Tribune libre

Cheikh Mohammed Abdellah Nasr mit en prison pour ses avis religieux «révolutionnaires»


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 11 Décembre 2019 - 11:56 Xochi. Le 8 décembre de l’An 02 des Gilets Jaunes

Mercredi 11 Décembre 2019 - 00:15 Une voix mélodieuse pour un coup bas ...



NASSER
Jeudi 26 Octobre 2017

Cheikh Mohammed Abdellah Nasr mit en prison pour ses avis religieux «révolutionnaires»

(L’Islam des lumières face à la doxa politico-religieuse réactionnaire)

Cheikh Mohammed Abdellah Nasr mit en prison pour ses avis religieux «révolutionnaires»
(L’Islam des lumières face à la doxa politico-religieuse réactionnaire)
--

On dit que le Président Sissi est l’un des remparts au terrorisme (des frères musulmans, des takfiristes), mais il tolère les wahhabistes et les salafistes !
Au moment de son accession au pouvoir, il avait appelé à « réformer » le discours religieux, mais force est de constater que la tâche est soit ardue soit il est lié à un rapport de force qu’il ne peut négliger !
Il a laissé faire mettre en prisons deux personnes “réformistes” que les chouyoukh d’Al Azhar (la haute autorité religieuse d’Egypte) ont tout fait pour les discréditer et empêcher d’exprimer leurs vérités. Il s’agit d’Islam Behery (qui a bénéficier d’une grâce) et du jeune Cheikh Mohammed Abdellah Nasr, encore en prison, pour avoir affirmé qu’une lecture intelligente et analytique du Coran ne permet pas de conclure qu’il faut « couper la main » du voleur, mais de couper le « lien » qui l’a emmené au vol ! Pour cela il écope d’un maximum de 5 années de prison ferme ! … au même moment où le juge condamne un voleur pour de la prison et non à lui ‘couper la main’ comme prescrit par le Coran selon leur compréhension ! Il reste encore poursuivi pour 8 autres chefs d’inculpation (d’un maximum de 5 ans) pour d’autres liées à des affirmations religieuses du même genre : pour avoir remis en cause l’authenticité de plusieurs hadiths, des fatwas, des idées, de certaines conceptions de l’Islam enseignées à nos jours et ce, avec des preuves historiques ou coraniques!
Ce jeune cheikh "azhariste", en effet, provoqué la panique à Al Azhar suite à ses différentes interviews télévisées remettant en cause tout ce qui a été dit ou imputé à l’Islam ou au prophète depuis 14 siècles (y compris le « hidjab » qui, finalement, a été reconnu par Al Azhar comme obligation non islamique).
Tous les chouyoukh, dont les plus connus, anciens et nouveaux, considérés comme «incontestables», qui ont été dépêchés par Al Azhar et les milieux salafistes pour le contredire et aussi pour l’humilier, l’apostasier, voire le menacer, ont été désagréablement surpris par son érudition, sa haute culture au point où ils se retrouvent plus sur la défensive, coincés dans leur islam apocryphe, réactionnaire et exalté; ne leur laissant par ses réponses, ses preuves et ses questions aucun argument que celui des accusations et remarques personnelles.
Par les versets du Coran expliqués, il dénonce et met à nu tous les mensonges, les falsifications du Coran, des hadiths, de la sunna depuis la mort du Prophète !
Une nouvelle conception de l’Islam authentique, progressiste, dans l’objectif, dit-il, de pousser à revoir toutes les idées «fausses » et qui ont conduit aux catastrophes que vivent les musulmans à ce jour !
Un énorme chantier inacceptable pour les tenants du statu –quo et de l’immobilisme pour garder, dit-il, le pouvoir, les considérations et les privilèges.
Par et pour ses idées, certaines car documentées, ils n'ont pas trouvé mieux que de le mettre ... en prison !
Le clou est qu’il a révélé qu’ISIS est un sous-produit des programmes d’Al-Azhar. Interrogé sur les raisons pour lesquelles Al Azhar, qui a l’habitude de dénoncer les penseurs laïques comme non-islamiques, refuse de dénoncer l’Etat islamique comme non-islamique, il a déclaré : Il ne peut les condamner. L’État islamique est un sous-produit des programmes d’Al Azhar. Ainsi, Al Azhar peut-il se dénoncer comme non islamique ? Al Azhar dit qu’il doit y avoir un « califat » et que c’est une obligation pour le monde musulman [de l’établir]. Al Azhar enseigne la loi de l’apostasie et tue l’apostat. Al Azhar est hostile envers les minorités religieuses, et enseigne des choses comme ne pas construire d’églises, etc. Al Azhar soutient l’institution de la « jizya » [extraire le tribut des minorités religieuses] alors qu’elle n’existe pas dans le Coran. Al Azhar enseigne les lapidateurs. Ainsi, Al Azhar peut-il se dénoncer comme non islamique ? Et d’ajouter « L’État islamique » ne fait que ce qu’Al Azhar enseigne !

Nasser

------
(L’interview qui a conduit l’égyptien le Cheikh Mohammed Abdellah Nasr en prison). vidéo choc !
https://www.youtube.com/watch?v=2Hn5HPzie0A

_____________

POUR INFO: quelques-unes de ses interventions et débats qui ont suscité mon intervention
https://www.youtube.com/watch?v=KKfZhRBqCpM
https://www.youtube.com/watch?v=45GoPsRRedI
https://www.youtube.com/watch?v=2Hn5HPzie0A
https://www.youtube.com/watch?v=yvSYzq6MMT4
https://www.youtube.com/watch?v=ltKgjIq3UK4


Jeudi 26 Octobre 2017


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires