Analyse et décryptage

Comment décrypter les péripéties actuelles du pape ?


Dans la même rubrique:
< >

Ces derniers temps, le pape benoit XVI se trouve sous les feux de la rampe, au centre d’une polémique sur l’utilisation des préservatifs en Afrique. A première vue, il ne s’agirait que d’une énième « bourde » de ce pape décidemment très remuant mais un tantinet maladroit.
Pourtant, derrière ce presque anodin « fait divers », se cache une lutte sourde entre l’église catholique d’une part et l’église évangéliste et le lobby sioniste d’autre part, ces deux derniers protagonistes ayant décidemment tendance à mettre leurs œufs dans le même panier (à crabes)


ryanstora@gmail.com
Mardi 14 Avril 2009

Comment décrypter les péripéties actuelles du pape ?

Afrique et Da Vinci Code


En effet, le cardinal Ratzinger, futur pape Benoit XVI était connu pour ses positions conservatrices, « intégristes » dirait-on pour un musulman. On sait qu’il est intraitable sur la foi, qu’il veut réhabiliter dans sa pureté originelle, la libéralisation des mœurs, la légalisation de l’avortement, l’homosexualité, la théologie de la libération ou même sur l’œcuménisme. En effet, il est soupçonné d’être réfractaire à la vision œcuménique, réconciliatrice entre les religions. Son intransigeance l’a même fait surnommer le « Panzerkardinal ». Les mauvaises langues diront que c’est un stigmate de la chaire de dogmatique dont il devint titulaire en 1969 ! Lors de son élection comme pape, le site la croix.com rapporte les réactions des principales églises du monde. Si les représentants de l’église catholique ont des réactions de rigueur, globalement positives, il n’en est pas de même des églises protestantes. La voix du président de la Fédération protestante de France, Jean-Arnold de Clermont, a reçu "avec inquiétude" l'annonce du choix du cardinal Joseph Ratzinger comme nouveau pape. Il indique que "la Fédération protestante se rappelle que Joseph Ratzinger est l'homme (...) de la non-reconnaissance des autres Eglises". "Nous attendons du nouveau pape un signe d'ouverture œcuménique dans l'esprit du concile de Vatican II". "Nous formons le vœu que l'Esprit Saint, qui a accompagné le conclave, inspire Benoît XVI dans la conduite de son Eglise", conclut le président de la Fédération. Le responsable des relations œcuméniques à la Fédération protestante de France (FPF), le pasteur Gill Daudé, a affirmé qu'il "accuse le coup" après l'élection du nouveau pape Benoît XVI. "Le cardinal Ratzinger était l'homme qui refusait de reconnaître les autres Eglises", a expliqué le pasteur Daudé, après l'élection du cardinal allemand comme nouveau pape. Les musulmans se souviendront de son allocution, le 12 septembre 2006, dans son discours à l'Université de Ratisbonne. Sous couvert de dénoncer la violence, il cite notamment l'empereur byzantin du XIVe siècle Manuel II Paléologue : « Montre-moi ce que Mahomet a apporté de nouveau, et tu ne trouveras que des choses méchantes et inhumaines, comme son ordre de diffuser par les moyens de l'épée la foi qu'il professait ».
Quant à la communauté juive, en février 2008, le pape Benoît XVI, dans sa volonté de permettre l'ancien rite de la messe en latin, a décidé de maintenir, avec quelques modifications, une prière pour la « conversion des juifs » contenue dans le missel en latin pour le Vendredi Saint (in Wikipedia). Cette autorisation crée quelque remous au sein de la communauté juive (Le monde, Avril 2008). La décision de fermer aux médias l’accès aux assemblées préconciliaires, pour permettre aux évêques et aux cardinaux de préparer leur choix à l’abri (et à l’insu) du tumulte médiatique ne fut pas au gout des lobbys médiatiques. Plus grave, est, pour cette communauté la levée de l'excommunication des évêques de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX) dont les positions théologiques sont pour une église traditionnaliste. On la dit hostile notamment à tout dialogue religieux et à toute réforme intempestive. Elle ne reconnaît d’ailleurs pas le concile du Vatican II. Le IIe concile œcuménique du Vatican, plus couramment appelé Vatican II, est le XXIe Concile œcuménique de l'Église catholique romaine ; il a été ouvert par le pape Jean XXIII en 1962 et clos sous le pontificat de Paul VI en 1965. Il vise à faire un aggiornamento de l’Eglise catholique afin de s’adapter aux contingences du monde moderne. Pour les juifs, ce concile est salutaire car la déclaration Nostra Ætate affirme dans la lignée du Concile de Trente, que ni les Juifs du temps du Christ ni les Juifs d'aujourd'hui ne pouvaient être considérés comme plus responsables de la mort de Jésus que les Chrétiens eux-mêmes. Elle remet en cause donc la conception du péché originel du juif comme peuple déicide. Conception qui a stigmatisé, tout au long de l’histoire de ce peuple au sein de la communauté chrétienne. Rappelons nous de l’accueil glacial, voire hostile du film de Mel Gibson « La passion du Christ », par les médias du monde entier détenus par une large part par le lobby sioniste. La goutte qui a fait déborder le vase vient de l’un des évêques réhabilités, Monseigneur Williamson (1), évêque britannique. Le 22 janvier 2009, dans une entrevue à l’émission Uppdrag granskning de la télévision publique suédoise SVT il déclare : « Je ne crois pas qu'il y ait eu des chambres à gaz. Je crois que 200 000 à 300 000 juifs sont morts dans les camps de concentration, mais aucun dans des chambres à gaz ». Or cet évêque, dont la confrérie rejette entre autres le Vatican II a été réhabilité par le pape Benoit XVI. Le rejet du Vatican II implique de facto, le rejet du Nostra Ætate et donc remet à l’ordre du jour la notion du juif peuple « déicide ». Dés lors le doute s’installe et même le pape est soupçonné de ne pas adhérer pleinement au concile Vatican II. Le lendemain de son élection en tant que pape il a affirme pourtant que « la mise en œuvre du concile Vatican II » était sa priorité, mais il rajoute « en continuité fidèle avec la tradition bimillénaire de l’Église » phrase sibylline qui a fait couler beaucoup d’encre. Le pape intrigue et la simultanéité de la levée d’excommunication d’une figure de proue d’un mouvement qui rejette le Vatican II et la déclaration de celle-ci sur le shoah, provoque l’ire de la communauté juive. C’est une raison valable pour le lobby sioniste pour récupérer ce mouvement de colère au sein de la communauté qui ne lui est pas forcément solidaire afin d’attirer quelques nouvelles recrues. Dés lors, la guerre est déclarée et l’Eglise chrétienne et à sa tête le pape seront dans le collimateur du puissant lobby qui sévit à travers le monde. Le message est clair, « ne touchez pas au Vatican II et encore moins et nous dirions même surtout à l’histoire officielle de la Shoah ». Les hostilités étaient dés lors déclarées.

Elles avaient déjà commencé en signe prémonitoire avec l’immense battage médiatique autour du roman de Dan Brown, « le Da Vinci code ». Il remettait en question un certain nombre d’éléments fondamentaux du dogme catholique. Ce roman fut programmé pour devenir un best-seller par les médias sionistes. En réponse, Benoît XVI fustige ceux qui «falsifient la parole du Christ…. Aujourd'hui, comme dans les siècles passés, des gens ou des groupes voudraient falsifier la parole du Christ et retirer ses vérités à l'Evangile » http://www.thedavinciblog.com/index.php?2006/05/26/119-benoit-xvi-fustige-ceux-qui-falsifient-la-parole-du-christ. Un autre avertissement mais sur un autre registre fut porté par l’affaire de l’avortement de la fille-mère de 9 ans engrossée par son beau père. Mgr José Cardoso Sobrinho, responsable de l’Eglise d’Amérique latine, a décidé d’excommunier la mère et l’équipe médicale qui a pratiqué l’avortement dans le quotidien italien « La Stampa », point de vue conforté par l’Eglise catholique «L’Église a toujours défendu la vie et doit continuer à le faire, sans s’adapter aux humeurs de l’époque ou à l’opportunité politique. C’est un triste cas, mais le vrai problème est que les jumeaux conçus étaient deux personnes innocentes, qui avaient le droit de vivre et qui ne pouvaient pas être supprimées.» http://blogpourlavie.blogspot.com/2009/03/bresil-avortement-dune-petite-fille-de.html .Cette affaire a été très largement commentée et reprise par les médias du monde entier , qui ont mené une véritable campagne de dénigrement contre le pape. Quelques jours plus tard (17 Mars), le pape entamant un voyage en Afrique a déclaré, que "l'on ne peut pas régler le problème du sida avec la distribution de préservatifs" mais qu'"au contraire [leur] utilisation aggrave le problème". Tollé général. Il venait de leur offrir une raison supplémentaire pour poursuivre leur campagne calomnieuse.

Cette phrase apparemment malencontreuse, sortie de son contexte (voir http://www.alterinfo.net/PRESERVATIF-CE-QUE-LE-PAPE-A VRAIMENTDIT_a31119.html,) et qui pouvait passer inaperçue en d’autres temps fait suite immédiatement aux déclarations de Mgr Williamson. Pour la communauté juive manipulée par le lobby sioniste ; trop c’est trop. Dès lors le pape, à travers Mgr Willimason devait porter son « chemin de croix ». L’affaire va être reprise par l’ensemble des médias occidentaux qui se déchainent littéralement en créant la polémique Ils en font une affaire d’état et s’installe alors une intense cabale médiatique. France 24 dirigée par Mme Kouchner (Christine Ockrent) en en fait l’ouverture du JT. Il en est de même des autres médias lourds notamment France 2. Cette dernière, citadelle inexpugnable du lobby sioniste, jouant la vierge effarouchée, a même décrété, enfreignant son rôle de neutralité, que la messe du dimanche sur France 2 sera habillée du logo du Sidaction (20 au 22 mars) ainsi que le culte protestant (2). La boucle est bouclée ! Remarquons la diligence et la célérité d’une telle action, absente durant le massacre de Gaza. Le Quai d'Orsay , dirigé par Kouchner, n’est pas en reste et s'est joint, mercredi 18 mars, aux nombreuses contestations d'associations et d'hommes politiques après les propos du pape Benoît XVI contre l'usage du préservatif (http://www.lemonde.fr/afrique/article/2009/03/18/la-france-inquiete-apres-les-propos-du-pape-sur-le-preservatif_116967). Il est d’ailleurs intéressant de remarquer que dans cette dépêche de l’AFP-lemonde, la plupart des interlocuteurs interrogés et qui font part de leur extrême indignation sont sionistes. Il est clair que celle-ci est sélective car s’ils versent des larmes de crocodile sur le sort des africains, ils étaient autistes (pour reprendre l’expression de Juppé) concernant l’agression de Gaza. Résultat des courses ; Selon un sondage CSA publié en Mars 2009, par Le Parisien, 57% des Français auraient une mauvaise opinion de Benoît XVI et 23% une bonne opinion, ces taux seraient observés même au sein de la communauté catholique ! Ce qui, si ces résultats sont avérés, donne une idée sur l’effrayante efficacité du lobby ! Face à ces attaques, le pape réagit et réponse du berger à la bergère, il présente un document qui a posé un diagnostic sans complaisance sur l’Afrique en attaquant la classe politique africaine pourrie jusqu'à la moelle, ce que l’on savait déjà. Mais il attaque également, les intérêts étrangers : «Des forces internationales exploitent cette misère du cœur humain (…). Elles fomentent des guerres pour écouler des armes. Elles soutiennent des pouvoirs politiques irrespectueux des droits humains et des principes démocratiques pour garantir, en contrepartie, leurs avantages économiques» En clair : «Les multinationales ne cessent d'envahir graduellement le continent à la recherche des ressources naturelles. Elles écrasent les compagnies locales, achètent des milliers d'hectares, expropriant les populations de leurs terres, avec la complicité des dirigeants africains.»(3) Et d’après vous qui se cache derrière ces multinationales, qui ne sont intéressées que par l’appât du gain ? Suivez notre regard car nul besoin d’être grand clerc pour deviner qu’il s’agit du capitalisme et de la finance internationale dominés par le lobby sioniste. Ceci n’exclut pas également l’église évangéliste, manipulée par les services secrets américains dont le rôle déstabilisateur en Afrique est patent. Elle empiète sur les plates bandes de l’église traditionnelle catholique puisqu’elle se manifeste surtout dans les pays francophones (Bénin, Cameroun, Congo, Algérie..) bastions du catholicisme dont se réclament implicitement les anciennes puissances tutélaires comme la France et la Belgique (en partie). A ce propos, un reportage de France24 est consacré à la menace que représentent les mouvements évangélistes, comme l'église du réveil pour l’église catholique (4), futurs « cheval de Troie » pour la cause américaine. Plus récemment, le pape réhabilite partout les cérémonies ayant trait au « chemin de croix », qui ont représenté pendant longtemps l’occasion de réminiscences douloureuses sur les juifs « peuple déicide » !
A travers ce « mano a mano » entre le lobby sioniste et l’église catholique manipulés par les Etats-Unis et la France, les africains en général et les arabes en particulier ne sont pas toujours conscients des soubassements des forces idéologiques gigantesques qui secouent le monde et des opportunités stratégiques que peut nouer le monde musulman dans ces rapports de force. En fait, le souci premier des décideurs africains et arabes est la prévarication et la déprédation des biens de leurs peuples. En réduisant ces derniers au silence ils détruisant et anéantissant par leur incompétence et leur incurie le bien le plus précieux que peut (vent) recéler leurs nations, le seul qui mérite que combat soit mené face à ces défis planétaires. L’homme !
(1) http://christus.imperat.over-blog.com/article-20451609.html
(2) (Emmanuel Berreta, Lepoint ;ww.lepoint.fr/actualites-medias/info-le-point-fr-en-reponse-a-benoit-xvi-france-2-habille-la/1253/.../327373 - 61k )
(3)(http://www.lefigaro.fr/international/2009/03/20/01003-20090320ARTFIG00004-benoit-xvi-denonce-les-maux-de-l-afrique-.ph).
(4) www.france24.com/fr/20090319-cameroun-eglise-catholique-mouvements-evangelistes-eglise-reveil-etafa -
Par Hirche Riad, Ouchène Rachid , S.B. Abboud . Tighersine Abdallah
Publié dans une version légèrement écourtée par El Watan le 14 Avril 2009
http://www.elwatan.com/Comment-decrypter-les-peripeties



Mardi 14 Avril 2009


Commentaires

1.Posté par resistenza le 14/04/2009 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci, très bel article

2.Posté par ralebol le 14/04/2009 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les architectes du NWO, utilisent l'église afin de la déstabiliser. Tout cela pour que les croyants cessent de croire tout simplement. Ils veulent imposer la nouvelle religion mondiale "new age". c'est pas compliqué à comprendre.


3.Posté par mebarak le 14/04/2009 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand est ce que les catholiques vont comprendre que le danger pour elle n'est pas du tout l'Islam, mais le bras "religieux" de l'impérialisme américain que sont les églises évangéliques (voyez que la polémique et la désinformation au Brésil concernant l'excommunication de la jeune fille violée émanent des églises évangéliques) ainsi que les matérialistes et laïcistes en tout genre

4.Posté par pellegrin le 14/04/2009 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lors de mon dernier message audio émis en date du 10 avril 2009, je décrypte un peu les récentes péripéties émanant du pape benoît 16. Pour résumer la situation, benoît 16 prépare le terrain (il est mandaté pour cela) à l'avènement d'une seule religion de type new age sous la coupe de la future gouvernance mondiale.
Mais avant cela , il lui est nécessaire d'activer la haine du citoyen lambda envers la fonction papale et de rallier les 3 principales religions monothéistes (chrétienne, juive et musulmane) à une même cause d'où le voyage du pape en terre anti-chrétienne (à jérusalem où à la fois la chrétienneté, la religion juive et l'islam sont représentés puis en Jordanie) et ce, (et ce n'est évidemment pas un hasard) quelques semaines après le second sommet du g20 à Londres...

Informations complémentaires via le blog à connotation géostratégique, http://revelations4.blogs.fr dont je suis l'administrateur.

5.Posté par DURANDUPONT le 14/04/2009 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"RALEBOL" A TOUT COMPRIS....IL EST SOUHAITABLE QUE LES "RALEBOL" SOIENT TOUJOURS PLUS NOMBREUX AFIN DE DEJOUER LE PLAN DIABOLIQUE QUI SE PREPARE..NOUS NE SERONS JAMAIS PLUS FORT QU'UNIS POUR LUTTER CONTRE L'AVENEMENT DU NWO QUI PROGRESSE COMME LE SERPENT

6.Posté par Florian le 29/11/2012 03:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le pape n'est pas "maladroit" tel que le décrit les grands-médias il se doit de défendre la doctrine social de l’Église et le règne de notre seigneur Jésus-Christ, donc c'est tout à fait normal pour un pape...

"RALEBOL" Nous nous devons d'utilisé l'outil qu'est la FSSPX pour rétablir la Tradition dans Rome de même que Rome a été subvertie par la "judéo-maçonnerie" (comme l'appelait le grand cadre Mgr. Jouin) de l'intérieur.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires