Palestine occupée

Comment l’arsenal nucléaire d’Israël nous met tous en danger


Un Massada des temps modernes est une possibilité nucléaire. Avec leur immense arsenal (estimé à entre 200 à 400 ogives), ces extrémistes religieux pourraient provoquer un chaos mondial.

Jeff Gates
The Palestine Telegraph


Jeff Gates
Vendredi 18 Septembre 2009

Le Président John F. Kennedy avait tenté de bloquer Israël au début de la course à l’arme nucléaire au Moyen-Orient.
Le Président John F. Kennedy avait tenté de bloquer Israël au début de la course à l’arme nucléaire au Moyen-Orient.

Le 24 septembre, le Président des Etats-Unis, Barack Obama, présidera une session du Conseil de sécurité des Nations unies sur la non prolifération et le désarmement nucléaires. En mars 2010, Moscou accueillera le sommet nucléaire mondial auquel les USA ont accepté de participer.

Les six prochains mois peuvent se révéler encourageants ou bien nocifs, en fonction de l’impact qu’ils auront sur l’arsenal nucléaire d’Israël. Avec l’appui des USA, Tel-AViv a jusqu’à présent échappé aux contraintes du Traité sur la non prolifération des armes nucléaires, tout comme la Corée du Nord, l’Inde et le Pakistan.

Le Président John F. Kennedy avait tenté de bloquer Israël au début de la course à l’arme nucléaire au Moyen-Orient. En juin 1963, dans une lettre adressée au Premier ministre, David Ben Gourion, il exigeait une preuve « indubitable » qu’Israël ne développait pas l’arme nucléaire dans les installations de son réacteur à Dimona. Alors que cette lettre était câblée à l’ambassade des Etats-Unis, Ben Gourion donna sa démission (donnant des raisons personnelles non divulguées) avant que le message ne puisse lui être délivré physiquement.

Les ambitions d’Israël étant remises en cause par son principal allié, cette démission, qui est tombée stratégiquement au bon moment, a dupé le jeune Président sans expérience et lui a refusé une victoire diplomatique qui aurait pu empêcher les guerres engagées au Moyen-Orient à l’heure actuelle.

Avec la démission de Ben Gourion, JFK s’est retrouvé sans gouvernement israélien avec lequel il aurait pu négocier. Quand un nouveau gouvernement israélien a été formé, la menace Kennedy avait été écartée et Tel-Aviv pouvait reprendre les négociations à zéro avec le successeur, Lyndon Johnson, qui était de loin beaucoup plus ouvert aux objectifs de l’Etat sioniste.

Cette stratégie a refait surface lors de la récente démission du Premier ministre Ehud Olmert alors que la Feuille de route, menace pour la paix, surgissait à l’horizon. Le successeur d’Olmert, Benjamin Netanyahu, s’est alors servi des dispositions de la Feuille de route comme d’un atout dans les négociations pour commencer un marchandage - avec un jeune Président sans expérience - pour faire sanctionner l’Iran.

Le démocrate Lyndon Johnson a fait ses preuves comme Président proisraélien absolument malléable, tout comme son successeur le républicain Richard Nixon. Décrit par le Premier ministre, Golda Meir, comme le « meilleur ami qu’Israël n’ai jamais eu », Nixon accepta en 1969 de donner son aval à une « ambiguïté constructive » qui permettait à Tel-Aviv de masquer son arsenal nucléaire. Dans le même temps, les sionistes coloniaux brandissaient la menace de cet arsenal pour s’emparer de terres qu’ils convoitaient pour le Grand Israël.

Les incursions israéliennes ont provoqué les réactions attendues qui ont permis à Tel-Aviv de se présenter comme une pauvre victime ayant besoin du soutien US dans un environnement hostile et antisémite. Quatre ans après que Kennedy ait écrit à Ben Gourion, Israël lançait une offensive massive de six jours contre les nations voisines, occupant des territoires qui restent au cœur des hostilités, hostilités contre lesquelles Tel-Aviv soutient avec force qu’il a besoin des armes nucléaires pour se défendre.

Avec une guerre en Iraq prête à s’étendre à l’Iran, les six prochains mois présentent une rare opportunité pour réexaminer non seulement l’arsenal nucléaire d’Israël mais aussi - compte tenu de la cohérence de son comportement au cours de ces six décennies - la légitimité de l’entreprise sioniste.


Gestion de la menace pour le sionisme : JFK, RFK et Fulbright

En 1962, le sénateur William Fulbright de l’Arkansas, président de la Commission des relations étrangères, organisait des auditions pour s’assurer que le Conseil sioniste américain - créé par l’Agence juive - était enregistré comme agent d’un gouvernement étranger. JFK était alors Président et son frère Robert, Attorney General (ministre de la Justice). Edward (« Ted ») Kennedy fut élu au Sénat la même année, occupant le siège de son frère Jack. En octobre 1963, le Département de la Justice - dirigé par Robert Kennedy - exigeait que le Conseil soit enregistré comme agent de l’étranger.

Après l’assassinat de Kennedy, en novembre 1963, Nicholas Katzenbach succéda à RFK comme Attorney General pour le Président Lyndon Johnson. Pour éviter l’enregistrement, le Conseil sioniste s’est métamorphosé en Comité aux Affaires publiques israélo-américaines (AIPAC). Cette organisation de tutelle - toujours camouflée en un lobby intérieur - continue de coordonner les efforts de dizaines d’organisations soutenant un environnement politique américain favorable à une nation étrangère.

Les frères Kennedy partageaient une idée peu connue, ils étaient certains qu’Israël exerçait une influence politique à travers les orientations politiques des partis. Dans les dernières semaines de sa campagne présidentielle de 1960, le candidat Kennedy s’était rendu à New York pour rechercher un soutien financier auprès des principaux hommes d’affaires juifs. A son retour à Washington, il a appelé son vieil ami Charlie Bartlett qui avait présenté Jack à Jackie.

D’après Bartlett, Kennedy était furieux contre ceux qu’il avait rencontrés à Manhattan et qui lui avaient assuré que les fonds dont il avait besoin étaient disponibles mais seulement s’il leur confiait l’élaboration de la politique US pour le Moyen-Orient. Avec son frère « Bobby », responsable de la stratégie de sa campagne, cette expérience leur est venue sans aucun doute à l’esprit quand, en 1963, JFK a confirmé qu’Israël - tout en se présentant lui-même comme un allié des USA - lui avait menti à plusieurs reprises à propos de son développement de l’arme nucléaire.

(JPG)

Israël contre les Kennedy

En pleine guerre impopulaire du Vietnam, Robert Kennedy est réapparu pour remettre en cause la politique du Texan qui avait remplacé son frère en tant que Président, en 1963. Personne ne sait avec certitude si, en tant que Président, RFK aurait gardé la position de JFK sur l’arsenal nucléaire de l’Etat sioniste. Ni s’il aurait réitéré la même exigence pour que le lobby d’Israël soit enregistré comme agent d’un gouvernement étranger.

Quand la seconde menace Kennedy fut éliminée par un nouvel assassinat, en juin 1968, Tel-Aviv a bien accueilli Richard Nixon à la Maison-Blanche, lequel a suivi une politique « ambiguë » stratégiquement essentielle pour Israël sur les armes nucléaires. John Mitchell, ministre de la Justice de Nixon, avait été associé dans le cabinet d’avocats de New York (Mudge, Rose, Guthrie & Alexander) que Nixon avait rejoint en 1963 après ses tentatives ratées pour être élu Président, perdant devant JFK en 1960, et gouverneur de Californie, deux années plus tard. En l’honneur de l’élection de Nixon, le cabinet à dominante juive fut rebaptisé Nixon, Mudge, Rose, Guthrie & Alexander.

En 1973, cinq ans après la mort de RFK, le sénateur Fulbright pouvait annoncer avec certitude qu’ « Israël contrôlait le Sénat des Etats-Unis ». En 1974, il était remplacé au Sénat. La journaliste Helen Thomas suivait alors Nixon, l’un des dix présidents de sa longue carrière en tant que correspondante de la Maison-Blanche. Lors de la première conférence de presse d’Obama, elle a cherché à lever l’ambiguïté et à savoir qui représentait une menace nucléaire dans la région. Sa question posée au nouveau Commandant en chef : quelle nation au Moyen-Orient possède l’arme nucléaire ?

En réponse, Barack Obama, de Chicago, a fait le « pas de deux de Tel-Aviv ». Plutôt que de répondre à la question, il a parlé de la nécessité de la non prolifération et du désarmement nucléaires. Jamais depuis, Thomas n’a été autorisée à poser une autre question. A la place, elle a été soumise à un barrage méprisant d’attaques personnelles par les journalistes télé et radio prosionistes qui cherchaient à faire croire que c’était elle - et non la réponse à sa question - le problème.

A toute occasion, Tel Aviv soutient que le programme nucléaire de Téhéran constitue une menace « existentielle ». Cette affirmation est juste, mais pas pour la raison que le lobby d’Israël voudrait faire croire aux Etats-Uniens. Si Israël n’arrive pas à persuader les USA de s’associer à une attaque contre l’Iran (ou de la cautionner), un léger semblant de stabilité pourrait être acquis au Moyen-Orient. Avec la stabilité, viendra alors la possibilité de confirmer la source commune des services de renseignements soudoyés qui ont incité les Etats-Unis à envahir l’Iraq en réaction à l’assassinat massif du 11 Septembre.

Un seul pays avait les moyens, le mobile, l’occasion et, surtout, les services de renseignements stables d’un Etat pour monter une telle supercherie à l’intérieur des USA. Comme ce fait devient évident, une opinion américaine informée insistera pour que ses dirigeants réexaminent la légitimité de l’entreprise sioniste en même temps que les coûts que cette « relation spéciale » a engendrés pour les USA en sang, en fonds publics et en crédibilité durement acquise.


Israël est la véritable menace pour Israël

La menace existentielle pour Israël est réelle, mais elle n’a pas pour origine l’Iran. La véritable menace, c’est la réalité que Tel-Aviv pourrait encore cacher s’il réussissait à provoquer une nouvelle crise dans la région. Cette réalité apporte la confirmation de l’illégitimité de l’entreprise sioniste en tant qu’Etat-nation.

La menace pour Barack Obama pourrait devenir existentielle s’il agissait en conformité avec son serment d’investiture. Pour l’instant, il ne s’est pas montré disposé à affronter les risques que cette alliance étroite avec les extrémistes juifs fait peser sur la sécurité nationale des Etats-Unis et sur les perspectives de paix.

Comme la source de la fourberie qui a incité les Etats-Unis à entrer en guerre devient connue, les Américains vont insister sur la question des responsabilités. Les fanatiques sionistes pourraient choisir un autre cap. Un Massada des temps modernes est une possibilité nucléaire. Avec leur immense arsenal (estimé à entre 200 à 400 ogives), ces extrémistes religieux pourraient prendre les devants de la responsabilisation en provoquant un chaos mondial, tout en accusant les fascistes « islamistes » pour essayer de garder intact de façon vraisemblable leur statut de victimes.

Eliminer la menace existentielle posée par les extrémistes religieux détenteurs de l’arme nucléaire exige que les Etats-Unis - en tant qu’allié principal d’Israël - isolent l’entreprise sioniste, retirent leur reconnaissance d’Israël en tant qu’Etat légitime et reclassent ses partisans comme agents de l’étranger. Ce changement, qui aurait dû intervenir depuis longtemps, dans le statut juridique du lobby d’Israël - tenté déjà en 1962 - permettra une loi relative au maintien de l’ordre, afin de lancer des poursuites contre les agents du lobby pour avoir apporté aide et réconfort à un ennemi intérieur.

Le point central pour la paix au Moyen-Orient, ce ne sont pas ces nations qui n’ont pas d’armes nucléaires mais la seule nation qui en possède. En l’absence de pression extérieure, le comportement israélien ne changera pas.

Ceux qui recherchent la paix dans la région doivent boycotter les exportations israéliennes, se désinvestir des entreprises israéliennes et exiger des sanctions contre Israël, équivalentes à celles qu’Israël veut imposer aux autres. Si on fait moins, il est sûr que les extrémistes sionistes continueront de nous mettre tous en danger.




(JPG)

Jeff Gates est un écrivain largement apprécié, avocat, banquier d’affaires, éducateur et consultant auprès du gouvernement, d’entreprises et de syndicats dans le monde. Il est conseiller à la Commission des Finances du Sénat des Etats-Unis.

Son dernier livre : Guilt by Association - How Deception and Self-Deceit Took Amarica to War (2008).

Londres, le 14 septembre 2009 - The Palestine Telegraph - traduction : JPP


Vendredi 18 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par ROGSIM le 18/09/2009 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'arsenal nucléaire d'Israël est UNIQUEMENT une force de dissuation, ce pays ne veux 'rayer de la carte' aucun autre pays; cette arsenal nucléaire le rend inattaquable et c'est bien ainsi.
Par contre le dictateur-président iranien voudrait détruire Israël ... mais jamais il n'oserait attaquer ce pays, sauf en paroles HEUREUSEMENT !
Son temps lui est compté, l'opposition grandi, voir les dernières manifs à Téhéran.

MODERATION

Mais non petite tzahalope, seule la propagande sioniste n'est pas publiée.
Mais si elle persiste dans son autisme sioniste, la petite tza... ne pourra effectivement plus exprimer sa propagande de merde. On vous a répondu à mainte reprise, mais la petite hasbari ne sait que réciter son mantra comme l'autiste qu'il est !

2.Posté par excal_i le 18/09/2009 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comme d'habitude , il y a tjs un avocat du diable qui sortira sa rhétorique "réchauffé " du "we are the wold of israel" , pauvre de nous ,la shoa , nanani nanana...

comme on dis " il y a un temps pour rire et aussi un temps pour pleurer"

a bonne entendeur............


3.Posté par Surhumain en devenir le 18/09/2009 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lol vous êtes vraiment drôle ROGSIM.
Combien même vous seriez juste un naïf endormis par nos media sur la réalité d'Israël, on vous direz juste de vous renseignez un peu, mais au vu de votre position clairement agressif contre le president Iranien (alors que vous n'avez pas les billes pour discerner le vrai du faux) vous vous décridibiliser vous même.
Surtout qu'actuellement, même dans la presse controlé il est admis que c'est Israël qui piaf d'impatience d'attaquer l'Iran et non l'inverse.

N'étant sympathisant ni de l'un ni de l'autre peu importe qui attaquera, mais ce que je sais c'est qu'Israël est bien plus dangereux pour le monde que ne l'est l'Iran parce que, comme des chiens fou ne pensent qu'à faire la guerre et à coloniser, quel sera le prochain pays à attaquer aprés l'Iran ??
L'Iran, eux au moin, ont une ligne de conduite et des valeurs aux quels ils se tiennent.

4.Posté par Aigle le 18/09/2009 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens .....!!!! Y a comme une Odeur ....!!!! Le Magma puant vient de se reveiller de nouveau ........encore un organe volé à des etres humains innocents assassinés qui n'aura servi à rien ....

@ Surhumain
La bête n'est pas naive ........Le Rogsim est le fantome sanguinaire qui hante ce site depuis des années pour repandre les cretineries racistes sionistonazies en jurant que sa moitié est musulmane ( façon pour le crimionel sionistonazi qu'il est de faire passer son vomis ... ceci etant , comme tout homme libre le sait , la Marque de Service de la Hasbara )

5.Posté par Bender_79 le 18/09/2009 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est clair qu'Israël et son arsenal nucléaire mais pas seulement ( ils sont aussi très bien armés en chimique et en bactériologique ) sont la véritable menace, côté armes de destruction massive c'est de leur côté qu'il faut chercher !!
Israël est l'agresseur. Israël retire de la bande de Gaza en gardant toutes les clefs mais renforce considérablement la colonisation à Gaza !! Si Israël voulait la paix, ce n'est pas comme qu'il agirait. De plus, l'équipe au pouvoir est composée de fascistes comme Liebermann... Donc, je résume on a un état qui dispose d'un éventail complet d'armes de destruction massive et de l'autre on a un état qui commence à peine à développer son nucléaire CIVIL ! Désolé mais c'est vite vu !!!
C'est Israël la plus grande menace, non seulement pour le moyen-orient mais aussi pour l'Europe et une partie de l'Asie.

6.Posté par ali14 le 18/09/2009 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les sionistes sont le plus grand danger pour l'humanité tout entière,

vive la Palestine libre!

israel n'existe que dans la tete des sionistes, ce pays est la Palestine meme si elle est occupée en ce moment, un jour elle sera libre.

7.Posté par soravardi le 18/09/2009 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Pour revenir au texte et à ce fait inavoué ,aucun inspecteur ,aucune agence internationale ne peut affirmer qu'israel dispose de deux cents à 400 têtes nucléaire.Le pays a avoir aider israel à accéder a cet technologie est la france en 1956 avec la construcction d'un réacteur a dimona rentré en fonction que 8 ans plus tard .

Avec toute ces guerres dans cette partie proche orientale,il est difficile de croire que les conditions de fabrication n'est jamais été à l'arrêt.De plus en a peine 40 ans israel a réussi a produire autant de bombe alors que l'iran a commencer a s'intérésser a cet énergie en 1950
Israél préfére entretenir le doute sur ces prétendus possession d'armes de destruction massive car la vérité est tout autres,en effet si l'on apprend qu'il dispose d'un arsenal relativement limité,sa durée de vie ne dépasserait pas une semaine.D'ou son refus de livrer ses secrets Pour comparaison les chambres a gazs a auchwitz font l'objet de remise en question

Et derniére chose,le coût de l'entretien de ces armement dépasse largement le milliard de dollars avec 200 ou 400 têtes imaginer un peu les sommes engloutit

8.Posté par nyassine le 18/09/2009 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

israel est le SEUL facteur de destabilisation au moyen orient, comme le moyen orient destabilise le monde, on peut en conclure que israel est le principal facteur de destabilisation mondiale est qu'une guerre serait presque pour sur de sa faute.
ces sionistonazis font finir comme les nazis legitimes d'allemagne

9.Posté par 18 le 18/09/2009 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dire qu'ils doivent prier le Grand Rabbin Hitler, sans qui , aujourd'hui ils ne se permettraient jamais cette arogance vis-a- vis du monde.
Je préfère m'arreter car " tout propos injurieux, diffamatoire ou xénophobe " m' "expose à d'éventuelles poursuites judiciaires"

10.Posté par brigitte le 18/09/2009 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut se faire effectivement plus de soucis au sujet de l'arsenal nucléaire israélien, que d'une supposée acquisition de la bombe par l'Iran.

11.Posté par said le 18/09/2009 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui il faut que les inspecteurs de l energie nucleer rendes visites a ces sionistes afin de verifier
si oui ou non s ils ont des bombes ou tetes nucleeres comme il le font pour l iran et jadis pour
l irak que les sionistes ont detruis et l on ramene a l age de la pierre mais c est pas grave l irak etais et sera le berçeau du monde qui sont betes ces sionistes ils sont vraiment la hont du monde deshumanises a jammais en faite israel restera israel mais sans les idees lugubres des sioniste car toutes civilisation est appelees a disparaitre pouquoi pas les sionistes mais ils faut
que les juifs vivant en israel doivent s eleves contre cette assoçiation de malfaiteurs de loi 1901
malheureusement

12.Posté par aa le 18/09/2009 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'AIEA n'a jamais mis les pieds en israel

l'AIEA visite tous les sites qu'elle veut en iran et installe ses caméras... au vu et au su de tous
SI le programme israélien était si pacifique que ca, l'AIEA ferait régulièrement des visites en israel

13.Posté par tiracoun le 19/09/2009 03:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je voudrais dire au sinistre ROGSIM ,que personne ,pas plus que Iran ne veut la destruction comme il le prétend de l'état d'Israël.Reconnaitre l'état d'Israël en l'état c'est cautionner les frontières actuelles de cet état.Or l'ONU qu'interplent les sionistes pour faire condamner leur voisins et tous ceux qui désaprouvent leur acharnement à vouloir soumettre leurs voisins à leur botte,leur demande de revenir aux frontières légales de 1967.Les frontières actuelles qui continuent à s'étendre grâce à de nouvelles colonies, sont illégales et refusées par la communauté internationale.En clair ce que l'Iran demande et que les sionistes n'entendent pas c'est la destruction physique d'un état illégal et non sa destruction en temps qu'entité juridique.C'est non seulement claire mais aussi sans ambiguïté.Donc Israël revenu dans ses frontières de 1967 continuera d'exister et être accepté de ses voisins arabes.Les termes durs employés par les Iraniens peuvent s'expliquent par l'état du milieu ambiant car les dirrigeants israêliens sont toujours à l'affût d'une prochaine guerre.Ce sont eux les mieux armés de la région et de plus ils disposent d'un grand nombre de militaires sans compter les volontaires à double nationalité, vivant hors du pays, qui sont disponibles en cas de besoin.L'histoire du Français,combattant israëlien, prisonnier du Hamas est assez parlante.
Les sionistes dans leur délire ont échoué dans leur entreprise qui consistait à faire installer par les USA ,en Europe, ce fameux bouclier antimissile qui a failli relancer la guerre froide .Les Américains et les Européens ainsi que le reste du monde doivent s'unir pour faire échouer cette frénésie de domination des sionistes à travers le monde qui pour faire pression se disent victimes de l'antisémitisme .

14.Posté par Larguet le 19/09/2009 03:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aux incrédules qui prennent la défense des sionistes lisez :

Israël ne va rien faire avec sa bombe, les pauvres ils sont gentils, elle a été créée juste pour faire joujou fans le désert, et faire peut aux palestiniens.

Voilà la réalité :

Un Professeur israélien :
Nous avons les moyens de détruire n’importe quelle Capitale européenne.
http://iraqwar.mirror-world.ru/arti...

www.martinvancreveld.com/biography/

(IAP News) - Ce professeur et historien militaire israélien a laissé comprendre qu’Israël pourrait se venger l’holocauste en exterminant des millions d’Allemands et d’autres Européens.
Lors d’une interview publiée à Jérusalem vendredi, le professeur Martin Van Crevel a déclaré qu’Israël avait « la capacité d’atteindre la plupart des capitales européennes avec ses armes nucléaires ».

« Nous possédons plusieurs centaines d’ogives atomiques et de fusées et pouvons atteindre nos cibles dans toutes les azimuts, et même Rome. La plupart des capitales européennes font partie des cibles potentielles de notre Armée de l’air ».

D’autres responsables sionistes ont faits d’autres déclarations dans ce sens, des menaces envers les pays européens.

Une chose sure, si ces criminels font péter leur saloperie quelque part, la France à une grande responsabilité dans ce crime.

15.Posté par Kim Jong Ilien le 19/09/2009 05:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La superpuissance Israëlienne possède ,grâce à la France (aide au départ d' EDF pour la centrale de Dimona et du CEA) et aux Etats Unis (Westinghouse) environ 200 têtes nucléaires ,équivalent à 3800 bombes d' Hiroshima de 14 KT de quoi tuer des centaines de Millions de personnes avec des sous marins Dolphin fournis par l' Allemagne lanceurs d' ogives à têtes nucléaires mirvées missiles de croisière Harpoon , des missiles Jericho 1,2 et 3 et des bombes anti-bunker 2B61-11 version nucléaire de la BLU 113 « conventionnelle » fournis par l' aide annuelle des US. Contrairement à ce que l' on pense ,je pense que ces bombes peuvent il est vrai détruire l' ensemble du Moyent Orient, mais avec le développement d' un ICBM Israëlien de portée 6500 Kms dérivée du lanceur spatial Shavit, Israël pourrait tuer tous les Musulmans,y compris les Indonésiens , les Malais et les Pakistanais.
Modération : Passage supprimé !
Je pense que ni les pays nucléarisés que sont le Pakistan, la Chine et éventuellement l' Inde ne laisseront se dérouler sans rien faire une attaque contre l' Asie du Sud Est. Le seul pays du Tiers Monde capable de provoquer une Mutuelle Destruction Assurée avec Israël est évidemment la Chine qui possède environ 20 Missiles ICBMs DF-31 CSS-9 de 1 Mt ( 70 fois Hiroshima) de portée 8000 km mobile a propergol solide ( 30 minute de préparation) , les futurs missiles Julang 2 lancés à partir des sous marins Type 94 SLBM submarine RANGE-7,500 MILESWARHEAD-SINGLE 2.5 MEGATON THERMONUCLEAR OR THREE 90 KILOTON NUCLEAR ,les ICBMs DF 31 A à têtes Mirvées et de vieux missiles DF 5. Mais bon , les Chinois n' ont aucun intérêt à provoquer la superpuissance Israelienne sous peine d' extermination et ont d' autres chats à fouetter. Les Occidentaux ont toujours armé, soutenu et soutiendront toujours les Israëliens qui sont d' ailleurs d' origine Khazars donc Européennes.

16.Posté par Fredd le 19/09/2009 06:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Le seul pays qui possède autant de bombes nucléaires sans faire partie du traité de non-prolifération...

C'est pas des musulmans!
http://www.takeourworldback.com/itwasntmuslims_fr.htm

17.Posté par Soravardi le 19/09/2009 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



L'obtention de 400 têtes nucléaires est un mythe inventé de toute piéce .Croire à la parole d'un israélien revient à croire qu'un rectangle est un cercle si on regarde plusieur fois .
La seul preuve qu'israel n'est pas armés jusqu'au dent ,reste son refus d'obtempérez avec les agences internationaux concernant ses armes nucléaires,préférant laissez planez le doute.Si vous ne connaissez pas le poker il serait temps de vous y mettre .
Remarquez qu'a chaque conflit majeur il demande toujours de l'aide a l'amérique ou a l'europe.Regardez ce qui se passe avec l'iran,ils en ont une trouille pas possible.Mais quand il s'agit de faire la guerre a un peuple s'en arme etc......ect........

18.Posté par anna le 19/09/2009 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@rogsim.Vous avez deja raye la Palestine de la carte. De toute facon israel c'est un pays bidon.

19.Posté par VIRGILE le 19/09/2009 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est la responsabilité des pays qui ont armé l'état sioniste que de les désarmer nucléairement. Car même avec leurs armes conventionnels de pointe, aucun pays environnant ne peut les attaquer sans de cruelles défaites. Le nucléaire, c'est contre TOUS les goyim, ayant déjà menacé les capitales européennes, notamment avec des sous marins offerts en cadeau par les Allemands !!! Pure folie, pure amnésie !

Ces mêmes états, complices de la Shoah et qui ferment les yeux sur le massacre des Orientaux et plus particulièrement sur les Palestiniens, authentiques Sémites eux, alors qu'ils ne sont en rien responsables des délires d'Hitler, des Rotschild/Rockefeller et de ces autres actionnaires d'I.G. Farben, d'IBM, etc. qui ont contribué aux business de guerre comme la famille Bush, etc. !!!

Et en vérité, détruire "l'état d'esprit et les bases sionistes" (dont Canaan) reviendrait a avouer leur plus cuisant échec de leur prétendue civilisation darwinienne, gobelienne et mettrait fin à cette effroyable imposture antichrist qu'est les "Lumière" !

Nous n'en sommes pas encore là. Des centaines de millions d'humains vont encore souffrir et mourir violemment pour les beaux yeux de la belle de Sion, du moins, son usurpateur et son cheval de Troie (Talmud de Babylone).

Mais la stratégie de harcèlement des sionistes aura des limites comme un métal qui rompt à force de mettre trop de charges dessus. Mais nous savons par avance qu'il y aura beaucoup de dégâts "collatéraux". Les lâches et perfides préfèrent encore l'Esprit de Munich 1938 en attendant la fatale finalité. Nous comprenons mieux pourquoi la Parole divine a lancé plusieurs "malédiction" sur ces êtres rebelles, sans foi ni loi et qui haïssent l'Humanité de Dieu.
C'est un grand mystère d'iniquité que de laisser ces nains meurtrir impunément la planète des hommes.

Heureusement que la plus grande Nation du monde est Sage et Tranquille, sinon les Fions du diable auraient déjà dégagés vite fait !






20.Posté par kamel le 19/09/2009 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et qu'est ce qu'on dit? Merci Tonton comme dirait Renaud!!!
Mitterand et Nixon sont seuls responsables de tout cela et je ne vois pas l'article le mentionné...
Attention je n'ai pas dit la France mais bien Mitterand...

Sinon,que fait on d'un ennemi entouré de son propre tas d'explosif?

21.Posté par dik le 19/09/2009 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je viens de lire le post1. Je ne veux pas aller plus loin avant de féliciter et remercier vivement la Modération pour son intervention.

22.Posté par MAURANGES NIZAR le 19/09/2009 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@VIRGILE. Respects, ainsi qu'à tous!

Israél est le terrible monstre, l'antéchrist, l'apocalypse, Gog et Magog.
Mais les flammmes de l' enfer sont là pour les carresser!
Leurs propres arsenals criminels se retourneront contre eux.

23.Posté par Soso le 04/02/2013 04:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

400 têtes nucléaires !!! Incroyable et leurs sont chauds chauds ! Ils chantent oui maintenant ont peu exterminer les Goys(non juifs) , je comprends maintenant ... L humanité à du soucils à ce faire , les sionnistes d Israël veulent provoquer guerre

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires