Conspiration

Cheney accusé d'avoir caché un programme antiterroriste au Congrès



Lundi 13 Juillet 2009

Cheney accusé d'avoir caché un programme antiterroriste au Congrès
L'ancien vice-président américain Dick Cheney était dimanche sous le feu des critiques de parlementaires démocrates après des révélations dans la presse selon lesquelles il aurait ordonné à la CIA de cacher au Congrès pendant huit ans un programme antiterroriste.
 
Selon le New York Times, c'est l'actuel patron de l'agence de renseignement américaine, Leon Panetta, qui a révélé ces informations à des parlementaires.
 
Nommé à la tête de la CIA par le président américain Barack Obama au début de l'année, Panetta a mis un terme à ce programme après en avoir eu connaissance, le 23 juin, ajoute le quotidien.
 
La nature exacte de ce dispositif restait incertaine.
 
La loi américaine, explique le New York Times, stipule que les commissions du renseignement du Congrès doivent être informées des pratiques des services
secrets, sauf dans certains cas.
 
En l'occurrence, les parlementaires démocrates interrogés par le journal ont estimé que ces informations auraient dû être portées à la connaissance des commissions.
 
De leur coté, deux anciens responsables de la CIA ont expliqué au Washington Post qu'il consistait à doter l'agence de renseignement de "moyens nécessaires", sans plus de précision, mais qu'il n'avait trait ni aux interrogatoires de suspects de terrorisme ni aux écoutes téléphoniques, des méthodes largement critiquées aux Etats-Unis.
 
Pour sa part, la représentante Anna Eshoo, membre de la commission du renseignement de la Chambre, s'est prononcée en faveur d'une enquête indépendante sur la question.
 
"Nous devons savoir qui a donné les ordres", a-t-elle dit au Washington Post, ajoutant que la commission dont elle est membre pourrait le cas échéant utiliser son pouvoir de citation pour interroger des responsables.
 
Le démocrate Patrick Leahy, qui préside la puissante commission des Affaires judiciaires du Sénat, s'est également prononcé en faveur d'une enquête: "Je crois qu'on ne peut pas faire comme si de rien n'était", a-t-il dit sur CBS.
 
"Personne n'est au-dessus des lois, a-t-il ajouté. On ne peut pas dire: vous êtes le vice-président, vous n'étes pas obligé de respecter la loi".
 
Un sénateur du propre camp de Cheney, le républicain Judd Gregg, a admis que si ordre avait été donné à la CIA de ne pas informer les membres du
Congrès, il s'agissait d'"une erreur".
 
Ces révélations interviennent alors que les parlementaires américains se livrent déjà bataille pour savoir si la CIA a informé comme il se devait le Congrès des programmes sensibles mis en place contre le soi-disant terrorisme.


Lundi 13 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par Picard le 13/07/2009 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Miam tu vas enfin tomber mon coquin, à force de jouer.......^^

2.Posté par mega le 13/07/2009 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@picard,je ne crois pas,pour faire tomber ce genre de raclure,il faut leur mettre une balle dans le nuque,ça me fait penser ce que disait un dèputè-sènateur francais dans le livre"les privilèges de la rèpublique" pour leur enlever ces privilèges il avait dit "il faudrait nous mettre une balle dans la nuque"
ce sont tous des raclures qui bouffent tous a la meme table.

3.Posté par salah le 13/07/2009 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est vrai il faut des méthodes brutales pour ce genre d'assassins!! toutes l'administration busch devrait etre mis sur le poteau d'execution et etre fusillés!!! et envoyé les frais de la balle à leur famille!!!

4.Posté par dik le 13/07/2009 21:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qualifiez de tout ce que vous voulez le pire dirigeant arabe ou africain, même nord coréen ou chinois, aucun d'eux ne mérite une quelconque poursuite, tant que le duo infernal Bush/Cheney (Ariel Charon déjà bloqué!) ne sont même pas inquiétés. Les crimes de cette bande sont hors de propos!

5.Posté par VIRGILE le 13/07/2009 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle hypocrisie ! Démocrates et Républicains sortent globalement du même moule dont la majorité sont affilié à Skull & Bone et au Réseau des Straussiens (Doctrine du juif Léo Strauss, grand admirateur d'Hitler et qui a formé de nombreux juifs américains et autres francs-maçons, qui sont (étaient) au coeur de la Maison Blanche (Wolfovich, Perle, Bolton, Kissinger, etc.). Du CRF à la Trilatérale, nous les retrouvons partout.

Dick CHENEY, outre sa responsabilité directe dans le financement de mercenaires (SMP Halliburton, etc.) est une marionnette managée par le JENSA (parallèle à l'AIPAC). Bref, des officines juives-sionistes en lien direct avec Tel Aviv. Faire porter le chapeau à ce seul criminel Cheney est évidemment un leurre pour masquer les vrais responsables sionistes, comme pour le 11/09.
Il faudrait un Déluge biblique salutaire pour nettoyer toute cette merde Saxonne/sioniste qui ravage l'humanité.

6.Posté par Jean le 14/07/2009 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Alterinfo
je crois que dans votre titre il y'a une erreur
Vous écrivez :"Cheney accusé d'avoir caché un programme antiterroriste au Congrès "

Vous auriez dû écrire
"Cheney accusé d'avoir caché un programme terroriste au Congrès "

Là c'est pas mieux comme ça ?

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires