MONDE

Chine : huit hauts fonctionnaires ont fait l'objet d'une enquête pour corruption en 2009



mehdi_palmer@hotmail.com
Lundi 15 Mars 2010

Chine : huit hauts fonctionnaires ont fait l'objet d'une enquête pour corruption en 2009
Les parquets chinois ont enquêté l'année dernière sur 2 670 fonctionnaires au niveau du district ou au-dessus, y compris huit de niveau provincial ou ministériel, indique un rapport présenté jeudi à la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale (APN, Parlement chinois). Ces huit fonctionnaires de haut rang incluent Huang Songyou, ancien vice-président de la Cour populaire suprême, et Wang Yi, ancien vice-président de la Banque de développement de Chine, une banque d'Etat. Sur la liste figurent également Chen Shaoji, ancien président du Comité provincial de la Conférence consultative politique du Peuple chinois du Guangdong, et Wang Huayuan, un ancien responsable de la province orientale du Zhejiang. Le rapport d'activité du Parquet populaire suprême de Chine a été présenté par le procureur général Cao Jianming aux près de 3 000 députés présents lors de la troisième session de la 11e APN. Selon le procureur général, en 2009, les procureurs chinois ont enquêté sur environ 41 000 fonctionnaires (-3,3%) dans plus de 32 000 affaires (+0,9%) de détournement, de corruption, de manquement au devoir et d'autres crimes liés à leurs fonctions. Parmi ces affaires, 18 000 étaient des affaires "extrêmement graves" de corruption, alors que 3 100 autres étaient de graves affaires de manquement à leurs responsabilités ou de violation des droits du public. En 2009, plus de 9 300 fonctionnaires ont été impliqués dans des affaires de négligence, de manquement au devoir et de violation des droits du public, a indiqué Cao Jianming. Environ 3 200 corrupteurs ont été sanctionnés dans un effort de renforcer la lutte contre la corruption, a-t-il poursuivi. Selon lui, plus de 1 100 suspects en fuite impliqués dans des crimes liés à leurs fonctions ont été arrêtés et plus de 7,1 milliards de yuans (environ un milliard de dollars) détournés ou reçu comme pots-de-vin ont été récupérés. Au cours des trente dernières années, environ 4 000 fonctionnaires corrompus ont fui au Canada, aux Etats-Unis, en Australie et dans d'autres pays avec plus de 50 milliards de dollars de fonds publics, montrent les statistiques du ministère chinois du Commerce. Pour éradiquer la corruption dans le monde judiciaire, le procureur général a indiqué qu'en 2009 des enquêtes avaient été diligentées sur plus de 2 700 fonctionnaires de justice soupçonnés de manquement à leurs responsabilités et de malversation. http://french.china.org.cn/archives/lianghui2010/2010-03/12/content_19592778.htm


Lundi 15 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par Hijack le 15/03/2010 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien ... que les pays arabes en font autant !

2.Posté par cielétoilé le 15/03/2010 23:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pendant ce temps, la Chine , qui ne se noie pas dans les affaires du monde, avance plus vite que les autres . Quant à nous, si nos politiques coulent nos pays ,ils pourront ne pas être inquiétés du tout .Ici, aucune responsabilité , là-bas , pas de je-m'en-foutisme ni clientélisme .Voilà pourquoi ils deviendront la première puissance mondiale .

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires