Palestine occupée

Comparaisons entre les apartheids sud-africain et israélien


Les apartheids sud-africain et israélien découlent tous les deux du colonialisme raciste.
Le colonialisme raciste britannique en Afrique du Sud et le colonialisme raciste sioniste en Palestine se sont à l'évidence référés, tous les deux, au colonialisme raciste et génocidaire européen dans les Amériques, l'Afrique, l'Asie, l'Austral-Asie et le Pacifique au 19ème siècle.

Par Gidéon Polya


Gidéon Polya
Vendredi 9 Mars 2007

Dessin : Ben Heine pour MWCNEWS
Dessin : Ben Heine pour MWCNEWS
Nous présentons ci-dessous une série de comparaisons entre le régime raciste d'apartheid en Afrique du Sud il y a 14 ans, // et la comparaison avec l'apartheid israélien, entre doubles barres obliques et en italiques //.

Avant de lire cette liste, vous devez vous souvenir que le régime raciste d'apartheid sud-africain était soutenu par les anglo-américains, ses dirigeants avaient des liens explicites avec les nazis et la bombe nucléaire de l'Afrique du Sud-apartheid (abandonnée après l'abolition de l'apartheid) a été obtenue avec l'aide de son grand allié Israël.

De plus, vous devez considérer que presque la moitié de la population du Territoire Palestinien Occupé (TPO) est constituée d'enfants, et environ les trois quarts de femmes et d'enfants.

Il va sans dire (mais malheureusement cela va mieux en le disant, dans un monde bush-ien raciste et violent massivement informé par des médias bush-iens et sympathisants racistes-sionistes) que quiconque, en toute connaissance de cause, ignore, nie, excuse, minimise, obscurcit, soutient, encourage ou est complice d'abus contre les femmes et les enfants – et bien sûr sur tout individu, que ce soit par racisme, occupation coloniale, lois d'apartheid, violation des conventions internationales des Droits de l'Homme, crimes de masse, emprisonnement arbitraire, nettoyage ethnique ou génocide comme défini par la Convention sur le Génocide des Nations Unies –franchit la ligne qui sépare l'humanité respectable du barbarisme néo-nazi.

Courte liste de comparaisons entre l'apartheid en Afrique du Sud et l'apartheid d'Israël

1. Finalement dérivé du colonialisme danois et de là "Afrikaaner" (17ème – 20ème siècles) et du colonialisme britannique (après "acquisition" formelle en 1814 après les Guerres Napoléoniennes ; annexion du Natal, 1843 ; importation britannique d'Indiens et de Chinois comme force de travail contractuelle "5 ans d'esclavage", à partir de 1860 ; Guerre des Boers de 1899 à 1902)
// dérivé du sionisme raciste politique des 19ème – 21ème siècles ; colonialisme massif sioniste après la trahison anglo-française des Arabes en 1916, puis la trahison britannique des Arabes par la Déclaration de Balfour en 1917 – qui néanmoins insistait sur le non préjudice aux habitants indigènes palestiniens//

2. L'ethnocratie basée sur la race, les Blancs seulement
//idem pour Israël, c'est-à-dire l'utilisation agressive et raciste de l'utilisation du nom "Israël" plutôt que, par exemple, un terme neutre d'un point de vue racial et religieux comme "Palestine Ouest" ; l'identification du nom juif "Israël" avec un Etat sioniste raciste d'apartheid est profondément agressif pour les Juifs non racistes respectables ; même l'Afrique du Sud-Apartheid n'a pas été jusqu'à utiliser un nom comme "Nouvelle Europe" ou "Nouvelle Hollande" (bien que ce dernier terme ait été initialement appliqué à l'Australie avant qu'elle soit envahie et colonisée par les colons racistes britanniques avec un génocide épouvantable de la population indigène//

3. Les Africains indigènes et les non Européens furent exclus de la démocratie
//Les Israéliens juifs gouvernent toute la Terre Sainte ; les Palestiniens des TPO n'ont rien à dire – leur propre gouvernement démocratiquement élu est rejeté par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et Israël ; les Arabes d'Israël, environ 20% de la population, peuvent voter mais n'ont virtuellement aucune participation au gouvernement//

4. Les non Européens ont été chassés de leurs terres (soumis au génocide passif et actif, de la dépossession et la maladie au Cap au 17ème siècle jusqu'à la dépossession totale au 19ème siècle et le confinement dans des Bantoustans au 20ème siècle)
// Idem pour les Palestiniens : 6 millions de réfugiés ; 4 millions recensés par les Nations Unies ; 80.000 s'enfuient chaque année ; 85% de Palestiniens chrétiens ont été ethniquement nettoyés // (voir notes de lecture : MWC News – 1 et 2).

5. Le génocide raciste, tel que défini la Convention sur le Génocide des Nations Unies (Article II, sections a-d : dans cette convention, le génocide recouvre tous les actes suivants commis avec l'intention de détruire, comme tout ou partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, tels que :

a) tuer des membres du groupe ;
b) causer des dommages sérieux physiques ou mentaux à des membres du groupe ;
c) infliger délibérément au groupe des conditions de vie calculées pour provoquer sa destruction, en tout ou en partie ;
d) imposer des mesures destinées à empêcher les naissances au sein du groupe
// Idem pour les Palestiniens : nettoyage ethnique par la violence, l'expulsion, la dépossession et des conditions effrayantes imposées de "camp de concentration à ciel ouvert" ; 6 millions de réfugiés ; 4 millions de réfugiés recensés par les Nations Unies ; 80.000 s'enfuient chaque année ; 85% de Palestiniens chrétiens ethniquement nettoyés // (voir note de lecture 3)

6. Les non Européens confinés par la force dans des Bantoustans ou des zones urbaines pour les non Blancs
// Idem pour les Palestiniens //

7. La circulation des non Européens hautement restreinte
// idem de la part d'Israël dans les TPO ; obligation de porter des papiers d'identité basés sur la race, comme le "système de passeport" de l'Afrique du Sud-apartheid et en Europe occupée par les nazis ; contrainte par blocage de route et routes spécifiques //

8. Les non Européens identifiés racialement par les papiers d'identité
// Cartes d'identité obligatoires identifiant les Palestiniens non juifs ; apparenté à l'insistance nazie sur la carte d'identité raciale des Juifs, etc. //

9. Contraintes profondément agressives sur l'inter-mariage
// Le mariage d'Israéliens avec des Palestiniens est effectivement interdit parce que la cohabitation en Israël est interdite – lois racistes particulièrement répugnantes et impardonnablement agressives dans les deux Etats, Afrique du Sud-apartheid et Israël-apartheid //

10. Différentiel épouvantable du nombre de morts
// Les morts post-invasions – morts évitables, morts qui n'auraient pas dû avoir lieu – dans les TPO s'élèvent à 0,3 million – preuve d'une contravention massive aux Conventions de Genève qui insistent sur le fait que l'occupant doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour préserver les vies des sujets occupés //

11. Différentiel épouvantable du nombre de morts infantiles
// Après les invasions, les morts des enfants de moins de 5 ans dans les TPO s'élèvent à 0,2 million ; le "taux annuel de morts d'enfants de moins de 5 ans" est de 0,47% dans les TPO, comparé au 0,1% en Israël – preuve de violation massive de l'article 38 de la Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre :
"Les enfants de moins de 15 ans, les femmes enceintes et les mères d'enfants de moins de 7 ans bénéficieront de traitements préférentiels, au niveau de ceux des nationaux de l'Etat concerné" ; voir articles 38, 55 et 56
//
(voir notes de lecture 4, 5 et 6)

12. Violation massive de la Charte des Nations Unies et des Conventions de Genève sur les Droits des Enfants, le Génocide et la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, comme soulignés ci-dessus
// Idem pour Israël-apartheid //
(voir note de lecture 3)

13. La possession d'armes nucléaires (acquises avec l'aide israélienne et la complicité anglo-américaine pour soutenir l'obscénité de l'apartheid ; abandonnées après que la démocratie non raciste soit au pouvoir en 1993)
// Idem pour Israël ; la démocratie non raciste n'est pas encore au pouvoir en Israël-apartheid //

14. Attaques mortelles des militaires, de la police paramilitaire et des colons racistes sur les civils non Européens
// Idem en Israël, continuelles à Gaza et en Cisjordanie //

15. Violence importante contre les Etats africains voisins (terribles pertes de vie, associées à l'implication sud-africaine-apartheid en Namibie, Angola, Congo, Zambie, Zimbabwe et Mozambique + interférences armées en Swaziland, Botswana, Lesotho et aux Comores
// De 1950 à 2005, les morts en excès dans les pays voisins en partie ou totalement occupés par Israël s'élèvent à 24 millions ; de 1950 à 2005, les morts en excès dans les pays réellement attaqués militairement par Israël s'élèvent à 43 millions //
(pour les données-sources des Nations Unies, voir note de lecture 7)

16. Occupation illégale de la Namibie ainsi qu'impositions de facto sur le Lesotho, le Swaziland et le Botswana
// Occupation israélienne illégale sur des parties de l'Egypte, de la Jordanie, de la Syrie, du Liban et sur les TPO ; occupation israélienne illégale continue de la Syrie et de tous les TPO, dont la Vieille Ville de Jérusalem – une violation obscène et continue de la Torah, et en particulier du Décalogue ; occupation abusive de tout ou partie de tous ses voisins au cours des cinquante dernières années //
(pour les violations du Décalogue, voir note de lecture 8)

17. Défense paranoïaque de l'apartheid violent et raciste par une prétendue menace venant de la majorité des Africains, des Indiens et d'une partie des Européens (une menace qui ne s'est pas réalisée après l'avènement de la démocratie non raciste ; la réelle tragédie post 1993 qui a causé un excès de mortalité énorme est due au HIV/Sida et à l'incompétence du gouvernement)
// Si l'on examine objectivement les homicides en Terre Sainte (opposés au "terrorisme" subjectif), après 2000, la "moyenne annuelle des homicides" s'élèvent à 1.240,1 en Terre Sainte, mais analysée du côté des victimes, 286,7 (23,1%) sont des Israéliens, et 953,4 (76,9%) sont des Palestiniens – concernant les auteurs, 1004,4 (81%) ont été tués par des Israéliens, et 235,7 (19%) par des Palestiniens, c'est-à-dire qu'en terme de "morts par la terreur", plus de 80% sont causées par les Israéliens et en particulier par les tueurs militaires et paramilitaires israéliens //
(voir note de lecture 9)

18. Le "taux annuel actuel de meurtre" en Afrique du Sud est le choquant 496 par million (pour la plupart des Africains, 10 fois plus important que celui aux USA ou en Israël)
// Le taux moyen annuel d'homicide par million, après 2000, est pour les Palestiniens de 261,2 (Palestiniens par des Israéliens), 11,2 (Palestiniens par des Palestiniens) soit 272,4 (comparés au 53,7 pour les USA et 44,8 pour Israël, c'est-à-dire des assassinats racistes à grande échelle dus au terrorisme d'Etat israélien //
(voir note de lecture 9)

19. Le racisme endémique a été enseigné par l'éducation, comme l'a développé la Commission pour la Vérité et la Réconciliation
// L'épouvantable racisme israélien contre les Palestiniens en mots et actes, alors qu'un taux remarquable de 70% de Palestiniens souhaitent une solution à Un Etat en Terre Sainte ; comme cité par le Professeur Richard Dawkins dans son livre "The God Delusion (pp. 254-257), l'étude du psychologue israélien George Tamarin sur 1.000 israéliens âgés de 8 à 14 ans révèle que 66% approuvent le massacre génocidaire de Joshua sur les Palestiniens, 8% l'approuve un peu et seulement 26% le désapprouvent, bien que certains le désapprouvent seulement parce que le néo-nazi Joshua a aussi détruit les maisons et les animaux que les Hébreux auraient pu utiliser //

20. Et finalement, l'Afrique du Sud-apartheid a fini (sous pression internationale considérable) par négocier une paix non raciste avec égalité, justice et réconciliation
// Le sioniste raciste dirige Israël-apartheid avec le total soutien des bush-iens anglo-américains des USA, des Canadiens, des Britanniques et des Australiens et le terrorisme d'Etat US qui sont impliqués dans l'occupation, le vol, l'ethnocratie, la théocratie, le racisme et la violence – et acceptent clairement qu'une petite centaine de morts israéliennes chaque année causées par la violence palestinienne due au racisme sioniste délibéré soit le prix à payer pour poursuivre une occupation illégale.//

Le problème, dans les deux apartheids, en Afrique du Sud et en Israël, est l'idéologie raciste (pour une analyse exceptionnelle, voir : Lindqvist, S. (1992), "Exterminate All the Brutes" ("Exterminer toutes les brutes") (Granta Books, London, 2002) et le colonialisme raciste suivi par la dépossession raciste, la non émancipation, le déplacement, la privation et le nettoyage ethnique régional de la population indigène.

La solution en Afrique du Sud fut simplement le non racisme, et pourrait être la même en Terre Sainte lorsque les Israéliens se débarrasseront de leur direction politique raciste sioniste qui menace Israël et bien sûr, menace les Juifs du monde entier, stigmatisés par le sionisme raciste et les abus épouvantables aux Droits de l'Homme d'Israël-apartheid. Des gens bien intentionnés ont suggéré des propositions éminemment intelligentes pour une paix non raciste sur la Terre Sainte, avec équité, justice et réconciliation (voir notes de lecture 10, 11 et 12).

1- http://mwcnews.net/content/view/8655/254/

2- http://mwcnews.net/content/view/11409/42/

3- http://www.preventgenocide.org/law/convention/text.htm

4- http://www1.umn.edu/humanrts/instree/y4gcpcp.htm

5- http://www.unicef.org/infobycountry/index.html

6- http://mwcnews.net/content/view/11968/42/

7- http://esa.un.org/unpp/

8- http://mwcnews.net/content/view/11278/42/

9- http://mwcnews.net/content/view/7958/254/

10- http://mwcnews.net/content/view/9253/254/

11- http://mwcnews.net/content/view/533/254/

12- http://mwcnews.net/content/view/5175/42/

Source : Media With Conscience News (MWCNews)
Traduction : MR pour ISM


Vendredi 9 Mars 2007


Commentaires

1.Posté par Eva-luna le 09/03/2007 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On a envie de dégueuler. Boycott l'entité sataniste.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires