Actualité en ligne

Chavez défend le programme nucléaire iranien et qualifie les Etats-Unis de barbares



Ria Novosti
Mardi 3 Juillet 2007

Chavez défend le programme nucléaire iranien et qualifie les Etats-Unis de barbares
Au cours de la conférence de presse finale qui s'est tenue à l'issue de sa visite à Téhéran, le président vénézuélien Hugo Chavez s'est prononcé en faveur du programme nucléaire civil iranien et a accusé les Etats-Unis de destruction méthodique de l'Irak.

"La politique appliquée par les Etats-Unis à l'égard de l'Iran vise à faire passer les Iraniens pour des barbares qui essaient de créer à tout prix une bombe nucléaire", a-t-il déclaré, cité par les médias argentins.

"En réalité, les barbares sont ceux qui ont occupé l'Irak et qui l'ont détruit, les barbares sont ceux qui tentent de faire disparaître de la surface de la terre le peuple palestinien, les barbares sont les Européens qui ont détruit la civilisation indienne en Amérique latine", a martelé M. Chavez.

Selon lui, "les pays latino-américains s'efforcent de trouver leur propre voie de développement en se fondant sur la culture indienne millénaire, en rejetant les valeurs américaines et européennes".

Hugo Chavez a hautement apprécié les accords sur l'extension des contacts politiques et économiques signés avec Téhéran au cours de sa visite.

De l'avis du président vénézuélien, le rapprochement entre le Venezuela et l'Iran "suscite une inquiétude particulière à Washington". Il a ajouté qu'on ne pouvait faire face à l'impérialisme américain qu'en conjuguant les efforts.

Hugo Chavez a également fait savoir que l'Iran avait accepté sa proposition de rejoindre l'Alternative bolivarienne des Amériques (ALBA) en qualité d'observateur. Cette organisation regroupe actuellement le Venezuela, Cuba, la Bolivie, le Nicaragua et Haïti.


Mardi 3 Juillet 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires