Histoire et repères

Comment les vainqueurs de la seconde guerre mondiale, France, URSS, USA, Royaume-Uni ont recruté des savants d'Hitler, les ingénieurs Nazis pour préparer la guerre froide et le Nouvel Ordre Mondial d'aujourd'hui



contre le fascisme
Jeudi 11 Mai 2017

-Comment l'URSS a recruté des savants de Hitler

À la fin de la Seconde Guerre mondiale les États-Unis et l'Union soviétique récupèrent la technologie des missiles développée par le régime nazi (V2) ainsi que les spécialistes allemands.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_spatial_de_la_Russie

le biologiste Wilhelme Menke (qui créait des virus comme armes biologiques) a été transporté à Moscou, marquant le début du transfert technologique de la Biowarfare d'Allemagne vers l'Union Soviétique

http://www.rense.com/general96/ebolasecretserum.html


L'URSS a développé le plus puissant arsenal d'armes biologiques de l'Histoire. Les ministères de l'Agriculture, de la Défense et de la Santé étaient impliqués. Et, au total, plus de 55 000 personnes travaillaient sur des programmes de culture de l'anthrax, du bacille du charbon, des virus Ebola, Marburg, ou encore de la variole. Aujourd'hui, «Biopreparat» est, officiellement au moins, arrêté. 
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/l-urss-a-developpe-le-plus-puissant-arsenal-biologique_492017.html


Les USA et l'URSS ont tous les deux fait muter le virus de l'Encéphailité équine vénézuélienne pour l'utiliser en armes biologiques durant la guerre froide
https://en.wikipedia.org/wiki/Venezuelan_equine_encephalitis_virus



"En octobre 1946, les meilleurs ingénieurs allemands qui ont travaillé pour le programme de missiles soviétique ont été commandés sur les trains et envoyés dans les différents endroits de l'URSS pour aider à l'organisation de la production et du design des missiles. Au début de 1947, les Soviétiques ont complété le transfert de tous les travaux sur la technologie des fusées en provenance d'Allemagne en sites secrets en URSS. À l'automne 1947, l'équipe soviéto-allemande a lancé onze roquettes A-4 près du village de Kapustin Yar dans les steppes au nord de la mer Caspienne




Le plan soviétique de déporter des milliers de spécialistes allemands dans l'URSS a reçu le nom de code Osoaviakhim



Il comprenait 2 200 spécialistes dans les domaines de l'aviation, de la technologie nucléaire, de la rockétrie, de l'électronique, de la technologie radar et de la chimie. Ils seraient affectés à diverses entreprises industrielles de l'URSS"
http://www.russianspaceweb.com/a4_team_moscow.html


L'Express peut avancer qu'ils furent plus d'un millier. Soit nettement moins que les 5 000 savants allemands enrôlés par l'URSS
http://www.lexpress.fr/informations/comment-la-france-a-recrute-des-savants-de-hitler_633743.html

" ou les 3 000 recrutés par les Etats-Unis dans le cadre de leur opération «Paperclip».
«Les Russes et les Américains devaient nous encadrer très strictement. Alors que les Français nous donnaient le droit de nous promener librement, par exemple pour aller passer des week-ends à Paris», se souvient Otto Kraehe. 

En 1945, les Américains nous ont embarqués, mais ils nous traitaient comme des moins-que-rien. Les Britanniques, eux, m'ont proposé de m'embaucher, mais sans que ma femme puisse me rejoindre. Alors que les Français ont été très chaleureux


Ambros a participé à la décision d'utiliser le zyklon B dans les chambres à gaz. Il a également supervisé une usine de caoutchouc synthétique à Auschwitz-Buna-Monowitz, dans laquelle de nombreux déportés ont été maltraités. Interrogé par des militaires français en août 1945, il rédige un rapport ultrasensible sur la production allemande de nouveaux gaz de combat (tabin, sarin, soman). De quoi intéresser les promoteurs d'armes chimiques françaises! Puis, selon l'historienne Marie-France Ludmann-Obier, ce scientifique, considéré comme «criminel de guerre», est invité par le ministère de la Guerre à Paris pour faire des conférences! Après des mois de pressions américaines, les Français finissent par livrer Ambros à des GI. Un tribunal de Nuremberg le condamne en 1948 à huit ans de prison pour esclavage. Libéré en 1951, il fera carrière comme conseiller d'un grand groupe chimique aux Etats-Unis... 


Tous les Alliés pratiquent le même cynisme. "

[http://www.lexpress.fr/informations/comment-la-france-a-recrute-des-savants-de-hitler_633743.html]url:
http://www.lexpress.fr/informations/comment-la-france-a-recrute-des-savants-de-hitler_633743.html


-"Comment le protégé de Hitler a commencé à travailler pour le Mossad


La revue "Sang-froid" raconte l'incroyable histoire d'Otto Skorzeny, ancien militaire SS devenu agent des services de renseignements israéliens…"
http://www.lepoint.fr/monde/comment-le-protege-de-hitler-a-commence-a-travailler-pour-le-mossad-21-06-2016-2048341_24.php


-Comment la France a recruté des savants de Hitler
Entre 1945 et 1950, plus de 1 000 chercheurs allemands, dont certains nazis, ont été «embauchés» par les autorités françaises. Un apport très secret à la reconstruction de l'industrie militaire et aéronautique du pays.

Certaines embauches sont encore plus troublantes. Selon l'historien allemand Ulrich Albrecht, le comte Helmut Zborowski, ingénieur chez BMW, est emprisonné en 1945 à cause de son appartenance aux Waffen SS. Ce lourd passé n'empêche pas la France, en 1947, de convier Zborowski à rejoindre la Société européenne de propulsion par réaction (SEPR).


En vérité, sans l'apport de ces Allemands de Peenemünde, le LRBA et la Société européenne de propulsion (créée en 1971 à Vernon pour les moteurs d'Ariane) n'auraient jamais remporté tant de succès

Le gouvernement tient également à conserver quelques chimistes allemands. Arrêtés par les Américains, Walter Reppe - qualifié de «nazi bon teint» - et Karl Wurster - présumé «criminel de guerre» - seront blanchis et rejoindront leurs postes à l'usine de Ludwigshafen, avec la bienveillance des Français.

LRBA n'est pas le seul organisme français à avoir bénéficié, après guerre, de ces «transferts de technologie» très particuliers. Les faits ont longtemps été masqués aux yeux de l'opinion pour cause d'orgueil national et de secret défense. Mais, depuis quelques années, une poignée d'historiens et d'initiés ont commencé de découvrir une réalité insoupçonnée: entre 1945 et 1950, la France a massivement recruté des «cerveaux du IIIe Reich». Combien? En recoupant ces études avec les archives accessibles et des témoignages directs, L'Express peut avancer qu'ils furent plus d'un millier. Soit nettement moins que les 5 000 savants allemands enrôlés par l'URSS ou les 3 000 recrutés par les Etats-Unis dans le cadre de leur opération «Paperclip».

Cette histoire débute au printemps de 1945, alors que les armées alliées resserrent leur étau sur le IIIe Reich. Les troupes de la Ire armée française du général de Lattre avancent dans le sud de l'Allemagne. Parmi les unités de reconnaissance qui les précèdent se trouvent des membres de la «section T». Ces experts du renseignement technique sont chargés de repérer les installations militaires et scientifiques allemandes.

La chasse au butin est ouverte. Une équipe du 2e bureau de l'armée de l'air découvre ainsi près d'Oberammergau une vingtaine de caisses plombées, contenant 2 500 documents ultra secrets du bureau d'études de l'avionneur Messerschmitt. Des trésors inestimables, ramenés à Paris pour être exploités par les industriels. Les formes d'ailes en flèche des futurs chasseurs français Ouragan et Mystère sont inspirées de ces documents. 

Entre les vainqueurs, la bataille la plus sourde concerne les «savants du IIIe Reich».

Simples témoins? Complices? Coupables? Plusieurs gradés de Peenemünde et des SS sévissant aux Mittelwerke seront mis en cause après guerre (6). Cela n'empêche pas les Américains et les Russes de faire main basse sur ces équipes. Ni les Français de piocher dans ce vivier. Sans sélection politique? «Vu leurs responsabilités à Peenemünde, certains étaient membres du parti nazi. Mais le passé des gens n'intéressait ni les Français ni personne», explique Helmut Habermann

La France recrute d'autres savants au passé controversé. En mars 1945, le Pr Hubert Schardin, l'un des patrons du centre de recherches de la Luftwaffe à Berlin-Gatow, formait des stagiaires en vue de créer une ultime «arme miracle» pour Hitler! Replié à Biberach, dans le Wurtemberg, il est fait prisonnier par le commandant Lutz, de la 1re division blindée de l'armée française. Le 7 mai 1945, Lutz indique à Schardin qu'il aura «toute liberté d'action». Le lendemain, jour de la capitulation allemande, le savant note dans son agenda: «Le travail a repris» (6) ... Avec une trentaine d'autres ingénieurs, il s'installe près de la frontière franco-allemande et devient codirecteur du Laboratoire de recherches balistiques et aérodynamiques de Saint-Louis (Haut-Rhin), créé spécialement par le ministère de l'Armement. 


Une vingtaine d'Allemands, dirigés par Eugen Sänger - un savant hitlérien qui rêvait de fusées rebondissant sur la stratosphère pour bombarder les Etats-Unis! - rejoignent l'arsenal aéronautique de Puteaux en juillet 1946. Ils cohabitent avec l'équipe des «engins spéciaux» d'Emile Stauff, le futur père des missiles tactiques français.


Parmi la centaine de recrues allemandes qui rejoignent progressivement ce laboratoire militaire se trouve le Dr Rudi Schall, un physicien berlinois de renom, venu d'un autre centre de recherches militaires. Agé aujourd'hui de 85 ans, retiré près du lac de Constance, il confie à L'Express: «C'est vrai que j'étais membre du parti nazi, comme beaucoup de mes collègues qui y étaient plus ou moins obligés, sans être forcément actifs. En 1945, les Américains nous ont embarqués, mais ils nous traitaient comme des moins-que-rien. Les Britanniques, eux, m'ont proposé de m'embaucher, mais sans que ma femme puisse me rejoindre. Alors que les Français ont été très chaleureux

On promet surtout aux candidats une «protection» de leurs proches contre d'éventuelles «représailles» des organismes allemands, ainsi qu'un transfert prochain en France, un logement décent, la Sécurité sociale, des salaires équivalant à ceux de leurs homologues français (mais pas plus!), une imposition fiscale moins lourde. Est-ce trop? Non, répond une circulaire de septembre 1947: «Cette charge ne saurait entrer en comparaison avec les avantages très importants que nous attendons d'une collaboration étroite et judicieusement dirigée entre les techniques françaises et allemandes.» 
Les offres sont tentantes. Les ingénieurs sont embauchés à un salaire mensuel, très correct, d'environ 40 000 F - soit l'équivalent de 17 000 F actuels. Grâce à un taux de change franc-mark avantageux - et ce, jusqu'à la réforme monétaire de la mi-1948 - le transfert de ces sommes confère aux familles un niveau de vie très confortable en Allemagne. De plus, les savants sont assurés d'une liberté quasi totale en France. «Les Russes et les Américains devaient nous encadrer très strictement. Alors que les Français nous donnaient le droit de nous promener librement, par exemple pour aller passer des week-ends à Paris», se souvient Otto Kraehe. 

voir plus[ http://www.lexpress.fr/informations/comment-la-france-a-recrute-des-savants-de-hitler_633743.html]url: http://www.lexpress.fr/informations/comment-la-france-a-recrute-des-savants-de-hitler_633743.html



Des objets militaires nazis découverts dans une brigade franco-allemande
https://www.romandie.com/news/792875.rom


- Comment le Royaume-Uni a recruté des savants d'Hitler

Comment Churchill voulait recruter des troupes nazies vaincues et sortir la Russie de l'Europe de l'Est
http://www.dailymail.co.uk/debate/article-1209041/Operation-unthinkable-How-Churchill-wanted-recruit-defeated-Nazi-troops-drive-Russia-Eastern-Europe.html


-Comment les USA a recruté les savants d'Hitler
http://users.skynet.be/bk212103/savants_nazis.html


En Russie, créer un parti politique Nazi est légal malgré que contrairement à l'UE et les USA qui ont refusé de rejeter officiellement le nazisme, , la Russie avait fait serment d'abjurer le nazisme. En fait, c'est juste pour mieux cacher son nazisme à elle, que la Russie a montré officiellement un visage anti nazisme.
Toutes les puissances ont un paquet de Nazis cachés chez eux, et qu'ils utilisent comme mercenaires pour servir leurs intérêts et qui à présent dirigent le monde, car se sont enrichis en faisant oublier leur passé de nazisme.


La politique Russe est influencé par le nazisme tout comme les autres politiques en Europe:

Le Parti national socialiste de Russie est un parti néo-nazi basé en Russie
https://en.wikipedia.org/wiki/Russian_National_Socialist_Party


Les Néo Nazis paradent fièrement en gangs à Moscou
https://youtu.be/BUNv010Jf1I



Pendant que les anti fascistes, anarchistes eux, se font arrêter :

La police débarque dans une manif pacifique d'anarchiste et embarque les anarchistes dans un camion les uns après les autres, comme s'ils faisaient de la cueillette aux champignons
https://youtu.be/spUfg6cuWkU

Le 28 avril 2013, un célèbre anti-fasciste russe,   Alexey Gaskarov, a été arrêté à Moscou
pour s'être opposé à la destruction de la forêt Khimki pour un projet d'autoroute
https://en.wikipedia.org/wiki/Alexey_Gaskarov

En Russie, comme ailleurs, construire des routes c'est plus important que sauver des forêts. L'environnement vient après les intérêts industriels.

En 2011 La veille de l'inauguration de Vladimir Poutine en tant que président de la Russie, Gaskarov a été battu par la police anti-émeutes à l'aide de matraques et de bottes. https://youtu.be/VYOb5mArItU
Les manifestations ont été la première fois où la police russe sous Poutine a écrasé les protestations de l'opposition. [2] Un rapport a déclaré que Gaskarov et sa fiancée, Anna Karpova, «se sont retrouvées pris dans la mêlée» entre la police et les manifestants. "

Selon une source, Gaskarov a été battu après avoir reproché en criant à une unité de soldats d' avoir traîné un autre manifestant sur le béton. "Les soldats ont battu Gaskarov avec leurs matraques et l'ont piqué sur son visage, il a subi plusieurs blessures sanglantes. Ses blessures ont été documentées dans l'hôpital où il a été traité. "[1] Une vidéo amateur a montré à Gaskarov" d'arracher un soldat de sécurité à un manifestant tombé et de le relâcher ". Une autre vidéo a montré" un officier lui donnant un coup de pied dans la tête alors qu'il se couchait Sur le terrain. "Ce soir-là, Gaskarov a reçu plusieurs points de suture. [4] Le 28 mai 2012, [1] Gaskarov a tenté d'ouvrir une affaire contre les officiers qui l'ont maltraité, mais aucune mesure n'a été prise en la matière


https://en.wikipedia.org/wiki/Alexey_Gaskarov


Ce jour-là, Alexey Gaskarov a été battu par OMON avec des matraques et des bottes.   Il a déposé une plainte contre les officiers qui l'ont battu, mais personne n'était   accusé.

Maintenant, un an après, et juste quelques jours avant l'anniversaire de   La manifestation du 6 mai, alors qu'Alexey était sur le point d'être à la tête de la   Colonne du bloc de gauche et antifasciste, il a eu un ensemble de   Des accusations absurdes ont été portées contre lui et ont été arrêtées. Alexey Gaskarov est né le 18 juin 1985 et a été politiquement   Actif depuis ses années scolaires
https://libcom.org/news/well-known-russian-anti-fascist-alexey-gaskarov-arrested-29042013



Gaskarov a gagné sa réputation à l'été et à l'automne 2010, pendant la  Campagne de protestation contre la destruction de la forêt de Khimki, il fut alors  Arrêté avec Maxim Solopov et a été accusé d'orchestrer un   Attaque par 300-400 jeunes antifascistes
https://libcom.org/news/well-known-russian-anti-fascist-alexey-gaskarov-arrested-29042013


"La forêt de Khimki est une forêt de bouleaux de 1 000 hectares située dans la banlieue nord de Moscou, en Russie.
Cette forêt est menacée par un projet d'autoroute à péage reliant la capitale à Saint-Pétersbourg, deuxième ville la plus peuplée du pays : l'autoroute Moscou-Saint-Pétersbourg. La première section de l'autoroute doit être terminée en 2013 et le chantier devrait être sous la responsabilité du groupe français du BTP Vinci."
https://fr.wikipedia.org/wiki/For%C3%AAt_de_Khimki

Description en dessous de la vidéo  sur comment s'est déroulé la manifestation contre la destruction de la forêt Khimki :
Les antifascistes visages cachés derrière des bandanas, des respirateurs, des foulards palestiniens et des masques de carnaval. - Itinéraires en CONTOURNEMENT! FORÊT DE RUSSIE SAVE! - hystériquement cria un de marcher devant des anti-fascistes. Avant d'entrer dans les antifascistes ont déployé une banderole avec l'inscription « sauvez la forêt russe de l'occupation nazie. »


 https://youtu.be/ZGjSVhLC-Lw


Donc l'anti fasciste Gaskarov a été arrêté par la police russe pour sa Lutte contre l'administration de la ville de Khimki qui voulait détruire la forêt Khimiki pour l'autoroute. En automne   2010, Alexey Gaskarov et Maxim Solopov ont été libérés de prison suite aux nombreuses protestations.


https://libcom.org/news/well-known-russian-anti-fascist-alexey-gaskarov-arrested-29042013


Puis Alex a été à nouveau arrêté en 2013 pour la même raison, mais cette fois secrètement, de sorte que personne n'était pas pour le soutenir

https://youtu.be/puSvFVCuvaY


Par contre les Nazis eux peuvent se rassembler tranquillement en Russie:

C'était le 10ème rassemblement annuel de suprématistes blancs, néo-nazis et nationalistes d'extrême droite, qui s'est tenu à Moscou en novembre.
http://www.latimes.com/world/europe/la-fg-russia-neonazi-20150822-story.html


Deux anarchistes abattus par les Nazis et à l'hôpital
les Nazis impunis, les Russes manifestent en Russie
https://youtu.be/fyeICF2d_bI




Comment l'URSS et les USA se sont entraidés avec leurs ingénieurs Nazis respectifs pour préparer leur futur projet Blue Bleam avec les lancements de satellites

À la suite de l'accord conclu entre la NASA et les responsables russes, une série de partenariats commerciaux se mettent en place. Le constructeur de fusées américain Lockheed crée avec Krounitchev une société commune, International Launch Services (ILS),
https://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_spatial_de_la_Russie

Pour sauver celle-ci l'agence spatiale américaine se met à la recherche de partenaires en Europe, au Japon et en Russie. En septembre 1993 les responsables américains et russes parviennent à un accord sur la réalisation de la Station spatiale internationale un projet développé en coopération qui doit prendre la suite de la station spatiale russe Mir. Le projet prévoit une série de vols d'entrainement des astronautes américains à bord de Mir, le programme Shuttle-Mir, puis la construction d'une partie des modules de la future station spatiale par l'industrie russe. Les États-Unis injectent des sommes qui contribuent à sauver la station spatiale Mir et plus généralement le programme spatial habité russe  : 325 millions $ sont réglés par la NASA au titre du programme Shuttle-Mir et celle-ci paie la construction d'un des deux modules russes de la future station spatiale
[https://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_spatial_de_la_Russie



Soixante-dix ans après, des « enfants parfaits » du nazisme
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/12/05/eugenisme-soixante-dix-ans-apres-des-enfants-parfaits-du-nazisme-decouvrent-leurs-livrets-depargne/

La Chine choque le monde en modifiant génétiquement les embryons humains
http://www.telegraph.co.uk/news/science/11558305/China-shocks-world-by-genetically-engineering-human-embryos.html

et en voulant empêcher les gens malades d'avoir des enfants
http://www.albionmonitor.com/0405a/copyright/chinaeugenics.html



En se rappelant que c'est à la pollution des pesticides que les gens tombent malades et que les abeilles disparaissent en Chine
http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/04/23/dans-les-vergers-du-sichuan-les-hommes-font-le-travail-des-abeilles_4405686_3244.html
http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/04/24/vingt-neuf-pesticides-dans-le-the-des-chinois_1690225_3244.html


La Chine a acheté Syngenta qui fait des pesticides néocotinoides en 2016
http://www.reuters.com/article/us-syngenta-ag-m-a-chemchina-idUSKCN0VB1D9
https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201602081021580142-chine-nourriture-syngenta/


Des milliards de dollars ont été dépensés pour développer les OGMS en Chine en 2015
http://www.reuters.com/article/us-china-gmo-corn-idUSKBN0UK06B20160107


En bref, ce n'est par haine contre le nazisme, que les puissances ont fait la guerre contre Hitler. C'est juste pour lui piquer ses savants et faire leur propre Reich à eux.

D'ici 5 ou 10 ans , un Nouvel Ordre Mondial fasciste apparaitra. Voilà pourquoi les scientifiques ont toujours le dernier mot. Ils savent que ce sont les ingénieurs Nazis qui ont construit la société industrielle technologique actuelle, donc ils continuent avec leur idéologie nazi, séparation ethnique et autre avec des outils pour filtrer et identifier les ethnies comme le biométrie.



Hitler voulait l'Afrique


Documents secrets d'archives à l'appui, ce livre apporte la preuve que l'un des buts principaux de la Deuxième Guerre mondiale consistait pour Hitler non pas simplement à récupérer les anciennes colonies allemandes perdues en 1918, mais à modeler une Afrique fasciste du nord au sud, et de l'est à l'ouest, au service d'une Grande Europe allemande. L'Afrique deviendrait ainsi l'immense colonie d'une Europe unifiée et dont la métropole serait Berlin.
il révèle les visées d'exploitation économique maximale du continent, les origines de l'Eurafrique qui, depuis, a fait son chemin, l'application des théories raciales nazies sur les Africains, la militarisation de l'Afrique, le continent devant servir de base d'agression contre les U.S.A., la programmation avec certains hommes politiques racistes d'Afrique du Sud d'un Ordre Nouveau en Afrique, ceux-là mêmes qui, après la guerre, réussiront à prendre le pouvoir et à instaurer l'apartheid. Cet ouvrage est le résultat de recherches effectuées dans les archives de l'Allemagne fédérale, de l'Allemagne démocratique et des U.S.A., l'auteur ayant eu le privilège de consulter les archives des pays de l'Est et de l'Ouest.
https://booknode.com/hitler_voulait_l_afrique._les_plans_secrets_pour_une_afrique_fasciste._1933-1945_089817


23 août 1939
Le pacte germano-soviétique
http://www.annefrankguide.net/fr-FR/content/Pacte%20germano-sovietique.pdf


Le pacte inclut une aide économique de l'URSS à l'Allemagne avec d'importantes livraisons de blé, pétrole et matières premières. Celles-ci se poursuivront jusqu'à la rupture du pacte deux ans plus tard.
Une clause secrète prévoit le partage de la Pologne en zones d'influence allemande et soviétique, la limite passant par les fleuves Narew, Vistule et San. Une autre clause secrète prévoit la livraison à l'Allemagne nazie de militants communistes allemands réfugiés en URSS (elle sera exécutée comme les autres).
https://www.herodote.net/23_aout_1939-evenement-19390823.php


Quand le Parti communiste français négociait avec les nazis
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2006/12/09/quand-le-pcf-negociait-avec-les-nazis_843769_3224.html#A6fubRHtRQiWI8J1.99



Jeudi 11 Mai 2017


Commentaires

1.Posté par joszik le 13/05/2017 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Mettre l'URSS au même niveau que les états-unis c'est insulter ses millions de morts.
Le napalm en Corée, au Vietnam, les bombes atomiques aux japons, les massacres au Chili, en Argentine, au Brésil, le plan condor, les maladies en Afrique, en Europe, en Asie, les assassinats d'hommes politiques, la fraude financière, l'escroquerie économique, la pédophilie internationale, les opérations de réduction des populations en Haïti, en Afrique, au Mexique, en Argentine, au Chili, à Tahiti en Idonésie au Vietnam..............

Vous comparez ce que ne peut pas se comparer
1900 : Chine, participation à l'Alliance des huit nations qui intervient à Pékin pendant la révolte des Boxers.
1903 : Colombie, aide à une révolte, visant à la séparation de ce qui deviendra la république de Panama en vue de la construction du Canal de Panama.
1909 : troupes d'occupation au Nicaragua
1914 : troupes d'occupation à Veracruz, Mexique4.
1915 : troupes d'occupation en Haïti
1916 : troupes d'occupation en République dominicaine
1916-1917 : expédition dans le nord du Mexique à la suite de l'incursion armée de Pancho Villa aux États-Unis5
1917 à 1918 : Les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale
1926 : Nicaragua : défense des intérêts des citoyens américains pendant des troubles politiques intérieurs6.
1941 à 1945 : participation américaine à la Seconde Guerre mondiale, en Afrique, en Europe, et dans le Pacifique.
1945 et 1946 : envoi de troupes en Chine pour désarmer les forces de l'armée impériale japonaise et rapatrier les ressortissants japonais après la capitulation de ce pays7.
1946 : Philippines soutien au gouvernement face à une insurrection.
1947 : Grèce, soutien logistique militaire au régime royaliste engagé dans la guerre civile grecque soutenu auparavant par le Royaume-Uni.
1950 à 1953 : Guerre de Corée à la suite de l'invasion par la Corée du Nord de la Corée du Sud ; première intervention via l'ONU.
1953 : Iran : la CIA organise un coup d'État pour renverser le Premier Ministre Mohammad Mossadegh.
1954 : Guatemala, renversement du gouvernement en place.
1958 : bombardements par des avions de la Civil Air Transport (futur Air America) de la CIA en un soutien infructueux à un mouvement de guérilla en Indonésie contre Soekarno8.
1960 : bombardements au Guatemala.
1961 : Cuba, échec du débarquement des opposants à Fidel Castro dans la baie des Cochons (n'est pas une intervention officielle des États-Unis)
1961 à 1972 :

Guerre du Viêt Nam, soutien au gouvernement de la République du Viêt Nam (Sud Viet Nam) contre la République démocratique du Viêt Nam (Nord Viet Nam) et le Viet Cong. Guerre marquée par des conflits intérieurs aux États-Unis et de nombreux crimes de guerre sur place.
Intervention au Laos et au Cambodge.

1964 :

Au Brésil, soutien au renversement de João Goulart par la junte militaire qui instaure une dictature sur la période 1964-1985
Panama
Appui aérien clandestin au gouvernement local contre une guérilla via des mercenaires qui deviendront le noyau de l'aviation congolaise durant la crise congolaise en République démocratique du Congo9.

1965 :

Indonésie, renseignements au gouvernement dans la répression du Mouvement du 30 septembre 1965 en Indonésie.
Occupation de la République dominicaine par les États-Unis à la suite d'une intervention dans une guerre civile avec l'appui de l'Organisation des États américains.

1967 à 1969 : Formation des forces armées du Guatemala par les Special Forces.
11 septembre 1973 : Chili, Encouragement à un coup d'État du général Augusto Pinochet.
3 juillet 1979 : Afghanistan, « programme afghan » (1979 à 1992), armement par la CIA des moudjahidines afghans de divers groupes pour la guerre d'Afghanistan (1979-1989) contre l'URSS.
1980 à 1990 : Salvador, aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort, pour chasser la guérilla. 100 000 morts dans cette guerre civile.
1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras situées au Honduras, afin de lutter contre les sandinistes du Nicaragua.
1983 :

Liban : Force multinationale de sécurité à Beyrouth, départ après double attentats contre les QG américains et français.
25 octobre 1983 - 15 décembre 1983 : Grenade : Invasion

1986, 14 avril : opération El Dorado Canyon, bombardement de plusieurs centres politiques et bases militaires en Libye, 45 morts libyens, deux pilotes américains tués à la suite d'attentats anti-US en Europe.
1988, 18 avril : Bataille des plates-formes pétrolières Sassan et Sirri face à l'Iran.
1989 :

1er au 7 décembre : Philippines, soutien au gouvernement contre un coup d'État10.
Panama, 20 décembre : Invasion du Panama par les États-Unis, renversement du général Manuel Noriega.

1991 : Guerre du Golfe (opération Tempête du désert) à la suite d'une requête du Koweït (occupé par l'Irak) à l'ONU. Avec le soutien de l'ONU et d'une coalition internationale.
1993 : Macédoine, 350 hommes dans une force de maintien de l'ONU.
1993-1994 : Somalie, Opération Restore Hope, intervention militaire des É.-U. pour soutenir les Opérations des Nations unies en Somalie.
1994 : Haïti, Opération Uphold Democracy pour installer le Président élu Jean-Bertrand Aristide.
1995 : Bosnie-Herzégovine, soutien aérien aux forces de l'ONU/OTAN sur place puis déploiement d'une force de maintien de la paix.
1998 : Irak, quatre jours de bombardement aérien sur des objectifs militaires et industriels.
1998 : le 20 août, Double bombardement d'une usine de médicaments (soupçonnée d'appartenir à ben Laden) au Soudan et de camps d'entrainement terroristes en Afghanistan à la suite des attentats des ambassades américaines en Afrique le 7 août 1998.
1999 :

Bombardement et intervention au sol de l'OTAN dans la guerre du Kosovo et déploiement depuis d'une force de maintien de la paix.
: Timor oriental : Soutien logistique aux forces de l'ONU pour son indépendance.

2001 : La Guerre contre le terrorisme est déclarée à la suite des attentats du 11 septembre 2001
2001-2014 : Intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre en accord avec l'ONU.
2002 : Philippines, dans le cadre de la Guerre contre le terrorisme en soutien au gouvernement philippin contre des guérilla.
2003-2011 : Guerre d'Irak, les États-Unis envahissent l'Irak avec le soutien du Royaume-Uni et d'autres nations en se passant de l'accord de l'ONU.
2004-en cours : Attaques aériennes américaines au Pakistan en aide au gouvernement pakistanais dans le cadre du conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan.
2004 : Haïti les États-Unis, dans une intervention militaire et avec l'aide de la France, chassent le président haïtien Jean-Bertrand Aristide du pouvoir.
2005 : Asie du Sud-Est, réponse humanitaire au tremblement de terre du 26 décembre 2004 avec 16 500 militaires
2006- en cours : Bombardements aériens de cibles d’Al-Qaïda en Somalie, avec l'accord du gouvernement de ce pays.
2011 : Intervention militaire de 2011 en Libye.
2014- en cours : Guerre contre l'État islamique en Irak et en Syrie, sans l'accord de ce dernier.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires