Palestine occupée

Communiqué de Presse Dexia Israël fait toujours partie du Groupe Dexia, alias 'Bad Bank'



Dimanche 16 Octobre 2011

Communiqué de Presse Dexia Israël fait toujours partie du Groupe Dexia, alias 'Bad Bank'
Dimanche 9 octobre, le conseil d'administration du Groupe Dexia s'est mis d'accord pour vendre le Dexia banque Belgique au gouvernement belge et le Dexia Municipal Agency au gouvernement français.
Les 83 organisations membres de la plateforme "Palestine occupée - Dexia impliquée" s'attendaient aussi à une solution pour Dexia Israël, le filiale du Groupe Dexia qui finance les colonies dans les territoires occupés palestiniens. Au mois de mai, le président Jean-Luc Dehaene, avait annoncé que Dexia Israël serait vendu avant l'été passé. Ce qui n'a pas été fait.
D'ailleurs, Moniek Delvou, conseiller en communication auprès du président Jean-Luc Dehaene, a confirmé aujourd'hui auprès de la plateforme "Palestine occupée - Dexia impliquée" que la situation de Dexia Israël n'a pas changé. En effet, Dexia Israël fait toujours partie de ce qui reste du Groupe Dexia, récemment nommé 'Bad Bank'. La politique de Dexia Israël est donc toujours décidée à Bruxelles, dans les bureaux du Groupe Dexia (Place Rogier). Et ce, bien que plusieurs sites web israéliens - e.a.Israelvalley.com - éstiment que la Belgique n'est plus liée avec Dexia Israël qui échapperait ainsi à la pression de la plate-forme "Palestine occupée - Dexia impliquée'
"Palestine occupée - Dexia impliquée" continue à suivre le dossier ainsi qu'à interpeller les actionnaires du Groupe Dexia, alias 'Bad Bank' et ce, jusqu'au moment où le Groupe rompe tous les liens avec l'occupation de la Palestine.


Contact: Mario Franssen, porte-parole
''Palestine occupée - Dexia impliquée'
mario.franssen@intal.be | +32 2 209 23 56 |+32 498 54 16 42
Info sur la campagne:http://www.intal.be/files/overzicht_ondertekenaars_13.pdf
Chronologie de la campagne:http://www.intal.be/fr/article/chronologie-de-la-campagne-palestine-occupee-dexia-impliquee

PALESTINE OCCUPÉE - DEXIA IMPLIQUÉE

En 2001, Dexia SA prend le contrôle de banque israélienne Otzar Hashilton Hamekomi. Aujourd’hui, il est avéré que Dexia Israël finance des colonies dans les territoires occupés palestiniens. M. David Kapah, directeur de Dexia Israël, l’a explicitement déclaré à la Knesset, lors d’une séance en commission des finances, le 19 juin 2007.

Que sont les colonies?
Depuis l’occupation de la bande de Gaza et de la Cisjordanie après la guerre de juin 1967, Israël a commencé à y construire des colonies. Or, en vertu de l’article 49 de la IV° Convention de Genève, toute colonisation est illégale. Malgré les nombreuses résolutions de l’ONU condamnant cette pratique, Israël refuse de se soumettre au droit international.

L’impact sur les Palestiniens
* Vols de terres palestiniennes.
* Restriction d’accès aux ressources en eau.
* Entraves à la liberté de mouvement; réseau routier inaccessible aux Palestiniens et checkpoints.
* Démolitions de maisons et expropriations arbitraires de familles.
* Violences quotidiennes subies par la population de la part des colons israéliens.
* Destruction et pollution des sols entraînant des conséquences écologiques dramatiques.


Dimanche 16 Octobre 2011


Commentaires

1.Posté par bouboul le 16/10/2011 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

heureusement qu il y a encore des personnes comme a alter info qui essayent de denoncer les injustices d eclairer les opinions publique enfin de dire la verite tout simplement comme toute verite derange meme les pays se reclamant democratique voient savent que le peuple palestinien souffre atrocement et cela dans un silence mondial assourdissant je vous remercie pour vos analyses et remarques en traitant differents sujets encore une fois merci au nom des opprimes .

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires