ALTER INFO

Chef du Shin Beth: Les Colons se Préparent à la Guerre


Dans la même rubrique:
< >


Mardi 4 Novembre 2008

Chef du Shin Beth: Les Colons se Préparent à la Guerre
Une décision du gouvernement israélien d'évacuer une plus grande partie de territoire pourrait conduire à des conflits à très grande échelles avec les colons et conduirait à des affrontements armés.
Cette menace a été émise dimanche, par le chef des services de sécurité israélien du Shin Beth, Yuval Diskin lors d’une réunion du Cabinet.

A la fin de la rencontre, tous les ministres ont voté pour mettre fin de façon directe ou indirecte, à tous appui du gouvernement par des moyens aux avant-postes illégaux.

"La portée du conflit sera beaucoup plus importante qu'elle ne l'est aujourd'hui et qu'elle ne l'était pendant le désengagement", a averti Diskin.

"Notre enquête a révélé une très forte volonté au sein des colons à recourir à la violence, et pas seulement avec des pierres, mais à l’aide de véritables armes, en vue de freiner voir de stopper tout processus diplomatique."


Et puis, sur les rumeurs d’un possible assassinat politique, Diskin n'a fait aucun commentaire mais, le moment où il met en garde survient, bizarrement, à quelques jours seulement de l’anniversaire de l’assassinat d’Yitzhak .

"Ce à quoi nous assistons aujourd'hui est le résultat d'un fossé profond avec la foi fondatrice de la communauté, et pas seulement en Cisjordanie," dit-il en outre. "Leur approche a commencé avec le slogan" par l'amour, nous allons gagner ", maintenant c’est par la guerre, nous gagnerons. "

«Ils [les colons] ne pensent pas comme nous. Leur pensée est messianique, mystique, satanique et irrationnel", dénonce le ministre israélien des infrastructures Benjamin Ben-Eliezer , menaçant aussi d’un autre assassinat politique.

Le Shin Bet estime qu'il ya quelques centaines d'extrémistes de ce type.

"Il n'y a pas de leadership clair," a dit Diskin. «Ils sont motivés par l’objectif, celui de ne pas autoriser les forces de sécurité de faire sortir les colons."


Après le vote du Conseil des ministres, vote sur les avant-postes, le Conseil Yesha pour les colonies a, sans surprise dénoncé cette décision, la qualifiant de "scandaleuse et démagogique», niant un quelquonc lien entre les colonnies et la violence extrémiste.

"La décision constitue une punition collective et va à l’encontre des services essentiels offerts aux citoyens loyaux, dont le seul péché, c'est de vivre dans des collectivités que l'Etat d'Israël a lui même construit et vendu, mais qui n'a pas encore reçu l’approbation » déclare t-il.

En plus de sa décision sur les colonnies, le gouvernement a ordonné à un comité ministériel dirigé par le ministre de la Défense israélien Ehud Barak de présenter, dans les deux semaines qui suivent, des recommandations sur la manière de renforcer l'application de la loi, y compris en prenant des mesures contre les fonctionnaires qui facilitent la construction illégale avant-poste.

La grande partie restante de la réunion a été consacrée aux moyens sécuritaire que l’Etat mettra en place pour faire face aux menaces des colons.


A ce sujet, le ministre israélien de la sécurité publique Avi Dichter a affirmé que près d'un dixième de toutes les forces de police israéliennes est déjà en Cisjordanie.
Il a également déclaré que « la détermination des tribunaux à toujours donné des peines clémentes dissuade de la police d’aller jusqu’au bout de leur acte d’accusation ».

De son côté, le sous-procureur général Shai Nitzan a mis en parallèle le fait que quelque 700 Palestiniens sont en détention administrative alors que dès qu’il s’agit de détention pour des juifs, la Knesset se met à dénoncer.


Le premier ministre israélien Ehud Olmert a quand àlui déclaré que le problème venait du fait qu'Israël n'a pas de frontière orientale, et que par conséquent, tout gouvernement doit considérer les frontières comme mission première.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mardi 4 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par goy le 04/11/2008 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne crois un seul mot de ce que le gouvernement israélien annonce, son impuissance apparente de contrôler les colons n'est que du mensonge. C'est cet état criminel qui encourage les troupeaux de colons à attaquer les palestiniens. Il n'y a qu'à voir que ces gens qui se plaignent ne font qu'encourager tout acte criminel de la part de son armé à l'encontre des palestiniens. alors de quel droit vous vous permettez de donner une image de victime à ces criminels, je trouve que vous allez très loin.

2.Posté par anna le 05/11/2008 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Goy.vous avez raison. Ils sont tous d'accord pour virer les Palestiniens de chez-eux.Obama ne fera rien pour les Palestiniens parce que ce sont les sionistes qui gouvernent depuis Washington et c'est bien triste.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires