ALTER INFO

Cheikh Jawad Al Khalissi : Ce sont les Usaméricains qui décident de tout et le gouvernement Maliki n’a aucun pouvoir


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes


Cheikh Jawad Al Khalissi est un des dignitaires religieux chiites les plus respectés en Iraq. Issu d’une vieille famille comptant en son sein de nombreux et illustres dignitaires religieux, né à Khadimia en 1952, il est membre d’une organisation islamique connue sous le nom de « Mouvement islamique en Iraq », elle-même membre du Front Islamique de Libération de l’Iraq.

Cheikh Al Khalissi fut l’un des fondateurs du Conseil supérieur de la révolution islamique, qu’il quitta au bout de deux ans, refusant « sa ligne politique trop exclusive et étroite ».

Cheikh Al Khalissi est le secrétaire général du Congrès constitutif en Iraq, qui rassemble des forces politiques et des personnalités hostiles à l’occupation.



Propos recueillis par Jassem Achamari

Traduit par Ahmed Manaï et révisé par Fausto Giudice


Propos recueillis par Jassem Achamari
Lundi 4 Décembre 2006

Cheikh Jawad  Al Khalissi  (à g.) avec Cheikh Harith Al Dhari, dirigeant de l’Association des Oulémas musulmans d’Iraq, réfugié à Amman après qu’un mandat d’arrêt a été lancé contre lui par le gouvernement Maliki
Cheikh Jawad Al Khalissi (à g.) avec Cheikh Harith Al Dhari, dirigeant de l’Association des Oulémas musulmans d’Iraq, réfugié à Amman après qu’un mandat d’arrêt a été lancé contre lui par le gouvernement Maliki
AL BASSAER : Comment évaluez-vous ce qui se passe dans notre pays, ce désordre total, les massacres et l’exode des populations ?



JAWAD AL KHALISSI : ce qui se passe en Iraq est propre à satisfaire l’ennemi et à mortifier les amis. On a planifié des choses terribles, une grave crise pour annihiler la mission de notre Oumma. Mais Allah est Vigilant et grâce à Lui, nous saurons surmonter les épreuves terribles qu’ils nous font subir et surtout cette partition du pays, sur des bases confessionnelles et ethniques et qui constitue le fondement du projet initial de l’occupation. Nous croyons que la crise ne peut trouver sa solution que dans un projet iraquien unitaire en opposition au projet de partition. C’est lui qui fera échouer le projet de l’occupant et insufflera un vent d’espoir pour sauver l’Iraq de la guerre interconfessionnelle et de ses retombées. Le fondement de notre projet c’est l’unité musulmane et nationale.



Les Usaméricains et les Occidentaux ont évoqué plusieurs raisons pour s’attaquer à l’Iraq et la plupart d’entre elles se sont révélées, à la longue, infondées. A votre avis quelle est la véritable raison pour laquelle l’Iraq a été occupé ?


C’est très important ! L’Iraq a été visé essentiellement à cause de sa position centrale au sein de la Oumma, mais aussi à cause de son rôle historique et de son essor moderne. En plus de sa position stratégique et de ses nombreux autres avantages, l’Iraq est le trait d’union entre les deux grandes composantes du monde musulman : le monde arabo- musulman auquel il est lié par l’ouest et le nord et le monde musulman non-arabe auquel il est lié par sa frange sud et orientale. L’Iraq est le centre de gravité du monde musulman, celui qui le domine peut dominer toute cette région, laquelle est le centre du triangle que constitue l’ancien monde. C’est la zone dont sont partis tous les messages prophétiques et le centre de l’histoire humaine. Si on y ajoute tout ce que cette région recèle comme ressources naturelles, notamment le pétrole, si indispensables à l’économie du monde moderne, on aura compris les raisons de la conquête de l’Iraq.



Les responsables usaméricains déclarent sans vergogne et à haute voix qu’ils sont venus pour sortir l’Iraq de l’ère de la dictature et pour y instituer la démocratie, la sécurité et la prospérité. Qu’est-ce que vous en dites ?


Nous avons déclaré dès le début que les Usaméricains n’ont aucune envie d’instituer la démocratie, nulle part dans le monde, parce que la démocratie c’est l’expression des citoyens. Les Usaméricains sont honnis par le monde entier, non pas depuis l’occupation de l’Iraq, mais c’est depuis les années 1930, qu’ils inspirent à tous la méchanceté et l’horreur.


Actuellement, les Iraquiens et tous les hommes leur vouent une haine terrible et considèrent que leur venue en Iraq et dans la région est un mal absolu



Comment vous voyez et jugez le gouvernement Maliki, qui semble être une copie conforme de celui de Jâafari ?


Je ne reconnais à ce gouvernement aucun bilan pour pouvoir le juger et cela résulte du fait que le pouvoir est entre les mains des Usaméricains et que ces derniers sont responsables de tout ce qui se passe en Iraq. Mais si le gouvernement croit assumer le pouvoir et détenir l’autorité et qu’il croit au transfert de compétences, il doit alors aussi assumer la responsabilité de ce qui se passe.



A votre avis, qui assume la responsabilité de ce qui se passe en Iraq ?


L’occupation, avec son projet de partition de l’Iraq, est le premier responsable. Tous ceux qui se sont associés à l’occupant, sciemment ou non, et ont adopté son projet, ainsi que ceux qui, tout en prétendant combattre l’occupant et défendre la foi, assassinent les gens et les poussent à l’exode sur une base identitaire ou politique, sont ses complices.



Est- ce que l’occupation de l’Iraq est selon vous, une nouvelle croisade contre l’Islam et les musulmans, d’autant que Bush déclare que c’est Dieu qui lui a ordonné de conquérir l’Iraq ? C’est une croisade ou quoi exactement ?


Non, il ne s’agit pas d’une croisade dans ce cas, parce que le Vatican et l’ancien pape ont eu une position catégoriquement hostile à la guerre et l’administration usaméricaine ne peut représenter les chrétiens du monde. C’est la guerre du paganisme et de la barbarie contre la foi et l’islam. C’est pour cela que les Églises orientales, d’Iraq, de Palestine, du Liban et de nombreux pays occidentaux ont une position de soutien à notre Oumma. Il n’est pas sage de conférer aux néocons l’honneur de représenter le christianisme alors qu’il en est innocent.



L’avenir semble inconnu pour de nombreux Iiraquiens. Comment concevez-vous l’avenir de l’Iraq dans le contexte actuel ?


L’avenir de l’Iraq est lié à la volonté de ses enfants, elle-même liée à la volonté d’Allah. Si les Iraquiens s’unissent, ils feront de l’Iraq un modèle exemplaire de renaissance pour les peuples musulmans. Si par malheur ils se dispersent comme le veulent leurs ennemis et comme agissent certains d’entre eux, c’est la catastrophe. Mais nous appartenons à l’école de l’espoir et nous croyons à la victoire finale.



A votre avis, le combat actuel contre les occupants en Iraq, est-ce vraiment de la résistance légitime ou du terrorisme, comme le pensent certains ?


Il y a en Iraq une résistance qui fait honneur à l’Oumma partout où elle se trouve. Elle nous honore et nous rend notre fierté. Il y a aussi un projet criminel qui entend pousser les Iraquiens à s’entretuer afin de les empêcher d’affronter la véritable catastrophe. Ces actes criminels n’ont rien à voir avec la résistance et son esprit. Ils sont le fait des ennemis de la résistance et de tous ceux qui veulent la faire échouer. Les véritables critères pour distinguer le résistant du criminel sont la nature de la motivation de l’action et la cible visée. Celui qui fonde son action sur l’unité nationale et musulmane et vise l’occupant, est un résistant sincère. Par contre celui qui vise les citoyens innocents, coupe les routes et contraint les gens à l’exode sur des bases religieuses, confessionnelles ou ethniques, est un criminel sans rapport aucun avec le peuple et sa résistance. Il sert au contraire le projet de l’occupation même s’il est un ignorant instrumentalisé et inconscient de ce qu’il fait. Celui qui entreprend son action, en parfait accord avec les obligations du Jihad et de la véritable résistance, sera récompensé ici-bas et dans l’au-delà. Celui qui, par contre, assassine, opère des enlèvements et des explosions et pousse les gens à l’exode, est maudit ici-bas et dans l’au-delà.



Comment faire à votre avis, pour atténuer la crise et en sortir enfin ?


Il nous faut, en premier lieu, revenir à Allah, Lui faire confiance, implorer Son soutien, s’en tenir à Sa Chariâ et agir comme Il nous l’ordonne, c’est à dire en tant qu’une seule Oumma, porteuse d’un message et agissant en fonction de lui. Une Oumma qui affronte ses ennemis et ceux d’Allah, dans l’unité et la solidarité, comme un seul homme. Pour ce qui est de l’Iraq, il nous faut évidemment un plan pratique, consistant en ces quelques points :


1)


1 - Suspendre la constitution et revoir tout le processus politique.


2 - Constitution d’un gouvernement composé de « compétences » et non pas sur la base des quotas.


3 - Améliorer les services publics et atténuer les épreuves subies par la population.


4 - Définir un agenda pour le retrait des forces étrangères d’Iraq


5 - Remplacement des forces étrangères par des forces de sécurité iraquiennes et une coordination populaire et constitution d’une armée iraquienne sur une base nationale.


6 - Organisation d’élections honnêtes sous contrôle international total et ce après un délai suffisant pour expliquer les élections, afin de garantir son bon déroulement.


7- Rédaction d’une nouvelle constitution qui bannit toutes les lois érigées par l’occupation et particulièrement la loi scélérate et maudite d’administration de l’État de la période transitoire.


Ce programme ne peut être mis en route sans un engagement du retrait des forces étrangères et du retour de la souveraineté totale, permettant au chef de l’État de mobiliser les forces de sécurité selon les besoins du pays et de disposer des ressources financières pour les allouer, selon le plan du gouvernement, aux besoins du pays, en dehors de tout contrôle extérieur et sans conseiller étranger.



Il y a de nombreuses pressions sur tous ceux qui se tiennent sur une ligne patriotique et vous en êtes, à l’école Khalissiat, un bon exemple. Est-ce que cela vous a conduit à changer en quoi que ce soit les principes fondamentaux auxquels vous appelez ?


L’école Khalissiat est toujours fidèle à sa position fondamentale quant à la question iraquienne, fidèle au grand message de l’islam. Elle continue à prôner l’unité musulmane, de tous les musulmans, l’unité nationale et non l’unité confessionnelle ou ethnique, de tous les Iraquiens. Elle croit à l’égalité de tous les citoyens du pays. Nous appelons à l’indépendance du pays et à son unité, au recouvrement de sa souveraineté totale après le départ des étrangers et nous croyons à la nécessité pour les Iraquiens d’avoir une même référence nationale, sur la base de la citoyenneté. Nous croyons aussi à la nécessité d’avoir une armée iraquienne fondée une base nationale solide, à la nécessité de dissoudre les milices et autres bandes qui commettent leurs crimes sous la direction des ennemis.



Auriez-vous un mot en particulier à l’attention du peuple iraquien, de la résistance et de l’association des Oulémas musulmans d’Iraq ?


Je dis aux Iraquiens : craignez DIEU et réglez vos problèmes entre vous, il n’y a de salut pour vous et pour la patrie que dans votre unité, sous la bannière de l’islam.


A la résistance : évitez tout ce qui peut entacher votre noble mission, des conflits visant à vous désunir aux comportements nuisibles, et surtout empêchez les intrus de porter atteinte à ce devoir que votre foi, votre patriotisme et votre noblesse incitent à accomplir.


A l’association des Oulémas musulmans ainsi qu’aux dignitaires religieux du Najaf béni, je dis : il vous faut accomplir ensemble ce rôle patriotique pour sauver l’Iraq.




Al Bassaer, Amman

Traduit de l’arabe par Ahmed Manaï et révisé par Fausto Giudice, membres de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est en Copyleft pour tout usage non-commercial : elle est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner sources et auteurs.


URL de cet article : http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=1688&lg=fr



Lundi 4 Décembre 2006

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires