Palestine occupée

Clinton affirme son soutien à la colonisation israélienne


Dans la même rubrique:
< >

Clinton exige de Abbas la reprise immédiate des négociations avec les Israéliens et affirme son soutien à la colonisation israélienne.


Al Jazeera
Lundi 2 Novembre 2009

Clinton avec le fasciste Liberman... Comme cul et chemise... - Photo : Ap
Clinton avec le fasciste Liberman... Comme cul et chemise... - Photo : Ap

La chaîne Al Jazeera, a appris de sources palestiniennes bien informées, que la secrétaire d’État Hillary Clinton - lors d’une rencontre avec le président Mahmoud Abbas à Abou Dhabi samedi dernier - a exposé la position finale de l’administration du président Barack Obama sur la question des colonies en Cisjordanie, les considérant comme vitaux pour la sécurité d’Israël.

Les mêmes sources, sous le sceau de l’anonymat, ont rapporté que Clinton a informé Abbas que l’administration américaine n’a pas réussi à assouplir la position israélienne sur les colonies et que les pressions internes du lobby juif les empêchent d’entreprendre un pas en avant.

Ces sources ont souligné que Clinton a surpris M. Abbas lorsqu’elle a déclaré que, l’envoyé spécial américain, George Mitchell, lors de sa tournée en Israël, a constaté l’importance des colonies d’où la nouvelle position des États-Unis qui met à présent l’accent sur « l’importance des colonies pour protéger et assurer la sécurité d’Israël ».

Selon ces sources, la Secrétaire U. S. a dit a Abbas que la plupart des colonies juives construites dans les territoires palestiniens occupés en 1967 ne peuvent pas être démantelées et tout ce qui peut-être fait c’est de donner en contre partie des terres aux Palestiniens selon un accord convenu entre Mitchell et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

La sécurité d’Israël

Selon les mêmes sources, Clinton a expliqué que ces implantations sont nécessaires à la sécurité d’Israël et que ni Israël ne peut être convaincus ni les Américains n’accepteront de les évacuer parce que cette évacuation permettra aux organisations terroristes palestiniennes de se rapprocher d’Israël qui sera ainsi soumis à des risques supplémentaires.

Les sources ont indiqué que le Président Abbas semblait extrêmement abattu par les déclarations de Clinton . A l’issue de cette réunion, il a fait part à l’un de ses conseillers que les pressions exercées par l’administration américaine ne peuvent convaincre même le plus petit enfant palestinien.

Ces sources ont confirmé que M. Abbas a insisté que l’arrêt de la colonisation n’est pas une condition pour reprendre les négociations avec Israël, mais c’est une obligation qui doit être tenue par Tel Aviv conformément à la feuille de route respectée par ailleurs par les Palestiniens.

Concession Palestinienne

Ces sources ont aussi indiqué que Clinton a déclaré à Abbas que l’administration américaine ne peut pas continuer à jouer le rôle de médiateur et elle veut que Abbas fasse un pas supplémentaire en avant et renonce à la condition de l’arrêt de la colonisation comme préalable pour la reprise des négociations.

Ces sources ont rapporté à Al Jazeera que Abbas a informé la secrétaire d’état que tout recul de sa position signifie la destruction de l’avenir de l’autorité, et que la concession faite à Israël devrait être compensée par quelque chose de concret sur le terrain et non des déclarations dans les médias ou sur papier.

Le Président Abbas a enjoint la Secrétaire S. U. de contraindre Israël à respecter ce qui a été convenu sous l’ère de l’ancien Premier ministre Ehud Olmert, mais Clinton a rétorqué que ce qui était précédemment convenu, "ne veut rien dire pour l’administration américaine actuelle".

Al- Jazeera a appris que Clinton a fait part à Abbas d’un message verbal du président Barack Obama lui demandant de ne pas mettre d’obstacles sur la voie des négociations avec Israël. Elle l’a mis en garde que s’il maintient ses exigences, il serait désigné comme le responsable principal du blocage du processus de paix dans la région.


 novembre 2009 - Al Jazeera - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.aljazeera.net/NR/exeres/...
Traduction de l’arabe : Leila, pour Info-Palestine.net


Lundi 2 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par farid le 02/11/2009 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hilarant !!!effectivement,ce qui etait valable pour feu Arafat,devient ironiquement valable pour abbas!!!(si tu parles tu meurs et si tu gardes le silence tu meurs aussi ,alors parles et meurs)contrairement à Arafat abbas n'a pas parlé

2.Posté par TheTruth le 02/11/2009 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mdr!!!! cet article est super fun!! la situation en devient marrante tellement on nage dans le surréaliste.

La prochaine etape pour Abbas est de dire:
"baisser ma culotte et me faire encu... n'est pas une entrave au processus de paix" (ainsi que celle de tous les palestiniens bien sur!!!)

3.Posté par Arthur gohin le 02/11/2009 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela me rappelle la fable du loup et de l'agneau: De toutes facons, je vais te manger car je suis bien plus fort, mais par l'intimidation je veux te faire declarer que c'est de ta faute.
Abbas n'a pas retenu la lecon.
Ceci dit Clinton est une putain sadique.

4.Posté par nervyoko le 02/11/2009 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Clinton qui recoit ses ordres du CFR soutien Israel ; Abbas , il fait quoi lui, il enleve son pantalon aussi ? L'occupation d'un territoire en vidant les habitants de ce lieu, ca s'appelle comment ça ? UN VOL !!! Parquer des gens dans un ghetto à ciel ouvert derriere un mur de la honte ça s'appelle comment ça ? Un CAMPS DE CENCENTRATION !... Réflechissez y !

nervyoko

5.Posté par cielétoilé le 03/11/2009 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela s'appelle la politique du "fait accompli" . On met la personne devant un fait qui ne peut changer et on lui dit qu'elle n'a pas d'issue . Si il y a une sortie , cela s'appelle rompre le contrat . Quand un contrat est injuste, il ne faut pas avoir peur de le rompre sinon on risque de tomber de plus en plus bas . C'est comme un trou d'évier qui nous aspire et aspire avec nous , tous les pauvres gens qui sont sous notre autorité . A sa place, je dirais : NON !

6.Posté par Alif le 03/11/2009 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Ce n’est pas une surprise,cette position américaine très attendue est une vraie démonstration de force des lobbys juifs au Etats-Unis qui défendent des intérêts d’Israel au dépriment de ceux des Etats-Unis dans le proche orient..

Madame Clinton revient à la realpolitik ;Les israéliens lui ont déja montrer leurs muscles par le biais de leurs lobbys en lui retirant le dossier du proche orient au profit de D.Ross,en plus l’échec de sa dernière visite en Russie ne lui facilite guère la tache de convaincre les israéliens de geler même pour une journée le gel de la colonisation car elle n’a obtenu aucune concession des dirigeants russes concernant le dossier iranien avec laquelle elle pourra draguer Natanyahoo pour qu’il assouplisse ses positions.

La droite Israélienne n’est pas prête à faire aucune concession au Etats-unis pour lui faciliter la tache de rassembler une coalition de pays arabes dont il aura besoin de leurs soutiens dans une probable guerre contre l’Iran .Cette même droite qui était contre le processus de paix dit d’Oslo,qui n’était pas une réelle volonté d’instaurer la paix dans la région mais un projet de circonstance conçu pour des calculs géopolitiques puisque les Etats-unis avait besoin des états arabes pour déclarer la guerre à l’Iraq de Saddam.

Un etat Palestinien n'est qu'une fable,un concept mort sans sens comme le dit bien De Dieguez :"L'Occident gonflé du vent de ses idéalités ne sera jamais qu'un accoucheur d'Etats-cadavres au sein de l'Islam. Ne le laissez pas mettre un concept d'Etat palestinien au monde, ne laissez pas l'Occident accoucher d' un mort parmi vous."








7.Posté par Larguet le 03/11/2009 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AU MEDERATEUR D'ALTER INFO

QUE SE ASQSE T'IL SUR VOTRE SITE ETES VOUS PIRATES OU QUOI

J'AI ENVOYE DES COMMENTAIRES ET AUCUN N'EST EDITE.

QUE SE PASSE T'IL ???????????

8.Posté par Arthur Gohin le 03/11/2009 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A post 8
Assez exact ce que vous dites. Toutefois n'oublions pas que Dieu ne punit personne, c'est l'individu qui choisi librement d'etre disciple de Lucifer et ainsi de rejoindre son maitre en enfer.
Bien cordialement

9.Posté par NAULLAY le 03/11/2009 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les israëliens ont toujours utilisé la Politique du fait accompli : on laisse coloniser, et ensuite avec intransigeance, on estime qu'il faut protéger les colons des agressions Palestiniennes...quand on sait que les Colons sont racistes et commettent des attentats contre leurs voisins...l'objectif des Sionistes est la conquête. Les USA sont complices : infiltrés de Sionistes, et fief des grandes familles de l'Elite mondiale : Rockefeller, Morgan, Buffett, Gates etc. Les USA ne peuvent que faire semblant de vouloir résoudre le conflit. La conquête Sioniste est non seulement celle de la Terre sainte, mais celle du Monde. Par l'Argent et par la Guerre. Israël a pour emblème le logo choisi par Rotschild, l'étoile de David, qui renferme le symbole 666 (3 pointes, 3 triangles, et 6 faces de l'hexagone). Rothschild a financé le mouvement Sioniste dès le début et possède une grande partie des terres et des capitaux. C'est Rotschild qui veut dominer la planète, par son NWO luciférien, et Israël n'est que sa créature. Jérusalem devant être le siège de l'Antichrist, maître du Monde, on comprend pourquoi Rothschild a voulu l'état d'Israël et pourquoi les Sionistes veulent reconstruire le Temple sur l'esplanade des mosquées...

10.Posté par Predication & Gros Bisous le 03/11/2009 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les sionistes protocolistes sont des MAUDITS qui n'ont que la trahison, le meurtre et l'accaparement obscène comme ' hygiène ' de vie.

Mais tout leur argent, toute leur technologie, toute leur propagande n'ont AUCUNE VALEUR face à l'Histoire et à la marque indélébile que ces DAMNéS portent pour l'éternité :

=> celle des assassinats des prophètes de Dieu, des meurtres d'innocents, de la profanation de la Terre Sainte et cetera et cetera ..

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires