Sciences et croyances

Claude Lévi-Strauss, penseur



Paul Jorion
Samedi 29 Novembre 2008

Claude Lévi-Strauss, penseur

Claude Lévi-Strauss a aujourd’hui cent ans. J’ai assisté à ses cours au Collège de France de 1969 à 1971. J’ai été admis à son séminaire en 1970-1971. Lorsque je me suis présenté à la première séance de la saison 1971-1972, j’ai appris que mon nom ne figurait pas sur la liste de l’année nouvelle. Il faut dire que j’avais été bien impertinent et les preuves sont là : un film où vous verriez un jeune homme de vingt-quatre ans très sûr de lui, foulard au cou, interrompant avec impatience les errances de certains de ses aînés. Bah ! Lévi-Strauss n’était pas si respectueux lui-même : il avait l’art consommé d’écouter l’un de ses invités s’embrouiller dans ses explications et puis quand celui-ci était parvenu en bout de course, de lui demander : « Est-ce que vous avez voulu dire XY ? », et de restituer à l’intention du malheureux abasourdi ce qu’il tentait vainement depuis plus de dix ans de formuler clairement. Zap ! le rayon de la mort de l’intelligence absolue ! réduisant instantanément l’innocente victime en un monticule de cendres ! Comme chez Lacan, mais sans l’ironie qu’on trouvait chez celui-ci, l’auto-ironie surtout : le fin message que le scepticisme demeure l’horizon nécessaire et que nul ne peut se prendre complètement au sérieux. L’intelligence chez Lévi-Strauss est une chose au contraire éminemment sérieuse sur laquelle on ne transige pas : l’intelligence est en marche, silence dans les rangs !

Lacan et moi, nous nous sommes parlés quelques fois, et ce fut un jour assez tendu mais en une autre occasion, ce fut avec force clins d’œil. Mes conversations avec Lévi-Strauss furent toujours une toute autre affaire : comme deux joueurs de go, et comme si l’avenir du monde en dépendait. J’avais perdu en 1984 mon poste de jeune professeur à Cambridge. En 1990, j’avais derrière moi six ans de vains efforts pour retrouver un autre emploi dans ma branche et quand Jean-François Casanova m’offrit de travailler avec lui à la Banque de l’Union Européenne je lui en fus extrêmement reconnaissant. Il restait cependant une formalité à accomplir : informer Lévi-Strauss de ma défection et obtenir son aval. J’ignore si la chose lui paraissait pertinente ou non mais mon sentiment personnel était celui d’une trahison vis–à–vis de ma discipline et il comprit en tout cas parfaitement le sens de ma démarche. Nous eûmes à cette occasion notre plus longue conversation. Nous avons parlé de mathématiques et de physique essentiellement et je connus une fois de plus cet émerveillement qui m’avait transporté durant ses cours et ses séminaires : écouter avec recueillement le plus mathématicien des non-mathématiciens, l’homme qui répéta durant des dizaines d’années qu’il n’entendait rien aux mathématiques mais dont la moindre réflexion est d’une rigueur et d’une structure purement algébrique !

J’ai terminé il y a une dizaine de jours la rédaction de Comment la vérité et la réalité furent inventées. Ce n’est ni un ouvrage lévi-straussien, ni non plus foucaldien. Je l’ai néanmoins conçu comme se situant au point de rencontre de La pensée sauvage et de Les mots et les choses. Il est trop tard malheureusement pour que Foucault en soit informé mais heureusement encore temps, du moins je l’espère, pour que Claude Lévi-Strauss ait connaissance de l’existence d’un tel hommage infiniment respectueux.



Samedi 29 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par al akl le 29/11/2008 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un eugéniste masqué par la propagande...
Une ordure de plus. L'inversion par excellence.

2.Posté par zimir le 29/11/2008 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un structuraliste ... Rire !

3.Posté par zimir le 29/11/2008 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Combien se sont taillés de solide carrière confortables et d'autres en espèce sonnante et trébuchante du style Lacan par exemple, en ayant compris l'arnaque structuraliste.

4.Posté par Verner02 le 29/11/2008 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Claude Lévi-Strauss a été pour moi ''Le Maître'' !

Je n'ai pas eu la chance (plus exactement l'opportunité) d'assister à ses cours mais j'ai passionnément lu ses ouvrages dans le cadre de mes études puis ensuite, et j'y ai trouvé, pour mon plus grand plaisir, cette rigueur effectivement ''toute mathémathique'' !...Et je pense que le fait d'être musicien lui a permis cette rigueur ''algébrique'', l'a entrainé en quelque sorte vers une écriture très ''structurée'' mais aussi très fluide, prècise...Celle -là même que l'on retrouve dans l'écriture musical d'un J.S. Bach, d'une autre manière chez Debussy ou encore dans certaines pages wagnériennes...

Merci Monsieur Lévi-Strauss et Bon Anniversaire !

5.Posté par zimir le 29/11/2008 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ha ! Il n'y a qu'a voir en psychiatrie .....Par exemple le DSM qui conduit à éjecter le patient et à l' enfermer dans des prison comme au 19 eme.
Même lyrique c'est une ARNAQUE !

6.Posté par Verner02 le 29/11/2008 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'aperçois à la minute les différents commentaires précèdent le mien !

Nul n'est obligé de ce référer à Lévi-Strauss s'il ne reconnait pas en lui ''un précurseur''; ses idées, ses analyses sont celles d'un découvreur de sociètés et somme toute, il ''visionne'' ces dernières en fonction d'une objectivité ''relative'' , comme tous les scientifiques, que ceux-ci le veuillent ou non !
Il ne faut pas oublier qu'avant lui il n'y avait que Malinovsky et ses îles Trobrians et Lévi-Bruhl, très controversé lui aussi !
A la droite de l'Anthropologie se trouve la Philosophie...et celle de Lévi-Strauss n'a jamais eu pour vocation première de faire des émules ! Il est ce qu'il est , un musicien-anthropologue et philosophe qui écrit remarquablement bien...Maintenant que les uns et les autres ne soient pas d'accord avec lui la chose est normale et c'est là justement que se situe l'intérêt de la Philosophie : d'en débattre et ainsi de la faire avancer pour le plus grand bien de l'intelligence humaine !

7.Posté par zimir le 29/11/2008 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Structures élémentaires de la parenté? Nous avons tous a un moment donné, dans une recherche correcte, à prendre connaissance de ce monsieur.

METTEZ UN TERME AU MAITRE SVP

8.Posté par zimir le 29/11/2008 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


En ce sens Lacan c'est du boniment !
Pour Goldmann. La psychanalyse n'a aucune valeur explicative en ce qui concerne l'oeuvre. Du texte, nulle herméneutique ne permet de dévoiler un non-dit et en ce qui concerne les rapports de l'auteur à l'oeuvre, la psychologie permet seulement d'élucider la genèse de l'écrivain ; d'expliquer au biographe pourquoi tel individu ressent le besoin d'écrire, sans pour autant permettre une élucidation de l'oeuvre elle-même, en raison même de la complexité du psychisme humain qui reste, en dépit des herméneutiques d'inspiration freudienne, impénétrable par le biais de la critique littéraire.

9.Posté par Roland le 29/11/2008 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je profite de cette occasion pour rappeler qu'en français "opportunité" désigne le caractère de ce qui est opportun ! Le mot anglais "opportunity" qui est comme tous les enfants l'apprennent dès le collège, un faux-ami veut dire "occasion" (avail oneself of the opportunity = profiter de l'occasion), il serait donc opportun, avant de parler franglais comme les "business executives" (qui ne sont pas des exécuteurs, encore un faux ami, même si ils exécutent souvent la malheureuse langue français !), de consulter une dictionnaire .... anglais-français ! lequel aurait au moins l'utilité d'apprendre le français à ceux-ci.

10.Posté par Verner02 le 29/11/2008 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Roland :

J'ai bel et bien utilisé le mot qu'il convient à ma pensée : je n'ai pas eu ''l'occasion'' de...qui eut été ''opportune'' pour mes études !
Si vous n'avez que cette réflexion de speudo-exgésète à m'opposer c'est fort triste !

Je comprends que bien du travail reste à fournir pour que les mesquineries de certains ne prévalent pas sur la génèse de la pensée des autres !

11.Posté par pa le 29/11/2008 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


"Dans les sociétés dites primitives, la pensée et toutes les opérations intellectuelles ne sont pas différentes des nôtres, si tant est que notre pensée soit vraiment brillante."]b
Lisez l'article sur Levi-Strauss du 20 mai 2008:
http://freesoulblog.net/jHB/jHBtv.html


12.Posté par zimir le 29/11/2008 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Roland clique là

13.Posté par al akl le 29/11/2008 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous sommes en présence de l'essence de la tromperie. Et ce sont les plus formatés par les années d'études débilitantes pendant lesquelles ils apprennent à répéter en prenant bien garde à ne pas mettre son avis personnel qui lui serait un sacrilège face à la "science" de ces "maitres".
Finalement plus on "étudie" plus on apprend à devenir un mouton. Du moins dans noàs écoles et nos universités.
Un ami de science PO, me l'a confirmé il y a quelques jours, tant qu'il recrache ce qui lui a été donné, tout va bien, mais dès qu'il sort des rails il est considéré comme hérétique.
Des robots très loin de toute forme d'humanité sont pondus par nos plus grandes "écoles".
D'où l'état de nos administrations, de nos lois, de nos sociétés.

A la plus grande satisfaction de ceux qui dirigent la fabrique du consentement.

14.Posté par Enucléons le nucléaire le 29/11/2008 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Je pense donc, j'essuie !

15.Posté par Verner02 le 29/11/2008 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Al aki :

C'est tout à fait juste !...J'en ai d'ailleurs moi-même fait les frais...et comme ''hérétique'' me suis retrouvé sur ''le banc des refusés'' pour ne pas m'être coulé dans le moule des exigences dogmatiques liées à la phase terminale de mes études ! (Ce qui d'ailleurs ne m'a absolument pas gêné pour la suite, bien au contraire dirais-je même que ce refus m'a permis de rester ''vrai'' et en accord avec moi-même puisque je n'avais pas trahi ma pensée !)

16.Posté par zimir le 29/11/2008 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A toute époque, les idées de la classe dominante sont les idées dominantes , autrement dit, la classe qui est la puissance matérielle dominante de la société est en même temps la puissance spirituelle dominante.
La classe qui dispose des moyens de production matérielle dispose en même temps de ce fait, des moyens de production intellectuelle, si bien qu'en général, elle exerce son pouvoir sur les idées de ceux à qui ces moyens font défaut.
Les pensées dominantes, ce sont les conditions matérielles dominantes ....
K M

17.Posté par le voyageur le 29/11/2008 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ al akl

développe et cite tes sources stp

18.Posté par Zorro mythological destroying system le 29/11/2008 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Al Akl poste n°13:

"Nous sommes en présence de l'essence de la tromperie. Et ce sont les plus formatés par les années d'études débilitantes pendant lesquelles ils apprennent à répéter en prenant bien garde à ne pas mettre son avis personnel qui lui serait un sacrilège face à la "science" de ces "maitres".
Finalement plus on "étudie" plus on apprend à devenir un mouton. Du moins dans noàs écoles et nos universités.
Un ami de science PO, me l'a confirmé il y a quelques jours, tant qu'il recrache ce qui lui a été donné, tout va bien, mais dès qu'il sort des rails il est considéré comme hérétique.
Des robots très loin de toute forme d'humanité sont pondus par nos plus grandes "écoles".
D'où l'état de nos administrations, de nos lois, de nos sociétés.

A la plus grande satisfaction de ceux qui dirigent la fabrique du consentement."

* * * * *

Bien sûr, sur le principe c'est évident, mais il faut voir d'où nous venons mon ami, longtemps le conservatisme britannique a été le garant d'une science rigoureuse sortie des gouffres de l'alchimie et des discussions débilitantes théologique.
Nous sommes en plein changement, en pleine Evolution et non Révolution.Taper dans la fourmilière et savoir se retirer quand les choses partent dans le sens que tu désirais, ou pas.Mon humble avis.

L'éducation individuelle nécessite de passer par ce que l'on peut finalement appeler des tutoriels psycho-cérébraux, avant qu'une véritable conscience ne puisse émerger chez l'individu, somme de son expérience unique (bien qu'une proto-conscience enregistre des les premiers instants toutes perceptions...l'inconscient).N'oublies pas ça.

Au final les professeurs transmettent les maitres conçoivent voire réalisent, et c'est très bien ainsi.

19.Posté par al akl le 30/11/2008 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Zorro, tu a le mérite de bien décrire le formatage dont je parle, avec des mots qui le normalisent. C'est bien ce que je décris...

Excuse moi le voyageur, mais le coup de pied dans la fourmilière n' adonné que peu de fruits, mais le fait que ce soit des scorpions qui en soient sorti indique bien qu'une analyse des termes utilisés par strauss doit se faire.
Il a un rôle et il faut le reconnaître, le battage médiatique et la lecture de tristes tropiques me suffisent à vomir.
Mais des pistes apparaissent, notre ami Zimir semble avoir quelques pistes sur ce concept.

N'oublions pas que la blanchisserie de l'histoire fonctionne à plein, et que les modes d'apprentissage sont à revoir avant d'être capables de la réviser avec des outils nouveaux.

J'ai quand même trouvé quelques pistes... que je donnerai au moment opportun.

Cherchez du coté de l'UNESCO... Dont tous les penseurs sont juifs...

20.Posté par al akl le 30/11/2008 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le voyageur.

Une dernière couche, avant d'aller à la couche...

un hazard ? un signe ?
un article décrit sans le vouloir ce que fut le Job de Strauss, et encore mieux ce qu'il ne devait pas faire...

Une sorte de normalisation de la pensée par plusieurs "grands savants". Dont les acteurs ont géré l'UNESCO, et autres... Par média associés. Tel que le battage actuel. Créant un flou artistique avec des mots, et des concepts.

"Bizarrement" c'est au racisme que sont "combat" est lié... C'est quasiment réhabilité depuis qu'il a prononcé son discours en 2005 à l'UNESCO

Un dogme. Comme celui qui a empêche le Docteur Gernez de percer la coquille de la médecine. Une carapace. Qui bloqua le savoir de Tesla. etc etc etc... J'insiste etc. Ces gens qui inventent ce genre de choses ne sont pas si peu confiants en eux. Ils ont fait de hautes études. Et pourtant. Il calent devant ce mur; qui bouche tous les horizons humains. Car tout n'a pas été dévoilé...

Le cinéma des médias, c'est ça la matrice. une de ses expression les plus flagrantes. Le cinéma aussi, mais je m'arrête là, je ne suis pas un savant. Je n'ai pas cette confiance qu'avais un Tesla, un Gernez, ou un véritable humaniste qui de par son travail aurait du participer à l'émancipation et qui a servit à la couverture sinon a l'édification de cette matrice.
Les autres sont quasiment nié, vous connaissez le truc, l'exemple le plus "fort" c'est le 9/11. La preuve est sous nos yeux. En permanence. Mais Alterinfo nous en présente bien d'autres...

Cet article est en commentaire sur "Israël boycotte la conférence contre le racisme"
le commentaire 574. Bon voyage...

21.Posté par le voyageur le 01/12/2008 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je voyage et je reviens
et je cherche en quoi Levi Strauss pouvait être eugéniste

22.Posté par Verner02 le 02/12/2008 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Le Voyageur :
Al Aki n'a certainement pas lu Lévi-Strauss !...Inutile de ''chercher'' !
Mais la raison de cette accusation est ailleurs que dans ses écrits, cela est évident...

23.Posté par al_akl le 02/12/2008 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

al_akl
Verner02,
tout va bien madame la marquise. Le problème contre l'humanité que constituait al akl est maintenant affaire classée. Nous pouvons retourner nous coucher.
Bonne nuit.

24.Posté par le voyageur le 03/12/2008 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tiens, un petit fake

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires