Propagande médiatique, politique, idéologique

Comment Tuer Et Rendre Invalide Tout En Respectant L’Environnement – Bienvenue A La Barbarie Verte


Brendan O’Neill : la « guerre verte » révèle les fausses priorités du mouvement environnementaliste.


Vendredi 4 Décembre 2009

Comment Tuer Et Rendre Invalide Tout En Respectant L’Environnement – Bienvenue A La Barbarie Verte
Une balle une bombe ou une grenade à main peut –elle être écologiquement « amicale » ? Les environnementalistes semblent le penser. Ayant « verdi » leurs maisons, leurs habitudes alimentaires et leurs choix en matière de mode, ceux qui font campagne pour l’écologie veulent maintenant « verdir » aussi la guerre.

Ils veulent oblitérer militairement la vie humaine, détruire des familles, des maisons des villes par le feu et la furie, avec un objectif plus « amical «écologiquement, mais qui continuera de tuer et d’handicaper des personnes, bien sûr, mais qui ne causera pas trop de dommage aux terres et arbres environnants.

La semaine dernière, le groupe de campagne10 :10 a accueilli en son sein la société de construction de systèmes de missiles MBDA.

Fondée par la réalisatrice de film Franny Armstrong et soutenu par le quotidien The Guardian, 10 :10 a pour mission d’encourager les individus et organisations à réduire leurs émissions de CO2 de 10% en 2010.

Des écoles, musées, équipes de football se sont engagés et maintenant l’un des plus importants fabricants mondial de systèmes de missiles l’a fait aussi. Il gagne environ 2.7 milliards de $ par an, fabrique plus de 3000 missiles à l’année, et a des contrats avec environ 90 armées de par le monde.

Les organisateurs de 10 :10 disent qu’ils ont eu un long et dur débat pour accepter ou non MBDA. Finalement ils ont décidé qu’ils devraient l’accepter car la chose importante c’est que MBDA « réduise ses émissions de 10%... Ce qu’ils font le reste du temps est un autre sujet sur lequel nous ne nous autorisons pas à faire de commentaire ».

En d’autres termes, ce qui les intéresse c’est seulement la réduction d’émissions de CO2. On peut fabriquer des armes mortelles ; on peut les expédier partout dans le monde ; on peut les vendre dans des zones de guerre où elles seront utilisées pour faire exploser des choses et des gens, mais que ce soit fait de manière éco-responsable. Détruisez les vies humaines par tous les moyens mais s’il vous plaît faites le de manière durable.

Les systèmes de missiles MBDA ne sont pas les seuls concernés. Ces dernières années, il y a eu un grand débat sur comment faire la guerre de façon écologiquement « amicale ».

Aux US, le Pentagone pompe des millions de dollars pour développer des balles sans plomb respectueuses de l’environnement avec un noyau de composite en tungstène, étain ou nylon, de sorte que lorsqu’elles sont tirées que ce soit en zone d’entraînement ou sur le champ de bataille il n’y ait pas de plomb pour contaminer le sol ou empoisonner les réserves d’eau.

Un porte parole du Pentagone a dit que le but c’est de fabriquer une nouvelle sorte de balle « qui peut vous tuer ou descendre une cible mais qui ne présente pas de risque environnemental. »

Ici, BAE systems soutenu par le département de la défense a développé des balles et des roquettes plus vertes. Son objectif c’est de cesser d’utiliser des balles contenant du plomb des munitions toxiques qui « font du mal à l’environnement ».Il ont fabriqué des véhicules blindés émettant moins de CO2, des armes comprenant moins de « composants organiques volatiles » et des explosifs qui peuvent être transformé en compost une fois utilisés. Ainsi donc, les gens dont le village vient juste d’être détruits par un explosif fabriqué par BAE seront sans aucun doute reconnaissants pour le compost laissé sur place. Ils pourront faire pousser des carottes.

Le département de la défense insiste sur le fait que « le concept de munitions vertes ne contient pas de contradiction dans les termes «. Dans son manuel « Sustainable Development and Environment » (Développement Soutenable et Environnement) publié en 2005, il affirme que «tout système, quelque soit son but ultime, peut être conçu pour minimiser l’impact sur l’environnement. »

Le développement de la guerre verte révèle vraiment les fausses priorités et la misanthropie interne du mouvement environnementaliste.

Ils ont élevé ces supposées préoccupations bien au dessus des intérêts des personnes de sorte qu’actuellement on se trouve dans une situation ou on accepte que des personnes puissent être tuées tant que le sol, l’eau ou les insectes sont protégés.

Bienvenue à la barbarie verte.

Brendan O4Neill 301109

http://www.thefirstpost.co.uk/56728,news-comment,news-politics,how-to-kill-and-maim-but-keep-it-eco-friendly

Traduction Mireille Delamarre http://www.planetenonviolence.org/


Vendredi 4 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par brigitte le 04/12/2009 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout à fait ahurissant. La bêtise est logée partout. L'homme ne ferait donc pas parti de la nature ?
Mais avec la multiplication des armes nucléaires, l'environnement n'est pas prêt d'être respecté.

2.Posté par Edouard le 06/12/2009 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles." disait déjà Shakespeare. Et depuis la croissance sur ce point a été exponentielle, hélas !

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires