquée par les milieux financiers, comme celle de 1929 et toutes les précédentes depuis 1913, date de la création de la Fédérale Reserve, qui formée de banques privées a eu désormais le pouvoir d'émettre la monnaie. Elle a donc tenu en mains tous les gouvernements US depuis. Le Président Wilson qui a signé la création de la Federal Reserve a lui-même reconnu avoir été manipulé.
Et que dire de ces pyromanes qu'on appelle à être les pompiers pour résoudre la crise : Paulson et Cie...
Et que dire de cette crise provoquée par le Crédit insensé qui dit résoudre la crise avec des crédits énormes supplémentaires...

25.Posté par FURAX le 26/10/2008 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L' ARGENT DETTE.

//vimeo.com/ L'Argent Dette de Paul Grignon (Money as Debt FR). Visionner la video !

Les ardents révolutionnaires et autres idéalistes tomberont de l' armoire ! Promis.

26.Posté par FURAX le 26/10/2008 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

via google
L'Argent Dette de Paul Grignon (Money as Debt FR) on Vimeo
Ce long métrage d'animation, dynamique et divertissant, de l'artiste et vidéographe Paul Grignon, explique les effets magiques mais pervers du SYSTEME ...
www.vimeo.com/1711304 - 265k - En cache - Pages similaires

2 indications valent mieux qu' une.

27.Posté par moi le 27/10/2008 07:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont crée l'etat et les religions, la soumission totale de tout être humain.A partir de cela, ils ont fait gober tout et n'importe quoi, asservissement total de tous les hommes.

28.Posté par ali le 27/10/2008 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourquoi est ce que lorsque le prix du petrole augmente, le prix a la station augmente quasi lineairement et sans delai, et lorsqu il descend, le prix reste le meme ? le barril est monte jusqu a presque 150 Dollars US et il est maintenant a 60 DOllars US. Le prix a la station est le meme !

29.Posté par Les culs de pyramide le 27/10/2008 14:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je les appelle "les culs de pyramide" car, toute comme une fosse septique à l' envers, la merde au fil du temps finit par se déposer dans le fond au "cul" de la pyramide: sommet où l' élite s' autoproclame de la bêtise humaine.

Il s' agirait, selon mon hypothèse, d' un banal et inévitable phénomène de décantation hiérarchique où l' avidité obsessionnelle du pouvoir, matérialisé ici par l' argent, l' emporterait au fur et à mesure sur le sens des responsabilités car, si le premier est accéléré par la névrose le second est ralenti voire arrêté par l' effort de la raison et l' ingratitude empathique (n' est-il pas plus facile d' aller jouer fièvreusement au casino plutôt que de s' occuper sérieusement de l' entretien du brave monde ?).

Toujours selon cette hypothèse, tant que subsistera cette structure hiérarchique arborescente, la "merde" (folie) finira toujours par tomber dans le fond et par entrainer cycliquement la masse de la structure par là même tel le Titanic heurtant l' iceberg de la réalité avant d' être renfloué pour un prochain tour.

Enfin, les célèbres expériences de soumission à l' autorité effectuées par Stanley Millegramm dans les années cinquantes tendent à crédibiliser cette théorie en ce que la nature humaine, par ses deux tiers de soumis aveugles, appellerait à construire et à maintenir le vivace et cruel autel triangulaire de son prochain sacrifié.

Bref, rien de très original: tous comptes faits.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires