Palestine occupée

Colonisation israélienne : l’organisation britannique PSC accuse la communauté internationale d’inertie


L’organisation britannique, campagne de solidarité avec la Palestine, (PSC: Palestine solidarity campagne) a accusé la communauté internationale d’inertie et des entreprises de complicité avec la colonisation israélienne.


APS
Samedi 24 Septembre 2016

Colonisation israélienne : l’organisation britannique PSC accuse la communauté internationale d’inertie
La directrice par intérim de PSC, Tricia Rich, a critiqué cette semaine, lors d’une réunion, organisée parallèlement au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à Genève, des entreprises de complicité avec la colonisation israélienne et a fustigé « l’inaction » de la communauté internationale, qui la « renforce », a-t-on appris vendredi auprès de l’organisation.

« L’inertie » internationale encourage les Israéliens à persister dans leur politique de colonisation et d’expansion aux conséquences désastreuses sur les Palestiniens, s’est indignée Mme. Rich, lors de la rencontre co-organisée avec l’ONG de défense des droits de l’homme, Human Rights Watch (HRW).

« La colonisation israélienne adopte un large système de discrimination, mais n’aurait pas pu faire tout cela sans l’aide de l’inaction continue de la communauté internationale et les entreprises qui lui fournissent l’équipement et la technologie nécessaire pour construire, entretenir et réparer les colonies », a-t-elle affirmé.

Elle a exprimé sa « consternation » et sa « mélancolie » après sa visite, en avril dernier, aux territoires palestiniens occupés, où elle a constaté que la Palestine était « en voie de disparition » et les Palestiniens « privés de tous les droits, même les plus élémentaires ».

PSC a régulièrement condamné la colonisation d’Israël et sa persistance à construire des colonies pour les Israéliens, en Cisjordanie et à El-Qods-Est occupées.

Elle participe à la campagne internationale sur le boycott des produits israéliens.

La responsable de PSC a souligné que la Cisjordanie, terre palestinienne, compte 125 colonies israéliennes qui abritent plus de 500.000 personnes qui ne manquent ni d’eau courante ni d’électricité et sont desservies par un réseau routier nouvellement construit et en constante expansion, et bénéficient d’une protection de l’armée.

Les Palestiniens eux, n’ont pas le droit d’y accéder, n’ont pas de routes, et toutes leurs maisons ont des réservoirs d’eau, parce qu’ils n’ont pas d’eau courante, sont rationnés en électricité, et sous surveillance de l’armée à longueur de journées.

Pour construire leurs colonies, les Israéliens ont confisqué les terres des Palestiniens, démoli leurs maisons et même les refuges de leurs animaux.

Les Palestiniens sont sans abri, leurs moyens de subsistance enlevés, a témoigné Mme Richi.

Elle a considéré la construction incessante de colonies, et la discrimination israélienne comme un « crime » dont les Palestiniens sont les victimes directes. Mme Richi a évoqué la « complicité » des entreprises de construction qui « tirent profit de la construction illégale des quartiers israéliens sur la terre palestinienne. Israël a le contrôle sur l’ensemble du territoire palestinien, les routes, l’administration, et tout le reste, et ce contrôle absolu empêche les Palestiniens même de se déplacer librement entre les zones palestiniennes », a-t-elle ajouté.

PSC regrette que même si la communauté internationale condamne chaque annonce de construction de colonies israéliennes, « Israël persiste dans sa politique, et un peu plus de la Palestine disparaît ».

Elle estime qu’il était temps pour la communauté internationale d’agir au lieu de faire des déclarations, affirmant que les gouvernements « doivent revoir leurs relations bilatérales avec Israël, imposer des mesures restrictives sur Israël », à même de freiner ses ambitions illégales.

Palestine Solidarity Campaign est la plus grande organisation au Royaume-Uni, soutenant la cause palestinienne, et luttant pour les droits de l’homme, l’égalité et la liberté pour le peuple palestinien. Elle appelle régulièrement le gouvernement britannique à revoir ses relations avec Israël en raison de ses violations du droit international.

Le gouvernement du Royaume-Uni, comme plusieurs d’autres dans le monde, reconnaissent que les colonies israéliennes sur les territoires palestiniennes sont illégales et un obstacle à la paix, aucune mesure n’a été jamais été prise contre les israéliens.



Samedi 24 Septembre 2016


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires