Néolibéralisme et conséquences

Comment stopper l’expropriation de notre marché hallal



Mahdy Ibn Salah
Mercredi 25 Août 2010

Comment stopper l’expropriation de notre marché hallal
En ce début du mois de Ramadan, les rayons « Hallal » et les spots publicitaires sur le « Hallal » foisonnent…Certains verront en cela un signe d’intégration: « Enfin, se diront-ils, avec un complexe d’infériorité, notre culture commence à être acceptée! » Et d’autres plus averties et fiers
rétorqueront aux premiers: « Ce n’est pas notre culture qui est acceptée mais plutôt notre porte monnaie! »

En effet, le marché du « hallal » qui représente environ 5 milliards d’euros par an est récupéré par des non musulmans qui ont vu d’un oeil averti le caractère fructueux de ce nouveau marché, très porteur en raison de la vitalité démographique des musulmans de France. Il est intolérable, pour ma part, que nous laissions notre argent remplir les comptes de nonmusulmans ou des banques occidentales au détriment d’une économie communautaire !
Il est indispensable de revenir au concept de « hallalité » afin de remédier à ce fléau qu’est l’expropriation de notre propre marché par des non-musulmans, parfois même par des ennemis de l’islam qui usent de notre argent luttent contre nous mêmes! Quelle intelligence musulmane… Nous subissons les plus malveillantes discriminations à l’échelle politique, et pourtant nous refusons de lutter proprement par l’arme économique!
En effet, le « hallal » par opposition au « haram » est un concept religieux qui indique le caractère légal et permis d’une chose par la loi musulmane. Ce terme est utilisé de manière particulière pour définir la viande sacrifiée selon le rituel musulman. Ainsi, une viande est
« hallal » quand elle est sacrifiée selon un rituel légal, d’où la légalité pour les musulmans de consommer la viande des juifs par exemple.

Or, la loi musulmane ne concerne pas uniquement l’aspect individuel de la pratique religieuse mais comprend aussi l’aspect collectif! Ainsi, une viande peut être considérée comme « hallal » à une échelle locale, et « haram » à une échelle globale, quand par exemple son vendeur est un ennemi de l’islam qui contribue directement à la lutte contre desmusulmans.
C’est le fameux concept du « boycott », qui à l’échelle collectif « haramise » des produits, pourtant considérés « hallal » à un niveau individuel. En effet, Allah dit à son prophète dans le Coran : « Et ne sois pas un soutien pour les mécréants. »1
Et l’interdiction est ici générale et comprend par conséquent tous les domaines du renforcement! Et quel soutien, qu’est le soutien financier dans une guerre! Il faut donc faire la part des choses entre l’aspect individuel et collectif dans la « hallalité » d’un produit!
Aussi, la lutte contre l’expropriation de notre marché « hallal » passe par une éducation à la vision globale car il est vrai que les musulmans d’aujourd’hui se laïcisent, en séparant l’aspect individuel et collectif de leur pratique religieuse, alors que le Coran contient de manière patente deux discours, une discours adressé à l’individu et un autre adressé à la communauté!
Ainsi, le « Hallal » n’est pas qu’une affaire de « certificat », il faut impérativement inscrire l’achat individuel dans une démarche collective, en observant l’éthique de l’entreprise qui vend, et en regardant si ma consommation profite plus à des non-musulmans qu’à de musulmans, à des ennemis qu’à des amis… Il est triste à mes yeux de voir des étiquettes AVS apposées sur une marque possédée par un Juif…
Il ne faut donc pas tomber dans le piège des grandes enseignes comme Quick ou KFC en s’agglutinant comme des moutons vers ceux-ci quand ils déclarent la « hallalité » de leur viande. Ce phénomène indique malheureusement que le processus de l’assimilation des musulmans de France est bien en marche car une identité se définit par un groupe social et se préserve par la fierté. Or, il n’y a plus de fierté dans la calquage d’une mode externe d’où l’interdiction par l’islam de la ressemblance aux non-musulmans. En effet, le prophète a dit: « Celui qui ressemble à un peuple devient un des leurs. »2
Les ennemis de l’islam travaillent à vider celui-ci de sa substance et à faire de lui une simple culture, une simple tradition, « hallal» dans le fond, et « haram » dans sa forme! Jusqu’à le repousser dans les profondeurs du coeur, et à le limiter à une attestation de la langue, loin de la pratique extériorisée du corps, loin de la pratique collective et engagée d’une communauté! Pour finir et résumer, la voie de la ré-appropriation de notre marché passe par deux étapes:
● Initier les musulmans à la vision globale afin de montrer que la « hallalité » d’un produit dépend aussi des activités de son producteur et vendeur.
● Encourager et développer une économie communautaire, en invitant à acheter plutôt chez nos coreligionnaires qu’ailleurs quand le choix est possible.

 
- Mahdy Ibn Salah -

http://cird2010.wordpress.com/2010/08/24/comment-stopper-lexpropriation-de-notre-marche-hallal/ http://cird2010.wordpress.com/2010/08/24/comment-stopper-lexpropriation-de-notre-marche-hallal/



Mercredi 25 Août 2010


Commentaires

1.Posté par Boloss le 25/08/2010 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Boycottez Isla Delice


2.Posté par rachi le 25/08/2010 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme disait Coluche il suffirait de ne plus acheter ces produits pour qu'ils ne se vendent plus !!!


3.Posté par salima le 25/08/2010 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tant qu'il n'y a pas de produit alternatif de qualité je continuerais à acheter des produit de m... isla delice estampillé avs


Qu'attendent les musulmans afin de cree des industrie alimentaire de qualité!!!

4.Posté par BD [contre attaque :-) ] le 25/08/2010 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous allez chez le boucher hallal du coin ou à l'abbatoir point barre.
Je n'achete rien dans les magasins,je ne fais pas confiance ,ni à quick !!!!

5.Posté par sentinelle le 25/08/2010 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le hallal en France est fait a partir de produits de très basse qualité que ce soit dans les boucheries Hallal ou en grande surface. Il suffit de voir le prix du kilo de chaque type de viande pour s'en rendre compte. MANGEZ DU POISSON

6.Posté par Kojak le 25/08/2010 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ Sentinelle ,

Du poisson oui mais d'élevage car le sauvage est de plus en plus rare et donc trés cher.

Et le poisson d'élevage est aussi bourré d'antibiotics et de trucs chelous pour les faire grossir plus vite , tout simplement déguelasse quand à la chaire de ce poisson trés gras et sans saveur .

En fait on est dans la mouise....

Sinon un trés bon article qui propose des solutions en plus du boycott.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires