Palestine occupée

Combats intenses, raids sauvages, Israël a mal…


Alors que l’agression israélienne entame sa onzième journée et pour la première fois depuis le déclenchement de l'opération militaire israélienne contre le Hamas, les combats sont portés au cœur de la ville.


Mardi 6 Janvier 2009

soldat bléssé
soldat bléssé
Eline Briant

Alors que les premiers signes de faiblesse se font percevoir du côté de l’armée génocidaire incapable de faire face à une guérilla très bien préparée de la résistance, Israël se venge et tue par air, une population saignée à blanc…
Alors que le gouvernement génocidaire se refuse à toute cessation des hostilités, se sont aujourd’hui près de 570 personnes à qui l’ont a ôté la vie.

Ainsi ce mardi, peu avant l'aube, les chars israéliens épaulés, bien évidemment par des hélicoptères de combat, sont entrés dans Khan Younès, la grande ville du sud, pour la première fois depuis le début de l'offensive terrestre samedi soir.

Et comme à chaque tentatives d’incursion, l’accueil reste fidèle à lui-même, c'est-à-dire, obus, armes à feu de la résistance n’ont pas lésinée de moyen sur les blindés.
A part ces premières informations, nous n’en savons pas plus pour le moment, à part que les combats sont intenses.

La veille, 33 commandos super entrainés des forces spéciales du Golani de l’armée de la barbarie se sont fait prendre au piège dans une maison palestinienne qu’ils occupaient dans le nord de la bande de Gaza ( Jabaliya).
Bilan 3 morts, 30 blessés parmi les forces ennemis. Et selon les médias israéliens, le commandant de la brigade des Golani, Avi Peled qui se trouvait là-bas, serait grièvement blessé.
Selon la version officielle sioniste, les tués n’étaient pas dus à la résistance mais enfaite, à une « erreur » de frappe d’un char voisin…
Et le général Gaby Ashakenazi, chef d'état-major israélien, cité par la radio militaire de déclarer : "Nos soldats agissent parfaitement, progressent selon les plans", a déclaré le.

En début de soirée, la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, avait affirmé de son côté avoir tué "10 soldats" et blessé 30. Israël s'est refusé à tout commentaire.

Que veut l’occupation israélienne ?


G.H
L’entité sioniste a déclaré qu’ « elle veut mettre un terme aux tirs de roquettes palestiniens sur les colonies, et aussi un mécanisme international qui empêche le réarmement du mouvement Hamas ». Telles sont les conditions pour un cessez-le-feu.

L’entité sioniste a défini “trois principes” nécessaires pour cesser son offensive terrestre et aérienne contre Gaza. C’est ce qu’a précisé un responsable haut-placé, qui a ajouté que parmi ces principes « la destruction de la force militaire de Gaza, de façon intense », et « dissuader le Hamas de tirer des roquettes sur les colonies ».

Pour ce qui est du 3ème principe, il s’agit de mettre sur place un mécanisme ou un dispositif qui empêcherait le Hamas de se réarmer via des tunnels souterrains qui s’étendent entre Gaza et l’Egypte.
Un autre responsable gouvernemental a affirmé que l’entité sioniste refuse catégoriquement de laisser le Hamas participer à tout compromis futur concernant la bande de Gaza, parce que le mouvement refuse le droit d’ « Israël » à l’existence, selon ces termes.
Le président de l’occupation israélienne Shimon Pérez a annoncé qu’ « Israël veut cesser le terrorisme » non pas aboutir à une trêve. Il a ajouté que « si l’on parvient à un cessez-le-feu, cela permettra à Hamas de retrouver sa puissance , de se remettre du choc et de se préparer pour un assaut plus fort contre Israël ». Et de souligner que cette « opération est très difficile contre les terroristes », mettant en garde les gens de ne pas sous-estimé l’ennemi.

A son tour, le porte-parole du gouvernement israélien, Marc Reguev, a déclaré « nous sommes conscients que pour préserver la paix dans le sud il fait que cette trêve soit réelle et permanente ; et les parties internationales et régionales auront un rôle majeur à jouer ».
Il a souligné que « il existe une entente internationale importante, qui soutient l’idée que les habitants de sud doivent en finir avec la hantise quotidienne des roquettes de Hamas, tirés à partir de Gaza ».
Et de poursuivre : « c’est par rapport à cet objectif commun qu’Israël participe activement à des contacts avec ses amis et ses alliés à l’extérieur ».

Cela dit, le Premier ministre a effectué depuis Dimanche une série d’entretiens avec la Russie, l’Allemagne, la France et le secrétaire général des Nations unies, leur faisant part de la « détermination d’Israël a ne pas cesser ses activités militaires, jusqu’à ce que soient réalisées tous les buts qu’il a déterminé ».

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mardi 6 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par Volt-Ere le 06/01/2009 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Israel veut cessez le terrorisme!! Laissez moi rire!!! Israel est la mère du terrorisme.
Les roquettes ont fait une dizaine de mort en 10 ans et en 3 jours, Israel en a fait 400. Qui provoque la terreur?
Ce qui me fait encore plus rire, c'est de voir les occidentaux demandez un cessez le feu sans jamais condamner Israel (et meme en défendant ses actes) alors qu'en Chine, ils nous ont fait un scandale sur les droit de l'Homme. Israel respecte-t-elle les droits de l'homme? non pas du tout!!! C'est la premièe dictature mondiale. Quand des millions de personne veulent vivre librement et qu'on les enferme dans des ghettos miniscules (gaza) sans eau ni électricité, c'est respecter les droits de l'homme?
C'est un crime contre lh'umanité et tout le monde y adhère! Au moins cessez de dire chaque année, "il faut se souvenir de la seconde guerre pour que ca n'arrive plus jamais". Quelle Honte!!!

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires